La Chaussée-Saint-Victor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Chaussée-Saint-Victor
La Chaussée-Saint-Victor
Le clocher de l'église. Saint-Victor
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton Blois-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Blois
Maire
Mandat
Stéphane Baudu
2014-2020
Code postal 41260
Code commune 41047
Démographie
Gentilé Chausséens
Population
municipale
4 501 hab. (2016 en augmentation de 0,69 % par rapport à 2011)
Densité 679 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 36′ 52″ nord, 1° 21′ 59″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 114 m
Superficie 6,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte administrative de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
La Chaussée-Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
La Chaussée-Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chaussée-Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chaussée-Saint-Victor
Liens
Site web http://lachausseesaintvictor.fr/

La Chaussée-Saint-Victor est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire. Ses habitants sont appelés les Chausséens.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de La Chaussée-Saint-Victor est située dans l'agglomération blésoise, à l'est de Blois, sur les bords de la Loire. Elle est située à 180 km de Paris par autoroute, sur l’axe RN 152 à 60 km de Tours et d’Orléans.

Située dans la région du Val de Loire, qui est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, La Chaussée-Saint-Victor se trouve aux portes de Blois. Cette région est chargée d’histoire, la douceur de vivre et l’équilibre ont de tout temps été célébrés. La Chaussée-Saint-Victor jouit d’une situation très favorisée.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Chaussée, un des premiers sens du mot est une « Levée de terre pour retenir l'eau d'une rivière, ou d'un étang, pouvant servir de chemin de passage ».

La commune doit la seconde partie de son nom à l'ermite saint Victor qui vécut en ce lieu au VIe siècle et y fut consacré évêque du Mans vers 525[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

« La Chaussée » fait sans doute référence à la voie romaine, « chaussée » antique. C'est un ancien diocèse de Chartres, mentionné en 1169.

Une chapelle fondée en 1407 remplaça l'ancienne église paroissiale détruite en 1790.

En prévision des Etats généraux de 1789, Me Chabaut, curé de la paroisse, est élu député du clergé.

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement les noms de Victoire, Victor ou de Victor-la-Chaussée[réf. nécessaire].

La seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Entre le et le 8 février de la même année, plus de 3 100 réfugiés espagnols fuyant l'effondrement de la République espagnole devant Franco, arrivent en Loir-et-Cher. Devant l'insuffisance des structures d'accueil (les haras de Selles-sur-Cher sont notamment utilisés), 47 villages sont mis à contribution[2], dont La Chaussée-Saint-Victor[3]. Les réfugiés, essentiellement des femmes et des enfants, sont soumis à une quarantaine stricte, vaccinés, le courrier est limité, le ravitaillement, s'il est peu varié et cuisiné à la française, est cependant assuré[4]. Au printemps et à l'été, les réfugiés sont regroupés à Bois-Brûlé (commune de Boisseau)[5].

Articles détaillés : Retirada et Histoire de Loir-et-Cher.

Le 11 juin 1944, les forces alliées aériennes ont bombardé le pont de chemin de fer sur la Loire, entre les communes de La Chaussée-Saint-Victor et Vineuil, lieu-dit les Noëls[6].

Le 10 juin, la gare de marchandise était bombardée. Le lendemain, c'était donc au tour du pont sur la Loire de la ligne de chemin de fer Blois-Romorantin d'être détruit. La ligne Paris-Tours avait été, pour sa part, endommagée aux Grouëts.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de la Chaussée-Saint-Victor est depuis 1996 jumelée avec la ville allemande d'Ochtendung, et depuis 2000 avec la ville anglaise d'Aylsham[7]

Économie[modifier | modifier le code]

Sur son territoire, La Chaussée-Saint-Victor accueille 3 zones d’activités économiques situées au nord de l’agglomération, à proximité des principaux axes de circulation (dont l’autoroute A10).

  • Gailletrous I : date de création : 1982 - Superficie : 32 ha - Entreprises : 45 - Emplois : 1000 - Principales activités : Pharmaceutique, transports, blanchisserie industrielle, mécanique de précision.
  • Gaiiletrous II : date de création : 1998 - Superficie : 7 ha - Entreprises : 14 implantations réalisées à ce jour ou en cours

Principales activités : Mécanique de précision, PME diverses, artisanat.

  • Parc A 10 : date de création : 2002 - Superficie : 17 ha (partie Nord) + 30 ha (partie Sud) - Entreprises : 4

Métiers du bâtiment[modifier | modifier le code]

  • Groupe IDEC : Promoteur, constructeur et investisseur.

Industrie pharmaceutique et cosmétique[modifier | modifier le code]

  • Chiesi : production de médicaments.

Industrie énergétique[modifier | modifier le code]

  • AgriKomp France : société d'installation et de maintenance de méthaniseurs, fondée en 2000[8].

Santé et médecine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
novembre 1884 1892 Jean Pierre Charron Derreux    
1892 1908 François Dorion    
1908 1912 Alfred Thibault Jouanneau    
mai 1912 septembre 1912
(démission)
Alfred Raveneau Dorion    
1919 1925 Jules Charron    
1925 1935 Victor Dorion    
1935 1941 René Salé    
1941 1959 Jules Blanchard   Carrossier
1959 1972
(décès)
Pierre Charlot   Directeur départemental de l'Action Sanitaire et Sociale
1972 1977 Charles Besson    
1977 mars 1989 Danièle Charron    
mars 1989 mars 2014 Jacqueline Gourault UDF puis MoDem Professeure d’histoire-géographie
Conseillère générale (1998-2001)
Sénatrice (2001-2017)
mars 2014 En cours Stéphane Baudu MoDem Cadre en informatique
Conseiller départemental depuis 2015[9]
député depuis 2018
Les données manquantes sont à compléter.

La Chaussée-Saint-Victor fait partie du canton de Blois II depuis 2015, de l'arrondissement de Blois et du département de Loir-et-Cher. La commune fait aussi partie de la communauté d'agglomération de Blois ("Agglopolys").

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2016, la commune comptait 4 501 habitants[Note 1], en augmentation de 0,69 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
731666658707652683702750766
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
730762779803798906895885820
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
8197507757027777769051 1701 416
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 9942 7293 0353 3954 0364 0693 9464 2304 510
2016 - - - - - - - -
4 501--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (31,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47 % d’hommes (0 à 14 ans = 14,1 %, 15 à 29 ans = 17,2 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 21 %, plus de 60 ans = 28,1 %) ;
  • 53 % de femmes (0 à 14 ans = 12,7 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 16,3 %, 45 à 59 ans = 22,9 %, plus de 60 ans = 34,1 %).
Pyramide des âges à La Chaussée-Saint-Victor en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,9 
90  ans ou +
2,2 
10,1 
75 à 89 ans
12,4 
17,1 
60 à 74 ans
19,5 
21,0 
45 à 59 ans
22,9 
19,7 
30 à 44 ans
16,3 
17,2 
15 à 29 ans
13,9 
14,1 
0 à 14 ans
12,7 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Sports[modifier | modifier le code]

La ville de La Chaussée-Saint-Victor compte un gymnase qui peut compter environ 300 places dans ses tribunes, il se nomme gymnase Montprofond, il y a à l'intérieur une grande salle où l'on pratique du basket-ball, du handball, du futsal, le badminton et du tennis dedans il y a également une petite salle où l'on peut pratiquer le tennis de table, la gymnastique et la danse. Il y a aussi le stade Pierre-Charlot (ancien maire de la ville) ou terrain d’honneur et un terrain d’entraînement en synthétique nommé stade Jean-Gourault (beau-frère, décédé le 11 novembre 1988, de la sénatrice-maire Jacqueline Gourault). Dans ce complexe, il y a également un terrain de beach-volley. Puis des courts de tennis. Dans le quartier de l'Hermitage il y a un autre petit gymnase où l'on pratique à l'intérieur du badminton (également pratiqué dans le grand gymnase), du squash, et quelque peu du tennis en salle.

La ville compte des clubs, principalement l'ASJ La Chaussée qui est un club omnisports où l'on pratique du basket-ball, du football, du tennis, du badminton, du tennis de table, du squash et du karaté.

L'équipe de football en seniors évolue en 2e division et a terminé 1er lors de la saison 2010-2011.

L'équipe de basket-ball qui évoluait en championnat régional a été reléguée en championnat départemental à la suite de sa place de dernière de la poule à l'issue de la saison 2010-2011.

L'équipe de handball regroupe des joueurs de Saint-Gervais-la-Forêt, de Blois et de La Chaussée-Saint-Victor, cela forme le LCBSG (La Chaussée-Blois-Saint-Gervais).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

128 odonymes recensés à La Chaussée-Saint-Victor
au 21 février 2014
Allée Avenue Bld Chemin Clos Impasse Montée Passage Place Pont Route Rue Ruelle Sentier Autres Total
9 3 [N 1] 1 [N 2] 5 [N 3] 0 14 0 0 7 [N 4] 0 1 [N 5] 83 1 [N 6] 1 [N 7] 3 [N 8] 128
Notes « N »
  1. Avenue des Déportés, avenue des Tilleuls et avenue Maunoury.
  2. Boulevard des Cités-Unies.
  3. Chemin de Banlieue, chemin de la Borde, chemin des Rudebilles, chemin du Petit-Tertre et chemin Saint-Lazare.
  4. Dont place du 8-Mai-1945.
  5. Route Nationale.
  6. Ruelle des Basses-Roches
  7. Sentier de la Croix-Cassée
  8. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & perche-gouet.net OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le céramiste Adrien Thibault avait son atelier à La Chaussée-Saint-Victor où il s'installa en 1874. On voyait encore dans les années 1980 sa maison et le musée qui lui était consacré le long de la nationale. Il a désormais une rue à son nom.

Le dramaturge et comédien Marcel Achard est inhumé au cimetière de La Chaussée-Saint-Victor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lachausseesaintvictor.fr/a-decouvrir/Culture.html
  2. Jeanine Sodigné-Loustau, « L'accueil des réfugiés civils espagnols de 1936 à 1940. Un exemple : la région Centre », Matériaux pour l'histoire de notre temps. 1996, no 44. p. 43.
  3. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 47.
  4. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 43-44.
  5. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 46.
  6. « Article de la république du Centre », sur La république du Centre,
  7. lachausseejumelage.com
  8. « AgriKomp : un développement local », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 20 novembre 2018).
  9. Sa fiche sur le site du conseil départemental de Loir-et-Cher [1]
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « Évolution et structure de la population à La Chaussée-Saint-Victor en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 octobre 2010)
  15. « Résultats du recensement de la population de Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 octobre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]