KK Partizan Belgrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
KK Partizan Belgrade
Logo du club
Généralités
Nom complet Košarkaški Klub Partizan
Surnom(s) Crno-beli (les noirs et blancs)
Date de fondation 4 octobre 1945
Couleurs Maillot noir,
short noir
Salle Kombank Arena
(23 000 places)
Siège Humska 1
11000 Belgrade
Championnat actuel Naša Sinalko Liga
Président Predrag Danilović
Entraîneur Duško Vujošević
Site web http://www.kkpartizan.rs/
Palmarès
National[1] Championnat national (21)
Coupe nationale (13)
International[1] Ligue des champions (1)
Coupe Korac (3)
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur
Article connexe : ŽKK Partizan Belgrade.

Le Košarkaški Klub Partizan (ou KK Partizan Belgrade), en serbe Кошаркашки клуб Партизан, est un club serbe de basket-ball situé dans la ville de Belgrade et section du club omnisports du Partizan Belgrade. Le club appartient à la Naša Sinalko Liga, le plus haut niveau du championnat serbe, et à la Ligue adriatique de basket-ball.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en octobre 1945, le club doit attendre 1976 pour obtenir son premier titre de champion de Yougoslavie. Ce trophée est remporté de nouveau à trois reprises, en 1979, 1981 et 1987 avant les guerre en Yougoslavie dans un championnat où la concurrence est élevée avec la présence de KK Split, Cibona Zagreb, KK Bosna, trois clubs qui remportent le trophée européen le plus prestigieux, la Coupe des clubs champions durant cette période.

En 1992, le club mené par Predrag Danilović et Aleksandar Đorđević et dirigé par un jeune entraîneur Željko Obradović remporte également cette coupe des champions. Cette victoire est obtenue malgré le désavantage de devoir disputer ses rencontres dites à domicile sur terrain neutre, la FIBA ayant décidé de faire jouer les clubs yougoslaves, le Partizan, le Cibona Zagreb et Split en dehors de l'ancienne Yougoslavie. Le Partizan qui décide alors de jouer en Espagne à Fuenlabrada, termine à la quatrième place du groupe B de la phase de poule, ne concédant qu'une seule défaite lors de ses rencontres à domicile. En quart de finale, le club est opposé aux Italiens de Knor Bologne qui est défait en trois manches, dont le seul match européen du Partizan disputé à Belgrade. Lors du Final Four d'Istanbul, le Partizan élimine le Philips Milan avant de l'emporter 71 à 70 face aux Espagnols de la Joventut Badalona, grâce à un panier à trois points de Đorđević à la sonnerie[2].

La saison suivante, le Partizan ne peut défendre son titre européen, en raison du blocus des Nations unies.

Auparavant, le club a déjà atteint le Final Four de cette compétition, en 1988, à Gand. Opposé aux Israliens du Maccabi Tel-Aviv, le Partizan de Duško Vujošević, malgré la présence de Vlade Divac, Žarko Paspalj, Aleksandar Đorđević, Goran Grbović, Ivo Nakić, Miroslav Pecarski, Milenko Savović et Željko Obradović échoue sur le score de 82 à 87 avant de remporter le match pour la troisième place face aux Grecs de l'Aris Salonique. L'année suivante, le club remporte sa troisième Coupe Korac, après deux victoires en 1978 et 1979 lors des années Dražen Dalipagić, Dragan Kićanović.

Vujošević reprend la tête de l'équipe en 2001. Les premières années sont difficiles sur la scène européenne. Une nouvelle compétition apparaît en 2001-2002, la Ligue adriatique, compétition qui regroupe douze équipes issues principalement des pays issus de l'ancienne Yougoslavie - le Maccabi a participé à une édition en 2002-2003 - et qui permet au club de faire progresser ses jeunes joueurs. Ceux-ci sont désormais la vraie richesse du club qui doit évoluer sur la scène européenne avec l'un des plus petits budgets de la compétition, environ 2 millions d'Euros face aux 20, 30 ou 40 millions des grands clubs russes, grecs ou espagnols[3]. Malgré cela, le club rejoint le Top 16 lors de la saison 2006-2007, puis échoue en quart de finale de l'Euroligue les deux saisons suivantes, face aux Espagnols du Tau Vitoria lors de l'euroligue 2007-2008 sur le score de deux à un et face au CSKA Moscou lors de l'euroligue 2008-2009 par trois victoires à zéro, 56 à 47 et 77 à 50 à Moscou et 67 à 56 à Belgrade.

Pour la troisième saison consécutive, le club se qualifie pour les quarts de finale de l'Euroligue de 2009-2010. Cette qualification est acquise lors du Top 16 grâce à la deuxième place du groupe obtenue face aux deux clubs grecs du Panathinaïkos, tenant du titre, et de Maroussi Athènes, le FC Barcelone terminant premier du groupe. Lors de ce quart, disputé sous la forme de série au meilleur des cinq rencontres, le club de Belgrade élimine le Maccabi, qui avait pourtant l'avantage du terrain, en quatre manches, sur le score de trois à un. le Partizan retrouve le Final Four, disputé lors de cette saison à Paris, pour la première fois depuis 1988. Il est opposé lors de celui-ci au club grec de l'Olympiakós. Le club de Belgrade oblige les favoris grecs à disputer une prolongation remportée finalement 83 à 80 par le club du Pirée. Lors de la finale pour la troisième place, les joueurs de Belgrade échouent de nouveau en prolongation, face au CSKA Moscou. Quelques semaines plus tôt, le Partizan remporte son quatrième titre consécutif en Ligue adriatique grâce à Dušan Kecman qui réussit un tir au buzzer depuis le centre du terrain pour battre le Cibona Zagreb sur le score de 75 à 74[4].

Un groupe de jeunes avec Vujošević (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Réputé pour la dureté de ses entrainements[5], l'entraîneur Duško Vujošević construit, à partir des années 2011-2012, une équipe de jeunes joueurs très talentueux (Dāvis Bertāns, Bogdan Bogdanović, Léo Westermann, Joffrey Lauvergne…).

Le 2 juillet 2012, Westermann, jeune meneur français signe au Partizan pour 3 ans. Après deux années professionnelles à l’ASVEL Lyon-Villeurbanne (France, Pro A), il découvre l’Euroligue et obtient du temps de jeu sous les ordres de Vujošević. Fin décembre 2012, il est rejoint par un deuxième jeune joueur français, Joffrey Lauvergne qui signe pour 2 ans et demi.

Le groupe va remporter 3 trophées : la Ligue adriatique 2013 et les championnats de Serbie 2013 et 2014[6]. L'apport des deux Français est considérable et le sélectionneur français Vincent Collet les convoque pour la préparation de l'équipe nationale à l'Eurobasket slovène de 2013.

Fin août 2013, un troisième jeune joueur français signe au Partizan : Boris Dallo, en provenance de Poitiers.

À l'été 2014, les jeunes quittent le Partizan pour de grands clubs européens : Bogdanović pour le Fenerbahçe Ülker, Lauvergne pour le BC Khimki Moscou, Westermann pour le Limoges Cercle Saint-Pierre (prêté par le FC Barcelone) et Bertāns pour le Laboral Kutxa Saski Baskonia.

Depuis 2014[modifier | modifier le code]

Le club est invité à participer à l'Appart City Cup en septembre 2014 où il élimine l'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez 71-57 en demi-finale mais perd en finale face à l'ASVEL Lyon-Villeurbanne 64-80, le 21 septembre.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès international est :

Le palmarès régional est :

Le palmarès national (RSF de Yougoslavie, puis RF de Yougoslavie, puis Serbie-Monténégro, puis Serbie) est :

Quelques entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneurs du Partizan Belgrade
Période Nom
1945 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ratko Vlahović
1946-1947 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Božo Grkinić
1948-1949 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Svetislav Šaper
1950 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Janoš Gerdov
1951-1953 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Stanković
1954 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Miodrag Stefanović
1955-1958 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Mirko Marjanović
1959-1961 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Aleksandar Nikolić
1962-1963 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Božidar Munćan
1964 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Milenko Novaković
1965-1967 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Ćurčić
1967-1969 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Branislav Rajačić
Période Nom
1969-1971 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Radovan Radović
1971-1974 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ranko Žeravica
1974-1976 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Ćorković
1976-1978 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Ranko Žeravica
1978-1980 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Dušan Ivković
1980-1982 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Ćorković
1982-1984 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Džaković
1984-1985 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Zoran Slavnić
1985-1987 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Vladislav Lučić
1987-1989 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Duško Vujošević
1989 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Dejan Srzić
1989-1990 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Borislav Ćorković
Période Nom
1990-1991 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Duško Vujošević
1991-1993 Drapeau : Serbie Željko Obradović
1993-1994 Drapeau : Serbie Željko Lukajić
1994-1995 Drapeau : Serbie Borislav Džaković
1995-1996 Drapeau : Serbie Ranko Žeravica
1996-1998 Drapeau : Serbie Miroslav Nikolić
1998 Drapeau : Serbie Milovan Bogojević
1998-1999 Drapeau : Serbie Vladislav Lučić
1999-2000 Drapeau : Serbie Nenad Trajković
2000-2001 Drapeau : Serbie Darko Ruso
2001-2010 Monténégro Duško Vujošević
2010-2012 Drapeau : Serbie Vladimir Jovanović
depuis 2012 Monténégro Duško Vujošević

Effectif de la saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

KK Partizan
Pivot 7 Drapeau de la France Joffrey Lauvergne
Pivot 8 Drapeau : Serbie Nikola Milutinov
Meneur 9 Drapeau de la France Léo Westermann
Meneur 10 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Nemanja Gordić
Ailier 11 Drapeau : Serbie Vladimir Lučić
Ailier 12 Drapeau : Serbie Dragan Milosavljević
Ailier 13 Drapeau : Serbie Bogdan Bogdanović
Pivot 14 Drapeau : Serbie Đorđe Gagić
Pivot 15 Drapeau : Serbie Dejan Musli
Ailier fort 17 Drapeau de la Slovaquie Michal Čekovský
Ailier 22 Drapeau : Serbie Marko Čakarević
Ailier fort 31 Drapeau : Serbie Branislav Đekić
Ailier 44 Drapeau de la Lettonie Dāvis Bertāns

Quelques joueurs célèbres ou marquants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) « F4 History: 1992, A triumph of exiles - Partizan parties Partizan parties », sur www.euroleague.net (consulté le 5 janvier 2009)
  3. Basket News numéro 440 du 26 mars 2009
  4. (en) « Final 4 de 2010 », Ligue adriatique de basket-ball (consulté le 21 avril 2014)
  5. « Basket : les enchantés du Partizan », sur lejdd.fr,‎ 27 juillet 2013
  6. Emile Vaizand, « Serbie : Joffrey Lauvergne offre le titre au Partizan ! », sur catch-and-shoot.com,‎ 13 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :