Matthew Cardona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matthew Joseph Cardona Jr.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Zack Ryder en 2013

Données générales
Nom complet Matthew Joseph Cardona Jr.
Nom de ring Brett Major
Zack Ryder
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 14 mai 1985 (29 ans),
Long Island, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 6 1 (1,85 m)[1]
Poids 205 lb (93 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Mikey Whipwreck
Carrière pro. 2004aujourd'hui

Matthew Cardona (né le 14 mai 1985 à Long Island à New York) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Zack Ryder.

Il a remporté le championnat par équipe de la WWE avec Curt Hawkins et a été champion des États-Unis. Il s'est aussi auto-proclame « The Internet Champion » (en français « Champion d'Internet ») avec un titre personnalisé avec les logos de YouTube, Facebook ou encore Twitter grâce à une série d'épisodes qu'il fait lui-même sur YouTube nommée Z! True Long Island Story.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Cardona commence le catch à la New York Wrestling Connection (NYWC) sous le nom de ring de Brett Matthews le 14 août 2004, où il remporte un match en équipe avec Brian Myers et Baxter Cross face à Calero, Dan Barry et Javi-Air[2]. Avec Bryan Myers, ils forment une équipe qui devient le 21 mai 2005 champion par équipe de cette fédération, après leur victoire face à Dickie Rodz et Mason Raige[3]. Entre temps, il a signé un contrat de développement avec la World Wrestling Entertainment (WWE)[1] et a fait une apparition à SmackDown le 21 avril en affrontant Matt Morgan dans un match simple qu'il perd[4]. Le 27 août, ils perdent leur titre face à Boog Washington et Lo Lincoln[5]. Ils redeviennent champion par équipe de la NYWC le 28 janvier 2006 suite à leur victoire face à Dan Barry et Ken Scampi[6]. Leur règne prend fin le 26 mars, lors d'un spectacle de la National Wrestling Alliance Shockwave où ils ont perdu face à Mike Spinelli et Tony Burma[7].

Avec Bryan Myers, il quitte la NYWC et ils vont à la Deep South Wrestling (DSW), une fédération de Géorgie qui est un des club école de la WWE, et change de nom de ring pour celui de Brett Majors. Ils remportent ensemble le championnat par équipe de la DSW, le 12 octobre 2006 face à Deuce 'N Domino[8]. Ils perdent leur titre le 30 novembre face à Eric Perez et Sonny Siaki[9].

En 2007, il quitte la Géorgie et la DSW pour le Kentucky et l'Ohio Valley Wrestling (OVW), un autre club école de la WWE. Le 15 juin ils remporte le championnat par équipe de l'OVW en battant Dr. Tomas, Charles Evans et Justin LaRoche[10]. Ils perdent le titre le 29 juin au profit de Kassidy James et KC James[11].

World Wrestling Entertainment (2007-...)[modifier | modifier le code]

The Major Brothers (2007)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Curt Hawkins et Zack Ryder.

Pendant qu'il travaillait à l'Ohio Valley Wrestling il a commencé à faire des apparitions dans les émissions de la World Wrestling Entertainment notamment à la ECW où le 1er mai 2007 les Major Brothers battent Marcus Cor Von et Matt Striker[12]. Il perd ensuite un match face à Matt Striker le 22 mai[13]. Marcus Cor Von fait ensuite équipe avec Elijah Burke et ensemble ils réussissent à battre les Major Brothers le 5 juin[14]. Le 20 juillet il participe à une bataille royale pour désigner le nouveau champion du monde poids-lourds remporté par The Great Khali[15]. Suite à la victoire des Major Brothers dans une bataille royale par équipe le 9 novembre ils ont un match pour le championnat par équipe de la WWE de MVP et Matt Hardy la semaine suivante mais ils perdent le match[16].

La Familia (2007-2009)[modifier | modifier le code]

À Armageddon il intervient avec Bryan Major dans le match pour le championnat du monde poids-lourds de la WWE en faveur d'Edge en attaquant l'Undertaker en étant habillé comme Edge[17]. Rapidement Cardona a changé de nom de ring pour prendre celui de Zack Ryder, son équipier fait de même et devient Curt Hawkins et accompagnent Edge lors de ses matchs[18]. Le 4 janvier 2008 avec Curt Hawkins ils affrontent Batista dans un match à handicap dans le cadre d'un Beat the Clock challenge et s'est terminé par un No contest car les deux hommes on résisté assez longtemps face à leur adversaire pour qu'il ne puisse pas remporté ce challenge[19]. Ils battent à deux reprises Jimmy Wang Yang et Shannon Moore le 1er et le 8 février[20],[21]. Le 29 février accompagné d'Edge et de Curt Hawkins il affronte l'Undertaker et perd son match et juste après que l'arbitre ait fait sonné la cloche mettant fin au match Edge et Hawkins ont attaqué le Deadman mais ce dernier a repris le dessus[22]. La semaine suivante le trio se venge en remportant un match à handicap face à l'Undertaker[23]. Ryder intervient avec Hawkins quand Edge défend son championnat du monde poids-lourds face à l'Undertaker mais les deux hommes n'ont pas pu emêcher la défaîte du leader de La Familia[24]

The Edgeheads avec Zack Ryder à gauche, Edge au centre et Curt Hawkins à droite.

Au The Great American Bash (2008), Curt Hawkins et Zack Ryder remportent le Fatal-Four Way Tag Team Match pour le WWE Tag Team Championship, contre The Miz et John Morrison, Finlay et Hornswoggle, ainsi que Jesse et Festus[25]. Lors du SmackDown du 21 septembre 2008, Zack Ryder et Curt Hawkins perdent les ceintures au profit de Carlito et Primo Colon.

Extreme Championship Wrestling et NXT (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Lors du WWE Draft supplémentaire le 15 avril, il est drafté à la Extreme Championship Wrestling[26]. Il y bat Tyler Reks à plusieurs reprises avant d'entrer en rivalité avec Shelton Benjamin. Le 15 septembre 2009, il remporte une Battle Royal et devient challenger no 1 pour le ECW Championship détenu par Christian. La semaine suivante, il perd le match pour le ECW Championship. Lors d'un match en équipe avec William Regal face au champions et à Yoshi Tatsu, il trahit son coéquipier. Il aura encore deux matchs pour la place d'aspirant no 1 face à Yoshi Tatsu et Shelton Benjamin, mais il perdra les deux. Depuis, il forme un couple avec Rosa Mendes. Il ne parvient pas à se qualifier au ECW Homecoming Tournament. Il entre en rivalité contre Tommy Dreamer, en déclarant être celui qui mettra fin à sa carrière, ce qu'il fait la semaine suivante dans un match à stipulation, le perdant devait quitter la ECW. Il participe au Royal Rumble (2010) dans le 30-Man Royal Rumble Match, il entre en 7e et se fait éliminer en 6e par CM Punk après que ce dernier lui a donné un coup de micro.

Il est drafté à Raw et se sépare de Rosa Mendes qui est draftée à SmackDown. Son premier match était contre MVP pour se qualifier au Money In The Bank à WrestleMania XXVI mais il perd. Le 7 juin, il est choisi par les votes des fans pour faire équipe avec The Miz contre John Morrison et R-Truth. Ils remportent le match. Le 10 juin à WWE Superstars, il fait équipe avec Primo Colon pour battre Yoshi Tatsu et Goldust. À Raw, celui-ci se fait larguer par Alicia Fox alors qu'ils étaient en couple (Kayfabe), et celle-ci lui exécuta son Scissors Kick.

Il a été choisi pour être le pro de Titus O'Neil. Lors du premier épisode de la saison 2, il attaque les Rookies avec les autres pros de WWE NXT. Au Raw du 14 juin, il perd dans un Fatal 4-Way Match au profit de The Miz pour le United States Championship, comprenant aussi John Morrison et l'ancien champion R-Truth. Il fait ensuite régulièrement équipe avec William Regal contre Santino Marella et Vladimir Kozlov. Lors du Raw du 23 août, Sheamus remet son WWE Championship en jeu contre Zack Ryder, mais il perd le match en 11 secondes. Le 11 octobre, il perd face à Santino Marella et ne rejoint donc pas la Team Raw de Bragging Rights. Lors de WWE Superstars, il déclare qu'il a fait une équipe avec Primo, avec qui il remporte quelques matchs par équipe. Il se proclame WWE Internet Champion le 30 avril sur son show YouTube.

United States Champion (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 16 juin à WWE Superstars, il combat dans sa ville natale, Long Island, reçoit une ovation du public et effectue un face turn en battant Primo. Il reçoit par la suite un push en battant des superstars comme Drew McIntyre, JTG ou Titus O'Neil.

Lors du SmackDown du 29 juillet, Triple H lui donne le poste de consultant de Theodore Long, général manager de SmackDown. Puis lors du SmackDown du 19 août, il participe à une Battle Royale de 20 lutteurs pour déterminer l'aspirant au World Heavyweight Championship détenu par Randy Orton. Cependant, il est le 3e à être éliminé et c'est Mark Henry qui remporte le match.

Zack se fait "pusher" par la fédération ainsi il crée son site internet et son titre le WWE Internet Championship. Lors du Raw du 19 septembre, il bat le United States Champion Dolph Ziggler dans un No Title Match, grâce à l'aide de l'acteur Hugh Jackman, qui le manageait et était "Guest Host" de Raw ce soir-là, qui mit un coup de poing[27] à Dolph Ziggler dans le dos de l'arbitre. La semaine suivante, il s'incline face à Ziggler, dans un match, cette fois-ci, pour le titre, à la suite d'une intervention de Vickie Guerrero et Jack Swagger. Juste après le match, Theodore Long annonce qu'il va faire équipe avec Air Boom pour affronter Dolph Ziggler, Jack Swagger et Mason Ryan. Il apporte la victoire à son équipe, à la suite d'une trahison de Mason Ryan[28]. Lors de Vengeance (2011), il perd contre Dolph Ziggler et ne remporte pas le WWE United States Championship à cause d'une intervention de Jack Swagger, que l'arbitre n'a pas remarquée[29].

Lors du Raw du 24 octobre, il devait faire un match avec John Cena contre R-Truth et The Miz, mais se fait attaquer dans les coulisses par ces derniers. Lors du WWE Raw Halloween du 31 octobre, il gagne contre Dolph Ziggler. Lors du Raw du 7 novembre, il participe pour la première fois à un main event de WWE Raw, en faisant équipe avec John Cena pour affronter The Miz et R-Truth, match qu'ils perdent. Il fait ensuite signer une pétition pour qu'il obtienne un match revanche pour le titre de WWE United States Championship de Dolph Ziggler aux autres superstars en backstage durant tous les shows de cette semaine-là, (la semaine du 14 au 20 novembre). Lors de son show YouTube, il mentionnera ceci comme étant un "#Manhattan Screwjob".

Lors du PPV, il attaque Dolph Ziggler après son match, et lui porte son Rough Ryder. Lors du Raw du 5 décembre, il s'incline face à John Cena dans un match où le gagnant aurait une opportunité à TLC: Tables, Ladders & Chairs. John Cena pour le WWE Championship, et lui pour le United States Championship. Cena gagne le match, mais renonce finalement à participer au match, pour lui laisser une chance d'affronter Dolph Ziggler à TLC. John Laurinaitis accepte la requête, mais il devra avant battre Mark Henry dans un match sans disqualification pour pouvoir affronter Dolph Ziggler, ce qu'il fait grâce à une intervention de John Cena qui porte son Attitude Adjustement à son adversaire[30]. Il affronte donc Dolph Ziggler lors de TLC : Tables, Ladders & Chairs pour le United States Championship durant lequel il remporte le match, ainsi que le titre, qui constitue son premier en solo[31].

Lors du Raw du 2 janvier 2012, il bat Mark Henry et Jack Swagger avec John Cena et Big Show dans un 3-on-2 Handicap Elimination Match. À la fin du match, Kane essaie de le tirer sous le ring mais John Cena vient le sauver[32]. Lors du Raw du 9 janvier, il se fait attaquer par Kane alors qu'il tentait d'aider Eve Torres à s'enfuir[33]. Peu après le site de la World Wrestling Entertainment, annonce qu'il est blessé[34].

Il ne pourra donc pas défendre son titre comme prévu au Raw du 16 janvier. Finalement, John Laurinaitis l'oblige à combattre contre Jack Swagger pour le United States Championship, ce qu'il fait. Il commence le match avec un gros bandage autour de l'abdomen et perd son titre. Après le match, dans les vestiaires, John Laurinaitis vient s'excuser auprès de lui et lui dit qu'il n'était pas médicalement apte à combattre ce soir, et que c'est de sa faute. Il ne récupère pas le titre pour autant[35].

Il a profité de son repos pour se faire tatouer un "Z" sur son bras droit, tatouage qu'il exposa sur son show Youtube, Z! True Long Island Story. Lors du Raw suivant, il affronte Kane dans un Falls Count Anywhere Match qui se finit en No Contest car Kane a porté son ChokeSlam à travers la scène. Il souffre d'une blessure au dos. Lors du Royal Rumble (2012), il subit un Tombstone Piledriver de Kane sur le ring. Il a quand même présenté le "Z! True Long Insland Story" no 52.

Diverses rivalités (2012-...)[modifier | modifier le code]

Des pancartes pour Zack Ryder

Zack Ryder fait son retour sur les rings lors du Raw du 19 mars 2012 où il perd contre Daniel Bryan. À Wrestlemania XXVIII, son équipe perd contre celle de John Laurinaitis à la suite d'une distraction d'Eve Torres.

Le 23 avril 2012, il gagne avec Santino Marella contre Primo et Epico. Lors du WWE Superstars du 3 mai 2012, il gagne contre Michael McGillicutty. Lors de WWE Superstars du 10 mai 2012, il gagne avec Santino Marella contre Tyler Reks et Curt Hawkins. Lors de WWE SmackDown du 11 mai 2012, il perd avec Santino Marella contre Darren Young et Titus O'Neil. Lors d'Over The Limit, il perd, après un Rough Ryder contré par un Chokeslam, contre Kane dans le Pre-Show de Over The Limit. Le 29 juin 2012, il perd contre Damien Sandow pour se qualifier au Money in The Bank pour le World Heavyweight Championship. Lors du Super Smackdown du 3 juillet, il remporte une Battle Royal pour déterminer le prochain Général Manager de Smackdown la semaine suivante en éliminant en dernier Kane. Lors de WWE Superstars du 5 juillet, il gagne contre Jack Swagger. Lors de Raw du 16 juillet, il perd contre Alberto Del Rio. Lors du Smackdown du 20 juillet, il perd contre Damien Sandow. Lors de WWE Superstars du 26 juillet, il gagne contre Michael McGillicutty. Lors de WWE Superstars du 9 août, il perd contre Tensai. Lors de Smackdown du 17 août, il perd contre Antonio Cesaro. Lors de Raw du 20 août 2012, il fait équipe avec Kane contre Daniel Bryan et The Miz, le match ce termine en No Contest. Lors de Raw du 27 août 2012, il bat David Otunga. Lors de Raw du 3 septembre 2012, il bat Heath Slater après une semaine de provocations sur les réseaux sociaux. Lors de SmackDown du 7 septembre 2012, il bat Daniel Bryan par décision de l'arbitre. En réalité, c'est Daniel Bryan qui aurait du gagner avec son No Lock mais ce dernier refusait d'arrêter la prise une fois le match fini. L'arbitre a donc décidé d'inverser les gagnants. Lors de Night Of Champions, il remporte en Pre-Show la Battle Royale pour devenir challenger numéro un au titre des États-Unis. Plus tard dans la soirée, il bat à Antonio Cesaro. Lors de la première édition de WWE Main Event du 3 octobre 2012, il gagne avec Santino Marella contre International Airstrike (Justin Gabriel et Tyson Kidd) dans la 1re manche du tournoi qui déterminera les opposants de Daniel Bryan et Kane à Hell in a Cell. Lors de Raw du 8 octobre 2012, il perd avec Santino Marella les demi-finales du tournoi par équipe contre The Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow). Lors du SmackDown du 12 octobre, il bat avec Santino Marella contre Heath Slater et Jinder Mahal. Lors de Saturday Morning Slam du 20 octobre, il bat Justin Gabriel. Lors de Raw du 22 octobre, il perd par soumission contre Alberto Del Rio. Lors du Main Event du 26 décembre, il participe à une Bataille Royale que remporte The Great Khali. Lors du Royal Rumble 2013, il participe au Royal Rumble Match qui sera remporté par John Cena.

Lors du Raw du 11 février 2013, il perd contre Jack Swagger. Lors du SmackDown du 15 février, il perd contre Jack Swagger. Lors du Raw du 22 avril, il perd contre Big E Langston. Lors du Raw du 6 mai, il perd contre Antonio Cesaro. Lors du Raw du 13 mai, il perd contre Ryback. Lors du Smackdown du 7 juin, il perd contre Fandango.Le 25 mars à Raw, il perd avec The Great Khali et Justin Gabriel contre The Shield.

Lors de Smackdown du 20 septembre, il perd avec Justin Gabriel contre The Wyatt Family. Le 30 septembre à Raw, il perd contre Alberto Del Rio. Le 28 novembre à Superstars, il bat Fandango. Lors de RAW du 3 février 2014, il perd face à Titus O'Neil. Le 26 mai à RAW, il perd face à Rusev[36].

Autres médias[modifier | modifier le code]

Zack avec la ceinture du WWE Internet Championship, championnat fictif

Zack Ryder a commencé le 17 février 2011 une web-série sur Youtube qu'il a nommée Z! True Long Island Story. C'est une série humoristique qu'il filme dans sa maison et qui parle de son quotidien, de ses combats à la WWE et il y fait aussi de fausses publicités. Il s'est auto-proclamé « The Internet Champion » et a même une ceinture de catch qu'il a personnalisée.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Ryder contrant une charge du Miz avec un double high knees.
  • Catchphrases
    • Woo Woo Woo ! You Know It !
    • Take Care Spike Your Hair
    • Are You Serious Bro ?!
  • Surnoms
    • The Long-Island Loudmouth
    • Long-Island Iced-Z
    • The Ultimate Broski
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
What I Want Daughtry 2006-2007 DSW/OVW
Gasoline Upcharge Chris Weerts et Daniel Holter 2007-2008 WWE
In The Middle Of It Now Disciple 2008-2009 WWE
Radio Watt White 2009-... WWE

Palmarès[1][modifier | modifier le code]

  • New York Wrestling Connection

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 271 en augmentation 140 en diminution 199 en augmentation 117 en diminution 140
Référence [40] [41] [42] [43] [44]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Profil de Zack Ryder », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 1 janvier 2014)
  2. (en) « NYWC 14.08.2004 », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  3. (en) « NYWC 04.06.2005 », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  4. (en) « WWE SMACKDOWN! RESULTS », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 1 janvier 2014)
  5. (en) « NYWC 27.08.2005 », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  6. (en) « NYWC Psycho Circus », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  7. (en) « NWA Cyberspace », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  8. (en) « DSW TV #26 », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  9. (en) « DSW TV #33 », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  10. (en) « OVW Six Flags Summer Sizzler Series », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  11. (en) « OVW Six Flags Summer Sizzler Series », sur Cagematch (consulté le 27 mai 2014)
  12. (en) Hunter Golden, « ECW on Sci Fi Results - 5/1/07 - Birmingham, AL (Vince and Originals) », sur WrestleView,‎ 1 mai 2007 (consulté le 27 mai 2014)
  13. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S ECW ON SCI-FI REPORT 5/22: Ongoing coverage of live show », sur Pro Wrestling Torch,‎ 22 mai 2007 (consulté le 27 mai 2014)
  14. (en) Hunter Golden, « ECW on Sci Fi Results - 6/5/07 - Orlando, FL (Lashley & The Originals) », sur WrestleView,‎ 5 juin 2007 (consulté le 27 mai 2014)
  15. (en) J.D. Dunn, « The Smackdown Breakdown 7.20.07 », sur 411 mania,‎ 21 juillet 2007 (consulté le 27 mai 2014)
  16. (en) Adam Martin, « Smackdown Results - 11/9/07 - Bakersfield, CA (Undertaker - Khali) », sur WrestleView,‎ 10 novembre 2007 (consulté le 27 mai 2014)
  17. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE ARMAGEDDON PPV REPORT 12/16: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV event », sur Pro Wrestling Torch,‎ 16 décembre 2007 (consulté le 1 juin 2014)
  18. (en) « WWE PUSHED TO PUNISHED, EDITION 18: THE ROUGH RYDE OF ZACK RYDER », sur All Wrestling (consulté le 1 juin 2014)
  19. (en) Greg Parks, « 1/4 WWE Smackdown: Parks's Coverage of the Beat The Clock Challenge », sur Pro Wrestling Torch,‎ 5 janvier 2008 (consulté le 1 juin 2014)
  20. (en) Adam Martin, « Smackdown Results - 2/1/08 - Reading, PA (Flair vs. MVP and more) », sur WrestleView,‎ 1 février 2008 (consulté le 1 juin 2014)
  21. (en) Troy Hepple, « The SmackDown Report », sur Inside Pulse,‎ 8 février 2008 (consulté le 1 juin 2014)
  22. (en) Troy Hepple, « The SmackDown Report », sur Inside Pulse,‎ 29 février 2008 (consulté le 1 juin 2014)
  23. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 3/7: Noble breaks up with McCool, new Diva vote-off competition, MVP vs. Batista », sur Pro Wrestling Torch,‎ 11 mars 2008 (consulté le 1 juin 2014)
  24. (en) Dale Plummer, « Mayweather, Orton survive Mania; Edge, Flair don't », sur Slam! Wrestling,‎ 31 mars 2008 (consulté le 2 juin 2014)
  25. (en) « Résultats The Great American Bash 2008 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 5 juillet 2009)
  26. (en) « Résultats RAW, draft 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  27. http://www.baston2rue.com/hugh-jackman-aide-zack-ryder-au-catch/
  28. http://fr.wwe.sevenload.com/videos/mJM3oPE-Raw-27-09-2011-Air-Boom-Zack-Ryder-vs-Dolph-Ziggler-Jack-Swagger-Mason-Ryan
  29. (en) « United States Champion Dolph Ziggler def. Zack Ryder », sur wwe.com (consulté le 8 janvier 2012)
  30. (en) « Zack Ryder def. World Heavyweight Champion Mark Henry in a Title-free Match », sur wwe.com (consulté le 8 janvier 2012)
  31. (en) « Zack Ryder def. Dolph Ziggler (New United States Champion) », sur wwe.com (consulté le 8 janvier 2012)
  32. (en) Marc Middleton, « WWE RAW Supershow Results for January 2nd, 2012 », sur wrestlenewz.com,‎ 2 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  33. (en) Kevin Powers, « WWE Raw SuperShow results: The fury of Kane's hate », sur wwe.com,‎ 9 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  34. (en) « Kane attack leaves [[Zack Ryder]] seriously injured », sur wwe.com,‎ 10 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  35. (en) Mitch Passero, « Jack Swagger def. Zack Ryder to win the United States Championship », sur wwe.com,‎ 16 janvier 2012 (consulté le 18 janvier 2012)
  36. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59362
  37. (en) Hisaharu Tanabe, « Deep South Wrestling Tag Team Title » (consulté le 5 août 2009)
  38. (en) « New York Wrestling Connection Title Histories » (consulté le 5 août 2009)
  39. (en) « OVW Six Flags Super Summer Sizzler Series #3 Results », sur Gerweck.net (consulté le 5 août 2009)
  40. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  41. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  42. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  43. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  44. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  45. http://www.wwe.com/superstars/zackryder
  46. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  47. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  48. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  49. http://wwe13.2k.com/roster
  50. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release

Sur les autres projets Wikimedia :