Liste des associations et fédérations de plongée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Organismes Internationaux[modifier | modifier le code]

CMAS[modifier | modifier le code]

Les 9, 10 et 11 janvier 1959 à Monaco, les délégués des Fédérations de la République Fédérale Allemande, de la Belgique, du Brésil, de la France, de la Grèce, de l’Italie, de Monaco, du Portugal, de la Suisse, des États-Unis et de la Yougoslavie se sont réunis pour créer la "C.M.A.S.".

La CMAS s'est dotée de 3 comités : sportif, technique et scientifique.

CEDIP[modifier | modifier le code]

Le CEDIP est un organismes à but non lucratif qui regroupe près de 2000 moniteurs professionnels travaillant dans le monde entier.

Les membres du CEDIP sont des associations ou syndicats de moniteurs professionnels délivrant des brevets de plongées internationaux.
Le CEDIP met en avant la qualité de ses formations et la sécurité pour le plongeur et le moniteur.

IDEA[modifier | modifier le code]

IDEA ou International Diving Educators Association est la plus ancienne organisation des États-Unis née en 1958 L'IDEA est un des membres fondateurs de la RSTC

Les instructeurs IDEA certifient des plongeurs dans le monde entier. Les niveaux des plongeurs: Basic Scuba Diver, Open Water Diver, Advanced Diver, Rescue Diver, Divemaster, Assistant Instructor, Scuba Instructor, Master Instructor, Assisant Instructor Trainer, Instructor Trainer, Course Director.

L'IDEA procure à ses membres des manuels en différentes langues comme l'anglais, le français, l'italien, l'espagnol, l'allemand, l'arabe, le hollandais, ...

Les sites internet de l'IDEA en Europe : http://www.idea-europe.com Le site internet pour la France et la Belgique : http://www.idea-europe.be

PADI[modifier | modifier le code]

La formation est aux mains des agences de certification commerciales nord-américaines, et est effectuée par des moniteurs le plus souvent encadrés par des boutiques. Les conditions de plongée au Québec étant extrêmes (eaux froides, courants), la formation standard dispensée par les agences américaines est trop souvent inadéquate, d'où la nécessité d'une formation spécialement adaptée, notamment avec l'utilisation d'un vêtement isothermique étanche. La seule différence survenue lors de l'avènement de la législation est que les plongeurs doivent détenir un permis de plonger émis par le gouvernement, et les moniteurs doivent prouver une certaine compétence (le plus souvent, une accréditation de leur agence de certification renouvelée régulièrement).

NAUI[modifier | modifier le code]

La NAUI, créée en 1959 est l'une des plus anciennes associations d'enseignement de la plongée sous-marine à but non lucratif.

SSI[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Scuba schools international.

La Scuba school international, est une école de plongée sous-marine à vocation commerciale présente dans le monde entier.

Son fonctionnement est un peu similaire à celui de PADI, dans ce sens où l'organisation certifie des moniteurs ainsi que des centres qui peuvent, en contrepartie délivrer ses diplômes et qualifications.

IANTD[modifier | modifier le code]

L'International association of nitrox and technical divers est une association de certification de "plongeurs tecks" (plongeurs techniques), spécialisés dans la plongée technique (Nitrox, Trimix, recycleurs).

Organismes nationaux[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

VDTL[modifier | modifier le code]

Le Verband Deutscher Tauchlehrer (VDTL) est l'un des membres fondateurs du CEDIP.

Autriche[modifier | modifier le code]

EOBV[modifier | modifier le code]

Le Erster Österreichischer Berufstauchlehrer Verband (EOBV) est le membre du CEDIP représentant l'Autriche. L'actuel président du CEDIP est membre de l'EOBV.

Belgique[modifier | modifier le code]

FEBRAS[modifier | modifier le code]

La Fédération Belge de Recherches et d'Activités Sous-marines (FEBRAS) est un des membres fondateurs de la CMAS. Elle est constituée de deux ligues, une néerlandophone et une francophone.

NELOS[modifier | modifier le code]

La Nederlandstalige Liga voor Onderwateronderzoek en -Sport (NELOS) (Nederlandstalige Liga voor Onderwateronderzoek en -Sport site internet) est la ligue flamande.

LIFRAS[modifier | modifier le code]

La Ligue francophone de recherches et d'activités sous-marines est la ligue francophone et germanophone.

ADIP[modifier | modifier le code]

L'ADIP est une organisation pour la promotion de la plongée sous-marine. L’ADIP fut créé en 1997 par Jacky Marino avec l’aide d’instructeurs provenant d'organisations diverses (IDEA, PADI, NAUI, CMAS, ...).

En 1998, l'ADIP est devenue un membre du CEDIP (Comité Européen Des Instructeurs de Plongée professionnels).

L’ADIP fournit à ses membres des standards de formations ainsi que des cours manuels pour tous les niveaux.

L’ADIP est reconnue par le CEDIP et délivre des cartes ADIP/CEDIP et ainsi est reconnue dans le monde entier.

L’ADIP propose un large éventail de cours et de spécialités standardisés ce qui permet aux instructeurs de cette organisation de commencer un cours et il pourra être continué par un autre instructeur de cette organisation. Le système utilisé est modulaire. ADIP

VVW-Duiken[modifier | modifier le code]

Le VVW est le membre du CEDIP représentant la Belgique flamande.

France[modifier | modifier le code]

FFESSM[modifier | modifier le code]

Cette fédération est fondée en 1955 par la réunion de deux fédérations fondées en 1948.

La formation du plongeur comporte 5 niveaux selon les difficultés liées à la profondeur et à la capacité à gérer la plongée. Chaque niveau permet l'évolution à une profondeur limite donnée et précise les conditions d'autonomie ou d'encadrement. La formation à l'enseignement est organisée en 4 niveaux qui déterminent chacun des prérogatives différentes. Les diplômes fédéraux ne permettent qu'un encadrement bénévole, seuls les Brevets d'État peuvent prétendre à rémunération. Des passerelles sont néanmoins en place.

La FFESSM est la fédération délégataire du Ministère des Sports pour différentes activités aquatiques.

FSGT[modifier | modifier le code]

La fédération sportive et gymnique du travail est une fédération sportive omnisport. La FSGT section plongée est habilitée par l'État Français à délivrer l'ensemble des diplômes de plongée et d'encadrement définis par la legislation française. Ces niveaux sont également reconnus à l'international par des cartes double-faces FSGT/ CMAS. Œuvrant dans le cadre du "sport pour tous", la FSGT défend et fait la promotion de la plongée associative ; pour répondre à cet objectif, la FSGT signe des conventions avec des Centres Professionnels Partenaires.

Site web de l'activité plongée à la FSGT (qui est différent de celui de fédération).

ANMP[modifier | modifier le code]

Article détaillé : ANMP.

Syndicat de moniteurs professionnels, membre français du CEDIP, ne regroupant que des moniteurs habilités par l'État français à exercer professionnellement. L'ANMP défend les intérêts de la profession de moniteur auprès des instances administratives, gouvernementales et internationales. Elle propose divers services aux moniteurs (cursus de formation de plongeurs, assurances, assistances juridiques, fournitures pédagogiques, propositions d'emploi, communication, information...). Les moniteurs ANMP délivrent les certifications internationales CEDIP de niveaux 1 à 4 (prérogatives équivalentes aux cursus FFESSM/CMAS) et des formations aux mélanges (nitrox, trimix, recycleur) pour les plongeurs, proposent des randonnées palmées et des formations personnalisées et adaptées à tous les types de plongeurs.

Le cursus Anmp basé sur des compétences à acquérir laisse aux moniteurs professionnels une très grande liberté pédagogique sur les méthodes à mettre en œuvre pour faire acquérir ces compétences. L'adaptation aux publics concernés est prioritaire. Le moniteur peut délivrer les niveaux 1 à 3 en toute autonomie.

L'Anmp est régulièrement consultée par le ministère chargé des sports. À ce titre l'Anmp est également sollicitée lors de toutes les formations de Brevets d'État option Plongée.

SNMP[modifier | modifier le code]

ARPE[modifier | modifier le code]

Association de Réflexion pour la Plongée des Enfants - Organisme spécialisé dans la formation des cadres à la découverte des activités subaquatiques pour les enfants.


Site officiel de l'ARPE

Israël[modifier | modifier le code]

IDF[modifier | modifier le code]

En Israël, la principale fédération est l'Israeli diving federation.

Italie[modifier | modifier le code]

SIAS[modifier | modifier le code]

Le Scuola Internazionale Attivita Subacquea (SIAS) est l'un des membres fondateurs du CEDIP.

Luxembourg[modifier | modifier le code]

ETDA[modifier | modifier le code]

European Technical Diving Association est une association de plongée à caractère associatif membre à part entière du CEDIP et délivre les brevets pour le Grand Duché de Luxembourg.

Les instructeurs ETDA forment des plongeurs sportifs ou techniques et des moniteurs de tous niveaux.

Les brevets ETDA comme tous les brevets CEDIP sont reconnus dans le monde entier.

L'ETDA reconnait les brevets d'autres fédérations, soit simplement pour leur niveau, soit par équivalence, soit par passerelle (cross over). http://www.etda-plongee.org

FLASSA[modifier | modifier le code]

La Fédération luxembourgeoise des activités et sports sub-aquatiques est une association sans but lucratif, membre de la CMAS et au Comité national olympique luxembourgeois (COSL).

Québec[modifier | modifier le code]

FQAS[modifier | modifier le code]

La Fédération québécoise des activités subaquatiques offrait, à l'origine, un programme de formation et de certification, ce qui lui a valu les foudres de la part de certaines boutiques ne reconnaissant pas cette formation (forçant effectivement les plongeurs à reprendre à zéro leur formation).
À l'arrivée de la législation, la FQAS a fait pression sur le gouvernement pour que la législation ne soit pas aussi contraignante que prévu à l'origine, et a finalement obtenu d'être responsable des modalités d'applications de la législation. En retour, elle a cependant du se départir de ses activités de formation.

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

BSAC[modifier | modifier le code]

Le British Sub Aqua Club (BSAC), créé en 1953, est l'organisme le plus représentatif de la plongée sous-marine au Royaume-Uni (50 000 membres).

Cave diving group[modifier | modifier le code]

Le Cave diving group est une association de plongée britannique dont la vocation est la plongée en grotte ou sous-plafond.

Suisse[modifier | modifier le code]

FSSS[modifier | modifier le code]

La Fédération Suisse des Sports Subaquatiques (FSSS) est l'un des membres fondateurs de la CMAS. La Fédération Suisse des Sports Subaquatiques est dirigée par un comité central (CC), élu par l'assemblée des délégués (AD). Le comité central, en tant qu'organe exécutif, expédie les affaires courantes, établit les contacts vers l'extérieur et l'intérieur, et s'adjoint des spécialistes pour les questions d'ordre juridique et d'assurances. Les travaux administratifs sont effectués par le secrétariat permanent à Berne, sous la direction du comité central.

APDI[modifier | modifier le code]

L'APDI est l'Association of Professional Diving Instructors, membre Suisse du CEDIP