Cornelius Gurlitt (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gurlitt.

Cornelius Gurlitt

Description de cette image, également commentée ci-après

Cornelius Gurlitt

Naissance 10 février 1820
Altona, Drapeau du Danemark Danemark
Décès 27 juin 1901 (à 81 ans)
Altona, Flag of Prussia 1892-1918.svg Royaume de Prusse
Activité principale Compositeur, organiste
Maîtres Christoph Ernst Friedrich Weyse
Famille Louis Gurlitt (en) (frère), Manfred Gurlitt (petit-neveu)

Œuvres principales

les chasseurs

Cornelius Gurlitt est un compositeur et organiste allemand, né à Altona (à cette époque, ville danoise), le 10 février 1820 et mort dans la même ville le 27 juin 1901. Il est un camarade du compositeur Carl Reinecke, dont le père dirige le Conservatoire de Leipzig.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Reinecke a été le professeur de Gurlitt pendant six ans. À 17 ans, Gurlitt réalise sa première apparition publique, qui est bien accueillie. Il décide de continuer ses études à Copenhague. Il y étudie l'orgue, le piano et la composition avec Curlander et Christoph Ernst Friedrich Weyse. C'est à cette époque qu'il fait la connaissance du compositeur norvégien Niels Wilhelm Gade. Ils resteront amis jusqu'à la disparition de ce dernier.

En 1842, Gurlitt s'installe à Hirschholm, près de Copenhague. Il y reste quatre ans. Il déménage alors à Leipzig où Gade était devenu directeur musical du Gewandhaus. Il voyage par la suite à Rome, où son frère, Louis Gurlitt (en), peintre bien connu, étudiait.

Les talents de musicien de Gurlitt sont rapidement reconnus à Rome, et il est nommé membre honoraire de l'Accademia Nazionale di Santa Cecilia. En 1855, il est nommé professeur de musique dans cette même académie. À Rome, il étudie également la peinture avec beaucoup de réussite. À son retour à Altona, le duc d'Augustenbourg le choisit comme précepteur de trois de ses filles. Lorsque la première Guerre des Duchés éclate en 1849, Gurlitt devient chef d'une fanfare militaire. En 1864, il est nommé organiste de la cathédrale d'Altona, poste qu'il occupe jusqu'en 1898.

Sa production musicale a été prodigieuse aussi bien en termes de quantité que de qualité. Elle va de chants et pièces pédagogiques à des opéras, cantates et symphonies.

Il meurt à Altona. Il aimait énormément la musique et voulait qu'elle contribue à l'éducation et non à l'amusement.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die römische Mauer, opéra (1860)
  • Scheik Hassan, opéra, jamais représenté
  • 3 sonates pour violon et piano
  • 3 sonates pour violoncelle et piano
  • nombreuses pièces pour le piano.
  • "Little March" pour le piano

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]