Claudio Castagnoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Antonio Cesaro)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cesaro.

Claudio Castagnoli

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cesaro en 2014

Données générales
Nom complet Claudio Castagnoli
Nom de ring Claudio Castagnoli
Antonio Cesaro
Cesaro
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Né(e) le 27 décembre 1980 (34 ans),
Lucerne, Drapeau de la Suisse Suisse
Taille 6 5 (1,96 m)[1]
Poids 242 lb (110 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) CHIKARA
Combat Zone Wrestling
Ring of Honor
Pro Wrestling Guerilla
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par SigMasta Rappo
Dave Taylor
Chris Hero
Mike Quackenbush
Skayde
William Regal
Carrière pro. 24 décembre 2000aujourd'hui

Claudio Castagnoli (né le 27 décembre 1980 à Lucerne) est un catcheur suisse. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Cesaro.

Castagnoli se fait d'abord connaitre sur le circuit indépendant, d'abord en Europe puis aux États-Unis dans des fédérations comme la Ring of Honor, Combat Zone Wrestling, Pro Wrestling Guerilla, et CHIKARA. Il a notamment fait équipe avec Chris Hero, avec qui il formait The Kings of Wrestling. Ils remportent ensemble de nombreux titres par équipes dans diverses fédérations du circuit indépendant. En novembre 2006, il reçoit un contrat de développement de la World Wrestling Entertainment, mais se fait renvoyer avant même d'avoir travaillé avec eux.

En 2011, il est engagé par la WWE, et prend le pseudonyme d'Antonio Cesaro. Il est envoyé à la Florida Championship Wrestling, territoire de développement de la WWE, avant de faire ses débuts à SmackDown en 2012. Il remportera son premier titre en seulement quelques mois, le championnat des États-Unis en battant Santino Marella à SummerSlam. Il établira l'un des plus longs règnes du titre, avec 239 jours, avant de perdre le titre face à Kofi Kingston à Raw le 15 avril 2013.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2000-2010)[modifier | modifier le code]

Castagnoli recevait son entraînement chez lui en Suisse par le lutteur suisse SigMasta Rappo, et il fait ses débuts le 24 décembre 2000 à Essen pour la fédération allemande westside Xtreme wrestling[2]. Castagnoli incarne alors Double C, un japonais avant de devenir un banquier suisse aux côtés de Ares, tous les deux connus comme la Swiss Money Holding (SMH). Le 24 juin 2001, il devient champion Powerhouse de la Swiss Wrestling Federation après avoir vaincu en finale d'un tournoi Ares et The Scorpion, il conserve ce titre jusqu'au 13 octobre où il perd un Tables, Ladders and Chairs match face à SigMasta Rappo impliquant aussi Ares[3],[4].

Alors qu’il luttait en Angleterre, Castagnoli était entraîné par Dave Taylor. Claudio rencontrait Chris Hero en Allemagne, qui invitait la SMH à lutter aux États-Unis. Ils luttaient à la IWA Mid South et à la CHIKARA tout en se faisant entraîner par Hero avant de retourner en Europe. Tandis qu'Ares restait là et formait la nouvelle Swiss Money Holding avec Marc Roudin, Castagnoli retournait dans le circuit indépendant pour lutter à plein temps, faisant des apparitions régulières à la Ring of Honor et CHIKARA.

Fin 2005, Castagnoli faisait son chemin vers la Combat Zone Wrestling, où il faisait équipe avec Chris Hero pour former les Kings of Wrestling et peu de temps après remporter le CZW World Tag Team Championship[5]. Quelques jours après avoir perdu les ceintures quelques mois plus tard, Castagnoli et Hero remportaient le CHIKARA Tag World Grand Prix 2006 pour devenir les premiers Campeonatos de Parejas[6].

Castagnoli en équipe avec Chris Hero à la Ring of Honor.

Le succès des Kings of Wrestling se poursuivait à la Ring of Honor où le 16 septembre 2006 ils battaient Austin Aries et Roderick Strong pour devenir les ROH World Tag Team Champions[7]. Le mois suivant à CZW Last Team Standing (14 octobre) ils battaient trois autres équipes pour récupérer les titres par équipe de la CZW[8], détenant ainsi les titres de trois des meilleurs fédérations indépendantes américaines simultanément.

En un mois leur chance s’envolait, puisqu'ils perdaient les ceintures CZW face à BLKOUT (Sabian et Robbie Mireno)[9], les ceintures CHIKARA contre Team F.I.S.T. (Gran Akuma et Icarus)[10] et les titres ROH contre Christopher Daniels et Matt Sydal[11]. La WWE montrant de l’intérêt pour Castagnoli, les Kings of Wrestling se séparaient après une défaite face aux Briscoe Brothers à ROH Final Battle 2006, où Hero l’abandonnait et s’alliait avec Larry Sweeney.

En novembre 2006, il était révélé que Castagnoli avait signé avec la WWE, les ayant impressionnés lors d’une apparition à RAW (en tant qu'officier de police dans un segment backstage) et un essai avec succès à la Deep South Wrestling[12]. Peu de temps après, Castagnoli était libéré par la WWE. Des rumeurs disaient que ce renvoi précipité était dû à des problèmes de visa avec Castagnoli, bien que celui-ci ait réfuté ces affirmations.

En avril 2007, Castagnoli représentait CHIKARA lors de l'inauguration de la King of Europe Cup, un tournoi à seize organisé à Liverpool. Il perdait dès le premier tour contre son ancien partenaire, le représentant de la CZW, Chris Hero[13].

Castagnoli participait au premier pay-per-view de la Ring of Honor, Respect is Earned le 12 mai 2007, faisant équipe avec Matt Sydal pour défier les Briscoe Brothers pour le ROH World Tag Team Championship[14]. Bien qu'il ait perdu le match, Castagnoli s’était fait garantir un match revanche avec le partenaire de son choix. Il choisissait son ancien partenaire Chris Hero mais le duo perdait contre les Briscoes le 9 juin[15].

Il rencontrait enfin le succès en compétition simple à la ROH en remportant le 28 juillet le Ring of Honor Race to the Top Tournament, un tournoi organisé sur deux soirées et comprenant 16 hommes. Il battait Hallowicked, Mike Quackenbush et Jack Evans, avant de vaincre El Generico en finale[16]. Il affrontait Takeshi Morishima pour le ROH World Championship à Death Before Dishonor V: Night One le 10 août, mais perdait[17]. Il recevait une seconde opportunité, cette fois un match à trois avec Brent Albright, plus tard ce mois-ci, mais il était de nouveau incapable de remporter le titre[18].

Durant l’été 2007, Castagnoli participait à un tournoi pour le NWA World Heavyweight Championship sous la protection de Terry Funk[19]. Il battait Pepper Parks au premier tour et Sicodelico Jr. dans le second[20], avant de perdre face à Brent Albright en demi-finale le 12 août à Charlotte[19].

En septembre, Castagnoli participait à son second tournoi Pro Wrestling Guerrilla Battle of Los Angeles. Il battait Doug Williams au premier tour mais perdait ensuite face à PAC au second. Castagnoli participait aussi et remportait l’annuel Chikara "Torneo Cibernetico", un match par équipe à 16 par élimination.

Plus tard en septembre, Castagnoli participait au tournoi Ted Petty Invitational 2007. Il battait Nigel McGuinness au premier tour, Davey Richards en quart de finale, & Brent Albright en demi-finale pour avoir le droit de participer à un match à trois à élimination, avec les finalistes Mike Quackenbush & le IWA Mid-South Heavyweight Champion Chuck Taylor.

Castagnoli a récemment remplacé Fergal Devitt dans le tournoi à huit pour le NWA Australian Title qui s’est déroulé en novembre.

Lors de Survival of the Fittest 2010, il bat Grizzly Redwood. Lors de la finale du tournoi, il perd contre Eddie Edwards, dans un match qui comportait aussi Kevin Steen, Adam Cole, Rhett Titus et Kenny King. Il élimine Kevin Steen mais se fait éliminer par Kenny King. Lors du Gauntlet Match du 20 décembre, il rentre 6e mais se fait éliminer par Davey Richards. Lors de Revolution Canada, il bat Kyle O'Reilly.

Lors de Aniversario : The Legendary Super Powers Show, lui et Aries battent Scott Parker et Shane Matthews.

Lors de All Star Weekend Night 1, il bat Chris Hero et conserve son titre. Lors de All Star Weekend Night 2, il bat Low Ki et conserve son titre.

Lors de The Case of the Bulletproof Waldo, il bat Hallowicked. Lors de Chikarasaurus Rex: Kings of Sequel - Night 1, il perd contre Mike Quackenbush. Lors de Chikarasaurus Rex: King of Sequel - Night 2, il perd contre Sara Del Rey

Lors de Eight, il bat Chris Hero et conserve son titre. Le même soir, il perd contre Kevin Steen et perd son titre. Lors de Battle of Los Angeles, il perd contre El Generico.

World Wrestling Entertainment (2011-...)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Il signe un contrat de développement en 2011 et lutte à la FCW et luttera sous le nom de Antonio Cesaro[21]. Il gagne son premier match le 23 octobre à la FCW en battant Mike Dalton. Le 6 novembre il gagne son match contre CJ Parker. Lors du FCW du 13 novembre il attaque Seth Rollins, alors que ce dernier aller combattre Damien Sandow. Lors du FCW du 19 février 2012, il bat Xavier Woods . Lors du FCW du 4 mars 2012, il perd en équipe avec Alexander Rusev contre Bo Rotundo et Husky Harris pour le FCW Tag Team Championship . Lors du FCW du 8 mars 2012, il affronte Richie Steamboat pour le FCW 15' Jack Brisco Championship, ce match se termine en match nul. Lors du FCW du 6 mai 2012, il affronte Richie Steamboat pour le FCW 15' Jack Brisco Championship dans un IronMan match de 30 minutes qu'il perd 3 tombés à 2. Lors du FCW du 13 mai 2012, il perd contre Kassius Ohno par disqualification. Lors du FCW du 1er juillet 2012, il perd contre Richie Steamboat à la mort subite pour le FCW 15' Jack Brisco Championship.

Débuts et United States Champion (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Antonio Cesaro faisant ses débuts à la WWE.

Antonio Cesaro fait ses débuts télévisés à SmackDown le 20 avril 2012 en tant que heel, dans un segment en coulisse avec Aksana, Theodore Long et le manager général John Laurinaitis. Il effectue son premier match face à Tyson Kidd à SmackDown le 25 avril, dans un match qu'il remporte. Il commence une relation avec Aksana, qui l'accompagne pendant tous ses matchs, et l'embrasse après chaque match. Il adopte alors un gimmick d'homme cultivé, qui salue le public en cinq langues différentes. Cesaro parvient à battre deux semaines consécutive à SmackDown le champion des États-Unis Santino Marella, d'abord le 27 juillet, puis le 3 août. La semaine suivante, il perd contre Christian, obtenant sa première défaite en solo.

Lors de SummerSlam, Cesaro bat Santino Marella, et remporte son premier titre à la fédération, le championnat des États-Unis. Il parvient à conserver le titre face à ce dernier dans un match revanche le 3 septembre à Raw. Il enchaîne ensuite une série de victoire contre divers catcheurs, notamment lors de Night of Champions où il bat Zack Ryder pour conserver le titre. Lors du SmackDown du 21 septembre, il perd contre Santino Marella suite à une distraction accidentelle d'Aksana, qui s'est blessée à la jambe. Antonio Cesaro lui annonce après le match en 5 langues que leur relation est terminé. Cesaro effectuera plusieurs défenses du titre en fin d'année, notamment à Hell in a Cell face à Justin Gabriel, ou encore aux Survivor Series et à TLC face à R-Truth, parvenant à conserver le titre à chaque match.

En début d'année 2013, Cesaro participe au Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant 22e, mais ne remporte pas le match. Il commence alors une rivalité avec The Miz, contre qui il a conservé successivement le titre des États-Unis lors du Royal Rumble en début de soirée. Il affronte à nouveau The Miz pour le titre à Elimination Chamber, dans un match qu'il remporte par disqualification.

Le 15 avril à RAW, Antonio Cesaro perd le titre des États-Unis face à Kofi Kingston, ce qui met un terme à son règne de 239 jours. Lors du Raw du 22 avril, il perd contre R-Truth.

The Real Americans (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 17 juin, il se révèle être le second client de Zeb Colter et bat William Regal. Lors de Money in the Bank (2013), il perd au profit de Damien Sandow. Le 22 juillet à Raw, lui, Jack Swagger et Ryback perdent un Gauntlet Match contre Daniel Bryan. Le 5 Août, lui et Jack Swagger battent The Usos. Le 19 août à Raw, il perd avec Jack Swagger contre les Prime Time Players. Le 23 août à Smackdown, il perd contre Darren Young. Lors du RAW du 9 Septembre, il perd contre Santino Marella qui effectuait son retour. Lors de Night of Champions (2013), Swagger et lui perdent au profit The Prime Time Players pour devenir challengers n°1 aux WWE Tag Team Championship. Swagger et lui entament une rivalité avec Santino Marella et The Great Khali. Lors de Battleground (2013), Swagger et lui battent Santino Marella et The Great Khali. Lors de Hell in a Cell, lui et Jack Swagger perdent face aux Los Matadores. Lors du Raw du 28 octobre, Swagger et lui battent les champions par équipe Cody Rhodes & Goldust.

The Real Americans accompagnés de Zeb Colter.

Lors de Smackdown du 22 Novembre, lui et Swagger perdent pour les WWE Tag Team Championship face à Cody Rhodes et Goldust. Lors de Survivor Series, il gagne dans le traditionnel combat par équipes. Lors du Smackdown du 29 novembre, il bat Titus O'Neil. Lors de TLC, Cody Rhodes et Goldust conservent lesWWE Tag Team Championship contre The Real Americans ; Big Show et Rey Mysterio ; et Ryback etCurtis Axel. Lors de RAW du 23 Décembre, ils perdent face à Los Matadores. Lors du Smackdown du 27 Décembre, il bat Cody Rhodes. Le 09 Janvier 2014 à Smackdown, les Real Americans, Ryback et Curtis Axel perdent face à Rey Mysterio, Sin Cara et Los Matadores. Lors de RAW du 27 Janvier, ils battent Sin Cara et Rey Mysterio. Lors de Smackdown du 31 Janvier, il bat Dolph Ziggler et se qualifie pour l'Elimination Chamber. Lors de Smackdown du 07 Février, il perd face à Daniel Bryan[22]. Lors de RAW du 10 Février, les Real Americans perdent face à Sheamus et Christian[23]. Lors de Smackdown du 14 Février, il bat Randy Orton. Lors de RAW du 17 Février, il perd face à John Cena[24]. Lors de Smackdown du 21 Février, il perd face à Daniel Bryan[25]. Lors de Elimination Chamber, il perd au profit de Randy Orton et ne remporte donc pas les titres de la WWE[26]. Lors de RAW du 03 mars, il perd par disqualification face à Big E. suite à une intervention de Jack Swagger[27]. Lors de RAW du 24 mars, ils perdent face à Dean Ambrose et Seth Rollins[28].

Lors de WrestleMania XXX, il perd avec Jack Swagger contre les Usos pour les WWE Tag Team Championship. Los Matadores, Ryback et Curtis Axel faisaient également parties du combat. Dans la même soirée, il gagne la Battle Royal André le Géant.

Paul Heyman Guy (2014)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 7 avril, au lendemain de WrestleMania XXX, Paul Heyman annonce que son nouveau client est Cesaro. Plus tard dans la soirée, accompagné par son nouveau manager, Cesaro bat Jack Swagger par décompte extérieur[29]. Lors de RAW du 14 avril, il bat Mark Henry[30]. Le 22 avril à RAW, il perd par décompte extérieur face à Rob Van Dam suite à une distraction de Jack Swagger[31].

Lors de Extreme Rules, il bat Rob Van Dam et Jack Swagger[32]. Le 5 mai à RAW, il bat Rob Van Dam[33]. Le 9 mai à SmackDown, lui et Bad News Barrett battent Big E et Rob Van Dam[34]. Lors de Payback, il perd face à Sheamus et ne remporte pas le United States Championship[35].

Pendant sa période avec Paul Heyman, ce dernier donne deux nouveaux surnoms à Cesaro : The Suisse Superman et The King of Swing[36].

Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas le WWE World Heavyweight Championship au profit de John Cena[37].

Retour en solo (2014-...)[modifier | modifier le code]

Trois semaines après le pay-per-view Money in the Bank, le 14 juillet à RAW, il arrive seul sur le ring, sans Paul Heyman. L'un des commentateur du show, JBL, a annoncé que Cesaro avait renvoyé Paul Heyman. Il perd face à Big E plus tard dans la soirée[38]. Le 21 juillet à Raw, il bat Dean Ambrose[39]. Il perd contre ce dernier le 25 juillet à SmackDown dans un combat sans disqualifications[40]. Le 28 juillet à RAW, il effectue l'un de ses meilleurs combat en 2014 en perdant face à John Cena[41]. Lors du pre-show de SummerSlam, il perd face à Rob Van Dam[42]. Lors de Night of Champions, il perd face à Sheamus et ne remporte pas le titre des Etats-Unis[43]. Il perd un combat pour l'Intercontinental Championship détenu par Dolph Ziggler lors de Hell in a Cell[44]. Il ne remporte pas le titre Intercontinental le 14 novembre à SmackDown, où Ziggler conserve son titre après l'avoir battu lui et Tyson Kidd[45].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • The Neutralizer (Belly to Back Cradle Inverted Mat Slam)
    • Very European Uppercut
  • Équipes et clans
    • Swiss Money Holding (2001-2009)
    • Sweet 'n' Sour International (2004-2005)
    • The Kings of Wrestling (avec Chris Hero) (2005-2011)
    • YRR (2006-2009)
    • Die Bruderschaft des Kreuzes (2009-2012)
    • Embassy (2009-2010)
    • The Real Americans (avec Jack Swagger et Zeb Colter) (2013-2014)
  • Surnoms
    • Double C
    • The Most Money Making Man
    • The King of Swing
    • The Suisse Superman
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
We Fly High (Remix) Jim Jones 2007-2009 FIP
I've Got To Have It (Instrumental) Jermaine Dupri, Nas et Monica 2009 CHIKARA, CZW, Europe, GSW, IWC, PWG, ROH, WXW
We Are the Champions Queen 2010-2011 ROH
KoW (King) Cody B. Ware, Emilio Sparks et J. Glaze 2011 ROH
The Iceman Jim Johnston 2011-2012 FCW
Invader Jim Johnston 2012 FCW/WWE
Engerland (Fabio The Daddyo) Blue Saraceno 2012 WWE
Miracle Jim Johnston 2012-2013 WWE
Patriot (avec Jack Swagger) Jim Johnston 2013-2014 WWE
Swiss Made CFO$ 2014-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • CHIKARA
    • 2 fois Campeonado de Parejas avec Chris Hero (1) et Ares (1)
    • Vainqueur du Tag World Grand Prix 2005 avec Arik Cannon
    • Tag World Grand Prix 2006 avec Chris Hero
    • Vainqueur Torneo Cibernetico 2007
    • Vainqueur du King of Trio 2010 avec Ares et Tursas
  • Cleveland All-Pro Wrestling
    • 1 fois Champion poids lourds Unifié de la CAPW
  • German Stampede Wrestling
    • 1 fois Champion par équipes de la GSW avec Ares
  • Independent Wrestling Association: Switzerland
    • 1 fois Champion du Monde poids lourds de la IWA Switzerland
  • International Pro Wrestling: United Kingdom
    • 1 fois Champion par équipes de la IPW:UK avec Ares (dans les Swiss Money Holding)
  • Swiss Wrestling Federation
    • 2 fois SWF Powerhouse Champion
    • 1 fois Champion par équipes de la SWF avec Ares
  • westside Xtreme wrestling
    • 2 fois Champion du Monde poids lourds de la wXw
    • 3 fois Champion par équipes de la wXw avec Ares

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 331 en augmentation 211 en augmentation 67 en augmentation 52 en diminution 67 en diminution 80 en augmentation 44 en diminution 111 en augmentation 18
Réf. [46] [47] [48] [49] [50] [51] [52] [53] [54]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Claudio Castagnoli », sur Online World of Wrestling
  2. wXw Extreme Wrestling Party results, Cagematch.net, 29 juillet 2007.
  3. (en) « SWF Promotour Part I », sur Cagematch (consulté le 24 août 2014).
  4. (en) « SWF On Fire », sur Cagematch (consulté le 24 août 2014).
  5. CZW Big Mutha F'N Deal results, Cagematch.net, 30 juillet 2007.
  6. CHIKARA Tag World Grand Prix 2006 Day 3 results, Cagematch.net, 20 juillet 2007.
  7. ROH Glory By Honor V Day 2 results, Cagematch.net, 29 juillet 2007. "ROH Tag Team Title Match: The Kings Of Wrestling (Chris Hero & Claudio Castagnoli) [defeated] Austin Aries & Roderick Strong (c) (21:34) - [title change]."
  8. CZW Last Team Standing results, Cagemetch.net, 30 juillet 2007.
  9. CZW Night of Infamy results, Cagematch.net, 30 juillet 2007.
  10. CHIKARA Brick results, Cagematch.net, 30 juillet 2007.
  11. ROH Dethroned results, Cagematch.net, 29 juillet 2007. "ROH World Tag Team Title Match: Christopher Daniels & Matt Sydal [defeated] The Kings Of Wrestling (Chris Hero & Claudio Castagnoli) (c) (22:45) - [title change]."
  12. Claudio Castagnoli: Wrestler Career Highlights, Online World of Wrestling, 18 août 2007. "October 19, 2006--Deep South Wrestling: Kofi Nahaje Kingston defeated Claudio Castagnoli in a dark (try out) match."
  13. King of Europe Cup 2007 Day 1 results, Cagematch.net, 29 juillet 2007. "King Of Europe Cup 2007 First Round Match: Chris Hero [defeated] Claudio Castagnoli."
  14. ROH Respect Is Earned results, Cagematch.net, 29 juillet 2007.
  15. ROH Domination results, Cagematch.net, 29 juillet 2007.
  16. ROH Race to the Top Tournament Day 2 results, Cagematch.net, 29 juillet 2007.
  17. Past results, Ring of Honor, 18 août 2007. "Death Before Dishonor V- Night 1- Boston, MA 8/10/07: Takeshi Morishima defeated Claudio Castagnoli to retain the ROH World Title."
  18. Hartford, CT- Caged Rage August 24th, Ring of Honor, 18 août 2007.
  19. a et b National Wrestling Alliance - Reclaiming the Glory, NWAWrestling.com, 18 août 2007.
  20. CHIKARA Showdown in CrisisLand results, Cagematch.net, 29 juillet 2007. "NWA World Heavyweight Title Tournament Quarter Final: Claudio Castagnoli [defeated] Sicodelico Jr."
  21. (en) Ryan Clark, « Update: Claudio Castagnoli Signs W/ WWE », sur Wrestling Inc,‎ 16 septembre 2011 (consulté le 3 mai 2014)
  22. http://pwtorch.com/artman2/publish/WWE_News_3/article_76138.shtml#.UvJ1bmJ5NRI
  23. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  24. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58386
  25. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58400
  26. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  27. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  28. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58747
  29. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58922
  30. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  31. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59039
  32. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59148
  33. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59169
  34. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59211
  35. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59415
  36. (en) SCOTT FISHMAN, « The King of Swing Cesaro on the upswing with Paul Heyman in WWE », sur miamiherald.com,‎ 22 avril 2014 (consulté le 15 juillet 2014)
  37. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  38. Jean Vinnier, « RAWzumé 14 juillet 2014 », sur info-lutte.com,‎ 15 juillet 2014 (consulté le 15 juillet 2014)
  39. http://www.catch-newz.com/index.php/resultats/resultats-wwe/5080-resultats-wwe-raw-21-07-14
  40. http://www.wwe-universal.fr/2014/07/23/spoilers-resultats-de-wwe-smackdown-du-25-juillet-2014/
  41. Jason Descôteaux, « RAWzumé », sur info-lutte.com,‎ 29 juillet 2014 (consulté le 29 juillet 2014)
  42. Jen Vinnier, « Résultats SummerSlam », sur info-lutte.fr,‎ 18 août 2014 (consulté le 18 août 2014)
  43. http://info-lutte.fr/forum/nouvelles.php?t=61099
  44. Jason Descôteaux, « Résultat PPV Hell in a Cell », sur info-lutte.com,‎ 27 octobre 2014 (consulté le 27 octobre 2014)
  45. Jason Descôteaux, « Résultat Smackdown », sur info-lutte.com,‎ 14 novembre 2014 (consulté le 14 novembre 2014)
  46. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  47. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  48. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  49. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  50. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  51. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  52. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 juin 2012)
  53. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database
  54. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2013 », Internet Wrestling Database
  55. http://wwe13.2k.com/roster
  56. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  57. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ 16 août 2014 (consulté le 16 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]