Étoile sportive catalane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étoile sportive catalane
Logo du Étoile sportive catalane

Généralités
Noms précédents Étoile sportive argelésienne
Fondation 1912
Couleurs rouge et blanc
Stade Stade Gaston Pams
(1 500 places)
Siège Avenue de la Libération
66700 Argelès-sur-Mer
Championnat actuel Fédérale 2
Président Yann Soubielle
Entraîneur Henri Selva />Fabien Sanz />Thierry Granado /> Raymond Enrique

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 7 décembre 2010.

L'Étoile sportive catalane est un club de rugby à XV français basé à Argelès-sur-Mer. Il évolue actuellement en Championnat de France de 2e division fédérale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club fut fondé en 1912 sous le nom d'Union sportive argelésienne. En 1921, il devint la Grenouille argelésienne, puis, en 1951, l'Étoile sportive argelésienne, et enfin, en 1996[1], l'Étoile sportive catalane.

Le club a joué dans les séries régionales jusqu’aux années 1960. Il accède à la troisième division (Excellence) en 1968, puis en remporte le titre en 1970 en battant Aire-sur-l'Adour (11-6) et accède ainsi à la deuxième division. Il redescend en Excellence en 1976 puis en Honneur (4e div) en 1981. Il parvient ensuite à remonter dans le championnat national au point d’atteindre le Groupe A2 de première division et de disputer un huitième de finale du championnat de France en 1996 (défaite contre le Stade toulousain). Cela lui donne le droit d’accéder à l’élite (groupe A1), mais ses dirigeants doivent refuser la montée[2] pour des raisons financières[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Argelès-sur-Mer », sur finalesrugby.com.
  2. Jean-Bernard Marie Moles, « La professionnalisation du rugby français : pouvoir économique et lien social », sur corpset culture.revues.org, Corps et culture, no 3, 1998, p. 5.
  3. Le club dispose alors d'un budget de 2,5 millions de francs (l'équivalent de 494 000 euros en 2013). Pour accéder à l'élite, il lui faudrait au moins 1,5 million de plus (297 000 euros en 2013). « Argelès pourrait refuser la montée », sur liberation.fr, avec AFP, 30 avril 1996.

Lien externe[modifier | modifier le code]