L'Argonaute (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Argonaute
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Presse jeunesse
Date de fondation 1983
Ville d’édition Paris

Rédacteur en chef Hubert Desrues
ISSN 0755-0502

L'Argonaute est un magazine de vulgarisation scientifique français destiné à la jeunesse, publié entre 1983 et 1987 par la Ligue de l'Enseignement.

En , le magazine a changé de nom pour adopter celui de Science et Nature jusqu'en 1989.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le magazine a été créé et édité par la Ligue de l'Enseignement, sous la direction d'Hubert Desrues (rédacteur en chef), à partir de son expérience dans les activités d'enseignement des sciences et des techniques. Il était à l'origine très orienté vers la réalisation pratique d'expériences et de bricolages techniques, comme en témoigne sa devise « en direct sur les sciences pour les jeunes qui veulent comprendre et faire ».

Contenu[modifier | modifier le code]

Même si le contenu a légèrement évolué au fil du temps, on retrouvait régulièrement les éléments suivants :

  • des brèves sur les sciences et les techniques (découvertes récentes, etc.)
  • des fiches pratiques : bricolages, expériences physiques et chimiques
  • des dossiers documentaires plus fouillés
  • des affiches de science-fiction avec le regard que l'artiste portait sur l'avenir, comme celle de Tim White (en) (Wandering Worlds, 1975)
  • une bande dessinée humoristique, Nougat le Rat par Frédéric Jannin et Serge Honorez[1]. Le nom du personnage est l'anagramme de l'Argonaute.
  • une série de bandes dessinées sur les grandes inventions et les biographies de scientifiques majeurs, par Serge Saint-Michel (textes) et François Castan (dessin). Elles seront réunies dans deux albums en 2001 par les éditions France impact promotion, sous le titre 2 000 ans de génie (1. Les inventeurs ; 2. Les inventions).
  • sur la fin, l'Argonaute a prépublié le premier épisode d'Aquablue, bande dessinée de science-fiction de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine.

Périodiques[modifier | modifier le code]

  • numéro 0, paru en [2]
  • numéros 1 à 49, parus entre et octobre 1987 sous le titre L'Argonaute, ISSN 0755-0502[3]
  • numéros 50 à 67, parus entre et mai 1989 sous le titre Science et Nature[4], avec Jacques Zimmer comme directeur de la publication.

Numéros spéciaux[modifier | modifier le code]

  • deux numéros hors série parus en 1986 reprenaient en fiches pratiques les expériences décrites dans l'émission télévisée Les mains magiciennes.

Successeurs[modifier | modifier le code]

Un an après son dernier numéro, le titre Sciences & nature est repris en 1990 par un nouvel éditeur, Jean-Claude Garot[5]. Avec le sous-titre "le magazine qui s'aventure", sous le nouvel ISSN 0987-0717 et une numérotation qui redémarre à 1 (mai 1990), la ligne éditoriale est beaucoup plus tournée vers l'environnement et la zoologie.

Science et Vie junior, dont le premier numéro paraît en février 1989 peut être considéré comme le successeur de L'Argonaute en termes de lectorat et de contenu éditorial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Frédéric Jannin », sur lambiek.net (consulté le )
  2. « La presse pour enfants et pour jeunes : un genre majeur », L'Éducateur,‎ 1985-1986, p. 18-21 (lire en ligne)
  3. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le )
  4. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le )
  5. Ch Ly, « Eddy Merckx joua un rôle étonnant », sur La Libre.be (consulté le )