Fédération internationale de hockey sur glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 22′ 07.09″ N 8° 31′ 47.03″ E / 47.3686361, 8.5297306

Fédération internationale de hockey sur glace
Logo
Logo

Sigle IIHF
Nom précédent Ligue internationale de hockey sur glace
Sport(s) représenté(s) Hockey sur glace
Création 15 mai 1908
Président René Fasel
Siège Drapeau : Suisse Zurich
Nations membres 73
Site internet Site officiel

Créée en 1908, la Fédération internationale de hockey sur glace (abrégée IIHF pour International Ice Hockey Federation) est l'association chargée de définir, contrôler, promouvoir et organiser le hockey sur glace au niveau mondial, masculin comme féminin. Ses locaux sont basés en Suisse.

L'IIHF est chargée de l'organisation du hockey sur glace aux jeux olympiques d'hiver, ainsi que des championnats du monde ou des diverses rencontres internationales de hockey sur glace.

Historique[modifier | modifier le code]

1908 – 1913[modifier | modifier le code]

Photographie du document fondateur de l'IIHF
Document fondateur de la LIHG.

À l'invitation du français Louis Magnus, des représentants du hockey sur glace de Belgique, de France, de Grande-Bretagne, et Suisse sont réunis le 15 mai 1908 au 34 rue de Province à Paris, et fondent[1] la Ligue Internationale de Hockey sur Glace (LIHG) afin de pouvoir unifier les différentes règles du hockey sur glace[2]. Louis Magnus est désigné président et Robert Planque secrétaire général. Au cours de cette année, les quatre pays représentés, ainsi que la Bohême, deviennent membres et le premier congrès se déroule à Paris.

En 1909, le second congrès se déroule à Chamonix du 22 au 25 janvier 1909. La LIHG y définit son propre règlement de jeu et de compétition et décide d'instaurer un championnat d'Europe annuel. Le 19 septembre 1909, L'Allemagne devient le 6e membre de la ligue.

Le 9 janvier 1910 débute le premier championnat d'Europe de hockey sur glace. Ces championnats, ainsi que les championnats du monde qui les remplaceront à partir de 1930, auront lieu chaque année et seront interrompus uniquement par les 2 guerres mondiales.

L'année suivante, lors du congrès de 1911, la Russie devient le 7e membre de la LIHG.

En 1912, l'Autriche demande son admission à la fédération internationale et participe au troisième championnat d'Europe. La décision positive n'arrive que postérieurement au championnat et provoque donc son annulation. L'Autriche ne sera finalement membre que plus tard, en même temps que la Suède et le Luxembourg.

1914 - 1945[modifier | modifier le code]

La Première Guerre mondiale interrompt toutes les activités de la LIHG. Après la fin de la guerre, le CIO exclut les vaincus (Allemagne et Autriche), décision suivie en 1920 par la ligue internationale. En même temps, l'adhésion de la Bohême est transférée à la nouvelle Tchécoslovaquie.

Les jeux olympiques de 1920 sont les premiers à intégrer le hockey sur glace dans leur programme. Pour la première fois, les européens membres de la LIHG, participent à un championnat avec le Canada et les États-Unis, qui démontrent facilement leur avance sur les européens en matière de hockey[3]. Le 26 avril 1920, pendant le tournoi olympique, ces deux pays deviennent membres de la ligue internationale, dont Max Sillig devient président.

En 1922, Paul Loicq prend la présidence.

Au congrès de 1923, on décide de considérer les jeux olympiques de 1924 comme championnat du monde et d'organiser en parallèle un championnat d'Europe. Les nouveaux adhérent de 1923 sont la Roumanie, l'Espagne et l'Italie et en 1924, l'adhésion des Autrichiens est renouvelée. La proposition suédoise de réadmettre l'Allemagne est rejetée et les scandinaves protestent en quittant la fédération. ils reviennent en 1926 après le retour des Allemands.

Au tournoi olympique de 1928, qui tient lieu de championnat du monde et de championnat d'Europe, le record de participation est battu avec 11 pays.

Au congrès de 1929, la LIHG décide d'organiser à partir de 1930 un championnat du monde annuel, pour ne plus à avoir attendre les jeux Olympiques pour confronter les européens aux nord-américains[4], championnat dont le classement détermine également le titre de champion d'Europe. Organisé initialement à Chamonix, ces premiers championnats débute mal car le dégel oblige le tournoi, débuté à Chamonix, à se terminer à Berlin et à Vienne.

En 1932, les jeux olympiques se déroulent à Lake Placid, aux États-Unis. En raison de la crise financière mondiale, seul 2 pays européens y participent. Se tiennent alors les championnats d'Europe 1932, derniers de l'histoire à se dérouler en dehors des championnats du monde.

En 1933, les Canadiens échouent pour la première fois en championnat du monde, battu par les États-Unis. La LIHG a désormais 25 ans.

Les jeux olympiques de 1936 établissent un nouveau record avec quinze participants[5] et consacrent un vainqueur inédit : le Royaume-Uni (bien qu'il compte dans ses rangs une majorité de canadiens nés en Angleterre).

En 1939, la guerre vient à nouveau perturber le monde sportif et la Seconde Guerre mondiale provoque l'annulation des championnats de 1940 à 1946.

1946 - 1954[modifier | modifier le code]

Encore une fois, les conclusions de la guerre influent sur la composition de la fédération : le Japon et l'Allemagne sont exclus, tandis que les états baltes, annexés par l'URSS, voient leur adhésion expirer. Par contre, on note les adhésions du Danemark et de l'Autriche qui a retrouvé son autonomie.

En 1946, l'anglais devient seconde langue officielle de la fédération internationale (après le français) et l'acronyme IIHF commence à être utilisé. On institue une présidence tournante tous les 3 ans entre l'Europe et l'Amérique du Nord, afin de contenter les canadiens[6].

Les championnats du monde reprennent en 1947 et malgré l'absence du Canada, remportent un grand succès populaire[7]. La même année, Paul Loicq quitte la présidence après 25 ans à la tête de la LIHG, remplacé par le Dr. Fritz Kraatz.

Aux jeux olympiques de 1948, la lutte de pouvoir entre les deux fédérations américaines, l'Athletic Amateur Union (reconnue par le Comité international olympique) et l'Amateur Hockey Association of the United States (soutenue par le Canada et nouvellement reconnu par la LIHG), qui envoient chacune une équipe, perturbe le tournoi : la première réaction du CIO est d'annuler l'épreuve de hockey sur glace. Le tournoi a toutefois lieu mais les américains sont exclus du classement olympique mais pas du classement du championnat du monde[8].

George Hardy devient président en 1948, jusqu'en 1951 remplacé par son prédécesseur, le Dr. Fritz Kraatz. Pendant ce deuxième mandat, l'Allemagne et le Japon redeviennent membres, ainsi que l'URSS, qui remportent le titre de champion du monde dès leur première participation. Avec l'admission de la l'Allemagne de l'Est en 1956, la fédération internationale atteint 25 membres.

L'américain Walter Brown, élu 1954, est le premier président à venir du hockey sur glace professionnel[9] et la LIHG prend le nom anglais actuel "International Ice Hockey Federation" (IIHF).

1954 - 1974[modifier | modifier le code]

L'insurrection de Budapest de 1956 provoque le boycott des pays de l'ouest du Championnat du monde 1957, organisé à Moscou.

La politique revient une nouvelle fois s'immiscer dans le hockey lorsqu'aux championnat 1961, l'Allemagne de l'Ouest refuse de joueur contre celle de l'Est pour éviter que ses joueurs doivent s'incliner devant le drapeau communiste[10]. Les allemands de l'Est se vengent 2 ans plus tard en tournant le dos au drapeau de la RFA[11].

Le championnat 1962 est encore plus perturbé par les évènements politiques : en raison de la construction du mur de Berlin, l'année précédente, les américains refusent d'accorder des visas aux allemands de l'Est. Les nations soviétiques (y compris URSS et Tchécoslovaquie, grandes nations du hockey) boycottent alors la compétition par solidarité[12].

En 1966, l'IIHF crée une Coupe d'Europe des clubs champions à l'instar de celle du football.

Pendant 2 décennies, la présidence tournante[6] entre l'Europe et l'Amérique du Nord, a perduré : l'irlandais John Ahearne prend la tête de la fédération de 1957 à 1960, suivi par le canadien, Robert Lebel (1960–1963), avant de revenir de 1963 à 66, puis remplacé par l'Americain William Thayer Tutt (1966–69). Elle s'arrête avec John Ahearne, qui préside de 1969 à 1975.

1975 - 1989[modifier | modifier le code]

En 1975, le Dr. Günther Sabetzki devient président de l'IIHF. Il gardera sa fonction pendant près de deux décennies, et remportera un certain nombre de succès[13]. Le plus important sera la fin du boycott canadien. En effet, l'IIHF avait décidé en 1969 d'autoriser les joueurs professionnels à participer aux compétitions internationales, décision réclamée depuis longetmps par les canadiens qui souhaitent pouvoir aligner leurs meilleurs joueurs, ceux de la LNH. Mais la fédération internationale, sous la pression du Comité international olympique[14] fait marche arrière rapidement. Le Canada, qui devait organiser le championnat 1970 boycotte alors la compétition en réaction.

Le président Sabetzki réussit à trouver un compromis qui permettra le retour du Canada dès 1976 : les joueurs pro sont autorisés et en échange, canadiens et américains s'engagent à participer régulièrement aux championnats IIHF et renoncent à organiser tous les championnats du monde. La création de la coupe Canada (compétition organisée par la LNH, au Canada, tous les quatre ans) fait également partie de ces nouveaux accords entre IIHF et hockey professionnel nord-américain[15].

1990 - à nos jours.[modifier | modifier le code]

Membres actuels de l'IIHF. (en rouge, les membres entiers, en bleu, les membres associés et en vert, membres affiliés).

Le nombre de pays membres de l'IIHF continua à augmenter durant les années 1980-90, à la fois du fait d'un développement du sport au niveau mondial, mais également en raison des évènements politiques, avec le chute du mur de Berlin et l'éclatement de l'URSS[16]. Ainsi, si l'adhésion de l'URSS fut transmise à la Russie, on peut noter l'admission de pas moins de six nouvelles fédérations pour la seule année 1992, parmi lesquelles celles d'Ukraine, du Belarus, d'Azerbaïdjan, et du Kazakhstan. La création de nouvelles équipes d'un même niveau en même temps pose un défi à la fédération qui décide d'augmenter le nombre d'équipes dans le Groupe A, afin de ne pas léser les anciennes équipes de l'élite tout en pouvant accueillir les nouvelles. On passe alors de 8 équipes à 12 en 1992 puis à 16 en 1998.

De nouveaux pays continuent ensuite à adhérer régulièrement à l'IIHF et d'une cinquantaine de pays dans les années 1990, on atteint 63 en 2003.

En 2008, à l'occasion de son centenaire, l'IIHF réalise plusieurs célébrations[17] :

Fédérations affiliées[modifier | modifier le code]

Les fédérations[18] sont classées en 3 catégories : membres, membres associés et membres affiliés. Le classement IIHF présente également la liste des pays classés suivant leurs résultats internationaux.

Membres[modifier | modifier le code]

52 pays sont membres entiers (Full Member), c'est-à-dire, possédant leur propre fédération de hockey sur glace indépendante, et participant chaque année aux championnats IIHF.

Pays Fédération nationale' Date d'affiliation Licenciés
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud South African Ice Hockey Association 1937 466
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Deutscher Eishockey Bund 1909 27 068
Drapeau de l'Australie Australie Ice Hockey Australia 1938 3 721
Drapeau de l'Autriche Autriche Österreichischer Eishockeyverband 1912 11 202
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Fédération d'Azerbaïdjan de hockey sur glace 1992 inconnu
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Fédération de Biélorussie de hockey sur glace 1992 3 937
Drapeau de la Belgique Belgique Fédération royale belge de hockey sur glace 1908A 1 490
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine Savez Hokeja na Ledu Bosne i Hercegovine 2001 208
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie Fédération de Bulgarie de hockey sur glace 1960 330
Drapeau du Canada Canada Hockey Canada 1920 617 107
Drapeau de la République populaire de Chine Chine Fédération de Chine de hockey sur glace 1963 610
Drapeau de la Croatie Croatie Hrvatski Savez Hokeja na Ledu 1992 536
Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord Fédération de Corée du Nord de hockey sur glace 1963 1 575
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Fédération de Corée du Sud de hockey sur glace 1960 1 636
Drapeau du Danemark Danemark Danmarks Ishockey Union 1946 4 405
Drapeau de l'Espagne Espagne Federacíon Española de Deportes De Hielo 1923 854
Drapeau de l'Estonie Estonie Eesti Jäähoki Liit 1935 1 510
Drapeau des États-Unis États-Unis USA Hockey 1920 511 178
Drapeau de la Finlande Finlande Suomen Jääkiekkoliitto 1928 56 626
Drapeau de la France France Fédération française de hockey sur glace 1908A 17 381
Drapeau de la Géorgie Géorgie Fédération de Géorgie de hockey sur glace 2009 266
Drapeau de Hong Kong Hong Kong Hong Kong Ice Hockey Association 1983 496
Drapeau de la Hongrie Hongrie A Magyar Jégkorong Szövetség hivatalos honlapja 1927 3 320
Drapeau de l'Islande Islande Íshokkísamband Íslands 1992 587
Drapeau de l'Inde Inde Ice Hockey Association of India 1989 724
Drapeau de l'Irlande Irlande Irish Ice Hockey Association 1996 297
Drapeau d’Israël Israël Ice Hockey Federation of Israel 1991 653
Drapeau de l'Italie Italie Federazione Italiana Sport Ghiaccio 1924 6 774
Drapeau du Japon Japon Fédération du Japon de hockey sur glace 1930 19 975
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Fédération du Kazakhstan de hockey sur glace 1992 4 067
Drapeau de la Lettonie Lettonie Latvijas Hokeja Federācija 1931 3 979
Drapeau de la Lituanie Lituanie Fédération de Lituanie de hockey sur glace 1938 547
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Fédération luxembourgeoise de hockey sur glace 1912 392
Drapeau du Mexique Mexique Federacíon Deportiva de Mexico de Hockey sobre Hielo A.C. 1985 1 568
Drapeau de la Mongolie Mongolie Fédération de Mongolie de hockey sur glace 1999 1 001
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande New Zealand Ice Hockey Federation 1977 1 193
Drapeau de la Norvège Norvège Norge Ishokceyforbund 1935 6 893
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Nederlandse IJshockey Bond 1935 2 842
Drapeau de la Pologne Pologne Polski Związek Hokeja na Lodzie 1926 2 575
Drapeau de la République tchèque République tchèque Český svaz ledního hokeje 1908A 95 084
Roumanie Roumanie Federaţia Română de Hochei pe Gheaţă 1924 1 093
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Ice Hockey UK 1908A 5 119
Drapeau de la Russie Russie Fédération de Russie de hockey sur glace 1952 64 326
Serbie Serbie Fédération de Serbie de hockey sur glace 1939 564
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Slovenský zväz ľadového hokeja 1993 9 034
Drapeau de la Slovénie Slovénie Hokejska zveza Slovenije 1992 924
Drapeau de la Suède Suède Svenska Ishockeyförbundet 1912 69 921
Drapeau de la Suisse Suisse Ligue Suisse de Hockey sur Glace 1908A 26 166
Drapeau de la République de Chine Taïwan Chinese Taipei Ice Hockey Federation 1983 848
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande Ice Hockey Association of Thailand 1989 114
Drapeau de la Turquie Turquie Türkiye Buz Hokeyi Federasyonu 1991 790
Drapeau de l'Ukraine Ukraine Fédération d'Ukraine de hockey sur glace 1992 4 003

A. Membre fondateur

Membres associés[modifier | modifier le code]

Les membres associés (Associate Member), au nombre de 19, sont les pays qui soit ne bénéficient pas d'une fédération indépendante, soit ne participent pas à toutes les compétitions IIHF.

Pays Fédération nationale Date d'affiliation Nb de licenciés
Drapeau d'Andorre Andorre Federació Andorrana d'Esports de Gel 1995 56
Drapeau de l’Argentine Argentine Asociación Argentina de Hockey sobre Hielo y En Línea 1998 966
Drapeau de l'Arménie Arménie Fédération d'Arménie de hockey sur glace 1999 578
Drapeau du Brésil Brésil Confederação Brasileira de Desportos no Gelo 1984 inconnu
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis UAE Ice Hockey Association 2001 371
Drapeau de la Grèce Grèce Hellenic Ice Sports Federation 1987 713
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque Jamaican Olympic Ice Hockey Federation 2012 20
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Ice Hockey Federation of the Kyrgyz Republic 2011 330
Drapeau du Koweït Koweït Kuwait Ice Hockey Association 2009 320
Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein Liechtensteiner Eishockey Verband 2001 80
Drapeau de Macao Macao Macau Ice Sport Federation 2005 106
Drapeau de la Macédoine Macédoine Fédération de Macédoine de hockey sur glace 2001 inconnu
Drapeau de la Malaisie Malaisie Malaysia Ice Hockey Federation 2006 184
Drapeau du Maroc Maroc Association Nationale Marocaine de Hockey sur Glace 2010 137
Drapeau de la Moldavie Moldavie National Ice Hockey Federation of the Republic of Moldova 2008 inconnu
Drapeau d'Oman Oman Fédération d'Oman des sports sur glace 2014 39
Drapeau du Portugal Portugal Federação Portuguesa de Desportos no Gelo 1999 116
Drapeau du Qatar Qatar Qatar Ice Hockey Federation 2012 70
Drapeau de Singapour Singapour Singapore Ice Hockey Association 1996 414

Membres affiliés[modifier | modifier le code]

Les membres affiliés (Affiliate Member), sont les pays qui ne participent qu'aux championnats IIHF de roller in line hockey, pas à ceux de hockey sur glace.

Pays Fédération nationale Date d'affiliation Nb de licenciés
Drapeau du Chili Chili Asociacion Nacional de Hockey en Hielo y en Linea 2000 inconnu
Drapeau de la Namibie Namibie Namibia Ice and InLine Hockey Association 1998 438

Tournois[modifier | modifier le code]

Bureaux de la fédération à Zurich.

Voici la liste des compétitions organisées par l'IIHF :

Compétitions actuelles

Anciennes compétitions

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents de l'IIHF[19],[20]
Nom Nationalité Période
Louis Magnus Drapeau de la France France 1908-1912
Henri Van Den Bulcke Drapeau de la Belgique Belgique 1912-1914
Louis Magnus Drapeau de la France France 1914
Bethune Minet « Peter » Patton Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande 1914
Henri Van Den Bulcke Drapeau de la Belgique Belgique 1914-1920
Max Sillig Drapeau de la Suisse Suisse 1920-1922
Paul Loicq Drapeau de la Belgique Belgique 1922-1947
Dr. Fritz Kraatz Drapeau de la Suisse Suisse 1947-1948
George Hardy Drapeau du Canada Canada 1948-1951
Dr. Fritz Kraatz Drapeau de la Suisse Suisse 1951-1954
Walter Brown Drapeau des États-Unis États-Unis 1954-1957
John Francis Ahearne Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1957-1960
Robert Lebel Drapeau du Canada Canada 1960-1963
John Francis Ahearne Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1963-1966
William Thayer Tutt Drapeau de la Suisse Suisse 1966-1969
John Francis Ahearne Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1969-1975
Dr. Gunther Sabetzki Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1975-1994
René Fasel Drapeau de la Suisse Suisse Depuis 1994

Temple de la renommée[modifier | modifier le code]

L'IIHF a instauré son temple de la renommée en 1997 lors du tournoi du championnat du monde à Helsinki en Finlande[21]. À l'instar de celui de la LNH, (avec lequel il partage le même bâtiment, à Toronto), il honore les joueurs, arbitres et bâtisseurs qui ont marqué le hockey sur glace mondial.

Slogans[modifier | modifier le code]

L'IIHF, utilise plusieurs slogans :

  • "Partnership for progress" [22]
  • "Fairplay and respect" [23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1908-1913 », sur iihf.com (consulté le 6 octobre 2008)
  2. (fr) Marc Branchu, « Le Club des Patineurs de Paris », sur hockeyarchves,‎ 24 juillet 2006 (consulté le 6 octobre 2008)
  3. (en) « 1914-1933 », sur iihf.com (consulté le 6 octobre 2008)
  4. (fr) « Championnats du monde 1930 », sur hockeyarchves,‎ 29 juin 2007 (consulté le 6 octobre 2008)
  5. (en) « 1934-1945 », sur iihf.com (consulté le 7 octobre 2008)
  6. a et b (fr) « Championnats du monde 1947 », sur hockeyarchives,‎ 30 décembre 2006 (consulté le 7 octobre 2008)
  7. (en) « 1946-1956 », sur iihf.com (consulté le 7 octobre 2008)
  8. (fr) « Jeux Olympiques de Saint-Moritz 1948 », sur hockeyarchives,‎ 30 décembre 2006 (consulté le 7 octobre 2008)
  9. (en) « 1957-1974 », sur iihf.com (consulté le 7 octobre 2008)
  10. (fr) « Championnats du monde 1961 », sur hockeyarchives,‎ 30 décembre 2006 (consulté le 27 décembre 2007)
  11. (fr) « Championnats du monde 1963 », sur hockeyarchives,‎ 20 juillet 2007 (consulté le 27 décembre 2007)
  12. (fr) « Championnats du monde 1962 », sur hockeyarchives,‎ 5 janvier 2008 (consulté le 27 décembre 2007)
  13. (en) « 1975-1989 », sur iihf.com (consulté le 7 octobre 2008)
  14. (fr) « Championnats du monde 1970 », sur hockeyarchives,‎ 15 juillet 2007 (consulté le 27 décembre 2007)
  15. (fr) « Coupe Canada 1976 », sur hockeyarchives,‎ 24 juillet 2006 (consulté le 27 décembre 2007)
  16. (en) « 1990-today », sur IIHF.com (consulté le 7 octobre 2008)
  17. (en) « The IIHF celebrates 100 years of ice hockey », sur International Ice Hockey Federation (consulté le 6 octobre 2008)
  18. (en) « Members », sur International Ice Hockey Federation (consulté le 15 mai 2011)
  19. (en) « Presidents », sur International Ice Hockey Federation (consulté le 15 mai 2011)
  20. (en) « IIHF », sur A to Z Encyclopaedia of Ice Hockey (consulté le 15 mai 2011)
  21. (en) Page sur le temple de la renommée sur http://www.iihf.com/.
  22. (en) IIHF Officiating
  23. (en) « In the Spotlight: IIHF President René Fasel », sur hockeyadventure.com,‎ 27 Septembre 2007 (consulté le 6 octobre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]