Confédération mondiale des activités subaquatiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Confédération mondiale des activités subaquatiques
Image illustrative de l'article Confédération mondiale des activités subaquatiques

Région Monde Monde
Création 1959
Type Fédération sportive
Siège Rome, Drapeau de l'Italie Italie
Coordonnées 41° 55′ 51″ N 12° 28′ 08″ E / 41.930769, 12.4689641° 55′ 51″ N 12° 28′ 08″ E / 41.930769, 12.46896  
Langue(s) Anglais, espagnol, français
Site web www.cmas.org

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Confédération mondiale des activités subaquatiques

Géolocalisation sur la carte : Latium

(Voir situation sur carte : Latium)
Confédération mondiale des activités subaquatiques

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Confédération mondiale des activités subaquatiques

La confédération mondiale des activités subaquatiques (CMAS) regroupe les fédérations d'activités subaquatiques du monde entier.

La CMAS est la première véritable organisation de plongée mondiale, ainsi que la première à avoir véritablement structuré l'enseignement de plongée sous-marine[réf. nécessaire].

Création[modifier | modifier le code]

Les 9, 10, 11 janvier 1959, la CMAS est créée à l'unanimité des délégués des 15 pays fondateurs[réf. nécessaire] : Allemagne, Belgique, Brésil, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Grèce, Italie, Malte, Monaco, Pays-Bas, Portugal, Suisse et Yougoslavie. Elle sera présidée par le commandant Cousteau[réf. nécessaire], Vice-Président Luigi Ferraro. Le siège de cette organisation est basé à Rome (Italie). Elle regroupe des fédérations sportives de disciplines subaquatiques de par le monde.

Structure[modifier | modifier le code]

CMAS Structure

Elle est composée de trois comités :

  • Comité sportif (apnée, hockey subaquatique, nage avec palmes, orientation, chasse sous-marineetc.) ;
  • Comité technique (standards et équivalences, éducation, plongée technique, sécurité en plongée, etc.) ;
  • Comité scientifique (archéologie, géologie marine, biologie et protection de la nature, relations amateurs-professionnels, etc.).

Et de sept commissions indépendantes :

  • Juridique ;
  • Médicale ;
  • Photo-Film-Vidéo ;
  • Discipline ;
  • Appel ;
  • Jeunes ;
  • Hockey Subaquatique (HSA).

À l'heure actuelle, la CMAS est répandue dans de nombreux pays du monde. Elle propose, grâce à des accords avec les principales fédérations nationales, différents « niveaux de plongée » permettant d'accéder à une autonomie correspondant à un entraînement et une connaissance théorique particulière.

Ces niveaux sont répartis dans deux catégories à savoir Plongeur (P) et Instructeur (I) :

  • Plongeur 1/1 stars (P1)
  • Plongeur 2/2 starsStar full.svg (P2)
  • Plongeur 3/3 starsStar full.svgStar full.svg (P3)
  • Plongeur 4/4 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svg (P4)
  • Instructeur 1/1 stars (I1)
  • Instructeur 2/2 starsStar full.svg (I2)
  • Instructeur 3/3 starsStar full.svgStar full.svg (I3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]