Lorie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lorie Pester

Description de cette image, également commentée ci-après

Lorie Pester

Informations générales
Surnom Lorie Pester
Nom de naissance Laure Pester
Naissance (33 ans)
Le Plessis-Bouchard (Val-d'Oise, France)
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Actrice, animatrice de télévision
Genre musical Pop, electro, dance, teen pop, variété française
Instruments Chant
Années actives Depuis 2000
Labels LMD2 Production, Columbia, Sony Music
Site officiel lorieofficiel.com
Logo

Lorie Pester, de son vrai nom Laure Pester[1], est une chanteuse et comédienne française née le au Plessis-Bouchard, dans le Val-d'Oise[2]. Depuis 2001, elle a signé sept albums studio, trois albums en public et une compilation. Elle a, en 2007[2], vendu plus de 7 millions de disques, 1 million de DVD et 500 000 livres[3]. Elle a réalisé quatre tournées réunissant plus d'un million de spectateurs[2] répartis sur plus de 250 concerts. Elle a joué dans deux téléfilms, fait une apparition dans Les Feux de l'amour et doublé sept films d'animation.

C'est en 2001 que Lorie se lance dans la musique avec son premier single Près de moi. À la suite des nombreuses écoutes du titre proposé gratuitement sur Internet, Lorie signe son premier contrat dans une maison de disque. Boudée par les principales radios françaises, Lorie se tourne vers la télévision pour faire connaître sa musique, proposant des visuels marquants et des chorégraphies entraînantes pour ses clips vidéos et prestations télévisuelles. Le succès est immédiat : ses deux premiers albums Près de toi et Tendrement dépassent chacun le million de ventes[4]. Le succès se confirme avec ses albums suivants, Attitudes et Rester la même. Ceux-ci amorcent une première évolution musicale avec des sons pop plus variés, allant du RnB au zouk en passant par le rock. Pour promouvoir ses différents albums, Lorie sillonne les routes de France, Belgique et Suisse pour une multitude de concerts à grande affluence. La tournée Week End Tour devient d'ailleurs la plus importante de l'année 2004[5].

Son cinquième album studio, 2lor en moi ?, annonce une évolution artistique plus radicale. Cependant, les ventes de ses albums ne cessent de baisser, marquant une désaffection du public contrastant avec des débuts au sommet. Cette tendance se confirme avec son album Regarde-moi, passé inaperçu[6]. En fin d'année 2012, souhaitant donner un nouvel élan à sa carrière, Lorie choisit de sortir son nouvel album Danse sous son propre label musical, elle est ainsi plus libre de ses choix musicaux. Ce disque de reprises ensoleillées, composé des titres aux ambiances latines et festives, rappelle plutôt ses débuts musicaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Du patinage à la chanson (1982-2000)[modifier | modifier le code]

Laure naît le 2 mai 1982 au Plessis-Bouchard, dans le Val-d'Oise. Son signe zodiacal est taureau ascendant bélier[7] et son signe chinois est le chien.
Fille de Dominique Pester, programmateur sur la radio RTL, et de Martine, chef-comptable, elle commence sa scolarité au sein de l'école maternelle et primaire Notre Dame a Argenteuil puis, passionnée par le patinage artistique, une activité qu'elle commence à l'âge de 6 ans, elle s'inscrit alors en section sport-étude au collège ; un choix qui lui permet d'allier études classiques et patinage artistique. Pourtant, elle sera contrainte d'abandonner sa passion suite à la déchirure d'un ménisque du genou, alors qu'elle n'était qu'à quelques mois des championnats de France de 1996[8],[9]. Elle poursuit donc sa scolarité en section normale au lycée Jean Monnet. Dans une interview lors de Danse avec les stars[réf. souhaitée], elle qualifie cet accident de « drame de sa vie ».

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Désireuse de proposer du spectacle au public et décidée à ne pas se laisser abattre, Laure choisit de se lancer dans la chanson. Après quelques cours de guitare et de piano, elle s'inscrit à plusieurs castings. À 15 ans, elle enregistre son premier titre, Écoute ton cœur de Olivier Cosson, sous le pseudonyme de Lorie, surnom donné par sa meilleure amie, et l'interprète lors de l'émission musicale Hit machine en 1997[10]. L'année suivante, Laure est sélectionnée pour interpréter le rôle principal d'un spectacle de fin d'année pour enfants, Baby Boom Dance Show, et se produit au Zénith de Paris[8]. Elle enregistre pour l'occasion un deuxième titre, Baby Boum. Elle continue à passer des castings de danseuse-choriste et rencontre alors le producteur Johnny Williams.

À la suite du phénomène Britney Spears, le producteur Johnny Williams se lance à la recherche d'une artiste sachant chanter et danser[9]. L'animateur Vincent Perrot, qui travaille avec le père de Lorie à RTL lui propose de rencontrer une jeune fille qui semble être la perle rare. La chanteuse et le producteur se rencontrent et enregistrent une maquette du titre Près de moi. Cependant, celui-ci est refusé par toutes les maisons de disques. Johnny Williams décide alors de diffuser la chanson gratuitement sur Internet (peoplesound.fr) en 2000. Le titre est téléchargé 15 000 fois en deux mois, permettant à la chanteuse de signer un contrat avec la maison de disques Epic[11]. Au départ, la musique de Lorie est refusée par la majorité des radios car le public visé est jugé trop jeune[9]. Les producteurs se tournent alors vers la presse jeune et la télévision pour faire connaitre la chanteuse. Lorie apparaît dans de nombreux magazines et émissions télés et gagne en popularité.

Près de moi sort finalement en single le 2 mai 2001, jour des 19 ans de la chanteuse. Au fil des semaines, le titre grimpe dans les classements jusqu'à se hisser à la 2e place en France et à la 1re place en Belgique. Le titre reste 24 semaines consécutives dans le top 10 français et est certifié disque de platine pour plus de 500 000 ventes[12]. Son ascension s'accélère : l'album Près de toi sort 6 mois plus tard, devient triple disque de platine et dépasse le million d'exemplaires[4],[13]. Les singles suivants Je serai (ta meilleure amie) et Toute seule sont certifiés respectivement disque d'or et disque d'argent[14],[15]. À la suite de ces succès, Lorie est sélectionnée aux Victoires de la musique 2002 dans la catégorie « Groupe ou Artiste révélation », sans pour autant remporter le prix.

Tendrement (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Son deuxième album, Tendrement, paraît en septembre 2002. Celui-ci reste dans la lignée du précédent avec des productions teen pop. Cet album rencontre de nouveau le succès en se classant à la première place des ventes d'albums en France[16]. En Europe, l'album dépasse le million de ventes et est récompensé d'un Platinum Europe Award[17]. Il est également certifié disque d'or en Belgique[18], en Suisse[19] et au Canada[20]. Le premier single, J'ai besoin d'amour, se classe 7e du classement français. Le second extrait, À 20 ans, est le premier single de la chanteuse à ne pas atteindre le top 10 des meilleures ventes de titres en France.

Neuf mois après la sortie de l'album, une réédition voit le jour, incluant le titre inédit Sur un air latino. Celui-ci devient rapidement l'un des tubes de l'été 2003, mais également l'un des plus gros succès de la chanteuse. Il permet à Lorie d'obtenir le premier numéro un français de sa carrière[21]. Le single se vend à plus de 600 000 exemplaires et est certifié disque de platine en France[22] et en Belgique[18]. Il se classe à la 6e position des ventes annuelles françaises. Parallèlement à cette réédition, une seconde vidéo intitulée Tendrement vôtre, qui permet de suivre Lorie et son équipe durant la création de ce deuxième album, est commercialisée et certifiée vidéo de diamant[23].

Dès la sortie de son album, Lorie part pour la première fois en tournée. Celle-ci, intitulée Lorie Live Tour, s'étale sur une période de neuf mois et rassemble près de 400 000 spectateurs[24]. Pour l'enregistrement du spectacle, elle interprète un titre inédit, Say Goodbye, avec son compagnon de l'époque, le chanteur Billy Crawford. De cette tournée sont extraits un album live certifié disque d'or[25], une vidéo live certifiée vidéo de diamant[23], et un livre, Ma tournée, vendu à plus de 150 000 exemplaires[9]. Après cette tournée, son premier album, Près de toi, est commercialisé au Japon. Cette édition contient les titres Forget Me Not et My World (versions anglaises de Près de moi et Toute seule), ainsi que le titre inédit Dans nos rêves. Elle y tourne aussi une publicité pour la marque Évian[26]. En 2003, Lorie reçoit le World Music Awards de la meilleure artiste féminine française de l'année[27], ainsi que le Prix Rolf-Marbot pour la chanson J'ai besoin d'amour[28].

Attitudes et Rester la même (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Son troisième album, Attitudes, sort début 2004 et devient disque de platine en France pour plus de 300 000 exemplaires vendus[29]. Cet album se démarque des deux opus précédents en étant moins teen-pop et un peu plus rock. Le premier single, Week-end, illustre bien cette évolution. Ce titre est un vrai succès et atteint la 2e place du classement en France[30]. Le deuxième single, La Positive attitude, a un succès moindre mais gagne en popularité pour avoir été cité lors d'un discours de Jean-Pierre Raffarin, premier ministre français de l'époque[31]. Le troisième single, Ensorcelée, a un succès similaire au précédent et se classe 13e des ventes françaises[32]. Peu de temps après la sortie de l'album, Lorie part sur les routes pour une nouvelle tournée, le Week End Tour. Il s'agit de l'une des plus grandes tournées de l'année 2004 avec une affluence de 600 000 spectateurs en près de 120 concerts, le tout réparti sur une seule année[33]. Lorie parcourt la France, la Belgique, la Suisse et plusieurs îles francophones comme la Guadeloupe, Tahiti ou Nouméa. Elle se produit notamment cinq fois au palais omnisports de Paris-Bercy, la plus grande salle de France[33]. Le titre écrit par Jean-Jacques Goldman, C'est plus fort que moi, est extrait de cette seconde tournée et fait office de quatrième single.

En 2005, sort sa première compilation intitulée Best of et incluant tous ses singles, ainsi que trois titres inédits : Toi et moi, Les Ventres ronds (extrait du Week End Tour), et Quand tu danses (écrit pour Chris, son compagnon et danseur de l'époque). Cet album atteint la 2e position des ventes de compilations en France à sa sortie[34] et est certifié disque d'or pour plus de 100 000 exemplaires vendus[35]. Une version DVD incluant tous les clips de la chanteuse sort un peu plus tard et devient double vidéo de platine[36]. En fin d'année sort Rester la même, un album aux influences variées (zouk, RnB, electro) où Lorie veut faire mûrir son image. L'album entre directement en première position du top français[37]. Le premier single éponyme est interprété avec Second Degré, un groupe de rap. Suivront SOS (version reggaetón), Parti pour zouker, puis Fashion victim', extrait de sa troisième tournée Live Tour 2006. L'album sera certifié, comme le précédent, disque de platine pour plus de 300 000 ventes.

Évolution musicale (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Photographie de Lorie en concert avec un micro à la main en train de chanter
Lorie lors de son concert Le Tour 2Lor en 2008.

Après 7 ans de collaboration avec son producteur Johnny Williams, Lorie décide de devenir sa propre productrice, afin d'être plus libre de ses choix musicaux. Forte de nouvelles rencontres artistiques, elle se lance dans l'enregistrement d'un album qui se veut plus mature[38]. 2lor en moi ?, aux sonorités électroniques, sort le 26 novembre 2007. Composé principalement par Frédéric Château, il se classe à la 7e position du top album français à sa sortie. Le premier single, Je vais vite, met en avant l'évolution musicale de la chanteuse, sur fond de danse électro. En entrant en 3e position du top français à sa sortie, le single signe la meilleure performance de Lorie depuis le titre Week-end sorti 4 ans auparavant[39]. Le deuxième titre, Play, offre un duo avec le chanteur Garou, son compagnon québécois de l'époque, suivi par 1 garçon, titre traitant de l'homosexualité.

À la fin de l'année, l'album est certifié disque d'or pour plus de 100 000 exemplaires vendus[40]. Le 3 octobre 2008, elle débute sa nouvelle tournée, Le Tour 2Lor, qui se terminera au mois de décembre, après avoir attiré 100 000 spectateurs[41]. Lorie décide alors de faire une pause musicale.

Nouveaux albums (2011-2013)[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, après une pause de trois ans dédiée à sa carrière de comédienne, Lorie publie son sixième album, Regarde-moi. Celui-ci reste dans le même registre que le précédent avec des sons électro. Pour cet album, elle fait de nouveau appel au compositeur Frédéric Château. Le premier single, Dita, est disponible en téléchargement dès le 26 août 2011. Pour promouvoir l'album à sa sortie, Lorie parcourt la France, la Belgique et la Suisse pour une série de séances de dédicaces accompagnées parfois d'un mini concert acoustique. L'album étant un échec commercial, le contrat liant Lorie et sa maison de disques est rompu. La rentrée 2012 est une période très chargée pour Lorie. Tout d'abord, celle-ci marque un retour aux sources au niveau musical. Après les faibles ventes de son précédent album et la rupture de contrat avec sa maison de disques, Lorie décide de sortir un nouvel album sur son propre label LMD2 Production[42]. Celui-ci, intitulé Danse, est composé de reprises « ensoleillées » et a pour but d'être « guérisseur de morosité[43] ». L'album est réalisé par le compositeur français Essaï[44]. Court-circuitant les circuits de distribution habituels, cet album sort en exclusivité sur le site vente-privee.com le 8 octobre et dans le commerce le 29 octobre. Le premier single, Le Coup de soleil, est une reprise salsa du titre de Richard Cocciante datant de 1979. Le second, Les Divas du dancing, est une reprise du titre de Philippe Cataldo. Le clip, dévoilé le 2 décembre, fera beaucoup parler de lui pour certaines séquences jugées osées.

Afin de promouvoir ses deux derniers albums studios Regarde-moi et Danse, Lorie et Gilbert Coullier Productions annoncent la signature d'une nouvelle tournée, le Tour 2013. Devant la faiblesse des ventes de billets, la tournée est annulée le 22 février. Lorie accuse le coup et prend ce revers comme un challenge[45]. Le titre Soleil, reprise de Dalida en version piano-voix, est malgré tout choisi comme 3e extrait de l'album. Après une prestation remarquée du titre à la télévision Suisse, Lorie décide d’arrêter toute promotion de l'album afin de se concentrer sur sa carrière de comédienne.

Actrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Dès le début de sa carrière musicale, Lorie reçoit de nombreuses propositions de rôles pour diverses fictions. Elle déclare les avoir refusées, les rôles proposés ne lui convenant pas : « ça chantait, c'était des rôles trop proches de ma vie personnelle, trop proches de mon caractère »[46],[47].

C'est à l'été 2008 que Lorie tourne son premier téléfilm. Souhaitant faire la distinction entre sa carrière musicale et sa carrière de comédienne, elle choisit d'être créditée sous le pseudonyme de Lorie Pester. Pour ses premiers pas dans la comédie, elle joue le rôle principal d'un téléfilm pour TF1, De feu et de glace, où elle interprète une jeune patineuse solitaire et égarée. À cette occasion, Lorie reprend les entrainements de patinage artistique avec la coach de son enfance. Diffusé en première partie de soirée en avril 2009, le téléfilm attire plus de 6,3 millions de téléspectateurs[48]. En octobre 2008, l'équipe du feuilleton Les Feux de l'amour est de passage à Paris. TF1, satisfait du rôle de la chanteuse dans son premier téléfilm, la choisit pour faire une apparition en guest star dans un épisode de la série mondialement connue. Elle y interprète un mannequin pour un magazine de mode[49]. Les épisodes, diffusés un mois après le tournage aux États-Unis, sont diffusés en France quatre ans plus tard, au printemps 2012.

À la suite du succès du premier téléfilm, TF1 propose à Lorie une nouvelle fiction, Un mari de trop. Elle y incarne une rédactrice en chef menteuse pathologique, aux côtés de l'acteur français Alain Delon. Diffusé en octobre 2010, le téléfilm est un véritable succès d'audience, avec plus de 7,4 millions de téléspectateurs[50]. C'est sur ce tournage qu'elle rencontrera l'acteur français Philippe Bas, qui sera son compagnon de 2010 à 2012. À partir de septembre 2012, Lorie fait ses premiers pas en tant qu'animatrice et assure les lancements du programme américain Opening Act pour la chaîne E![51].

Du 6 octobre au 24 novembre 2012, Lorie fait partie des candidats de la saison 3 de l'émission Danse avec les stars sur TF1, aux côtés du danseur Christian Millette où elle parvient jusqu'en demi-finale. Le 22 décembre 2012, elle participe, le temps d'une soirée, à l'émission spéciale « Danse avec les stars » fête Noël. Du 16 au 23 février 2013, Lorie se rend au festival international du film de Pékin en Chine pour y rencontrer un producteur de films japonais[52],[53]. Dès le 4 mai 2013, elle participe en tant que marraine à la version suisse de l'émission Un air de famille diffusée sur la chaîne RTS Un[54].

En 2013, Lorie participe au tournage d'un épisode de Joséphine Ange Gardien Les Anges avec Mimie Mathy.

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2004, elle est approchée par Véra Belmont pour tourner le rôle principal d'un film adapté de Cendrillon, mais le projet est finalement annulé[55]

Le , sort pour la première fois au cinéma en France, la suite des péripéties de la sa saga clochette : Clochette et la Fée pirate, dont elle prête toujours sa voix au personnage de Clochette[56]. Le film totalise 1017341 millions d'entrées[57]. En parallèle, elle tourne dans le premier court-métrage de Cyril Ferment "Chienne de vie".

Lors du Festival de Beijing, Lorie rencontre Jean-Marc Mineo qui lui propose alors un rôle pour un film au cinéma. C'est pendant le festival de Cannes 2013 qu'elle annonce sa participation à ce film avec Smaïn et Mike Tyson, elle jouera une méchante. En août 2013, Lorie commence le tournage et en 2015, le film Les portes du soleil : Algérie pour toujours de Jean-Marc Minéo sort [58]. Le , sort Clochette et la Créature légendaire au cinéma en France, dont elle interprète toujours le personnage de Clochette[59].

Elle sera ensuite à l'affiche de Dragon Blade (Tian jiang xiong shi) aux côtés Adrien Brody et Jackie Chan

Œuvres caritatives[modifier | modifier le code]

  • Projet Maisonnette pour l'Hôpital des enfants de Margency[60] . Pour récolter des fonds sur ce projet, elle joue dans le film d'action Link2[61] aux côtés de Mimie Mathy, Aurore Tomé, Taïg Khris, Didier Gustin, Hoang Nghi, le cascadeur Alain Bour ou encore Chau Belle et les Yamakasi.
  • Opération pièces jaunes
  • Association Arc-En-Ciel[62]
  • Les Enfoirés (dont elle participe aux chorégraphies depuis 2012[63])
  • Lutte contre l'homophobie
  • En 2012, elle participe au single caritatif Je reprends ma route en faveur de l'association Les voix de l'enfant[64].

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 2003, elle intègre le musée Grévin en devenant la plus jeune personnalité à y faire son entrée[24]. En juin 2004, Lorie sort sa propre ligne de vêtements, intitulée « Lorie », commercialisée dans les magasins Z[65]. Leur collaboration durera jusqu'en 2009. En 2009, pour fêter ses 10 ans de carrière, Lorie publie un troisième livre, Lorie, 100 photos rares et inédites, avec une préface signée Jean-Jacques Goldman[66],[67],[68],[69]. En 2014, Lorie intègre le jury de La France a un incroyable talent sur M6 pour la saison 9 de cette émission, aux côtés de Gilbert Rozon, Olivier Sitruk et Guliano Pepparini.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Lorie.

Tournées[modifier | modifier le code]

De 2001 à 2012, Lorie a réalisé quatre séries de concerts rassemblant plus d'un million de spectateurs. Pour chaque tournée, le mot d'ordre est de proposer un spectacle « à l'américaine », Lorie souhaitant en mettre « plein les oreilles et plein les yeux » aux spectateurs[70]. Pour ce faire, elle a recours a des mises en scènes chorégraphiées, des changements fréquents de costumes et divers effets visuels. Au fil des années, Lorie se voit ainsi acquérir le statut de showgirl par la majorité du public et des médias, et ses concerts sont très vite comparés à ceux de célèbres chanteuses américaines. Les territoires visités sont principalement la France, la Belgique et la Suisse, mais il lui arrive aussi de se rendre sur plusieurs îles francophones telles que Nouméa et la Martinique. Chaque tournée est produite par Gilbert Coullier Productions. Malgré tout, Lorie est très impliquée dans les mises en scène des spectacles.

Les trois premières tournées de Lorie sont de véritables succès. S'étalant sur plusieurs dizaines de dates, Lorie attire les spectateurs par centaines de milliers[24]. La tournée Week End Tour est d'ailleurs la plus importante de l'année 2004[5]. Elle se produit ainsi à cinq reprises au palais omnisports de Paris-Bercy, la plus grande salle de concert de France. Pour ces premiers spectacles, l'utilisation du playback est omniprésente sur les titres chorégraphiés, comme le précise Lorie en interview : « Je préfère donner du show, c'est sur qu'il y a des choses à privilégier, donc des fois il faut des petites astuces »[71]. Le public présent lors de ces concerts est alors essentiellement composé d'enfants accompagnés de leurs parents.

La tournée suivante, Le Tour 2Lor, se démarque des précédentes de par l'abandon total du playback. Les critiques et le public parlent alors d'un spectacle moins impressionnant mais avec une chanteuse plus proche de son public. Les années passent et les ventes d'albums s’essoufflent, le public semblant peu à peu se désintéresser. Malgré tout, Gilbert Coullier Productions annoncent une nouvelle série de concerts pour le printemps 2013. Celle-ci est caractérisée par des salles de concert plus petites, dont un passage à l'Olympia de Paris, une première pour Lorie. Selon la chanteuse, cette tournée comprendra beaucoup d'interaction avec le public[72]. Pourtant, à près d'un mois du début de la tournée, Lorie est contrainte d'annoncer l'annulation de l'ensemble de sa tournée, toutes les places n'ayant pas trouvé preneur[73].

Année(s) Titre Concerts Support de l'enregistrement Album(s) soutenu(s)
2002-2003 Live Tour 2003 80 DVD / Album live Près de toi / Tendrement
2004 Week End Tour 120 DVD / Album live Attitudes
2006 Live Tour 2006 48 DVD / Album live Rester la même
2008 Le Tour 2Lor 27 Aucun album ou DVD 2lor en moi ?
2013 La Showgirl Danse 15 Annulée Regarde-moi / Danse

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Format
2008 De feu et de glace Alexia Moreno, patineuse artistique Téléfilm / DVD
Les Feux de l'amour Juliette, mannequin parisien Série américaine (épisode 9019)
2010 Un mari de trop Stéphanie Vasseur, rédactrice en chef Téléfilm
2013 Joséphine, ange gardien Claire Laffite, jeune mère veuve Série française (épisode 67)
Zak Rôle inconnu Série française (saison 4, épisodes 7 et 8)
Keys me Rôle inconnu Court métrage
2015 Les portes du soleil : Algérie pour toujours Sanya Film algérien
Chienne de vie Lise
Dragon Blade Reine perse Film chinois

Doublage[modifier | modifier le code]

En 2002, Lorie réalise son premier doublage : il s'agit de Margalo, le canari du film américain Stuart Little 2. Deux ans plus tard, elle double son premier long métrage pour les studios Disney. Il est, cette fois, question de doubler la voix de Violette, personnage du film d'animation Les Indestructibles. Par la suite, elle signe un contrat pour le doublage de cinq longs métrages d'animation Disney racontant l'histoire de la Fée Clochette. Elle y double Clochette, le personnage principal[74].

Année Rôle Titre
2002 Margalo Stuart Little 2
2004 Violette Les Indestructibles
2008 Clochette La Fée Clochette
2009 Clochette Clochette et la Pierre de lune
2010 Clochette Clochette et l'Expédition féerique
2012 Clochette Clochette et le Secret des fées
2014 Clochette Clochette et la Fée pirate
2015 Clochette Clochette et la Créature légendaire

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

LMD2 Production[modifier | modifier le code]

LMD2 Production est une boite de production et maison de disque créée par la chanteuse Lorie et son père producteur Dominique Pester. Celle-ci est très variée et gère principalement la carrière de la chanteuse avec le merchandising (posters, cartes, vêtements, etc.), les livres, les DVD, etc. Depuis 2012, Lorie décide d'utiliser cette boîte de production pour produire ses disques afin de ne plus dépendre des maison de disques.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Par Lorie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Lorie, Mes secrets, Robert Laffont,‎ , 115 p. (ISBN 2221098137 et 978-2221098134) - 200 000 exemplaires vendus[9]
  • 2003 : Lorie, Ma tournée, Robert Laffont,‎ , 116 p. (ISBN 2221101049 et 978-2221101049) - 150 000 exemplaires vendus[9]
  • 2005 : Lorie, Attitudes, ID MUSIC,‎ - 150 000 exemplaires vendus
  • 2009 : Lorie, Lorie : 100 photos rares et inédites, Marque Pages, coll. « BEAUX LIVRES »,‎ , 166 p. (ISBN 2915397260 et 978-2915397260) - 8 000 exemplaires vendus

Autres auteurs[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Lorie », sur Web-Libre.org
  2. a, b et c « Lorie - Biographie », sur SonyMusic.ch (consulté le 11 octobre 2012)
  3. Lorie, Lorie éd. Marque-Pages 2009.
  4. a et b « Lorie la battante », sur LeParisien.fr,‎ (consulté le 2 novembre 2012)
  5. a et b « Les 10 plus grandes tournées et spectacles musicaux de 2004 », sur SACEM.fr (consulté le 2 novembre 2012)
  6. « Lorie revient sur l’échec de son précédent album », sur Voici.fr,‎ (consulté le 2 novembre 2012)
  7. Interview du 12 décembre 2012 réalisé par Benjamin DAHAN.
  8. a et b Mes Secrets, par Lorie.
  9. a, b, c, d, e et f Lorie, Le Phénomène, par Thomas Champ.
  10. « Hit machine - émission du 21 Juin 1997 », sur inatheque.ina.fr (consulté le 14 novembre 2012)
  11. « Lorie face à son succès », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 14 novembre 2012)
  12. « Certifications Singles Or - année 2002 », sur snepmusique.com (consulté le 14 novembre 2012)
  13. « Certifications Albums Triple Platine - année 2004 », sur snepmusique.com (consulté le 14 novembre 2012)
  14. « Certifications Singles Or - année 2001 », sur snepmusique.com (consulté le 14 novembre 2012)
  15. « Certifications Singles Argent - année 2002 », sur snepmusique.com (consulté le 14 novembre 2012)
  16. « Lorie - Tendrement », sur LesCharts.com (consulté le 15 octobre 2012)
  17. a et b (en) - « July/August 2005 - Platinum Europe Awards », sur IFPI.org (consulté le 15 octobre 2012)
  18. a et b « Les disques d'or/de platine - Albums - 2003 », sur Ultratop.be (consulté le 15 octobre 2012)
  19. (en) - « Certifications pour les singles, albums et DVD en 2002 en Suisse », sur SwissCharts.com (consulté le 15 octobre 2012)
  20. (en) - « Canadian Recording Industry Association (CRIA): Gold & Platinum - January 2003 », sur CRIA.ca (consulté le 15 octobre 2012)
  21. « Lorie - Sur un air latino », sur LesCharts.com (consulté le 15 octobre 2012)
  22. « Certifications Singles Platine - année 2003 », sur DisqueEnFrance.com (consulté le 15 octobre 2012)
  23. a et b « Certifications Video Diamant - année 2003 », sur snepmusique.com (consulté le 15 octobre 2012)
  24. a, b, c et d « Lorie entre au musée Grévin », sur NouvelObs.com,‎ (consulté le 25 avril 2009).
  25. « Certifications Album Or - année 2003 », sur snepmusique.com (consulté le 15 octobre 2012)
  26. « Lorie, jeune star toute simple », sur LeParisien.fr,‎ (consulté le 15 octobre 2012)
  27. a et b « Gagnants des World Music Awards 2003 »
  28. a et b « Portail SACEM - Prix Rolf Marbot : "J'ai besoin d'amour" », sur Sacem.fr
  29. « Les Albums Platine », sur Infodisc.fr (consulté le 13 août 2010)
  30. « Lorie - Week End », sur LesCharts.com
  31. « Positive attitude », sur Humanité.fr,‎
  32. « Lorie - Ensorcelée », sur LesCharts.com
  33. a et b « Lorie : « La scène, mon oxygène » », sur LeParisien.fr,‎
  34. « Le classement Compilations du 02/04/2005 au 09/04/2005 », sur snepmusique.com (consulté le 14 octobre 2012)
  35. « Certifications Albums Or - année 2005 », sur snepmusique.com (consulté le 15 octobre 2012)
  36. « Certifications Video Double Platine - année 2005 », sur snepmusique.com (consulté le 15 octobre 2012)
  37. « Lorie - Rester la même », sur lescharts.com (consulté le 13 novembre 2012)
  38. « Lorie : "Je suis une chanteuse populaire" », sur FranceSoir.fr,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  39. « Lorie, une carrière au sommet des charts », sur ChartsInFrance.net,‎
  40. « Lorie : son album est disque d'or ! », sur PurePeople,‎
  41. « Lorie dédicace "Regarde-moi", demain à Perpignan », sur lindependant.fr,‎
  42. « Lorie: "On n'est jamais mieux servi que par soi-même" », sur LeToutInfos.com,‎
  43. « Lorie : un album de reprises le 8 octobre et une tournée au printemps 2013 », sur ChartsInFrance.net,‎
  44. « Lorie : "Les albums de reprises ? Les gens en demandent !" », sur ChartsInFrance.com,‎
  45. « Lorie annule l'intégralité de sa tournée, faute de réservations », sur chartsinfrance.net,‎
  46. « Interview de Lorie pour StreetReporters », sur wat.tv,‎
  47. « Lorie, comédienne en herbe », sur tf1.fr,‎
  48. « Lorie joue la comédie ! », sur PurePeople.com,‎
  49. « Lorie brade ses concerts "pour répondre à la crise du pouvoir d'achat" », sur 7sur7.be,‎
  50. « Audiences : TF1 et France 2 dominent, le flop de France 3 », sur Ozap.com,‎
  51. « Lorie à la tête d'une émission sur E! », sur ozap.com,‎
  52. « Lorie : Charme et élégance française à Pékin au côté de l'ambassadeur Luc Besson », sur PurePeople.com,‎
  53. « Lorie avec Jackie Chan à Beijing pour le festival international du film », sur stephanelarue.com,‎
  54. « Interview de Lorie pour sa participation à l'émission Un air de famille », sur TV8.ch (consulté le 2 mai 2013)
  55. « Etonnante Lorie ! », sur leparisien.fr,‎
  56. Clochette Et La Fée Pirate sur imbd.com
  57. « Clochette et la Fée Pirate », sur JP's Box Office (consulté le 17 juillet 2014)
  58. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées YouTube_ZcXh9iPCfoU.
  59. Clochette et la créature légendaire sur imdb.com
  60. « Site de l'Hôpital d'Enfants Margency »
  61. http://blog.auto-selection.com/kia-partenaire-croix-rouge-hopital-margency-link2-21818/
  62. Site de l'association Arc-En-Ciel
  63. « Lorie : « J'ai participé aux chorégraphies » — Interview dans les coulisses du show des Enfoirés à Lyon », sur tvmag.lefigaro.fr,‎
  64. « Les voix de l'enfant », sur mymajorcompany.com (consulté le 28 novembre 2013)
  65. a et b « Z : Lorie y vend ses vêtements », sur ac-franchise.com,‎
  66. « Lorie est une femme naturelle, explosive, acidulée et... totalement sauvage ! Regardez ! », sur PurePeople.com,‎
  67. Lorie, Lorie, éditions Marque Pages, 2009, ISBN 978-2915397260.
  68. « Lorie de retour sur TF1 », sur TVMag.com,‎
  69. « Lorie fête ses dix ans de carrière », sur FranceSoir.fr,‎
  70. « Interview de Lorie », sur IdolesMag.com,‎
  71. Interview de Lorie dans l'émission En aparté diffusée sur Canal+ le 8 novembre 2006.
  72. « Lorie nous parle de sa prochaine tournée (entre autres…) », sur monsieurspotins.com,‎
  73. « Annonce de l'annulation de la tournée 2013 », sur Facebook.com,‎
  74. Officiel Lorie Pester, comédienne, Show girl de sa génération
  75. « Archives Culture. Mai-juin 2003 », sur presse-francophone.org
  76. « World Music Awards 2003 », sur mcpress.mc
  77. « Youtube - Lorie reçoit un HM d'Or »