Complot de la Rue Cato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exécution des conspirateurs.

Le complot de la rue Cato (Cato Street Conspiracy) fut une tentative d'assassiner tous les ministres du cabinet britannique, y compris le premier ministre Lord Liverpool en 1820. Le nom du complot vient du lieu de rassemblement des instigateurs, rue proche d'Edgware Road à Londres.

Origines du complot[modifier | modifier le code]

Les conspirateurs étaient membres du groupe "les Philanthropistes Spencéens", du nom du militant radical britannique Thomas Spence. Certains d'entre eux, notamment Arthur Thistlewood, avaient pris part aux émeutes de Spa fields à Islington. Thistlewood était un membre actif et dominant le groupe. Le groupe était particulièrement mécontent des Six Actes (lois prohibant sévèrement les meetings radicaux) et le massacre de Peterloo ainsi que la situation économique difficile de l'époque. Le plan était d'assassiner un certain nombre de ministres, faire tomber le gouvernement et mettre en place un Comité de Salut Public pour mener la révolution radicale, s'inspirant du modèle français. Selon l'accusation pendant leur procès, ils avaient prévu de former un gouvernement provisoire à la Mansion House, résidence officielle du Maire de la Cité de Londres.

Arrêtés, ils furent incarcérés à la prison de Coldbath et exécutés le 1er mai 1820.

Notes et références[modifier | modifier le code]