Saint-Michel-sur-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.
Saint-Michel-sur-Loire
Vue sur Saint-Michel-sur-Loire
Vue sur Saint-Michel-sur-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Chinon
Canton Langeais
Intercommunalité Communauté de communes Touraine Ouest Val de Loire
Statut Commune déléguée
Code postal 37130
Code commune 37227
Démographie
Gentilé Saint-Michellois
Population 679 hab. (2014)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 18′ 30″ nord, 0° 21′ 00″ est
Altitude Min. 32 m
Max. 108 m
Superficie 17,51 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Coteaux sur Loire
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 15.svg
Saint-Michel-sur-Loire

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 15.svg
Saint-Michel-sur-Loire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-sur-Loire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-sur-Loire

Saint-Michel-sur-Loire est une ancienne commune française du département d'Indre-et-Loire, dans la région Centre-Val de Loire.

Ses habitants sont appelés les Saint-michellois, Saint-michelloises.

Géographie[modifier | modifier le code]

vue sur Saint Michel
Vue panoramique et le girouet.

La commune de Saint-Michel-sur-Loire est située sur le coteau droit de la Loire entre Langeais et Saint-Patrice et face à Bréhémont de l'autre côté du fleuve.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune, alors nommée simplement Saint-Michel, porta provisoirement le nom de Mont-sur-Loire[1].
C'est en 1920 que fut ajouté le complément -sur-Loire[1].

Le , elle est intégrée à la commune nouvelle de Coteaux sur Loire[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 2014 Jean-Pierre JOSSE    
mars 2014 31 décembre 2016 Dominique Logeay SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 679 habitants, en augmentation de 10,59 % par rapport à 2009 (Indre-et-Loire : 2,57 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
643 686 691 755 808 820 852 833 807
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
784 739 749 753 717 709 715 696 699
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
671 651 650 565 573 509 502 474 537
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
534 514 412 432 535 509 559 614 679
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Michel datant de 1866 mais dont la base de l'abside date du XIe siècle
  • Châtelet et grange du XVe siècle, restes d'enceinte, c'est tout ce qu'il reste de l'ancien château. L'ensemble est inscrit aux monuments historiques.
  • Un belvédère offrant une vue sur la vallée de la Loire a été construit en 2002. Il est doté d'une table d'interprétation. Il se situe en contrebas de l'église.
  • Château de Planchoury (XVIIIe siècle), qui abrite une collection privée consacrée aux Cadillac avec plus de 80 modèles.
  • Château de Montbrun (XXe siècle).
  • Manoir de Banchereau (XVIIe siècle).
  • Ruine de la Grange de l'Ile, ancien péage sur la Loire.
  • Deux anciens moulins à aube sur la Roumer, le moulin de Pont-Boutard, et le moulin de la Guerche.
  • Lavoir de Pont-Boutard.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Chaque année, le 29 septembre se tient la foire de Saint-Michel.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Cass.
  2. « Recueil des actes administratifs spécial n°37-2016-10002 », sur le site de la préfecture d'Indre-et-Loire, (consulté le 13 décembre 2016).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .


Liens externes[modifier | modifier le code]