Fédération internationale de judo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 29′ 55.34″ N 19° 02′ 55.91″ E / 47.4987056, 19.0488639 ()

Fédération internationale de judo
Image illustrative de l'article Fédération internationale de judo

Sigle IJF
Sport(s) représenté(s) Judo
Création 1951
Président Roumanie Marius Vizer
Siège Lausanne, Suisse
Nations membres 199 fédérations membres
Site internet Site officiel

La Fédération internationale de judo, (couramment désignée par le sigle anglais IJF pour International Judo Federation) est une association qui regroupe les fédérations nationales membres dans le monde. Son rôle est de gérer et développer le judo à l'échelon international.

Cette fédération est née en 1951 sur le modèle déjà établi de la Fédération européenne de judo créée en 1948. Sa création répondait à une volonté de diffuser la pratique du judo en Europe dans un premier temps, puis de fixer les règles du sport traditionnel créé par Jigoro Kano en 1882.

L'IJF rassemble aujourd'hui 199 fédérations nationales. Son siège est à Lausanne (Suisse).

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, la volonté de diffuser le judo hors du Japon se fait de plus en plus grande. Ainsi est évoquée la possibilité de fonder une fédération européenne par les japonais Gunji Koizumi (fondateur du premier club de judo en Europe au Royaume-Uni, le Budokawai) et Risei Kano (fils du fondateur du judo Jigoro Kano). C'est en 1948 que l'Union européenne de judo (EJU) est créé par quatre pays signataires : Royaume-Uni, Autriche, Pays-Bas et Italie. La France demeure dans un premier temps un pays observateur à cause de divergences sur le professionnalisme du judo. Progressivement, de nouveaux pays adhèrent à la Fédération européenne mais avec le désir de l'Argentine de rejoindre l'association, un caractère international est nécessaire pour permettre l'extension des adhésions.

En 1951, la Fédération européenne laisse la place à la Fédération internationale de judo dont le premier président est l'italien Aldo Tori. En prise à des différences de point de vue avec les conservateurs de l'esprit amateur et purement japonais du judo, il cède sa place l'année suivante à Risei Kano. Il contribue à la création des Championnats du monde en 1956.

Le 10 octobre 2012, après que la Fédération a décerné à Vladimir Poutine le 8e dan, le président de la Fédération, Marius Vizer, affirme que « le président Poutine représente une haute expression des valeurs du judo à travers le monde » et qualifie ce dernier d'« ambassadeur parfait » de ce sport[1]. [réf. nécessaire]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Documentation externe[modifier | modifier le code]