Ligne 15 du métro de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métro ligne 15
Voir la carte de la ligne.
Carte de la ligne
Voir l'illustration.
Chantier au puits Rû de Nesle, Noisy-le-Grand.

Réseau Métro de Paris
Terminus Noisy - Champs
Pont de Sèvres
Communes desservies 20 (section sud)
36 (ligne entière)
Histoire
Mise en service Fin 2025 (section sud)
2030 (en intégralité)
Exploitant Sera retenu par IDFM après appel d'offres
Infrastructure
Conduite (système) Automatique
Exploitation
Matériel utilisé MR6V
Points d’arrêt 16 (section sud)
36 (ligne entière)
Longueur 33 km (section sud)
75 km (ligne entière)
Lignes connexes En service :
(1) (2) (3) (3bis) (4) (5) (6) (7) (7bis) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14)
En construction :
(15) (16) (17) (18)

La ligne 15 du métro de Paris est une ligne en construction du réseau métropolitain de Paris. Longue de 75 km et devant desservir 36 stations, elle constitue l'élément central du projet global du Grand Paris Express.

Conçue sous forme d'une ligne ferrée souterraine de capacité équivalente, voire supérieure à celle du métro parisien, elle constituera une nouvelle rocade qui desservira et reliera les trois départements de Petite couronne - Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne - sans transiter par Paris[1], évitant ainsi les ruptures de charge[2].

Le projet vise à réaliser une boucle ferroviaire autour de Paris, à l'intérieur du périmètre de la ligne de Grande ceinture[3], en passant par les communes intermédiaires.

Son achèvement est prévu pour 2030[2].

Cette ligne devrait porter le numéro 15 du réseau métropolitain d'Île-de-France[4].

Plan de la ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La configuration de la ligne 15 est très proche de celle de la ligne Métrophérique proposée en 2006 par la RATP. La ligne a été reprise par la suite dans le projet de ligne rouge du réseau de transports publics du Grand Paris, présenté par le président de la République Nicolas Sarkozy en 2009. En , le « Nouveau Grand Paris » est annoncé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. La ligne porte alors désormais le numéro 15[5].

À partir du , des réunions trimestrielles du comité de pilotage du Nouveau Grand Paris sont lancées[6]. La première enquête publique, sur la section sud de Pont de Sèvres à Noisy - Champs, est organisée du au [7].

Calendrier de mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Panneau annonçant le chantier de la section sud à Noisy-le-Grand.

Calendrier initial[modifier | modifier le code]

Le calendrier initial de mise en œuvre proposé par le gouvernement Ayrault en 2013 est le suivant[8],[9] :

  • Courant 2014 : enquête publique sur la partie de Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre de la section est ;
  • Début 2015 : lancement des travaux sur la partie de Pont de Sèvres à Noisy - Champs de la section sud ;
  • 2018 : lancement des travaux sur la partie Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel de la section ouest ;
  • Fin 2018 : lancement des travaux sur la partie Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre de la section est ;
  • (Avant 2020) : mise en service de la partie de Pont de Sèvres à Noisy - Champs de la section sud. Initialement prévue « pour 2018 »[10] puis repoussée « à l'horizon 2022 » en [11], la mise en service a ensuite été repoussée « en 2024 » en [12], « fin 2024 » en [13], « dans le courant du premier semestre 2025 »[14] en , puis « fin 2025 » à la suite de la pandémie de Covid-19[15], soit un décalage de l'année de mise en service de presque huit ans de 2018 à fin 2025 sur une période de huit ans entre 2013 et 2021 ;
  • Avant 2020 : lancement des travaux sur les parties de Pont de Sèvres à Nanterre et de Saint-Denis Pleyel à Rosny-Bois-Perrier de la section nord ;
  • Horizon 2024-2025 : mise en service de Pont de Sèvres à Nanterre ;
  • Courant 2025[réf. nécessaire] : lancement des travaux de la partie de Nanterre à Saint-Denis Pleyel via La Défense de la section nord ;
  • Horizon 2025 : mise en service de la partie de Saint-Denis Pleyel à Rosny-Bois-Perrier ;
  • Horizon 2027[réf. nécessaire] : mise en service de la partie de Nanterre à Saint-Denis Pleyel via La Défense de la section nord ;
  • Horizon 2030 : mise en service de la partie de Rosny-Bois-Perrier à Champigny Centre de la section nord.

Calendrier révisé[modifier | modifier le code]

Le , un nouveau calendrier est annoncé par le Premier ministre, Édouard Philippe[16] :

  • Horizon 2024 : mise en service de la section sud de Pont de Sèvres à Noisy - Champs ; en , cette échéance est à nouveau reportée à fin 2025[15] ;
  • Horizon 2030 : mise en service de :
    • la section ouest de Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel,
    • la section est de Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre.

En , Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, envisageait que la section ouest pourrait être ouverte seulement en 2035 voire en 2040 en raison des difficultés exceptionnelles rencontrées pour construire la gare de La Défense[17]. Mais en , la Société du Grand Paris retient un nouvel emplacement, dans le secteur de la Rose de Cherbourg, sous l'avenue du Général-de-Gaulle à Puteaux, pour le point d'arrêt de la ligne 15 à La Défense, ce qui annule le report d'ouverture mais nécessite un nouvel examen du tracé de la ligne dans le secteur et un nouvel appel public à la concurrence, notamment pour les marchés de la conception et de la réalisation[18].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Achat par la Société du Grand Paris du centre technique municipal de Champigny, situé à l'emplacement de la future station Champigny-Centre[19] ;
  • 2015 : Travaux préparatoires de déviation des réseaux collectifs dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine ;
  •  : KM1, inauguration du chantier à Fort d'Issy - Vanves - Clamart[20] ;
  •  : L'intégralité de la ligne est déclarée d'utilité publique[21] ;
  •  : KM2, ripage de la dalle à Arcueil-Cachan[22] ;
  •  : KM3, lancement et baptême du tunnelier Steffie - Orbival au parc départemental du Plateau (Champigny-sur-Marne)[23],[24] ;
  •  : Le premier tunnelier commence à creuser au parc départemental du Plateau (Champigny-sur-Marne)[25].

Répartition des lots[modifier | modifier le code]

Ligne 15 sud[modifier | modifier le code]

Chantier de construction du site de remisage et de maintenance de Champigny.

La section sud de la ligne 15 a été divisée en huit lots attribués aux entreprises majors du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) afin d'accélérer la construction des tunnels et des stations[26]. Ils sont ainsi constitués :

  • lot T3A : réalisation des travaux du tronçon entre les stations Pont de Sèvres et Fort d'Issy - Vanves - Clamart, attribuée en au groupement Bouygues Travaux Publics, avec Soletanche Bachy, Bessac et Sade[27] ;
  • lot T3B : construction de la station Fort d'Issy - Vanves - Clamart, attribuée à Bouygues Travaux Publics (mandataire solidaire) et trois filiales du groupe Soletanche Bachy : Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Pieux et Soletanche Bachy Tunnels en [28] ;
  • lot T3C : réalisation des travaux du tronçon entre Fort d'Issy - Vanves - Clamart (exclue) et Villejuif - Louis Aragon (incluse), attribuée à un groupement piloté par Vinci Construction et constitué de Spie Batignolles TPCI, Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction France, Spie Fondations et Botte Fondations, pour un montant de 926 M€ HT[29] ;
  • lot T2A : réalisation des travaux du tronçon de Villejuif - Louis Aragon (exclue) à Créteil - L'Échat (incluse), attribuée à un groupement piloté par Bouygues TP et constitué de Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, BESSAC, SADE et Bouygues TP, pour un montant de 807 M€ HT ;
  • lot T2B : réalisation des travaux du tronçon entre Créteil - L'Échat (exclue) et Bry-Villiers-Champigny (incluse) attribuée à Eiffage Génie civil SAS en qualité de mandataire, et à Razel-Bec SAS, pour un montant de 795 M€ HT ;
  • lot T2C : réalisation des travaux du tronçon entre Noisy - Champs et Bry-Villiers-Champigny, attribuée au groupement Alliance, piloté par Demathieu Bard Construction, pour un montant de 363 M€ HT ;
  • lot T2D : construction de la station Noisy - Champs, attribuée au groupement constitué de Vinci Construction France (mandataire) Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction Grands Projets, SPIE Batignolles TPCI, BOTTE Fondations et SPIE Fondations[30] ;
  • lot T2E : construction de l'arrière-station Noisy - Champs, attribuée à un groupement constitué des entreprises Parenge, Dacquin parois moulées et Léon Grosse TP (mandataire du groupement), pour un montant de 51 M€ HT.

Spécifications[modifier | modifier le code]

36 stations irrégulièrement espacées, formant une boucle autour de Paris à une distance de cinq kilomètres environ, prolongée à l’est de Champigny jusqu’à Noisy – Champs
Tracé géographiquement exact du projet actuel complet de ligne 15, prévu à l’horizon 2030 au plus tôt. Paris est représentée au centre.

Les spécifications techniques des matériels roulants de la ligne 15 sont les suivantes[31],[32] :

  • Matériel à grand gabarit (au moins 2,80 m) ;
  • Matériel à roulement fer ;
  • Les trains auront une longueur de 108 m. Ils seront constitués d'une rame de six voitures avec intercirculation intégrale. Les caisses pourront accueillir jusqu'à 960 voyageurs (sur la base d'un taux de 4 voyageurs par mètre carré). La capacité théorique à l'heure de pointe du matin serait de 34 560 voyageurs par heure[33] ;
  • Les trains seront à conduite automatique intégrale ;
  • La vitesse maximale des trains sera de 120 km/h[34] ;
  • La vitesse commerciale estimée des trains serait de 55 km/h[34] ;
  • La captation du courant de traction (1500 volts courant continu) se fera par pantographe et ligne aérienne de contact[35].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

La section sud de la ligne 15[modifier | modifier le code]

      Station Coordonnées Zone Communes Correspondances[note 1],[note 2]
    Noisy - Champs 48° 50′ 34″ N, 2° 34′ 48″ E 4 Noisy-le-Grand
Champs-sur-Marne
existant : (RER)(A)
en construction : (M)(16)
envisagé : (M)(11)
    Bry-Villiers-Champigny 48° 49′ 26″ N, 2° 31′ 34″ E 4 Bry-sur-Marne
Villiers-sur-Marne
Champigny-sur-Marne
envisagé : (RER)(E)
    Champigny Centre 48° 48′ 58″ N, 2° 30′ 08″ E 3 Champigny-sur-Marne
    Saint-Maur - Créteil 48° 48′ 25″ N, 2° 28′ 22″ E 3 Saint-Maur-des-Fossés
Créteil
(RER)(A)
Tvm
    Créteil - L'Échat 48° 47′ 43″ N, 2° 26′ 59″ E 3 Créteil (M)(8)
    Le Vert de Maisons 48° 47′ 22″ N, 2° 25′ 57″ E 3 Maisons-Alfort, Alfortville (RER)(D)
    Les Ardoines 48° 46′ 57″ N, 2° 24′ 31″ E 3 Vitry-sur-Seine existant : (RER)(C)
envisagé : (M)(10) (BUS)T Zen5
    Vitry Centre 48° 47′ 24″ N, 2° 23′ 14″ E 3 Vitry-sur-Seine (T)(9)
    Villejuif - Louis Aragon 48° 47′ 19″ N, 2° 22′ 01″ E 3 Villejuif (M)(7)
(T)(7)
    Villejuif - Institut Gustave-Roussy 48° 47′ 36″ N, 2° 20′ 57″ E 3 Villejuif en construction : (M)(14)
    Arcueil - Cachan 48° 47′ 51″ N, 2° 19′ 42″ E 3 Cachan, Arcueil (RER)(B)
    Bagneux - Lucie Aubrac 48° 48′ 10″ N, 2° 19′ 08″ E 3 Bagneux en construction : (M)(4)
    Châtillon - Montrouge 48° 48′ 40″ N, 2° 18′ 09″ E 3 Châtillon, Montrouge (M)(13)
(T)(6)
    Fort d'Issy - Vanves - Clamart 48° 48′ 51″ N, 2° 16′ 24″ E 2 Issy-les-Moulineaux
Vanves, Clamart
TransilienLigne N du Transilien
    Issy RER 48° 49′ 16″ N, 2° 15′ 36″ E 2 Issy-les-Moulineaux existant : (RER)(C)
envisagé : (M)(12) (T)(10)
    Pont de Sèvres 48° 49′ 38″ N, 2° 13′ 49″ E 2 Boulogne-Billancourt (M)(9)
(T)(2) (Musée de Sèvres, par la voie publique)

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

La Société du Grand Paris et Jean-Marc Ayrault ont annoncé que le premier tronçon soumis à enquête publique serait le tronçon sud de la ligne 15, correspondant au projet Orbival et à l'ancien projet de ligne rouge (Pont de SèvresNoisy - Champs) et que cette enquête serait réalisée en 2013[36], celles des autres tronçons étant réalisées de 2013 à 2015. Le coût de cette section est de 5,5 milliards d'euros.

En prélude à l'enquête publique, 21 réunions publiques sur le tracé de la ligne 15, appelée alors ligne rouge sud du Grand Paris Express, ont été organisées du au [37]. Le bilan de cette concertation a été publié en [10].

Plan de la section sud de la ligne.

Le financement de la section, d'un montant de 5,3 milliards d'euros, a été autorisé par le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris le [38]. Les premiers marchés pour sa réalisation devraient être passés au cours de l'été 2013[39]. L'enquête publique s'est déroulée du au [40]. La commission d’enquête publique a émis un avis favorable à l’unanimité de ses membres, avec deux réserves et 12 recommandations[41]. La déclaration d'utilité publique a été signée le [42]. Les premiers travaux (déviation des réseaux) débutent en [38].

En , la Société du Grand Paris procède à l'attribution des marchés de maîtrise d'œuvre, d’architecture et d'assistance à maîtrise d'ouvrage. Le lot est, Noisy-Champs – Villejuif-Louis-Aragon (21 km, 7 gares), est attribué à un groupement mené par SYSTRA ; tandis que le lot ouest, Villejuif-Louis-Aragon – Pont-de-Sèvres (12 km, 7 gares), est attribué à un groupement mené par SETEC[43]. En , la Société du Grand Paris annonce un retard de deux ans pour la mise en service de ce tronçon, soit en 2022 (au lieu de 2020), en raison d'études géologiques complexes et d'études complémentaires à mener pour des correspondances non prévues initialement. La SGP assure cependant mieux maîtriser le calendrier des tronçons suivants[44]. Le chantier est officiellement inauguré le [20].

En moyenne, le parcours entre deux stations sur la section sud de la ligne 15 s'effectuera en 2 minutes et 27 secondes[45].

Tunneliers de la ligne 15 sud[modifier | modifier le code]

Dix tunneliers au total seront utilisés pour creuser les onze tronçons de la ligne 15 sud. À l'exception du premier, leur nom est choisi par les élèves d'une école ou d’un collège voisin de la zone où ils seront implantés[46].

no  Nom de baptême Début des travaux Fin Distance (km) Notes
Point d’entrée Date Point de sortie Date
1 Steffie-Orbival[46],[47] Puits Champigny Plateau (Champigny-sur-Marne) Ouvrage Sentier des Marins (Villiers-sur-Marne) 2,2 Creusement terminé. Le tunnelier est de nouveau utilisé pour le creusement de la ligne 17 (5,12 m/jour).
2 Malala[48] Puits Rû de Nesle (Noisy-le-Grand) [49] Bry-Villiers-Champigny [50] 4,9 Creusement terminé depuis le 10 novembre 2020.
8 Aïcha[51] Bry-Villiers-Champigny Ouvrage Salengro (Champigny-sur-Marne) [52] 3,1 Creusement terminé depuis le 22 novembre 2021.
6 Camille[53] Créteil - L'Échat Ouvrage Salengro (Champigny-sur-Marne) [54] 4,2 Creusement terminé depuis le 6 juillet 2021.
9 Marina[55] Puits Arrighi (Vitry-sur-Seine) Créteil - L'Échat 2,8 Actuellement dans la station du Vert de Maisons depuis le 30 octobre 2020.
5 Aby[55] Puits Arrighi (Vitry-sur-Seine) [56] Villejuif - Louis Aragon [57] 4,3 Creusement terminé depuis le .
10 Dieneba[58] Ouvrage du Bel-Air[59] SMI[60] de Vitry-sur-Seine Fin 2021 1,1
4 Amandine Arcueil - Cachan Fin [61] Villejuif - Louis Aragon [62] 3,4 Creusement terminé depuis le 3 décembre 2020.
3A Ellen[63],[64] Puits Robespierre (Bagneux) [65] Fort d'Issy - Vanves - Clamart 3,9 Creusement terminé depuis le 28 juillet 2020 (7,36 m/jour).
3B Ellen Puits Robespierre (Bagneux) [66] Arcueil - Cachan 0,7 Creusement terminé depuis le 6 avril 2021 (5,83 m/jour).
7 Laurence[67] Puits Île de Monsieur (Sèvres) [68] Fort d'Issy - Vanves - Clamart [69] 4,2 Creusement terminé depuis le 9 novembre 2021[70].

La section ouest de la ligne 15[modifier | modifier le code]

Plan de la section ouest de la ligne.
      Station Coordonnées Zone Communes Correspondances[note 3]
    Pont de Sèvres 48° 49′ 38″ N, 2° 13′ 49″ E 2 Boulogne-Billancourt (M)(9)
(T)(2) (Musée de Sèvres, par la voie publique)
    Saint-Cloud 48° 50′ 39″ N, 2° 13′ 01″ E 3 Saint-Cloud existant : TransilienLigne L du TransilienLigne U du Transilien
(T)(2) (Les Milons, par la voie publique)
envisagé : (M)(10)
    Rueil - Suresnes - Mont Valérien 48° 52′ 21″ N, 2° 12′ 07″ E 3 Rueil-Malmaison, Suresnes
    Nanterre-La Boule 48° 53′ 16″ N, 2° 12′ 06″ E 3 Nanterre envisagé : (T)(1)
    Nanterre-La Folie 48° 53′ 53″ N, 2° 13′ 34″ E 3 Nanterre en construction : (RER)(E)
envisagé : (M)(17)(18)
    La Défense 48° 53′ 22″ N, 2° 14′ 10″ E 3 Puteaux existant : (M)(1) (RER)(A) TransilienLigne L du TransilienLigne U du Transilien (T)(2)
en construction : (RER)(E)
    Bécon-les-Bruyères 48° 54′ 19″ N, 2° 16′ 01″ E 3 Courbevoie, Bois-Colombes existant : TransilienLigne L du Transilien
envisagé : (M)(3)
    Bois-Colombes 48° 54′ 54″ N, 2° 16′ 20″ E 3 Bois-Colombes TransilienLigne J du Transilien
    Les Agnettes 48° 55′ 21″ N, 2° 17′ 15″ E 3 Asnières-sur-Seine
Gennevilliers
(M)(13)
    Les Grésillons 48° 55′ 11″ N, 2° 18′ 46″ E 3 Gennevilliers existant : (RER)(C)
envisagé : (M)(17)
    Saint-Denis Pleyel 48° 55′ 03″ N, 2° 20′ 48″ E 2 Saint-Denis en construction : (M)(14)(16)
envisagé : (M)(17)
envisagée grâce au FUP : (RER)(D) (Stade de France - Saint-Denis)

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Le , la Société du Grand Paris a informé la Commission nationale du débat public (CNDP) des modalités de la concertation qu'elle compte mettre en œuvre sur le tronçon Pont de Sèvres/Saint-Denis Pleyel du réseau de transport du Grand Paris et Jean-Yves Audouin a été nommé par la CNDP garant de cette concertation[71]. Elle s'est déroulée du 11 juin au 12 juillet 2014[72]. L'enquête publique s'est déroulée du 21 septembre au 29 octobre 2015[73]. La déclaration d'utilité publique a été signée le [74].

La maîtrise d’œuvre de la section ouest de la ligne 15 est attribuée en à Setec TPI, mandataire d’un groupement composé de Systra et de cinq cabinets d’architecture, chargés de concevoir et de réaliser les gares du tronçon[75].

Initialement prévue sous le centre commercial des Quatre Temps, la gare de La Défense est relocalisée par la société du Grand Paris sous la nouvelle tour Hekla[76]. Cette décision résulte de la complexité de construction de la gare, initialement positionnée sous le terrain saturé du quartier d'affaires[77].

La section est de la ligne 15[modifier | modifier le code]

Plan de la section est de la ligne 15.
      Station Coordonnées Zone Communes Correspondances[note 4]
    Saint-Denis Pleyel 48° 55′ 03″ N, 2° 20′ 48″ E 2 Saint-Denis en construction : (M)(14)(16)
envisagé : (M)(17)
envisagée grâce au FUP : (RER)(D) (Stade de France - Saint-Denis)
    Stade de France 48° 55′ 05″ N, 2° 21′ 48″ E 2 Saint-Denis existant : (RER)(B)
envisagé : (T)(8)
    Mairie d'Aubervilliers 48° 54′ 51″ N, 2° 22′ 55″ E 3 Aubervilliers en construction : (M)(12)
    Fort d'Aubervilliers 48° 54′ 52″ N, 2° 24′ 19″ E 3 Aubervilliers (M)(7)
    Drancy - Bobigny 48° 54′ 57″ N, 2° 25′ 35″ E 3 Bobigny, Drancy existant : (T)(1)
envisagé : (T)(11)
    Bobigny - Pablo Picasso 48° 54′ 24″ N, 2° 26′ 53″ E 3 Bobigny (M)(5)
(T)(1)
    Pont de Bondy 48° 54′ 19″ N, 2° 28′ 14″ E 3 Bondy existant : (T)(1)
envisagé : (BUS)T Zen3
    Bondy 48° 53′ 39″ N, 2° 28′ 49″ E 3 Bondy (RER)(E)
(T)(4)
    Rosny-Bois-Perrier 48° 52′ 57″ N, 2° 28′ 55″ E 3 Rosny-sous-Bois existant : (RER)(E)
en construction : (M)(11)
    Val de Fontenay 48° 51′ 20″ N, 2° 29′ 22″ E 3 Fontenay-sous-Bois existant : (RER)(A)(E)
envisagé : (M)(1) (T)(1)
    Nogent - Le Perreux 48° 50′ 19″ N, 2° 29′ 41″ E 3 Le Perreux-sur-Marne (RER)(E)
    Champigny Centre 48° 48′ 58″ N, 2° 30′ 08″ E 3 Champigny-sur-Marne

(Les stations en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

À la suite de l'approbation par les conseils du STIF et de la SGP d'une convention transférant la maîtrise d'ouvrage de la ligne 15 est à la Société du Grand Paris, le dossier d'enquête publique a été transmis au préfet de région par la SGP à l'été 2015, pour une enquête qui s'est déroulée du au [73]. La déclaration d'utilité publique a été signée le [78].

La maîtrise d’œuvre de la section est de la ligne 15 est attribuée en au groupement Koruseo mené par Egis et constitué des entreprises Tractebel Engineering et Ingérop Conseil et Ingénierie. Six cabinets d’architecture sont chargés de concevoir et de réaliser les gares du tronçon[79].

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Le centre d'exploitation et de maintenance de la ligne 15 sud (d'une surface de deux hectares) ainsi que le poste de commandement centralisé sont implantés à Champigny, près de la zone des Armoiries[80]. Le site de maintenance des infrastructures est en construction aux Ardoines, à Vitry[80].

Schéma d'exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

En 2019, le choix de l'interopérabilité défini dans le schéma de la ligne est remis en cause par le directeur de la SGP Thierry Dallard qui souhaite imposer une interconnexion avec correspondance à la gare de Champigny. En , face aux critiques des élus et d'Île-de-France Mobilités le conseil de surveillance de la SGP décide de revenir à une circulation en rocade et à l'interopérabilité de la ligne[81].

Choix de l'exploitant[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres lignes historiques du métro, le contrat d'exploitation de la ligne 15 fera l'objet d'un appel d'offres public[82]. Toutefois, la loi du relative au Grand Paris dispose que la gestion et la maintenance des infrastructures (tunnels, structures, etc.) sera assurée par la RATP[82].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

En , la SGP annonce que le constructeur Alstom est pressenti pour remporter les contrats concernant les rames des lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express. Pour la ligne 15, un volume de 133 trains composés de six voitures (soit 798 voitures au total) est mentionné[83]. Le , le contrat est officiellement signé avec Alstom pour la fabrication du matériel roulant pour un coût total s'élevant à 1,3 milliard d'euros et une esquisse du design de ce matériel roulant est dévoilée[84]. Les premières rames, au nom de projet MR3V, sortent d'usine en fin 2021 où elles entament leurs essais dynamiques dans le centre d’essai ferroviaire d’Alstom à Valenciennes[85].

Tourisme[modifier | modifier le code]

À son ouverture en 2025, la section sud de la ligne 15 devrait desservir notamment :

Dans son éventuelle seconde phase, elle devrait desservir :

Notes et références[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways,...) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque gare.
  2. Les correspondances indiquées sont celles qui devraient être opérationnelles en 2022 à l'ouverture projetée de la ligne : ainsi, les stations indiquées pour les lignes de métro 4, 11 et 14 et la ligne de tram 9 ne sont pas encore construites en octobre 2016.
  3. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways,...) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque gare.
  4. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways,...) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque gare.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Societedugrandparis.fr - « L'Acte Motivé » p.  34 à 35 et 45.
  2. a et b Ratp.fr - « Le Grand Paris Express : Rapprocher aujourd’hui et demain ».
  3. avec plusieurs points de convergence, dans la partie est, à Bobigny, Bondy, Rosny-sous-Bois et Champigny-sur-Marne.
  4. 20Minutes.fr « Transports: Le Grand Paris rebaptisé et précisé », article de 20 Minutes du 6 mars 2013.
  5. Le Nouveau Grand Paris : pour une région compétitive et solidaire, Service de presse de Matignon, 6 mars 2013.
  6. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, « Installation du comité de pilotage du Nouveau Grand Paris », sur www.developpement-durable.gouv.fr, (consulté le ).
  7. « Métro ligne 15 - STIF », sur www.stif.org (consulté le ).
  8. Le Nouveau Grand Paris, Service de presse de Matignon, 6 mars 2013, 22 pages.
  9. Nouveau Grand Paris : le comité de pilotage installé, Rachida Boughriet, Actu-environnement.com, Cogiterra, 28 août 2013.
  10. a et b Bilan de la concertation avant enquête publique, Société du Grand Paris, avril 2013, mis en ligne le 20 août 2013.
  11. « La ligne 15 Sud sera mise en service fin 2022 », sur Société du Grand Paris (consulté le ).
  12. « Le métro du Grand Paris ne roulera pas avant 2024 », leparisien.fr, (consulté le ).
  13. « Grand Paris Express : la ligne 15 Sud prévue pour fin 2024, après la ligne 16 », leparisien.fr, (consulté le ).
  14. « La ligne 15 Sud entrera en service en 2025 », Grand Paris Express, (consulté le ).
  15. a et b « Une ligne-clé du métro du Grand Paris ne sera pas prête pour les JO de 2024 », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  16. « La nouvelle feuille de route du Grand Paris Express », sur societedugrandparis.fr, article du (consulté le ).
  17. « Ligne 15 du Grand Paris : il faudrait 17 ans pour construire la gare de La Défense », sur Defense-92.fr, (consulté le ).
  18. « La future gare de La Défense de la ligne 15 a trouvé sa place », sur Defense-92.fr, (consulté le ).
  19. « Le Grand Paris Express gagne du terrain », article du Parisien du 6 novembre 2012, consulté le 2 avril 2014.
  20. a et b KM1, le 4 juin 2016 - Société du Grand Paris - 19 avril 2016.
  21. « Métro du Grand Paris Express: la ligne 15 Est déclarée d'utilité publique », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  22. « Ripage, repas de chantier et fête populaire : revivez KM2 en images - Société du Grand Paris », Société du Grand Paris, (consulté le ).
  23. « Le tunnelier Orbival entrera en action tout début 2018 », sur orbival.fr, article du (consulté le ) : « Voir une vidéo d'environ trois minutes sur la réalisation des tunnels ».
  24. « Cinq bonnes raisons de fêter l’arrivée du tunnelier à Champigny », sur leparisien.fr, article du (consulté le ) : « Ce premier tunnelier sera baptisé […] d’un nom double : Steffie (prénom féminin comme pour tous les tunneliers) et Orbival, du nom du collectif val-de-marnais qui s’est battu depuis 10 ans pour obtenir un métro de banlieue à banlieue ».
  25. « VIDEO. Val-de-Marne : le premier tunnelier du supermétro creuse enfin », article du (consulté le ).
  26. Ligne 15 sud le sixième marché de génie civil attribué, article du , sur societedugrandparis.fr, consulté le .
  27. Grand Paris Express : ça creuse pour Bouygues Travaux Publics !, article du , sur blog.bouygues-construction.com, consulté le .
  28. Grand Paris Express : le premier marché de génie civil attribué au groupement Bouygues TP/ Soletanche Bachy, article du , surlemoniteur.fr, consulté le .
  29. Notre groupement remporte un contrat majeur sur la ligne 15 Sud du futur Grand Paris Express, communiqué du , sur vinci-construction-projets.com, consulté le .
  30. Nouveau contrat sur la Ligne 15 Sud pour Dodin Campenon Bernard, sur dodincampenonbernard.fr, consulté le .
  31. [PDF] Dossier d'enquête préalable à la déclaration d’utilité publique - Tronçon Pont-de-Sèvres <> Noisy–Champs (Ligne rouge - 15 Sud) - Pièce C - Présentation du programme - Préfecture d'Île-de-France.
  32. Transports: Le Grand Paris rebaptisé et précisé, article du 6 mars 2013 sur 20minutes.fr. Consulté le 4 mai 2013.
  33. [PDF] Métro GrandParis - Études Prévisions de trafic (RATP), octobre 2010, sur debatpublic-reseau-grandparis.org. Consulté le 4 mai 2013.
  34. a et b « Une offre adaptée aux territoires », sur societedugrandparis.fr, article du 1er avril 2014 (consulté le ) : « La vitesse commerciale moyenne sera d’environ 55 km/h, avec une vitesse maximale de 120 km/h ».
  35. Egis et Setec décrochent un gros lot du Grand Paris, L'Usine nouvelle, Didier Ragu, 10 septembre 2013, article consulté le .
  36. [PDF] GRAND PARIS EXPRESS : Le Conseil de surveillance confirme le déroulement des enquêtes publiques pour l’ensemble des lignes - 5 juillet 2012.
  37. Agenda des premières réunions publiques, posté le 5 septembre 2012 sur le site de la Société du Grand Paris. Consulté le 6 septembre 2012.
  38. a et b Le Conseil de surveillance vote à l’unanimité l’investissement de 5,3 milliards d’euros pour la réalisation de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, entre Pont-de-Sèvres et Noisy-Champs Communiqué de presse - Société du Grand Paris.
  39. Le métro du Grand Paris Express entre dans le vif du sujet - MobiliCités - 12 juillet 2013.
  40. Lancement de l’enquête publique ligne rouge – 15 sud - societedugrandparis.fr.
  41. Rapport d’enquête publique de la Ligne Rouge-15 Sud : La Société du Grand Paris se réjouit de l’avis favorable rendu à l’unanimité par la commission d’enquête - Société du Grand Paris.
  42. Décret n° 2014-1607 publié au journal officiel du 27 décembre 2014.
  43. Nouveau Grand Paris : la Société du Grand Paris a choisi les maîtres d'œuvre, les architectes et l’assistance à maîtrise d’ouvrage de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express. Communiqué de presse du 5 septembre 2013, sur societedugrandparis.fr, consulté le 6 septembre 2013.
  44. Laure Parny, « Deux ans de retard pour la première ligne de métro du Grand Paris », Le Parisien, (consulté le ).
  45. Fabrice Pouliquen, « Paris: Quel gain de temps vous permettra de faire la future ligne 15 du métro? », sur https://www.20minutes.fr/, (consulté le ).
  46. a et b Ile-de-France : les tunneliers du futur métro porteront des noms d’écoles, sur leparisien.fr.
  47. Grand Paris Express : le tunnelier arrive à Champigny, sur champigny94.fr.
  48. Nathalie Moutarde, avec Florent Maillet, « Le second tunnelier du Grand Paris Express s’appelle Malala », sur lemoniteur.fr, article du (consulté le ) : « la machine […] porte le nom de Malala, en hommage à Malala Yousafzai, prix Nobel de la Paix en 2014 ».
  49. « Courrier chantier n°2 Gare Noisy Champs », sur societedugrandparis.fr, (consulté le ).
  50. « Le tunnelier Malala est arrivé à Bry – Villiers – Champigny », sur twitter.com, (consulté le ).
  51. M.K., « Villiers : Aïcha commencera à creuser le tunnel de la ligne 15 du supermétro en janvier », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  52. « Fin du creusement du tunnelier Aïcha », sur linkedin.com, (consulté le )
  53. Thibaut Chéreau, « Val-de-Marne : le 7e tunnelier de la ligne 15 sud s’appelle Camille », sur leparisien.fr, (consulté le ) : « La machine qui creusera le tunnel […] a été baptisée en l’honneur de la joueuse de squash internationale Camille Serme ».
  54. « Le tunnelier Camille a percé, à l’ouvrage Salengro », sur Twitter (consulté le ).
  55. a et b « Aby et Marina, deux nouveaux tunneliers salués par l'artiste JR », sur societedugrandparis.fr, (consulté le ).
  56. « Vitry-sur-Seine : premier tunnelier en vue », sur Société du Grand Paris, (consulté le ).
  57. « Le tunnelier Aby a creusé 4,3km de tunnel avant de rejoindre la gare Villejuif Louis-Aragon », sur twitter.com (consulté le ).
  58. « Aujourd'hui, le dernier tunnelier de la #ligne15Sud du #GrandParisExpress s'élance à @mairievitry ! », sur twitter.com, (consulté le )
  59. « Le 2 novembre [2020], la roue de coupe du dernier tunnelier de la ligne 15 sud a été descendue dans l'ouvrage du Bel Air », sur twitter.com, (consulté le ).
  60. Site de maintenance des infrastructures
  61. « Nouvelle étape pour la #ligne15Sud du #GrandParisExpress hier, avec l’arrivée du tunnelier Amandine à Villejuif Louis-Aragon », (consulté le ).
  62. « Quatrième tunnelier : la roue va bientôt tourner », sur Société du Grand Paris, (consulté le ).
  63. « Bagneux : béni soit le tunnelier Ellen », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  64. « Le troisième tunnelier du Grand Paris Express porte le prénom d’une navigatrice », sur www.lemoniteur.fr, (consulté le ).
  65. « Ellen fait ses premiers pas », sur societedugrandparis.fr, (consulté le ) : « À Bagneux, le tunnelier Ellen a démarré sa progression le 14 février [2019], direction Clamart ».
  66. « Seconde vie pour le tunnelier Ellen! », (consulté le ).
  67. « Grand Paris : Laurence est le 8e tunnelier de la ligne 15 sud », sur www.constructioncayola.com (consulté le ).
  68. « Début du parcours du tunnelier Florence », sur societedugrandparis.fr, (consulté le )
  69. « Grand Paris Express : le tunnelier Laurence est arrivé à la gare de Fort d'Issy-Vanves-Clamart », sur issy.com, (consulté le ).
  70. « Gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart : le tunnelier Laurence arrive à bon port ! », sur societedugrandparis.fr, (consulté le ).
  71. [PDF] COMMUNIQUE DES DECISIONS DE LA CNDP DU 2 AVRIL 2014 - CNDP - 2 avril 2014, p. 2, consulté le 2 avril 2014.
  72. « Ligne 15 Ouest, Concertation du 11 juin au 12 juillet », sur societedugrandparis.fr, (consulté le ).
  73. a et b [PDF] Dossier de presse du Comité interministériel sur le Grand Paris du 14 avril 2015, page 7, consulté le 17 avril 2015.
  74. Décret n° 2016-1566 publié au journal officiel du 23 novembre 2016.
  75. Grand Paris Express: Les maîtres d’œuvre de la ligne 15 ouest désignés - Le Moniteur - Nathalie Moutarde - Publié le 25/11/15.
  76. Florence Hubin, « La Défense : la gare de la ligne 15 ouest prévue sous la tour de Jean Nouvel », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  77. Jila Varoquier et Valérie Mahaut, « À La Défense, la construction de la gare du Grand Paris Express vire au casse-tête », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  78. La Ligne 15 Est déclarée d’utilité publique : la grande boucle est bouclée.
  79. [PDF] La Société du Grand Paris choisit les maîtres d’œuvres et les architectes pour construire la ligne 15 Est du Grand Paris Express - Société du Grand Paris - 7 novembre 2016.
  80. a et b Laure Parny, « Métro du Grand Paris : sur ce chantier gigantesque naît le «cerveau» de la future ligne 15 », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  81. Florent Bascoul, « Victoire pour l’interopérabilité du Grand Paris Express à Champigny-sur-Marne », sur citoyens.com, (consulté le ).
  82. a et b « Grand Paris : la RATP n’a plus le monopole de l’exploitation », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  83. « Alstom va produire près de 200 trains pour le Grand Paris Express », sur usinenouvelle.com, (consulté le ).
  84. « Voici le futur métro du Grand Paris Express - Ville, Rail et Transports », sur www.ville-rail-transports.com, article du (consulté le ).
  85. « Grand Paris Express : les tout premiers essais sur rails des futurs trains capturés en vidéo », sur leparisien.fr, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]