Joseph-Nicolas Robert-Fleury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleury.
Joseph-Nicolas Robert-Fleury
Joseph-Nicolas Robert-Fleury Dagron 1880 BNF Gallica.jpg

René Dagron, Joseph-Nicolas Robert-Fleury (1880),
Paris, Bibliothèque nationale de France.

Naissance
Décès
(à 92 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Formation
Maîtres
Distinctions

Joseph-Nicolas Robert-Fleury, né le à Cologne et mort le , dans le 6e arrondissement de Paris[1], est un peintre français.

Il est le père du peintre Tony Robert-Fleury.

Biographie[modifier | modifier le code]

Galilée devant le Saint-Office au Vatican (1847), Paris, musée du Louvre.

Joseph-Nicolas Robert-Fleury est le fils de Nicolas Fleury et de Joséphine Damesbarnar. Envoyé par sa famille à Paris, il devient l’élève de Gros et, après s’être perfectionné en Italie, retourne en France et débute au Salon de Paris en 1824. Sa réputation ne s'établit cependant que trois ans plus tard lorsqu’il expose Le Tasse au couvent de saint Onophrius.

Peintre d'histoire doté d’un talent original vigoureux et d’une imagination vive, particulièrement pour les incidents tragiques de l’histoire, il acquiert bientôt la célébrité et, en 1850, succède à François Marius Granet à l’Académie des beaux-arts. En 1855, il est nommé professeur et, en 1863, directeur de l’École des beaux-arts de Paris. L’année suivante, il se rend à Rome, où il est directeur de l'Académie des beaux-arts. Il est élevé au rang de commandeur de la Légion d'honneur en 1867.

Il épousa Aimée Adélaïde Prévost dont il eut un fils, Tony Robert-Fleury, qui fut également peintre et professeur de peinture.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Dessins[modifier | modifier le code]

  • Henri IV mort transporté au Louvre, 14 mai 1610, musée des beaux-arts de Pau
  • Henri de Navarre enfant et son chien, musée des beaux-arts de Pau
  • L'Abjuration d'Henri IV à Saint-Denis (25 juillet 1593), musée des beaux-arts de Pau
  • Esquisse pour Le pillage d'une maison juive au Moyen Âge, Paris, musée du Louvre

Peintures[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]