Carrefour (enseigne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne Carrefour en tant que enseigne d'hypermarchés. Pour le groupe et maison-mère, voir groupe Carrefour. Pour les autres significations, voir Carrefour (homonymie).
Carrefour (enseigne d’hypermarchés)
logo de Carrefour (enseigne)

Création à Annecy
Forme juridique Société anonymeVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « J'optimisme »
Siège social Massy
Drapeau de France France
Direction Alexandre Bompard
Activité Grande Distribution
Société mère Groupe Carrefour
Sociétés sœurs Carrefour Market, Carrefour Contact, Carrefour City, Carrefour Bio, Carrefour Montagne, Carrefour Express
Effectif 384 151
Site web carrefour.fr

Dette 4,531 milliards d'euros (indiquer l'année)
Chiffre d’affaires en augmentation 85,7 milliards d'euros (2016)[1]
+2,7%
Résultat net en diminution 1,031 milliards d'euros (indiquer l'année)
-7,4%

Carrefour est une enseigne d'hypermarchés créée en à Annecy en France, faisant partie du groupe Carrefour créé un an plus tôt.

Il s'agit de l'unique enseigne du groupe pour ce type de magasins, contrairement aux autres formats du groupe (supermarché, proximité, etc.) qui adoptent des noms différents selon les pays. Il s'agit de la marque la plus internationale du groupe. L'enseigne est leader de la grande distribution en France[2].

Les hypermarchés Carrefour en France représentent 51 % du chiffre d'affaires total en France et 26 % du chiffre d'affaires du groupe Carrefour en 2016[3].

Le nom de la marque, déposée en 1959, vient du fait que le premier magasin était situé à l'intersection de deux avenues à Sainte-Geneviève-des-bois[4].

Historique[modifier | modifier le code]

  •  : Marcel Fournier, propriétaire d'un magasin de nouveautés à Annecy, allié à l'entreprise familiale Badin-Defforey grossiste en alimentation à Lagnieu, avec à sa tête Denis et Jacques Defforey, créent un magasin de 200 m2 en libre-service.
  •  : ouverture d'un supermarché de 800 m2 au carrefour de l'avenue du Parmelan et de l'avenue André-Theuriet à Annecy qui prend alors le nom de Carrefour en raison de sa situation[5].
  •  : ouverture d'un second supermarché Carrefour à Cran-Gevrier.
  •  : ouverture du premier hypermarché Carrefour au carrefour du Donjon, à Sainte-Geneviève-des-Bois.
  •  : ouverture d'un nouveau supermarché dans le centre-ville de Villeurbanne.
  •  : ouverture d'un hypermarché de 10 000 m2 à Vénissieux.
  •  : création de la Samod (Société d'achats modernes) la centrale de référencement du groupe Carrefour qui approvisionne les magasins. Ouverture d'hypermarchés à Chartres et Anglet.
  •  : ouverture d'hypermarchés à Annecy-Brogny, Dijon-Quétigny et Créteil.
  •  : ouverture d'hypermarchés à Bourges, Chambéry, Grenoble, Nevers et Mérignac. Carrefour ouvre en Belgique son premier hypermarché situé hors de France.
  •  : Carrefour fait son entrée à la bourse de Paris et crée une filiale de distribution de carburants et de combustibles.
  •  : juste après celui de Villiers-en-Bière, ouverture du plus grand magasin Carrefour, situé à Portet-sur-Garonne (centre commercial « Grand Portet », près de Toulouse) avec une superficie[6] de 25 500 m2, qui fait de lui l'hypermarché le plus grand de France, mais faible à côté de certains grands magasins comme Harrods à Londres qui s'étale sur 92 000 m2.
  •  : ouverture du premier Carrefour à l'étranger à Barcelone, sous l'enseigne « Pryca ».
  •  : ouverture du premier Carrefour au Brésil à São Paulo[7].
  •  : Carrefour invente les « produits libres ».
  •  : deux hypermarchés ont été ouverts aux États-Unis, le premier à Philadelphie en mars 1988, le second à Voorhees Township dans le New Jersey en 1992 (ils ont ensuite été fermés en 1993, pour rentabilité insuffisante).
  •  : ouverture du premier Carrefour en Asie à Taïwan.
  •  : lancement de l'opération Le mois Carrefour simultanément dans l'ensemble de ses magasins dans le monde à l'occasion de ses 35 ans. Ce concept, présentant chaque jour dans la presse un produit attractif et à stock limité est un réel succès commercial.
  •  : rapprochement entre Carrefour et Promodès (magasins Continent), forme alors le premier groupe européen de distribution et le deuxième groupe mondial[8]. Continent comptait avant la fusion avec Carrefour près de 250 magasins à travers le monde, dont 87 en France métropolitaine.
  •  : le groupe Carrefour rachète dix-sept stations-services au groupe TotalFinaElf.
  •  : inauguration du millième hypermarché du groupe, en Chine continentale.
  •  : ouverture du premier Carrefour en Syrie à Alep.
  •  : plus de deux cents hypermarchés Carrefour en Chine.
  •  : ouverture du premier Carrefour en Albanie à Tirana[9].
  •  : ouverture du premier Carrefour en Géorgie à Tbilissi.
  •  : ouverture du premier Carrefour au Liban, au City Center de Beyrouth, nouveau centre commercial, ouvert avec la collaboration des Émirats arabes unis.
  •  : l'Autorité de la concurrence autorise le rachat par Carrefour de 800 magasins Dia en France dans une optique d'« expansion multiformat »[10].
  •  : ouverture du premier Carrefour en Arménie, au Yerevan Mall de Erevan, nouveau centre commercial également financé par les Émirats arabes unis avec le groupe Al-Futtaim (en)[11]. Rachat et conversion éventuels par Carrefour de la chaîne arménienne de supermarchés "City" et ses 13 hypermarchés.
  •  : ouverture du centre commercial Playce Marcory de Carrefour à Abidjan en Côte d'Ivoire qui est la première implantation de Carrefour en Afrique subsaharienne en partenariat avec la CFAO
  •  : Carrefour aborde le programme interne 100 % Orientés Clients, pratique de fidélisation née aux États-Unis, appelée customer first, soit littéralement « le client d'abord ». Une attention particulière est donnée au client, la politique de retours est assouplie, de nouveaux services voient le jour.
  • En , Carrefour lance le premier compte courant, proposé dans les rayons de ses magasins en France et sur le site internet Rueducommerce.com, intitulé C-zam. Associé à une carte bancaire et une application mobile, le modèle de C-zam s'apparente à celui de Compte-Nickel, créé en 2012[12].

Parc de magasins[modifier | modifier le code]

Les magasins sont d'une surface moyenne de 8 500 m2, et référençant de 20 000 à 80 000 produits. À fin [13], il y avait 1 462 hypermarchés Carrefour dans le monde :

  • 243 en France ;
  • 439 dans le reste de l'Europe (168 en Espagne, 86 en Pologne, 69 en Italie, 57 en Belgique…) ;
  • 316 en Amérique du Sud (162 au Brésil, et 67 en Argentine) ;
  • 374 en Asie (134 en Chine continentale, 83 à Taïwan, 43 en Indonésie) ;
  • 90 dans le reste du monde.

Sur ce total, 1 213 sont détenus en propre par le groupe, le reste étant franchisé, essentiellement en France et en Belgique, à des groupes tels que Provencia ou Guyenne et Gascogne.

Les enseignes[modifier | modifier le code]

Identité visuelle et communication[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Construction du logo Carrefour
Logo symbol Carrefour non coloré.

Le logotype de Carrefour cache un « C » blanc dans un losange rouge et bleu dont les pointes supérieures et inférieures ont été tronquées, lettre « C » que 95 % des Français ne voient pas[14] car ce logo crée une illusion d'optique selon le principe du motif de Kanizsa et de la ségrégation figure-fond. La notion de Carrefour est également symbolisée par l’intermédiaire des deux flèches opposées, la flèche rouge (symbole de l'interdit) tournée vers la gauche (à savoir le passé) tandis que la flèche bleue tournée vers la droite représente l'avenir mais aussi le fer d'une sorte de hallebarde (le logo dans les années 1960 arborait un poing américain) qui caractérise la politique agressive de l'entreprise (négociations âpres avec ses fournisseurs, prix de vente agressif)[15]. Les trois couleurs bleu, blanc, rouge rappellent l'origine française de l'enseigne. Les changements du logo, notamment l'enseigne historique en rouge et noir sur fond blanc sont peu connus[16].

Développement dans le monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Groupe Carrefour.
En bleu foncé (Groupe Carrefour), en bleu clair (franchises).
  • En France deux hypermarchés ont ouvert en , dont un à Moissac[17].
  • En Thaïlande, 34 hypermarchés sont vendus en 2010 et Carrefour se retire de Thaïlande[18].(Le groupe français de grande distribution Carrefour a annoncé la cession de ses 42 magasins en Thaïlande à son concurrent Big C (groupe Casino)[19]
  • En Russie le premier hypermarché ouvre à Moscou le .
  • En Bulgarie et au Maroc, les premiers hypermarchés ont ouvert début .
  • En 2009 : ouverture du premier magasin Carrefour en Inde, à Delhi, au format Cash & Carry.
  • En , le groupe annonce ouvrir quatre hypermarchés en Égypte[20].
  • En Belgique le Carrefour annonce la suppression de 1 672 emplois et la fermeture de 21 magasins et la possibilité de rachat de vingt magasins par le groupe Mestdagh[21].
  • En 2014 : fermeture des 5 magasins de Carrefour en Inde et retrait de l'enseigne du pays[22].

Partenariats[modifier | modifier le code]

L'enseigne Carrefour est partenaire de la Fédération française de football en ce qui concerne le football amateur en France ainsi que de l'équipe de France de football.

L'enseigne est également partenaire depuis 2009 du Tour de France cycliste, avec des affiches Carrefour et Carrefour Market le long des parcours, en remplacement de l'enseigne Champion.

Controverses[modifier | modifier le code]

Le ministère de l'Économie poursuit Carrefour depuis 2016 pour « pratiques commerciales abusives »[23], avec d'autres chaînes d'hypermarchés comme Auchan et E.Leclerc.

Scandale des œufs contaminés au fipronil[modifier | modifier le code]

En 2017, dans le cadre du scandale des œufs contaminés au fipronil, le ministère de l'Agriculture publie une liste dans laquelle Carrefour apparait comme l'un des distributeurs de produits à bases d’œufs contaminés[24].

Photos de magasins dans le monde[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Document de référence Rapport financier annuel 2016 » [PDF].
  2. Carrefour en tête de la grande distribution, devant Leclerc, Challenges, 5 juin 2014
  3. Résultats du Groupe Carrefour T3 2016, Carrefour, T3 2016
  4. En 1963, Carrefour invente l'hypermarché "à la française", Juliette Garnier, Le Monde, 21 juin 2013.
  5. Au "Carrefour" de deux avenues d'Annecy
  6. [1]
  7. (pt) Site brésilien du groupe Carrefour, consulté le .
  8. [2].
  9. Linéaires no 276 de janvier 2012.
  10. Carrefour autorisée à racheter 800 magasins Dia, Challenges, 21 novembre 2014.
  11. « carrefour.com », sur www.carrefour.com (consulté le 3 juillet 2015)
  12. Pourquoi Carrefour lance le premier compte courant accessible en rayon, Challenges, 21 mars 2017
  13. Notre parc de magasins sur http://www.carrefour.com
  14. Yannig, Roth, « Le logo de Carrefour n’est pas le seul “subliminal” » , 31 octobre 2009
  15. Charles Nouÿrit, « 22 logos brillants avec un message caché », 13 janvier 2010
  16. Logo Carrefour des premiers magasins à la position de no 1 européen sur http://www.carrefouruncombatpourlaliberte.fr
  17. Moissac. Inauguration d'un nouvel hypermarché sur http://www.ladepeche.fr
  18. http://www.thailande-fr.com/entreprises/5917-carrefour-se-retire-thailande
  19. « Casino rachète les 42 Carrefour thailandais », sur lexpansion.lexpress.fr, (consulté le 23 février 2015)
  20. Carrefour se renforcerait en Inde sur http://www.lefigaro.fr
  21. « Le groupe Carrefour réduit les coûts », sur www.gondola.be.
  22. « Wikiwix's cache », sur archive.wikiwix.com (consulté le 17 août 2016).
  23. « Bercy poursuit Carrefour pour « pratiques commerciales abusives » », sur lemonde.fr (consulté le 9 novembre 2016).
  24. Antoine Garbay et Éric de La Chesnais, « Œufs contaminés : une première liste de produits concernés rendue publique », sur lefigaro.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Lhermie, Carrefour ou l'invention de l'hypermarché, Paris, Vuibert, 2e éd., 260 p. (ISBN 2-7117-7814-2)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]