Woustviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Woustviller
Woustviller
Église Saint-Jean-Baptiste
Blason de Woustviller
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Intercommunalité Communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences
Maire
Mandat
Sonya Cristinelli-Fraibœuf
2020-2026
Code postal 57915
Code commune 57752
Démographie
Gentilé Woustvillerois
Population
municipale
2 986 hab. (2019 en diminution de 7,81 % par rapport à 2013)
Densité 272 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 36″ nord, 7° 00′ 37″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 275 m
Superficie 10,97 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Woustviller
(ville isolée)
Aire d'attraction Sarreguemines (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Sarralbe
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Woustviller
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Woustviller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Woustviller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Woustviller

Woustviller [vustvilɛʁ] est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-Est, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cartographies de la commune
Maki2-town-12.svg La commune dans le département
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes
  • 1Carte dynamique
  • 2Carte Openstreetmap
  • 3Carte topographique
  • 4Carte avec les communes environnantes
Vue de Woustviller.

.

Accès[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Woustviller
Ippling Sarreguemines
Hundling Woustviller Hambach
Ernestviller Grundviller

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par le ruisseau l'Altwiesenbach et le ruisseau de Woustviller[Carte 1].

Le ruisseau l'Altwiesenbach, d'une longueur totale de 11 km, prend sa source dans la commune de Loupershouse et se jette dans la Sarre à Sarreguemines, après avoir traversé sept communes[1].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseaux hydrographique et routier de Woustviller.

La qualité des eaux des principaux cours d’eau de la commune, notamment du ruisseau l'Altwiesenbach, peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Woustviller est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Woustviller, une unité urbaine monocommunale[5] de 3 175 habitants en 2017, constituant une ville isolée[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Sarreguemines (partie française), dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 48 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[8],[9].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (53,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (56,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (30,9 %), forêts (25,5 %), terres arables (20,7 %), zones urbanisées (18,1 %), eaux continentales[Note 3] (2,7 %), zones agricoles hétérogènes (1,9 %), zones humides intérieures (0,2 %)[10].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[11].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Woustviller signifierait « village placé dans un terrain inculte (ravagé) »[12].
  • En francique lorrain : Wuschwiller[13].
  • Hildemannsweiler (1179) ; Hangweiller, Wilre, Bergweiler (1232) ; Weiler (1570) ; Westweiller (1606) ; Westwyler (XVIIe siècle) ; Hildemannsweiler & Wutzveiller (1720) ; Woustweiler (1782) ; Wustwiller (carte Cassini)[14] ; Woustviller (1793) ; Woustveiller (1801)[15] ; Woustwiller et Wustwiller (XIXe siècle)[16] ; Wustweiler (1871) ; Woustviller (1919).
  • Sobriquet des habitants : Wuschwiller Rideaux-Wackler (les remueurs de rideaux de Woustviller)[17].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1179, le village était composé de trois hameaux qui ont été détruits par la guerre de Trente Ans : Hildemannsweiler, Wilre ou Hangweiler; Berg ou Bergweiler et Brühl. Il fut construit vers la fin du XVIIe siècle sur les ruines dont les confins vacants lui furent attribués[12].

Village d'Empire enclavé dans la Lorraine et appartenant au comté de Bliescastel, il est Cédé à la France par des traités de 1781 et 1782, il fut ensuite incorporé à la baronnie de Welferding[14].

En 1939, la population fut évacuée en Charente. Le village fut bombardé et libéré par l'artillerie américaine en 1944. Sinistré à 70 %, il fut reconstruit de 1945 à 1959.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1959 juin 1995 Joseph Gross DVD  
juin 1995 En cours Sonya Cristinelli-Fraiboeuf MPF-LR Fonctionnaire
Conseillère départementale du canton de Sarralbe (depuis 2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19].

En 2019, la commune comptait 2 986 habitants[Note 4], en diminution de 7,81 % par rapport à 2013 (Moselle : −0,03 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
365462455492557600618599622
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
599609591563587536550507481
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
5164744964905365747361 1071 970
1990 1999 2005 2006 2010 2015 2019 - -
2 8753 3113 1463 0933 2583 2142 986--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[20]. |recens-prem=2005 .)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École primaire et maternelle du Chambourg ;
  • École primaire et maternelle du Witz.

Équipements[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

  • VTT et cyclisme : l'Association sportive du Cyclo-VTT Woustviller (club fondé en 1998) regroupe majoritairement des passionnés de VTT. Le club est affilié depuis son origine à la FFCT (Fédération Française de Cyclotourisme) et a créé une école-cyclo pour l'accueil des jeunes entre 8 et 18 ans. Depuis 2 ans, une section UFOLEP a été créée pour permettre à ceux qui le souhaitent de découvrir la compétition.
  • Football Vétérans : l'Association Sportive des Vétérans de Woustviller.
  • ACAW
  • Tennis Club de Woustviller : l'Association de Tennis de Woustviller. Née en 1981, cette association est ouverte à tous les types de pratiquants et aux joueurs de tous âges, qu’ils soient des compétiteurs avertis ou des passionnés du « Tennis Loisir ».

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestiges gallo-romains ;
  • Monument aux morts ;
  • Chemin de Vie.
  • Église Saint-Jean-Baptiste de 1805, détruite en 1944 ; nouvelle église 1965.
  • Grotte de la Vierge.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Woustviller Blason
De gueules au pal d'argent chargé de trois losanges d'azur, accompagné de quatre roses tigées et feuillées d'argent mouvantes du pal.
Détails
Officialisé le 29 novembre 1961.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Wustweiler (Allemagne) depuis 1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  • Cartes
  1. « Réseau hydrographique de Woustviller » sur Géoportail (consulté le 29 juillet 2022).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le ) - Pour recentrer la carte sur les cours d'eau de la commune, entrer son nom ou son code postal dans la fenêtre "Rechercher".

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « le ruisseau l'Altwiesenbach »
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Woustviller », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Sarreguemines (partie française) », sur insee.fr (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  11. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  12. a et b http://www.woustviller.fr/decouvrir/historique/les-recherches/
  13. Geoplatt
  14. a et b Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868
  15. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Bulletin des lois
  17. entre Sarre & Blies, le journal de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, n° 21, décembre 2009
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Sur les autres projets Wikimedia :