Changé (Mayenne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Changé
Changé (Mayenne)
L'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Laval
Intercommunalité Laval Agglomération
Maire
Mandat
Patrick Peniguel
2020-2026
Code postal 53810
Code commune 53054
Démographie
Gentilé Changéens
Population
municipale
6 128 hab. (2018 en augmentation de 12,03 % par rapport à 2013)
Densité 177 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 00″ nord, 0° 47′ 27″ ouest
Altitude Min. 45 m
Max. 159 m
Superficie 34,68 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Laval
(banlieue)
Aire d'attraction Laval
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Berthevin
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Changé
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Changé
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Changé
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Changé
Liens
Site web www.change53.fr

Changé est une commune française de l'unité urbaine de Laval, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 6 128 habitants[Note 1]

Les habitants sont appelés Changéens.

La commune fait partie de la province historique du Maine[1], et se situe dans le Bas-Maine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe en France, dans le département de la Mayenne. Elle est limitrophe de huit communes dont Laval, la préfecture du département.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Changé est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Laval, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes[6] et 63 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Laval dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 66 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[9],[10].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme Calgiacum en 989[11]. Il serait issu de l'anthroponyme latin Candius[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Changé absorbe la commune Changé-Oriental entre 1806 et 1820, et partiellement (avec Laval) la commune de Grenoux en 1863[12].

Changé accueille le siège de l'hebdomadaire indépendant L'Avenir agricole de 1944 jusqu'à l'arrêt de sa diffusion en 2020[13].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Changé

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

Tranché : au 1er de gueules au château d'or, au 2e d'azur à trois merlettes de sable ordonnées en orle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est composé de vingt-neuf membres dont le maire et sept adjoints.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1790   Pierre Lévêque    
1791   Julien Bigot    
1791   Julien Lemaitre    
1792   Joseph Houstin    
1800 1808 Jean Chauvière    
1811 1813 Maurice Gasté de la Palu    
1813 1857 Armand Aliney d'Elva    
1857 1884 Auguste-Armand d'Elva    
1884 1925 Christian d'Elva FR Éleveur, conseiller général (1889 → 1925), sénateur de la Mayenne (1906 → 1925)
mars 1977 mars 2001 Bernard Pichot DVD Ingénieur (DDAF de la Mayenne)
mars 2001 mars 2008 Georges Heuveline DVD Retraité
mars 2008 juin 2014 Olivier Richefou[14] AC-UDI Avocat d'affaires, conseiller général (2001 → 2004 puis 2011 → 2015)
juin 2014 mai 2020 Denis Mouchel[15] DVD Inspecteur d'assurances, 6e vice-président de Laval Agglomération
mai 2020[16] En cours Patrick Péniguel SE Responsable institutionnel à la SNCF

Politique de développement durable[modifier | modifier le code]

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2008[17].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[19].

En 2018, la commune comptait 6 128 habitants[Note 4], en augmentation de 12,03 % par rapport à 2013 (Mayenne : −0,14 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8491 5751 6221 7682 0041 9852 0342 0452 046
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 1062 4211 8961 7711 8241 7061 6721 6171 545
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5441 5101 5261 3521 3321 2401 3021 4781 343
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 3191 4142 0022 8894 3234 9095 2615 6065 950
2018 - - - - - - - -
6 128--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie laitière et fromagère est représentée par le groupe Lactalis, et la métallerie-mécanique par la fonderie Auto Cast du groupe APM Bléré-Laval. De nombreux commerces sont implantés à Changé dont Carrefour, ainsi qu'une clinique neuro-psychiatrique[22].

L'entreprise Séché Environnement, spécialisée dans le traitement et le stockage des déchets, a son siège à Changé. Elle travaille en collaboration avec la CODEMA (Coopérative de déshydratation de la Mayenne) en lui fournissant les gaz des ordures ménagères, afin de traiter les fourrages des agriculteurs[réf. nécessaire].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Labels[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (quatre fleurs) au concours des villes et villages fleuris[24].

Il lui a été accordé également le label Ville internet (quatre arobases)[25].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive changéenne fait évoluer trois équipes de football en ligue du Maine et une quatrième équipe en division de district[26].

Le territoire accueille le golf de Changé.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude-Marin Saugrain, Dictionnaire universel de la France ancienne et moderne et de la Nouvelle France, vol. 1, , p. 716
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée ».
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 29 mars 2021).
  4. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 29 mars 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 29 mars 2021).
  6. « Unité urbaine 2020 de Laval », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 29 mars 2021).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 29 mars 2021).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 29 mars 2021).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 29 mars 2021).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 29 mars 2021).
  11. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, .
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Changé », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 27 décembre 2013).
  13. « Pays de la Loire : l'hebdomadaire d'information l'Avenir agricole va disparaître en décembre 2020 », sur Haut Aujou, (consulté le 3 décembre 2020).
  14. Réélection 2014 : « Olivier Richefou réélu maire avec 26 voix sur 29 votants », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 avril 2014).
  15. À la suite de la démission d'Olivier Richefou, devenu président du conseil général : « Denis Mouchel a été élu nouveau maire de la Changé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 juillet 2014).
  16. « Municipales. Patrick Péniguel élu maire de Changé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 août 2020).
  17. FICHE | Agenda 21 de Territoires - Changé, consultée le 27 octobre 2017
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. Trésor des régions : Changé
  23. « Œuvres mobilières à Changé », base Palissy, ministère français de la Culture.
  24. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris - Changé » (consulté le 11 octobre 2020).
  25. « Villes internet - Changé » (consulté le 27 décembre 2013).
  26. « Site officiel de la Ligue du Maine – US changéenne » (consulté le 27 décembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]