Sugar Sammy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sugar Sammy
Nom de naissance Samir Khullar
Naissance
Montréal, Québec, Canada
Profession Humoriste
Autres activités Comédien, auteur
Site internet www.sugarsammy.com

Sugar Sammy, de son vrai nom Samir Khullar, né le , est un humoriste canadien d'origine indienne.

Son bagage culturel lui permet d'aborder certaines questions délicates (racisme, appartenance ethnique, intégration des nouveaux arrivants), qui sont la marque de commerce de son humour. Il parle quatre langues (anglais, français, hindi et punjabi) au point de pouvoir improviser dans chacune d'elle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été élevé dans le quartier multi-ethnique de Côte-des-Neiges et éduqué dans les écoles francophones de la métropole québécoise. Très jeune il comprit ce qu'il allait devenir. "Delirious" de Eddy Murphy[1] fut en quelque sorte pour lui une révélation[2]. C'est à l'âge de 17 ans, à l'école, qu'il expérimente et développe son goût de la scène et du stand-up. Pendant qu'il poursuit ses études au Collège Marianopolis, il se produit au Comedy Works et Comedy Zone[1]. Plus tard, il étudie les cultures à l'Université McGill.

Il a milité chez les Jeunes libéraux et contre la souveraineté du Québec en 1995. Mais il abandonne aussitôt la politique pour se concentrer à la scène[2].

Longtemps inconnu au Québec, il s'est d'abord taillé une place sur la scène anglophone locale et internationale, avant de se lancer dans l'humour en français. Il a d'ailleurs fait la première partie du spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle[3].

En septembre 2009, il a signé un contrat de représentation avec l'agence américaine The Gersh Agency (en)[4].

Askmen.com l'a surnommé "nouvelle rock star de l'humour", puis le réputé Hollywood Reporter l'a nommé "un des 10 talents en humour à surveiller à travers le monde"[4].

Il a donné plus de 1000 représentations dans 30 pays, dont l'Angleterre, l'Australie, l'Allemagne, l'Irlande, la Hollande, Hong Kong, la Thaïlande, les Philippines, la Chine, l'Inde, Bahreïn, la Jordanie, Qatar, l'Égypte, le Koweït, Abu Dhabi, le Liban, Singapour, la Malaisie, l'Arabie Saoudite, Dubaï[5], la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, en plus du Canada et des États-Unis[3].

La carrière francophone de Sugar Sammy prend son envol en 2007 alors qu'il fait une apparition remarquable dans "Le Show raisonnable". En 2009, il fait les manchettes au Québec et au Canada pour sa participation au Festival Juste pour rire. Sa performance exposant son point de vue de la politique et de la culture québécoises, selon la perspective d'une minorité, ne laisse personne indifférent, ce qui lui vaut d'ailleurs d'être élu découverte de l'année[2]. En 2010, il refait les manchettes lorsqu'il présente aux côtés de Pauline Marois, ex leader politique du Parti Québécois, un prix lors du Gala Les Olivier[6]. Au moment de présenter le prix, il taquinait sans cesse la chef politique sur la souveraineté et le débat linguistique et politique du Québec[7]. Sugar Sammy souhaite s'assurer d'une présence plus forte au Québec et remet alors sa destinée entre les mains de Martin Langlois[8].  

C'est en 2011 qu'il présente à Montréal, pour la première fois, son spectacle bilingue You're gonna rire. S'ensuit une série de spectacles et le début d'une première tournée au Québec en 2012. En un an et demi, il franchit le cap des 135 000 billets vendus. Selon le magazine Pollstar, sa tournée lui a permis de se hisser parmi les 30 tournées les plus lucratives de l'Amérique du Nord.[9]

En 2013, il devient le premier humoriste anglophone à être couronné au Gala Les Olivier, présenté au Québec. Il reçoit l'Olivier de l'année en plus de remporter l'Olivier du spectacle de l'année (En français s.v.p.!).

Cette même année, en mars 2013, il est le premier artiste choisi par Comedy Central India pour effectuer une tournée en Inde. Il y présente son spectacle en anglais, hindi et punjabi, à Mumbaï, Bangalore et à Delhi[10].

Depuis qu'il a entamé sa tournée du Québec avec la version en français de son spectacle, Sugar Sammy connaît un franc succès. Avec ses deux one-man shows combinés, c'est plus de 230 000 billets qui ont été vendus, dont 100 spectacles à guichets fermés présentés à l'Olympia de Montréal[11]. Billboard Magazine déclare d'ailleurs, en avril 2014, sa tournée comme étant la plus lucrative des 12 derniers mois au Canada, surpassant de loin des artistes canadiens de renom[12]. À la fin de 2014, avec plus de 300 000 billets vendus, le spectacle de Sugar Sammy se classe comme le spectacle le plus acheté sur Admission.com, toutes catégories confondues[13].

C'est au cours de l'année 2014, également, qu'Apple choisit Sugar Sammy pour ses publicités en français au Canada.

One Man shows[modifier | modifier le code]

Sugar Sammy se présente sur scène dans la tradition des Comedy Clubs américains. Son humour s'est construit dans ces clubs et c'est le style stand-up pur qui le caractérise. Son approche est crue: pas de décor, mise en scène numéros ou entracte, juste un micro et une rafale de gags. Sugar Sammy engage la conversation directement avec les spectateurs et selon l'humour du public, il sort de sa routine et ajuste son contenu.

Down with the Brown (anglais)[modifier | modifier le code]

Après s’être produit d’un bout à l’autre du globe dans les festivals d’humour et les comedy clubs, Sugar Sammy reprend la route pour effectuer, en 2007, une tournée outre-mer avec un tout premier one-man show : Down with The Brown. En 2008, avec le lancement de son CD issu du spectacle, coïncide une tournée, cette fois à travers le  Canada.  Avec Down with the Brown, Sugar Sammy aborde toud les sujets et selon sa perspective d’un indo-canadien, il parle de sa vie au Québec et n’hésite pas à partager sa vision sur le sexe, les différences raciales et tout ce qui compose la vie moderne. 

Live in Concert (anglais)[modifier | modifier le code]

Après avoir établi des records de fréquentation dans le monde entier pour des spectacles à guichets fermés en quatre langues: anglais, français, punjabi et hindi, Sugar Sammy entame une tournée canadienne au cours de l'hiver 2009. Dans son spectacle Sugar Sammy: Live in Concert, il tire sur tout : les mariages arrangés, sa vision déviante du sexe et les relations modernes. La tournée débute à Winnipeg (Manitoba) pour prendre fin à Montréal en mars 2009 et s'immortaliser sur DVD (Sugar Sammy Live in Concert: Direct from Montreal). Le DVD issu du spectacle s'est retrouvé l'article le plus vendu dans la catégorie humour sur Amazon.ca pendant plus de cinq semaines consécutives.

You're gonna rire (bilingue)[modifier | modifier le code]

Un spectacle bilingue anglais-français, sans précédent au pays[14]. "You're gonna rire"; le show franglais réunit sous un même toit les deux solitudes et soulève l'essence du quotidien des montréalais. Dans le spectacle, dans le même numéro et parfois même dans la même phrase, Sugar Sammy passe d'une langue à l'autre, une première au Canada. Destiné à être présenté qu'une seule fois au Théâtre de l'Olympia de Montréal[2], le spectacle a connu un tel succès qu'il a été présenté plus de 45 soirs, avec plus de 53 000 billets vendus[15].

En français SVP! (français)[modifier | modifier le code]

En français s.v.p. est la version française du spectacle bilingue You're gonna rire. Un spectacle alimenté par l'actualité québécoise et spécialement conçu pour le public québécois francophone. Sugar Sammy y présente sa vision; celle d'un québécois d'origine indienne, élevé modestement à Côte-des-Neiges, qui a fait le tour du monde et qui finalement découvre les régions du Québec. L'humoriste de la loi 101 plonge dans le référendum de 95, les Carrés rouges, les accommodements raisonnables et le retour du Parti Québécois au pouvoir.

Festivals d'humour[modifier | modifier le code]

Il a participé sept années consécutives au Festival Juste pour rire. Il a d'ailleurs été le tout premier humoriste à performer en anglais, français et hindi aux éditions torontoises du festival[16]. Ailleurs dans le monde, Sugar Sammy a aussi participé aux festivals de Sydney (Sydney Comedy Festival), Le Cap (Cape Town Festival), Johannesburg (Johannesburg Comedy Festival), Melbourne, Auckland, Halifax, Winnipeg et au Festival Grand Rire de Québec.

Télévision[modifier | modifier le code]

Showtime Arabia, The Comedy Channel (Australie), The Comedy Network, CTV et le réseau de télévision néerlandaise NTR font partie d'une impressionnante liste de chaînes de télévision ayant servi de vitrine à Sugar Sammy, sans compter les quelque trois millions de visionnements sur le web.

Sugar Sammy Live in Dubaï[modifier | modifier le code]

Le spécial télé d'une heure de Showtime Arabia a été diffusé dans 14 pays[3].

Sugar Sammy Live in Concert: Direct from Montreal[modifier | modifier le code]

Une première pour un humoriste canadien, un spécial télé pour HBO Canada avec un nombre record de cotes d'écoute. Sugar Sammy Live in Concert: direct from Montreal se retrouve aussi au menu de la programmation sur les vols domestiques et internationaux d'Air Canada[17], sur les ondes de The Comedy Network et le DVD devient l'article le plus vendu dans la catégorie humour sur Amazon.ca pendant plus de cinq semaines consécutives.

Ces gars-là![modifier | modifier le code]

En février 2014, débute la série Ces gars-là sur les ondes de V au Québec. Une comédie style Garçons sans honneur et Célibataires en cavale écrite et jouée par Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau.

La série dépasse toute les attentes[18] et dès la diffusion du dernier épisode, V annonce une deuxième saison de Ces gars-là[19]. Le scénario bilingue n’a certainement pas repoussé les auditoires.   Diffusée à l’antenne de V, un réseau francophone, la série génère 15 % de micromessages en anglais sur Twitter, du jamais vu pour V ou pour toute autre chaîne québécoise. Sugar Sammy attire les anglophones[11]. Avant même que le dernier épisode de la 2e saison ne soit diffusé à la fin février 2015, V confirme une troisième saison pour la populaire série. Acclamée tant par le public que par la critique, la deuxième saison de cette série a su rallier près de 550 000 téléspectateurs en moyenne chaque semaine durant l'hiver. À cela s’ajoute plus de 550 000 visionnements sur le site web du réseau[20].

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2014: Olivier de l'année, Gala Les Olivier
  • 2013: Olivier de l'année, Gala Les Olivier
  • 2013: Spectacle de l'année "En français s.v.p.", Gala Les Olivier
  • 2011: Best Montreal Comedian, Montreal Mirror
  • 2010: Best Comedian, Montreal Mirror
  • 2010: Prix québécois de la citoyenneté, Ministère de l'immigration et des communautés culturelles
  • 2010: Prix Umayya d'ambassadeur et rayonnement, Société des Grands Citoyens
  • 2010: Best Comedian, COCA (Canadian Organization for College Activities)
  • 2009: Découverte francophone, Festival Juste Pour Rire
  • 2009: Best Comedian, COCA (Canadian Organization for College Activities)

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2015: Olivier de l'année, Gala Les Olivier
  • 2015: Comédie à la télévision, Ces gars-là, Gala Les Olivier
  • 2015: Rôle masculin - comédies québécoises, Gala Artis
  • 2014: Multimedia - Canadian Comedy Person of the year, Canadian Comedy Awards
  • 2014: Meilleurs textes - comédie: Simon-Olivier Fecteau, Sugar Sammy et India Desjardins, Prix Gémeaux
  • 2013: Spectacle de l'année - Humour : En français s.v.p. !, ADISQ
  • 2013: Auteur de l'année "En français s.v.p.", Gala Les Olivier
  • 2010: Découverte de l'année, Gala Les Olivier
  • 2010: Meilleur numéro d'humour, Gala Les Olivier
  • 2010: Best television performance, Canadian Comedy Awards
  • 2009: Best male Stand-up, Canadian Comedy Awards

Créa[modifier | modifier le code]

En 2011, Vidéotron lance une importante campagne de publicité télé et web au travers le Canada pour illustrer avec humour l’efficacité de son service. Sugar Sammy est choisi par Vidéotron pour la version anglophone de sa campagne. Il est alors appelé à se glisser dans la peau de différents personnages et devenir le client mystère qui tente de piéger différents conseillers chez Vidéotron[21]. Les conversations croquées sur le vif donnent lieu à quelques réparties extrêmement amusantes et la campagne connaît un succès inédit et remporte plusieurs prix.   L'édition 2012 du Grand Prix Créa, qui récompense le meilleur de la création publicitaire au Québec, décerne son grand prix de l’année à l'agence Sid Lee pour la réalisation de la campagne anglophone de Vidéotron qui met en vedette Sugar Sammy.  Ce dernier se voit également récompensé en recevant le prix de l’interprétation[22].

Sugar Sammy se voit de nouveau récompensé lors de la soirée Créa 2015, en remportant 5 prix pour son ingénieuse campagne publicitaire créée en collaboration avec SidLee.  Les prix incluent le Grand Prix Campagne Intégrée, un des prix les plus prestigieux de la soirée. Sugar Sammy et SidLee ont également remporté le prix pour Affichage Intérieur (Sugargate), Publicité Télé – Produit (Sugar Sammy – Qui suis-je?), Publicité Télé – Campagne (Offrez Sugar Sammy) et Radio – Campagne (Sugar Sammy). Les campagnes conçues pour les tournées You’re gonna rire et En français svp! de Sugar Sammy ont eu un impact partout au Québec par leur créativité, leur audace et surtout par leur humour[23].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://asianpacificpost.com/article/1444-sugar-sammy-returns-encore-performance.html
  2. a, b, c et d http://www.lapresse.ca/arts/spectacles-et-theatre/humour-et-varietes/201202/10/01-4494757-sugar-sammy-full-franglais.php
  3. a, b et c http://www.lapresse.ca/arts/spectacles-et-theatre/humour-et-varietes/200907/16/01-884552-sugar-sammy-anonymat-local-celebrite-internationale.php
  4. a et b Sugar Sammy signs with Gersh - Was one of THR's 10 rising comics to watch, dans The Hollywood Reporter, 23 septembre 2009
  5. http://www.dubai-travels.net/tag/stand-up-comedy
  6. http://blogues.lapresse.ca/therrien/2010/05/16/les-olivier-le-gala-de-labsurde/
  7. http://www.youtube.com/watch?v=kJ1_cmtOn2c
  8. http://www.myvirtualpaper.com/doc/lpa-magazine/lpa_web/2011052001/32.html#32
  9. http://www.journaldemontreal.com/2013/05/01/sugar-sammy-et-marie-mai-dans-le-top-50
  10. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2013/02/28/004-sugar-sammy-inde.shtml#!
  11. a et b http://fr.canoe.ca/divertissement/tele-medias/nouvelles/2014/05/02/21644916-qmi.html
  12. http://www.billboard.com/articles/news/6077513/sugar-sammy-video-interview-canada-comedian
  13. http://www.admission.com/artist/sugar-sammy-billets/360293?camefrom=DSP_Admission_WEB_SPOT_SugarSammy&language=fr-ca&languageSwitch=on
  14. http://www.montrealgazette.com/sports/Review+Success+doesn+breed+safety+Sugar+Sammy/6230972/story.html#ixzz1viiyiiJe
  15. http://fullcomment.nationalpost.com/2012/03/01/sugarsammy/
  16. http://www.lapresse.ca/arts/festivals/juste-pour-rire/201007/06/01-4295871-sugar-sammy-animera-un-spectacle-ethnique-a-just-for-laughs-de-toronto.php
  17. http://blogue.aeroplan.com/membre-aeroplan/profil-du-membre-sugar-sammy/
  18. http://vtele.ca/v/communiques/l-emission-ces-gars-la-depasse-largement-les-attentes_432.php
  19. http://vtele.ca/v/communiques/une-deuxieme-saison-pour-ces-gars-la_443.php
  20. http://vtele.ca/v/communiques/ces-gars-la-une-troisieme-saison-confirmee_508.php
  21. http://corpo.videotron.com/site/salle-presse/communique/512
  22. http://concourscrea.com/resultats/2012/resultats/
  23. http://concours.infopresse.com/crea/resultats