Canton de Saint-Avold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Avold
Canton de Saint-Avold
Situation du canton de Saint-Avold dans le département de Moselle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement(s) Forbach-Boulay-Moselle
Bureau centralisateur Saint-Avold
Conseillers
départementaux
Patricia Boeglen
André Wojciechowski
2015-2021
Code canton 57 19
Histoire de la division
Création 1790
22 mars 2015
Modification 1 8 août 1967
Disparition 24 décembre 1984
Démographie
Population 39 341 hab. (2016)
Densité 360 hab./km2
Géographie
Superficie 109,41 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Saint-Avold est un canton français du département de la Moselle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1790[1], le canton de Saint-Avold est modifié par décret du 8 août 1967 créant le canton de Freyming[2].

Il est supprimé par décret du 24 décembre 1984 le scindant en deux cantons : Saint-Avold-1 et Saint-Avold-2[3].

Un nouveau découpage territorial de la Moselle (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 18 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans la Moselle, le nombre de cantons passe ainsi de 51 à 27. Le canton de Saint-Avold est recréé par ce décret.

Il est formé de la commune de Saint-Avold et de communes des anciens cantons de Saint-Avold-1 (5 communes) et de Saint-Avold-2 (4 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Avold.

Langue[modifier | modifier le code]

D'après un recensement de 1962, le canton de l'époque comptait 40 à 60 % de locuteurs du francique lorrain[7]. Après cette date, les recensements de l'INSEE ont arrêté de poser la question de la langue maternelle au citoyen enquêté[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1967[modifier | modifier le code]

De 1967 à 1984[modifier | modifier le code]

Le canton est alors composé de dix communes[2] :

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le canton de Saint-Avold retrouve son périmètre de 1967 et comprend donc les dix communes suivantes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Avold
(bureau centralisateur)
57606 CA Saint-Avold Synergie 15 446 (2016)
Altviller 57015 CA Saint-Avold Synergie 586 (2016)
Carling 57123 CA Saint-Avold Synergie 3 439 (2016)
Diesen 57765 CA Saint-Avold Synergie 1 064 (2016)
Folschviller 57224 CA Saint-Avold Synergie 4 041 (2016)
L'Hôpital 57336 CA Saint-Avold Synergie 5 411 (2016)
Lachambre 57373 CA Saint-Avold Synergie 898 (2016)
Macheren 57428 CA Saint-Avold Synergie 2 781 (2016)
Porcelette 57550 CA Saint-Avold Synergie 2 490 (2016)


Valmont 57690 CA Saint-Avold Synergie 3 185 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton était de 39 931 habitants[9].

Représentation[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1984[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Louis Joseph Polti
(1792-?)
  Propriétaire du château, maire de Barst (1825-1865)
1842 1848 Nicolas Altmayer   Cultivateur et agronome à Saint-Avold
Conseiller d'arrondissement
Maire de Metz (1843-1847)
1848 1870 Victor-Édouard Spinga
(1813-?)
  Notaire à Saint-Avold
1870 1871 Dominique-Théodore
d'Hausen de Weidesheim
(1812-1878)
  Maître de forges, propriétaire du château de Gentilly à Maxéville
Maire de Hombourg
1871 1919 occupation allemande    
1919 1937 Théodore Paqué URD Propriétaire et commerçant en vins
Maire de Saint-Avold
Député (1924-1928)
1937 1940 Pierre Muller PCF Secrétaire du syndicat des ouvriers mineurs à Freyming
1945 1949 Pierre Muller PCF Mineur
Député (1945-1946 et 1951-1955)
Sénateur (1946-1948)
1949 1961 Jean Robert
(1906-1976)
DVD Artiste-peintre, maire de Saint-Avold
1961 1964 M. Potier MRP  
1964 1976 Denis Klein UDR Maire de Saint-Avold (1971-1977)
1976 1985 Armand Nau DVD puis UDF Maire de Carling (1971-2006)
Elu en 1985 dans le Canton de Saint-Avold-1

De 1985 à 2015[modifier | modifier le code]

Voir Canton de Saint-Avold-1 et Canton de Saint-Avold-2.

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Patricia Boeglen   DVD Enseignante
Adjointe au maire de L'Hôpital
2015 en cours André Wojciechowski   UDI Employé
Maire de Saint-Avold, président du Pays naborien
Président de la Communauté d'agglomération
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Avold-2 (1998-2007)
Ancien député (2007-2012)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Gérard Chatelain et Nathalie Pigeot (FN, 28,51 %) et Patricia Boeglen et André Wojciechowski (DVD, 26,83 %). Le taux de participation est de 46,77 % (14 133 votants sur 30 216 inscrits)[10] contre 44,87 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12]. Au second tour, Patricia Boeglen et André Wojciechowski (DVD) sont élus avec 57,84 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,66 % (7 469 voix pour 14 098 votants et 30 217 inscrits)[13].

André Wojciechowski est membre du MRSL[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  2. a et b Décret n°67-670 du 8 août 1967.
  3. Décret n°84-1235 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département de la Moselle.
  4. a et b Décret no 2014-183 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Moselle.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 mai 2014)
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. S. Legrand - d'après les chiffres de l'INSEE.
  8. Daniel Laumesfeld - La Lorraine francique: Culture mosaïque et dissidence linguistique
  9. Populations légales des cantons de la Moselle, publiées par l'INSEE.
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Saint-Avold », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département de la Moselle », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Avold », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  14. http://lemouvementradical.fr/elus/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]