Ronald Evans (biologiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ronald Evans.

Ronald Evans

Naissance 17 avril 1949
Los Angeles (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Biologie moléculaire
Institutions Salk Institute
Renommé pour Travaux sur les récepteurs nucléaires
Distinctions voir section dédiée

Ronald M. Evans, né le 17 avril 1949 à Los Angeles aux États-Unis, est biologiste moléculaire américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ron Evans obtient sa thèse à université de Californie à Los Angeles en 1974, puis fait son post-doctorat auprès de James Darnell à l'Université Rockefeller à New York. En 1978, il devient chercheur au Salk Institute for Biological Studies à La Jolla en Californie et professeur adjoint à l'Université de Californie à San Diego en 1985. En 1998, il devient directeur du département « Molecular and Developmental Neurobiology » du Salk Institute.

Il devient membre de l'Académie des sciences des États-Unis en 1989 et reçoit notamment en 2004, avec Pierre Chambon et Elwood Jensen, le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale en recherche médicale fondamentale, pour ses travaux sur les récepteurs nucléaires.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

L'essentiel des travaux de Ron Evans s'est porté dans les années 1980 sur l'identification et le clonage des gènes codants pour les récepteurs nucléaires et plus particulièrement les récepteurs des stéroïdes. Il s'est ensuite attaché à étudier le rôle de ces protéines dans les fonctions métaboliques chez la souris.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]