Valmont (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valmont.
Valmont
Valmont (Moselle)
Église Saint-Gengoulf.
Blason de Valmont
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Forbach-Boulay-Moselle
Canton Saint-Avold
Intercommunalité Agglo Saint-Avold Centre mosellan
Maire
Mandat
Salvatore Coscarella
2016-2020
Code postal 57730
Code commune 57690
Démographie
Gentilé Valmontois
Population
municipale
3 229 hab. (2014)
Densité 349 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 09″ nord, 6° 41′ 59″ est
Altitude Min. 246 m
Max. 387 m
Superficie 9,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Valmont

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Valmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valmont

Valmont est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Valmont est limitrophe de celui de Saint-Avold, Macheren, Lachambre, Altviller et Folschviller.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Walmena en 1134, Walmen en 1365, Vallemont en 1433, Valmen en 1459, Wulmont en 1599, Valmen et Valmon au XVIIe siècle), Vualmont en 1684, Walmon en 1688, Volmont en 1753, Walmont en 1793, Walmen en 1871-1918[1],[2],[3],[4].

Wallmen[1] en francique lorrain.

Albert Dauzat pour expliquer les deux Valmont a considéré qu'il s'agissait d'une formation toponymique en Val- « val, petite vallée » sans expliquer le second élément[5] qu'il considère sans doute comme obscur. Il se base uniquement sur la forme relativement récente Vallemont de 1433, car il n'en connaissait certainement aucune autre. Or, elle est contredite par les autres formes anciennes et la forme francique contemporaine (voir ci-dessus). Il n'y a pas lieu non plus d'y voir le nom de personne germanique Wal(a)mund pris absolument. En outre, la comparaison avec Valmont (Normandie, Seine-Maritime, Walemunt XIIe siècle) n'est pas pertinente, puisque ce dernier s'inscrit dans le contexte toponymique régional normand des toponymes en Val(le)-, comme Valletot, Valleville, Valtot (avec -tot d'origine scandinave)[6], pour lesquels Val(le)- représente le nom de personne scandinave Váli (ancien danois Wale).

L'étymologie de Walmen reste obscure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Valmont Blason D'azur à une bande d'argent accompagnée de quatre roses d'or, posées 2 - 2 en bande.
Détails
Les armoiries de Valmont sont celles de la famille Cailloux : le 6 juillet 1680, Jean Caillou acquit le fief de Valmont[7].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

  • Le maire de la ville, Dominique Steichen (Divers droite) a été élu deux fois : une première fois en 2008 et une seconde fois en 2014.
  • De plus, Dominique Steichen était remplaçant sur la liste UMP-UDI de Jean Schuler et Béatrice Krause aux élections départementales de mars 2015.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1953 1965 Robert Colson    
1965 1995 André Lair    
1995 2008 Guy Deubel    
2008 7 janvier 2016
(décès)[8]
Dominique Steichen DVD  
janvier 2016 mars 2016 Frédéric Muller   Maire par interim
mars 2016 en cours Salvatore Coscarella    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2015, la commune comptait 3 203 habitants[Note 1], en diminution de 3,9 % par rapport à 2010 (Moselle : -0,06 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
480 584 715 659 684 633 548 530 519
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
520 486 482 502 502 530 536 958 601
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
963 1 052 1 125 900 1 212 2 030 2 097 2 289 3 038
1990 1999 2004 2009 2014 2015 - - -
3 062 3 144 3 280 3 269 3 229 3 203 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11]. |recens-prem.)
Histogramme de l'évolution démographique

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Semmeringen : mentionné en 1365 et 1695 comme village de la vouerie de Saint-Avold, inclus dans le fief de Valmont. En 1616, Semmeringen est mentionné comme « ban désert ».

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Église serbe orthodoxe Saint-Lazare de Valmont (Moselle).
  • Église paroissiale Saint-Gengoulf, reconstruite de 1775 à 1777 ; réparée XIXe siècle et au lendemain de la Seconde Guerre mondiale; autel baroque XVIIIe siècle
  • Calvaires XVIIIe siècle
  • Église serbe orthodoxe Saint-Lazare construite en 1980. La paroisse serbe orthodoxe Saint-Lazare a été fondée en 2011.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • François-Louis Fleck, 100e évêque de Metz avait été curé à Valmont.
  • André Lair, maire de Valmont pendant 30 ans et résistant durant la Seconde Guerre mondiale au sein du bataillon Violette.
  • Camille Cellier,ancien résistant durant la seconde Guerre mondiale au sein du 122ème bataillon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  2. Les dossiers de la Société d'Histoire du Pays Naborien - 45
  3. Mémoires de la Société d'Archéologie et d'Histoire de la Moselle - 1862
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 696a
  6. François de Beaurepaire (préf. Marcel Baudot), Les Noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Paris, A. et J. Picard, , 221 p. (ISBN 2-7084-0067-3, OCLC 9675154), p. 203
  7. Les armoiries sur mairie-valmont.fr
  8. Décès du maire de Valmont sur republicain-lorrain.fr (consulté le 11 janvier 2016)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.