Fédération internationale de go

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fédération internationale de go

Sigle IGF
Sport(s) représenté(s) jeu de go
Création 18 mars 1982
Président Kōichirō Matsuura
Siège Drapeau du Japon Japon, Tokyo
Affiliation SportAccord
Association internationale des sports de l'esprit
Site internet www.intergofed.org

La Fédération internationale de go (IGF, pour International Go Federation) est une association à but non lucratif dont l'objet est l'encouragement, la réglementation, la coorganisation, et le développement du jeu de go dans le monde[1].

Elle a été créée le 18 mars 1982.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jeu de go était déjà historiquement bien structuré en Extrême-Orient, berceau du jeu. Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour que le go commence à avoir des pratiquants dans le reste du monde.

En Europe, une structure a été créée lors du premier Congrès, la Fédération européenne de go en 1957. Dans la zone américaine, les États-Unis et le Brésil étaient des précurseurs.

En 1979, une volonté commune a entrainé l'organisation du Championnat du monde de go avec le support de la Nihon Ki-in, principale fédération professionnelle japonaise, et de Japan Airlines.

Cette réunion de l'ensemble des joueurs du monde a permis la création de la Fédération internationale le 18 mars 1982 autour de 29 membres fondateurs dans le but de promouvoir le jeu de go partout dans le monde.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration de l'association comprend 12 membres au maximum, au plus 11 membres issus de l'assemblée générale et un membre nommé par le président. Parmi les au moins 11 membres, la répartition géographique est la suivante :

  • 1 membre de Chine
  • 1 membre de Corée
  • 1 membre du Japon
  • 1 membre pour le reste de l'Asie
  • 2 membres pour la zone européenne
  • 2 membres pour les Amériques
  • 1 membre pour l'Océanie

Le président actuel est Kōichirō Matsuura, ancien directeur général de l'UNESCO. On peut également citer Kobayashi Chizu, joueuse professionnelle japonaise, en tant que directrice de bureau, ainsi que Shigeno Yuki, également joueuse professionnelle japonaise, secrétaire générale.

Membres affiliés[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Afrique du Sud Association sud-africaine de go
  • Drapeau de Madagascar Club de go de Madagascar
  • Drapeau du Maroc Association pour la promotion du Go au Maroc

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Amérique Ibérique[modifier | modifier le code]

Les membres affiliées d'Ibéro-Amérique sont les membres de la Fédération ibéro-américaine de go.

Asie[modifier | modifier le code]

Europe et Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fédération européenne de go.

Les membres affiliés au niveau européen et du Moyen-Orient sont les membres de la Fédération européenne de go.

Océanie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]