Saint-Berthevin (Mayenne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Berthevin
Saint-Berthevin (Mayenne)
L'église Saint-Berthevin.
Blason de Saint-Berthevin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Laval
Intercommunalité Laval Agglomération
Maire
Mandat
Yannick Borde
2020-2026
Code postal 53940
Code commune 53201
Démographie
Gentilé Berthevinois
Population
municipale
7 344 hab. (2017 en augmentation de 0,51 % par rapport à 2012)
Densité 229 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 06″ nord, 0° 49′ 33″ ouest
Altitude Min. 62 m
Max. 149 m
Superficie 32,11 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Berthevin
(bureau centralisateur)
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Berthevin
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Saint-Berthevin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Berthevin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Berthevin
Liens
Site web www.saint-berthevin.fr

Saint-Berthevin est une commune française de l'unité urbaine de Laval, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 7 344 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud-ouest du Bas-Maine, dans l'agglomération lavalloise. Son bourg est à 5 km à l'ouest du centre-ville de Laval et à 30 km à l'est de Vitré[1].

Le sud du territoire est occupé par la forêt de Concise. La commune est traversée par le Vicoin.


Communes limitrophes de Saint-Berthevin[2]
Le Genest-Saint-Isle Le Genest-Saint-Isle, Changé Changé
Loiron Saint-Berthevin[2] Laval
Ahuillé Montigné-le-Brillant Laval

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le plus ancien nom de la localité est retranscrit sous la forme apud S. Bertivinum au XIe siècle[3],[4]. La paroisse est dédiée à Berthevin de Parigny, un ermite qui vécut dans une grotte locale appelée « le petit saint Berthevin ».

Les noms successifs rencontrés sont[5] :

  • Apud Sanctum Berthivinum (1075)
  • Ecclesia Sancti Bertevini (1080)
  • Feria Sancti Bertevini (1100)
  • Parrochia Sancti Bertevini (1186)
  • Sancti Bertevini juxta Lavallem (1238)
  • Saint Berthevin sur Vicoin (1330)
  • Ecclesia Sancti Berthevini (XVe siècle)
  • Saint Berthevin près Laval (1509)
  • Saint Berthevin les Laval (1567)
  • Saint Berthevin près Laval (1789)
  • Saint-Berthevin-lès-Laval (XIXe siècle)
  • Saint-Berthevin, (XXe siècle)

Le gentilé est Berthevinois.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la création des cantons, Saint-Berthevin est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801). La commune est de nouveau désignée chef-lieu de canton en 1984[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Berthevin

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

De gueules au chevron d'argent accompagné de trois aigles d'or[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 1990
(démission)
Bernard Le Godais UDF-PR Chef d'entreprise
octobre 1990[8] mars 2001 Michel Sorin PS Ingénieur agronome
mars 2001 avril 2003
(démission)
Bernard Gastineau DVD Cadre retraité
avril 2003[9] En cours Yannick Borde[10] DVD puis UDI Directeur de société, conseiller général (2011 → 2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de vingt-neuf membres dont le maire et sept adjoints[10].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12].

En 2017, la commune comptait 7 344 habitants[Note 2], en augmentation de 0,51 % par rapport à 2012 (Mayenne : 0 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 6771 5571 5671 6731 9841 9312 1402 2822 334
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 3592 2292 0651 8951 9051 8361 9961 8551 717
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6211 6571 7111 4201 3461 2991 2981 5111 582
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 7132 2894 8975 6246 3826 8736 9097 0977 355
2017 - - - - - - - -
7 344--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

. Siège social de la chaîne de magasins NOZ.

. Usine Gruau d'aménagement de véhicules notamment utilitaires.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (deux fleurs) au concours des villes et villages fleuris[18].

Manifestations[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, un festival de photos nature d'envergure internationale est organisé le premier week-end de février[19].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive de Saint-Berthevin-lès-Laval fait évoluer une équipe de football en ligue du Maine et quatre autres équipes en divisions de district[20].

En 2016, les équipes de l'USSB basket séniors féminines et séniors masculins ont remporté chacune la coupe de la Mayenne.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Chouan (1757 à Saint-Berthevin - 1794), un des chefs de l'insurrection contre-révolutionnaire et royaliste de 1793.
  • Mathurin Michel Simon, concierge des Prisons de la Tannière (né et décédé à Saint-Berthevin 1697-1738), sieur du Halleray.
  • Alain Gerbault (1893–1941), navigateur, pilote et joueur de tennis français né à Laval; petit-fils de Pierre Jacques Gerbault (1827-1878), maire de Saint-Berthevin. Il grandit au château de La Loge. Il est le premier navigateur à traverser l'Atlantique à la voile en solitaire d'Est en Ouest, ainsi que le premier Français à achever un tour du monde en solitaire à la voile.
  • René de Salins (1920-2014), militaire et dirigeant d'entreprise français né à Laval; propriétaire du château de La Loge racheté par sa grand-mère maternelle à la famille Gerbault et co-propriétaire d'une importante partie de la forêt de Concise. La famille de Montferré est propriétaire au court du XXe siècle de la majeure partie du massif forestier et réside au château de Concise édifié au lieu dit "L'Ermitage". Devenue veuve en 1929, la marquise de Montferré préfère se rapprocher de la ville et quitter son château vétuste et isolé qui sera par la suite démoli, ses pierres servant à remblayer dans les années 1950 les sentiers de la forêt. René de Salins créé en 1970 le Country club de Concise[21] actif une trentaine d'années - "Objet: Contribuer au développement harmonieux des personnalités par des activités sportives, culturelles et de loisirs" - dédié à faire rayonner sa passion pour l'équitation, la chasse et l'ornithologie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 3 : Formations dialectales (suite) et françaises, Genève, (lire en ligne), p. 1532
  5. Myriam Denis, Saint-Berthevin au fil de l'histoire, Siloë, 47 p. (lire en ligne), p. 45
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Berthevin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 11 juillet 2012)
  7. « Saint-Berthevin Mayenne », sur GASO, la banque du blason (consulté le 23 octobre 2014)
  8. Élu lors d'une élection municipale partielle, il bat la liste conduite par Clément Trocherie (RPR) [1]
  9. « « Une dynamique au service de notre ville » avec Yannick Borde », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 octobre 2014)
  10. a et b Réélection 2014 : « Saint-Berthevin (53940) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 avril 2014)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. « www.gruau.com - Les sociétés du groupe Gruau : Gruau Laval » (consulté le 5 juin 2013)
  16. « Ensemble chaufournier des Brosses », notice no PA00109638, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Œuvres mobilières à Saint-Berthevin », base Palissy, ministère français de la Culture.
  18. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 28 décembre 2015)
  19. « Le site de Festimages-Nature », sur festimages-nature.net (consulté le 15 novembre 2014)
  20. « Site officiel de la ligue du Maine de football – US St-Berthevin-lès-Laval » (consulté le 28 décembre 2015).
  21. Country club de Concise, association loi 1901

Liens externes[modifier | modifier le code]