Clouange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clouange
Clouange
Église Saint-Henri.
Blason de Clouange
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Orne-Moselle
Maire
Mandat
Stéphane Boltz
2020-2026
Code postal 57185
Code commune 57143
Démographie
Gentilé Clouangeois
Population
municipale
3 374 hab. (2019 en diminution de 11,16 % par rapport à 2013)
Densité 1 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 45″ nord, 6° 05′ 52″ est
Altitude Min. 164 m
Max. 327 m
Superficie 3,01 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Metz
(banlieue)
Aire d'attraction thionville
Élections
Départementales Canton d'Hayange
Législatives Huitième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Clouange
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Clouange
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Clouange
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Clouange

Clouange est une commune française située dans le département de la Moselle, en Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Clouangeoises et les Clouangeois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Clouange est une petite ville de Lorraine de 3 800 habitants située dans la vallée de l'Orne. Plus d'un tiers de la superficie de la commune est composé de forêts (121 ha).

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Clouange
Vitry-sur-Orne
Rosselange Clouange
Rombas

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Réseau hydrographique[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par l'Orne[Carte 1].

L'Orne, d'une longueur totale de 85,7 km, prend sa source dans la commune de Ornes et se jette dans la Moselle à Richemont, après avoir traversé 37 communes[1].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseaux hydrographique et routier de Clouange.

Gestion et qualité des eaux[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est couvert par le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Bassin ferrifère ». Ce document de planification, dont le territoire correspond aux anciennes galeries des mines de fer, des aquifères et des bassins versants associés, d'une superficie de 2 418 km2, a été approuvé le . La structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre est la région Grand Est[2]. Il définit sur son territoire les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur et de protection quantitative et qualitative des ressources en eau superficielle et souterraine, en respect des objectifs de qualité définis dans le SDAGE du Bassin Rhin-Meuse[3].

La qualité de l'Orne peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Clouange est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[4],[5],[6]. Elle appartient à l'unité urbaine de Metz, une agglomération intra-départementale regroupant 42 communes[7] et 285 918 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[8],[9].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Luxembourg (partie française) dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 115 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[10],[11].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (52,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (58 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (47,1 %), zones urbanisées (33,4 %), cultures permanentes (7,6 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (5,8 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,2 %), zones agricoles hétérogènes (0,8 %)[12].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[13].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Ancien noms[14],[15]: Scolingas en 1157, Cloanges en 1244, Clenga en 1594, Cleuange en 1680.
  • Kluingen (1907–1918), Klingen (1940–1944).
  • Kluéngen en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village appartient à la famille de Bettainvillers du XIVe au XVIe siècle.

En 1817, Clouange, village de l’ancienne province du Barrois, sur la rive gauche de l’Orne. Annexe moulin de Laroche. À cette époque on compte 228 habitants répartis dans 63 maisons.

Clouange fut rattaché à Vitry-sur-Orne de 1810 à 1907.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé en sautoir ; au premier et au quatrième d'or à la rose de gueules, au deuxième et au troisième d'azur au bar d'or, celui de senestre contourné.
Commentaires : Ce sont les armes des anciens seigneurs : les roses de Bettainvillers et les bars de ducs de Bar[16].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La commune de Clouange a été réunie en 1810, avec Beuvange, à Vitry-sur-Orne ; puis à nouveau recréée en 1907, à partir de Vitry-sur-Orne[17].

Liste des maires successifs[18]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1947 octobre 1947 Adolphe Kaltenbacher    
octobre 1947 septembre 1956 Marcel Bellinger    
septembre 1956 mars 1971 Gaston André    
mars 1971 mars 1989 Guido Jacob MR  
mars 1989 juin 1995 René Dupont    
juin 1995 mars 2014 Claude Diedrich DVD  
mars 2014 En cours Stéphane Boltz SE Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[20].

En 2019, la commune comptait 3 374 habitants[Note 3], en diminution de 11,16 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1910 1921 1926 1931 1936 1946
2352322243 0532 6803 2383 9422 9522 830
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008
3 0063 4544 6784 1204 3213 7133 6433 8463 904
2013 2018 2019 - - - - - -
3 7983 3893 374------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Magasin SUPER U dans la ZAC de Belle Fontaine

Ancien bourg vigneron, la ville a su se moderniser et possède aujourd'hui un important tissu associatif et de nombreux commerces.

Sa zone industrielle se nomme la Belle Fontaine.

Médias[modifier | modifier le code]

Depuis le 30 avril 2017, Clouange accueille le siège et les studios de BLE Radio[22], web radio lancé par le Groupe BLE Lorraine.

Sports[modifier | modifier le code]

Le Ligue de Lorraine de Tir sportif a son siège à Clouange, dans le ZAC de "Belle Fontaine".

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Ferme-château construite en 1580 et détruite en 1952. Dans l’actuel jardin du presbytère se trouvait un colombier construit en 1580, détruit en 1937.
  • Lieu-dit la Belle Fontaine : l'eau était récupérée pour faire la limonade Reuter de Clouange.
  • Mairie : bâtiment à trois étages construit en 1913, un clocher est ajouté en 1930.
  • Fontaine et statue représentant un enfant et une oie ; rasée par la municipalité en 1960, le cercle de mémoire de la ville l'a recherchée longtemps en vain croyant même la retrouver au musée du Louvre, la municipalité a profité du réaménagement récent du centre-ville pour recréer la fontaine et sa statue.
  • Espace Culturel moderne La Galerie.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Église évangélique Arc-en-Ciel.
  • Église paroissiale Saint-Henri, construite à l’initiative du chanoine Colin, inaugurée en 1904, totalement restaurée, à l’endroit d’un ancien pressoir ;
  • Église évangélique Arc-en-Ciel. Construit en 1960, l'édifice fut brièvement une synagogue puis une maison de jeunesse.
  • Calvaire de 1682 visible dans le cimetière, à l'origine place du Chanoine-Colin, sert de monument aux morts après la guerre de 1870 avant d'être remplacé par un Poilu en 1920.
  • Synagogue de Clouange.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

L'écusson de la ville représente deux barbeaux d'or et des roses. Il symbolise le fait que Clouange se soit trouvée sous la domination des ducs de Bar.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Sabouret, Les Transports (Les cercles d'histoire : Moyeuvre, Rosselange et Mémoires de Clouange), 2005.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  • Cartes
  1. « Réseau hydrographique de Clouange » sur Géoportail (consulté le 29 juillet 2022).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le ) - Pour recentrer la carte sur les cours d'eau de la commune, entrer son nom ou son code postal dans la fenêtre "Rechercher".

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « l'Orne »
  2. « SAGE Bassin ferrifère », sur https://www.gesteau.fr/ (consulté le )
  3. « Les SDAGE des districts Rhin et Meuse (2022-2027) », sur www.eau-rhin-meuse.fr (consulté le )
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Unité urbaine 2020 de Metz », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  8. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  9. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  10. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Luxembourg (partie française) », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  11. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  12. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  13. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  14. mémoires de L'Académie Imperiale de Metz XLV Année-1863-1864
  15. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  16. Site de l'UCGL
  17. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Liste des maires de Clouange
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  22. « La radio – BLE Radio », sur bleradio.fr (consulté le ).
  23. « Les Rencontres de Vianney Huguenot : Clouange », sur France Bleu (consulté le ).