Science et Vie Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sciences et Vie Junior)
Aller à : navigation, rechercher
Science et Vie Junior
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Presse jeunesse
Diffusion 184 067 ex. (2013)
Date de fondation 1988
Ville d’édition Paris

Directeur de la rédaction Jean Lopez
ISSN 0992-5899
Site web Le blog de la rédaction de Science & Vie Junior

Science et Vie Junior est un magazine[1] de vulgarisation scientifique[2] français destiné à la jeunesse. Comme son aîné Science et Vie, il est publié par Mondadori France, une filiale du groupe italien Arnoldo Mondadori Editore. Créé entre mai et décembre 1988 sous la direction de Sven Ortoli, le premier numéro est paru le 20 janvier 1989.

Un numéro hors-série est publié tous les deux mois, centré sur un thème qui est une notion scientifique (exemple : le temps) ou culturelle (exemple : les Grecs).

Le magazine a changé plusieurs fois de formule, la dernière remontant à juin 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

Contenu[modifier | modifier le code]

Cucaracha[modifier | modifier le code]

Cucaracha est l'héroïne d'une bande dessinée humoristique relatant la vie des blattes et leur regard sur la société humaine. Elle a été créée par Marino Degano[3] et Laurent Salles[4]. Cucaracha est une blatte douée de raison. Avec son petit télescope, elle se passionne pour le ciel et les étoiles. Mais parfois de curieuses ombres parasitent son champ de vision. Ce sont les « Zoms » qui se démènent avec frénésie. Alors, plutôt que d'attendre que la vue se dégage, l'héroïne se met à les observer avec un regard pertinent et parfois très critique. La morale de cette histoire… les blattes n'ont qu'à s'armer de patience. Un jour où l'autre, les « Zoms » disparaîtront et ce jour-là, elles deviendront les maîtres du moooonde.

Cucaracha est publié mensuellement depuis novembre 2001 en première page de chaque numéro. Le site cucaracha.fr[5] présente une petite sélection de ces récits.

Catulle Londres[modifier | modifier le code]

Catulle Londres est une bande dessinée relatant de manière humoristique la vie de la rédaction du magazine. Catulle, personnage principal de l'histoire, est nouveau dans l'équipe de rédaction et découvre le métier. Sur des scénarios de Fabrice Nicot, les dessins de Olivier Lascar et une mise en couleur par Gibie, des histoires courtes respectent les dates importantes du calendrier (les vacances, Noël, Halloween, etc.).

Les personnages principaux sont Catulle, le nouveau journaliste, parfois son insupportable cousin, Techno un « expert » en mécanique et amateur de bonne chère, Mr Physique qui, comme son nom l'indique, s'y connaît en physique, Mlle Biologie, l'experte en biologie, Manu l'informaticien, Vividoc la bibliothécaire et le rédacteur en chef intransigeant. Un concours a permis en avril 2012 de choisir un nouveau personnage. Le personnage choisi est Mlle Archéo, une archéologue, persuadée que la rédaction est « bâtie sur d'anciens vestiges ».

En 2011 un album de Catulle Londres nommé Reporter de rêves est sorti aux éditions Mondadori France composé de 32 planches parues dans le magazine[6].

Dans le numéro de juillet 2012, la dernière planche de Catulle Londres montre la « mort » de Catulle[7], qui signe la fin de la bande dessinée. Celle-ci ne paraîtra plus dans la revue à partir d'août 2012.

Zéropédia[modifier | modifier le code]

Zéropédia est une bande dessinée paraissant tous les mois à la dernière page du magazine. Elle parle d'un sujet scientifique tout en y ajoutant des dessins humoristiques.

Elle existe dans le magazine depuis sa nouvelle version de juillet 2013, et, placée en fin de numéro, remplace Catulle Londres.

Plein les yeux[modifier | modifier le code]

Dans cette rubrique, la rédaction regroupe des images autour d'un thème choisi, et commente chacune d'elles à l'aide d'un paragraphe bref et clair.

Actus[modifier | modifier le code]

Pour commencer, la rédaction fait le tour de l'actualité scientifique et technologique dans la sous-rubrique « Science et techno », suivie d'une page récapitulant les principaux événements culturels du mois et susceptibles d'intéresser les lecteurs. On arrive ensuite à un article rédigé sous forme de questions et traitant d'un sujet d'actualité. Vient ensuite la sous-rubrique « Ça vaut le coup d’œil », ou les rédacteurs écrivent des brèves sur des films, romans et expositions.

Dossier[modifier | modifier le code]

L'article le plus approfondi du magazine, le titre du dossier figure sur la première de couverture.

100 % sciences[modifier | modifier le code]

De nombreux aux sujets diversifiés ainsi que les rubriques « Question et réponses », « Pixels », « et si ... », « Tour de Force » et « Magic Maths ».

Bizarre[modifier | modifier le code]

C'est une rubrique qui montre plusieurs illusions, des histoires vraies mais étranges, des photos insolites et des légendes, et aussi cinq petites situations drôles.

Innovez, le concours des jeunes inventeurs[modifier | modifier le code]

Innovez est un concours destiné aux lecteurs de moins de 18 ans. Tous les mois, un jury composé d'un membre de la rédaction, d'un membre du Cirasti et d'un ingénieur de l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) sélectionne la meilleure des inventions envoyées par les lecteurs. Elle est publiée et expliquée dans cette rubrique. Le gagnant reçoit 1 000 €. Une fois par an, tous les inventeurs se rejoignent dans un lieu où le jury désigne les 3 meilleures inventions de l'année, chacune récompénesée de 2 000 € pour le premier, 1 500 € pour le deuxième et 500 € pour le troisième. Ce concours existe depuis le numéro 9.

Diffusion[modifier | modifier le code]


Selon les statistiques de l'OJD[8], la diffusion payée de Science et Vie Junior atteint :

Diffusion 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
France seule 151 600 147 065 146 826 151 417 157 327 164 131 168 503 166 396 165 796 165 955 167 626
France + étranger 166 405 162 331 162 376 166 921 174 149 180 599 188 578 186 195 184 067 180 677 181 758

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Charon, La presse magazine, La Découverte, , 128 p. (ISBN 978-2707166265, lire en ligne), p. 72.
  2. [PDF] « Chiffres de l'année 2008 pour la presse écrite », sur Ministère de la Culture et de la Communication (www.culturecommunication.gouv.fr)
  3. Site de Marino Degano
  4. Site de Laurent Salles
  5. cucaracha.fr
  6. L’album Catulle : il est sorti !
  7. SVJ no 274 de juillet 2012
  8. Science & Vie Junior sur le site de l'OJD

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]