Louis-Nicolas Cabat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis-Nicolas Cabat, né le 6 décembre 1812 à Paris, où il est mort le 13 mars 1893, est un peintre paysagiste et graveur français de l'École de Barbizon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de l'Accademia di San Luca de Rome, Louis-Nicolas Cabat est élu membre de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France en 1867, et devient directeur de l'Académie de France à Rome de 1879 à 1884.

Il peint des paysages du pays d'Othe, notamment dans le village et les environs de Bercenay-en-Othe où il réside.

En 1863, Cabat voyage en France et peint sur le motif avec ses amis Constant Troyon et Jules Dupré.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • Cabaret à Montsouris
  • Le Moulin de Dompierre
  • Les Bords de la Bouzanne
  • L'intérieur d'un Bois
  • L'Étang de Ville-d'Avray
  • Le Bois de Fontenay-aux-Roses
  • Intérieur d'un Métaierie dans le Calvados
  • La Gorge-Aux-Loups (Seine-et-Marne)
  • Fête de la Vierge à l'eau,
  • Oiseleur à l'affût
  • Chemin dans la vallée de Narni
  • Solitude

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Odile Wenger, Louis-Nicolas Cabat (1812-1893) : Toiles, dessins, eaux-fortes, catalogue de l'exposition de Vienne au Palais Lobkowitz, C. Ueberreuter, Vienne, 1955.
  • Chantal Rouquet, Louis Cabat (1812-1893) : Toiles, dessins, eaux-fortes, catalogue de l'exposition du musée des beaux-arts de Troyes, du 11 juillet 1987 au 19 octobre 1987, Musée des beaux-arts, Troyes, 1987.
  • Cathy Muller, Invitation au paysage à travers l'oeuvre de Louis Cabat, catalogue de l'exposition du musée des beaux-arts de Strasbourg, du 23 octobre au 15 novembre 1992, Strasbourg, 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]