Abou Dabi (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abou Dabi.
Abou Dabi
(ar) أبو ظبي
ʼAbū Ẓaby
Panorama urbain d'Abou Dabi
Panorama urbain d'Abou Dabi
Administration
Pays Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Émirat Drapeau d'Abou Dabi Abou Dabi
Démographie
Gentilé Aboudhabien, Aboudhabienne
Population 599 773 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 24° 28′ N 54° 22′ E / 24.47, 54.3724° 28′ Nord 54° 22′ Est / 24.47, 54.37  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émirats arabes unis

Voir sur la carte Émirats arabes unis administrative
City locator 11.svg
Abou Dabi

Abou Dabi, encore orthographié Abou Dhabi, Abu Dhabi ou Aboû Dabî[Note 1], en arabe أبو ظبي, ʼAbū Ẓaby, littéralement « père de la gazelle »[1], est la capitale de l'émirat d'Abou Dabi et des Émirats arabes unis[2].

Bien que l'on trouve des traces de civilisation plusieurs millénaires avant notre ère, la zone n'a été habitée en permanence qu'à partir du XVIIIe siècle. Mais c'est au XXe siècle que la ville a connu une croissance importante, en grande partie grâce aux revenus du pétrole[3].

Aujourd'hui, la ville compte près de 600 000 habitants, la troisième ville des Émirats arabes unis après Dubaï et Charjah. Elle est le centre politique et industriel des Émirats, et un centre culturel et commercial important dans le golfe Persique, du fait de sa position de capitale.

Étymologie et graphie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Avant d'être appelée Abou Dabi, la région était appelée Milh, qui signifie sel en arabe, probablement en raison de l'abondance de cette ressource[4].

Abou Dabi signifie « père de la gazelle », et sa première utilisation remonte à plus de 300 ans. L'origine du nom ayant été transmise de générations en générations via les poèmes et les légendes, il est difficile de connaître la véritable étymologie[4]. Certaines légendes racontent que le nom a été donné d'après un homme qui chassait la gazelle et qui aurait reçu ce surnom. D'autres disent que le nom de la ville était à l'origine Umm Dabi, soit la « mère de la gazelle », en raison du grand nombre de ces animaux qui vivaient là.

Graphie[modifier | modifier le code]

La graphie du mot en français est sujette à différentes interprétations, étant donné qu'il s'agit d'une transcription de l'arabe. Ainsi, le ministère français des Affaires étrangères l'orthographie Abou Dabi[2], alors que le code de rédaction interinstitutionnel européen et la commission sur la toponymie de l'IGN s'accordent sur Abou Dhabi[5].

Les pays anglophones s'accordent généralement sur Abu Dhabi[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

Image satellite de la ville d'Abou Dabi.

Localisation[modifier | modifier le code]

La ville d'Abou Dhabi se situe sur la côte, dans le Nord de l'émirat d'Abou Dabi, dans les Émirats arabes unis. C'est une ville côtière qui donne sur le golfe Persique.

À l'origine cantonnée sur une île en forme de « T » qui s'avance dans le golfe Persique, celle-ci est reliée à la terre ferme par trois ponts : le Pont Cheikh Zayed, le Pont Maqta et le Pont Musaffah.
Aujourd'hui, la ville s'étend dans le désert du Rub al-Khali, sur la péninsule arabique. Des terres sont également gagnées sur la mer par la construction d'îles artificielles en sable.

Climat[modifier | modifier le code]

Abou Dabi bénéficie d'un climat aride subtropical avec du beau temps toute l'année.

Les mois d'été vont de mai à septembre, avec des températures qui oscillent entre 30 et 51 °C. Le taux d'humidité dans l'air étant également très élevé, ces températures entraînent une pénibilité importante[7]. Les mois d'hiver, d'octobre à avril, affichent des températures autour de 24 °C.

Les précipitations sont rares et peu abondantes à Abou Dabi, et ne surviennent que de novembre à avril[7].

Ce tableau présente un relevé de température et de précipitation à Charjah, mais dont les conditions climatiques ne diffèrent pas significativement de la ville d'Abou Dabi[8].

Relevé météorologique de Abu Dhabi
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 12 14 16 18 22 25 28 28 25 22 18 14 20
Température maximale moyenne (°C) 23 24 27 30 34 36 38 39 37 33 31 26 31
Record de froid (°C) 3 8 8 12 16 19 23 23 21 18 12 8 3
Record de chaleur (°C) 29 33 40 39 43 44 47 48 45 40 36 31 48
Précipitations (mm) 23 23 10 5 0 0 0 0 0 0 10 36 107
Source : BBC Weather Centre[7]


Histoire[modifier | modifier le code]

La ville d'Abou Dabi est fondée en 1791 par la tribu bédouine des Bani Yas avec à leur tête Chakhbut bin Dhiyab. Ils se replient dans la région, fuyant les Wahhabites du Nejd qui étendaient leur territoire.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le dernier recensement officiel en 2005, Abou Dabi comptait 562 425 habitants, et des estimations donnent environ 921 000 habitants en 2013. L'agglomération, quant à elle, regrouperait 1 310 000 habitants[9].

Économie[modifier | modifier le code]

La ville d'Abou Dabi est la capitale des Émirats arabes unis depuis 1971. Elle comporte un aéroport international et un autre aéroport, Bettina, essentiellement à usage militaire, une université, des zones industrielles, etc. Elle dispose également d'une très grande mosquée depuis peu, la mosquée Cheikh Zayed.
On y trouve plusieurs centres commerciaux, dont les plus grands, le Al Wahda Mall et le Marina Mall, contiennent près de 144 magasins pour le premier[10] et 160 pour le second[11].

Administration[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

Dans le centre-ville se dressent un grand nombre de gratte-ciels, ainsi que d'autres bâtiments, plus anciens, d'une taille plus modeste.

La tour la plus haute de la ville, la Central Market residential tower culmine à 374 mètres et compte 88 étages. Elle est associée à un autre gratte-ciel, la Central Market Commercial Tower d'une hauteur 280 mètres au sein du Abu Dhabi World Trade Center signé par l'architecte britannique Norman Foster et son cabinet Foster + Partners. Ce complexe inclut, au pied des deux immeubles, un gigantesque souk de 490 000 m2, accompagné d'un parking de plus de 5 000 places[12], ainsi qu'un centre commercial comprenant de nombreux cafés, restaurants, cinémas et boutiques de grandes marques. Il a été édifié pour remplacer le souk détruit par un incendie en 2003[13]. La fin des travaux est prévue pour 2014 bien que le souk et le centre commercial soient déjà ouverts au public.

La plupart des rues sont extrêmement larges (elles comptent au moins quatre voies, dont deux dans chaque sens) ; certaines ont en leur milieu de grandes pelouses, arrosées chaque soir par des gicleurs automatiques.

De grandes villas sont présentes en périphérie de la ville.

Transports[modifier | modifier le code]

Transport aérien

L'aéroport international d'Abou Dabi relie la ville au monde entier. Il s'agit de la plateforme principale de la compagnie Etihad.

Transport maritime

La ville possède un port industriel pour le fret et le pétrole.

Transport terrestre

À l'intérieur des terres, quelques lignes d'autocars relient divers endroits, mais le moyen de transport le plus courant est le taxi ou la voiture.

Transport urbain

La ville est parcouru par un réseau de bus géré par le département des transports d'Abu Dhabi. Il est composé d'une vingtaine de lignes reliant, notamment, l'aéroport international et le quartier de Yas Island au centre ville et à la corniche[14].

L'utilisation des transports en commun est cependant peu répandu dans une ville ou le transport en voiture est majoritaire. Le réseau de Taxi est très important. Bon marché et plus efficace que le bus ils sont le moyen de transport privilégié.

Il existe plusieurs projets de transport en commun en site propre :

Parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Projets futurs[modifier | modifier le code]

  1. Ces noms peuvent également être orthographié en français avec un tiret au milieu.

Culture[modifier | modifier le code]

Les projets de musées d'Abu Dhabi, tels que le Guggenheim, le Louvre et le Musée du Sheikh Zayed, complètent les centres d'art comme l'ADACH. Les musées ont une fonction de conservation du patrimoine, mais aussi de production d'artistes du monde arabe et internationaux. Zaha Hadid construit le centre des arts vivants (danse, théâtre…). Le musée du Louvre Abou Dabi est construit par Jean Nouvel.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire, toutes les références présentées ici sont exclusivement en français.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :