Taipei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Nouveau Taipei.
Taipei
臺北市
Blason de Taipei
Héraldique
Drapeau de Taipei
Drapeau
Image illustrative de l'article Taipei
Administration
Pays Drapeau de la République de Chine Taïwan
Maire Hau Lung-pin (KMT)
Démographie
Population 2 618 772 hab. (2010)
Densité 9 628 hab./km2
Population de l'agglomération 6 806 915 hab. (2010)
Densité 3 005 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 05′ N 121° 33′ E / 25.083, 121.55 ()25° 05′ Nord 121° 33′ Est / 25.083, 121.55 ()  
Altitude 10 m
Superficie 27 200 ha = 272 km2
Superficie de l'agglomération 226 500 ha = 2 265 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Asie

Voir sur la carte Asie administrative
City locator 14.svg
Taipei

Géolocalisation sur la carte : République de Chine (Taïwan)

Voir sur la carte Taiwan administrative
City locator 14.svg
Taipei
Liens
Site web http://english.taipei.gov.tw/

La ville de Taipei[1] (chinois simplifié : 台北市 ; chinois traditionnel : 臺北市 ; pinyin : táibĕi shì ; Wade : Taipei ; littéralement : « Ville du Nord de Taiwan » ; taïwanais : Tâi-pak) est la capitale de Taïwan. Taipei est la plus grande ville de Taïwan avec 2 618 772 habitants dans la ville de Taipei proprement dite au sens administratif et 6 806 915 dans l'aire urbaine en 2010[2]. Elle est la capitale politique, culturelle et économique de l'île. Son industrie est particulièrement moderne, notamment en électronique.

Taipei a un titre de municipalité spéciale directement administrée par le gouvernement central. Elle est entourée par une autre municipalité spéciale, la ville de Nouveau Taipei (ancien « comté de Taipei » qui était administrée comme une province taïwanaise jusqu'à son changement de statut en 2010).

Histoire[modifier | modifier le code]

Plan montrant les murs et les portes de l'ancienne Taipei. Les constructions importantes sont indiquées par des points de couleur.

La région connue sous le nom de bassin de Taipei était habitée par les Ketagalan, une des populations aborigènes de Taïwan, avant le XVIIIe siècle. Les Hans, principalement de la province chinoise du Fujian s'y installèrent en 1709. À la fin du XIXe siècle, la région de Taipei peuplée de Hans et dotée de l'un des principaux port de Taïwan, Tamsui, prit une importance économique majeure grâce aux échanges internationaux, particulièrement dans le domaine des exportations de thé. En 1875, la partie nord de Taïwan fut séparée de la préfecture de Taïwan (臺灣府) et incorporée à la préfecture de Taipei en tant que nouvelle entité administrative du gouvernement chinois (Dynastie Qing). Établie à proximité des agglomérations florissantes de Bangkah et Twatutia, la nouvelle capitale préfectorale, où furent construits les bâtiments du gouvernement, était connue sous le nom de Chengnei (城內), « la cité intérieure ». De 1875 (pendant la dynastie Qing) jusqu'au début de la période japonaise en 1895, Taipei, capitale préfectorale, faisait partie du comté de Danshui dans la préfecture de Taipei. En 1886, quand Taïwan fut proclamé province de Chine, Taipei en devint la capitale provinciale. Taipei resta une capitale provinciale temporaire avant de devenir la capitale officielle de Taïwan en 1894. Tout ce qui reste de l'ancienne ville de la dynastie Qing en est sa porte nord. La porte ouest et les murailles furent démolies par les Japonais alors que la porte sud, la petite porte sud et la porte est furent modifiées par le Kuomintang et ont perdu la plus grande partie de leur caractère original.

Selon le traité de paix conclu en 1895, après avoir perdu la Première Guerre sino-japonaise, la Chine céda l'île de Taïwan à l'Empire du Japon. Après l'entrée en souveraineté japonaise, Taipei, nommée Taihoku en japonais, fut retenue comme capitale et devint le centre politique du gouvernement colonial japonais. À cette époque, la cité prit les caractéristiques d'un centre administratif, comprenant de nombreux nouveaux bâtiments et logements destinés aux fonctionnaires. Une bonne partie de l'architecture de Taipei date de la période sous administration japonaise, dont le palais présidentiel qui abritait alors les bureaux du gouverneur-général de Taïwan.

Pendant la période japonaise, Taihoku fut incorporée, en 1920, à la préfecture de Taihoku (台北縣). Elle comprenait Bangka, Dadaocheng et Chengnei, parmi d'autres petites localités. Le village de Matsuyama (松山區) fut annexé à Taihoku en 1938. Après la défaite japonaise lors de la guerre du Pacifique et sa reddition d'août 1945, les Nationalistes chinois prirent le contrôle de Taïwan. Ils installèrent le bureau provisoire du gouverneur de la province administrative de Taïwan, à Taipei.

Le , le gouvernement du Kuomintang, dirigé par Tchang Kaï-chek fit de Taipei la capitale de la République de Chine après avoir été contraint à abandonner la Chine continentale par les communistes lors de la Guerre civile.

Taipei s'étendit de manière importante lors des décades qui suivirent 1949, et comme approuvé, le , par l'Exécutif-Yuan, Taipei fut déclaré municipalité sous contrôle administratif central le 1er juillet 1967 et reçu le statut administratif de province. L'année suivante, Taipei s'étendit à nouveau en annexant Shilin, Beitou, Neihu, Nangang, Jingmei et Muzha.

La population de la ville qui avait atteint le million d'habitants au début des années 1960, s'accrut rapidement après 1967, atteignant les deux millions au milieu des années 1970. Bien que la croissance à l'intérieur des limites de la cité ralentit peu après — sa population devint relativement stable vers le milieu des années 1990 — Taipei resta l'une des zones urbaines les plus densément peuplées de la planète, et la population continua de croître dans la région entourant la cité, particulièrement entre Taipei et Keelung. En 1990, les 16 districts de Taipei furent ramenés au nombre de 12.

Géographie[modifier | modifier le code]

Taipei est située presqu'à l'extrémité nord de l'île, sur le fleuve Danshui, à environ 25 km au sud-ouest de Keelung, qui est son port sur l'océan Pacifique et 20 km au nord-ouest de la ville côtière de Danshui, située à l'embouchure du fleuve homonyme sur le détroit de Taïwan. La ville s'étend dans la relativement étroite vallée en cuvette du fleuve Danshui et de ses deux principaux affluents, les rivières Keelung et Xindian (Sindian). La zone centrale, côté ouest est à faible altitude, celle-ci s'élève au sud, à l'est et au nord où elle atteint 1,120 mètres au mont Qixing (七星山).

La ville de Taipei, les villes de Nouveau Taipei et de Chilung forme la zone métropolitaine de Taipei mais sont administrés sous des régimes différents.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville de Taipei est divisée en 12 districts :

Hanyu pinyin Hanzi Wade-Giles Tongyong Pinyin
Sōngshān 松山區 Sung-shan Songshan
Xìnyì 信義區 Hsin-yi Sinyi
Dà'ān 大安區 Ta-an Da-an
Zhōngshān 中山區 Chung-shan Jhongshan
Zhōngzhèng 中正區 Chung-cheng Jhongjheng
Dàtóng 大同區 Ta-t'ung Datong
Wànhuá 萬華區 Wan-hua Wanhua
Wénshān 文山區 Wen-shan Wunshan
Nángǎng 南港區 Nan-kang Nangang
Nèihú 內湖區 Nei-hu Neihu
Shìlín 士林區 Shih-lin Shihlin
Běitóu 北投區 Pei-t'ou Beitou

BlankTaipeiMap.png

Beitou
Shilin
Neihu
Datong
Zhongshan
Songshan
Wanhua
Zhongzheng
Daan
Xinyi
Nangang
Wenshan

Climat[modifier | modifier le code]

Taipei est soumise à un climat subtropical humide influencé par la mousson. La moyenne annuelle de température est située à 23,5 °C. Les étés sont très chauds et humides, avec des températures pouvant dépasser les 35°C accompagner d'un taux d'humidité important, ce qui rend la chaleur très forte. De fortes pluie chaude et occasionnelle peuvent se produire en été. Les hivers sont courts, modérés et brumeux.

La saison des typhons s'étend de juin à octobre.

Relevé climatologique de Taipei
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 13,9 14,2 15,8 19 22,3 24,6 26,3 26,1 24,8 22,3 19,3 15,6 20,4
Température moyenne (°C) 16,5 16,9 19 22,4 25,8 28,3 30,3 30 28 24,9 21,8 18,2 23,5
Température maximale moyenne (°C) 19,1 19,6 22,1 25,7 29,2 32 34,3 33,8 31,1 27,5 24,2 20,7 26,6
Ensoleillement (h) 80,6 71,3 89,6 92,6 113,7 121,7 179 188,9 153,7 124 99,4 90,7 1 405,2
Précipitations (mm) 83,2 170,3 180,4 117,8 234,5 325,9 245,1 322,1 360,5 148,9 83,1 73,3 2 405,1
Nombre de jours avec précipitations 14,1 14,6 15,5 14,9 14,8 15,5 12,3 14 13,8 11,9 12,4 11,7 165,5
Source : Central Bureau Weather 1981-2010[3]


Transports[modifier | modifier le code]

La station Shimen du métro de Taipei

Les destinations internationales sont pour la grande majorité desservies à partir de l'aéroport international Taiwan Taoyuan tandis que les vols domestiques et certains vols vers la Chine, Le Japon et la Corée du Sud décollent de l'Aéroport de Taipei Songshan.

La Gare centrale de Taipei (Taipei Railway Station) permet de rejoindre les autres villes taïwanaises par des trains express et interurbains gérés par la Société des Chemins de Fer de Taiwan (Taiwan Railway Administration) ainsi que par des trains à grande vitesse (gérés par Taiwan High Speed Rail). Des autocars reliant la capitale avec le reste du pays partent avec une grande fréquence des gares routières situées autour de la gare centrale (dont Taipei Bus Station) ainsi que dans le quartier Xinyi (Taipei City Hall Bus Station) à l'est de la ville.

Le métro de Taipei, créé en 1996, comporte un réseau en pleine extension totalisant 115 km de voies en 2011. En 2011, il a transporté quotidiennement 1,55 million de passagers. Le transport urbain est desservi également par un réseau très dense d'autobus. La ville et ses environs possèdent un bon réseau de pistes cyclables, et il existe un système de location de bicyclettes en libre-service (ce système n'est cependant qu'au début de ses développements).

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Hau Lung-pin, maire actuel de Taipei.

L'actuel maire de Taipei est Hau Lung-bin qui remporta l'élection du .

Le maire de Taipei était nommé depuis que Taipei avait été convertie en municipalité sous contrôle administratif central en 1967, puis élu au suffrage universel dès 1994. La durée du mandat est de quatre ans. Le premier maire élu fut Chen Shui-bian du Parti démocratique progressiste (民主進步黨). Ma Ying-jeou lui succéda en 1998 pour deux mandats, avant de céder la place à Hau Lung-bin. Chen Shui-bian et Ma Ying-Jeou sont tous deux devenus Président de Taïwan, par la suite.

En se fondant sur les résultats des élections municipales des décennies précédentes, le vote montre une légère tendance favorable au camp pro-Guomindang (la Coalition pan-bleue) ; cependant le camp pro-Minjindang (la Coalition pan-verte) jouit également d'un soutien considérable.

Ketagalan Boulevard, où se trouve le Bureau présidentiel de Taïwan et d'autres bâtiment gouvernementaux, est le lieu de rassemblement de grande manifestations comme le défilé de la fête nationale, les réceptions de dignitaires étrangers, les meetings politiques et autres festivals.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Université nationale de Taïwan.

L'Université nationale de Taïwan (NTU), fondée en 1928 à Taipei, a produit de nombreux dirigeants politiques et sociaux. Les mouvements pan-bleu et pan-vert ont tous deux leurs attaches sur le campus de l'Université.

L'université est dotée de six campus dans la région du grand Taipei et de deux supplémentaires dans le comté de Nantou, représentant presque un pour cent de la surface totale de l'île de Taïwan. Elle administre des fermes, des forêts et des hôpitaux à des fins éducatives et de recherches. Le campus principal est dans le district Da-An de Taipei, ou se trouve la plupart des bâtiments et centres administratifs. Les exceptions notables sont les facultés de droit et de médecine qui se trouvent à proximité du Bureau présidentiel[4].

La NTU est l'héritière de l'Université impériale de Taihoku (台北帝國大学 Taihoku Teikoku Daigaku), fondée par les Japonais en 1928. Son premier recteur fut Hiroshi Shidehara. Lors de sa création, l'université ne comptait que soixante étudiants et deux facultés, celle des arts libéraux et de droit et celle des sciences et de l'agriculture. La faculté de médecine et l'école d'ingénieurs furent créées, respectivement, en 1936 et 1943. L'université était réservée aux Japonais et très peu de Taïwanais ou Chinois d'autres régions y étudièrent.

Après la Seconde Guerre mondiale et le retour de la souveraineté chinoise, le gouvernement de la République de Chine la rebaptisa Université nationale de Taïwan le 15 novembre 1945 et nomma Lo Tsung-lo, président. Depuis lors l'université subit de nombreuses réorganisations et adjonctions. Lors de l'année académique 2004, elle comptait 29 877 étudiants, 11 facultés, 54 départements, et 96 instituts (offrant 96 masters et 83 programmes de doctorat). La nouvelle bibliothèque construite en 1998, abrite plus de 3 000 000 d'ouvrages[5].

19 universités ont leur campus à Taipei:

Monuments[modifier | modifier le code]

Taipei 101

Le Taipei 101, construit à Taipei en 2004 aura été le plus haut édifice du monde jusqu'au 21 juillet 2007 (détrôné par la Burj Khalifa). Taipei et son agglomération comportait en 2013 plus de 120 gratte-ciel (immeubles d'au moins 100 mètres de hauteur).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Taipei est jumelée avec les villes suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'orthographe Taipei est de plus en plus utilisée que Taibei, Taïpeh ou Taïpei (forme traditionnelle française). Il s'agit de la transcription par la méthode Wade-Giles, norme appliquée de facto à Taïwan.
  2. [1] Ministère de l'Intérieur de Taiwan
  3. http://www.cwb.gov.tw/V7e/climate/monthlyMean/meantxmax.htm
  4. NTU, Campus Location & Area
  5. NTU, Detailed Outline of University History

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]