Pont de Sèvres (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Sèvres
image illustrative de l’article Pont de Sèvres (métro de Paris)
Localisation
Pays France
Ville Boulogne-Billancourt
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 47″ nord, 2° 13′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Pont de Sèvres
Caractéristiques
Voies 3
Quais 2
Zone 2
Transit annuel 4 557 271 (2013)
Historique
Mise en service 3 février 1934
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 28-10
Ligne(s) (9)
Correspondances
Tramway Musée de Sèvres (T)(2)
(à distance)
RATP (BUS) RATP 169 171 179 291

426 467

Phébus (BUS) Phébus 40 42
Hourtoule (BUS) Hourtoule 17
SAVAC (BUS) SAVAC 39.34
(9)

Pont de Sèvres est une station de la ligne 9 du métro de Paris, située dans la commune de Boulogne-Billancourt. C'est le terminus ouest de la ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Guichet et tourniquets de la station.

La station est ouverte le 3 février 1934.

En 1943, lors d'un raid aérien allié visant à détruire les usines Renault de Boulogne-Billancourt (île Seguin), les bombes ratent leurs cibles et font 300 morts, dont 80 autour de la station Pont de Sèvres, qui est en partie détruite[1].

En 2011, 4 352 829 voyageurs sont entrés à cette station[2]. En 2012, 4 470 244 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place en 104e position sur les 301 stations du réseau par sa fréquentation[3]. En 2013, la station a vu entrer 4 557 271 voyageurs, ce qui la classe à la 99e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

  • Accès 1 : gare routière
  • Accès 2 : quai Alphonse Le Gallo
  • Accès 3 : rue de Bellevue

Quais[modifier | modifier le code]

Dans le sens des départs, l'accès s'effectue sur un quai central. Les rames partent successivement d'un côté puis de l'autre. Un affichage lumineux permet d'identifier de quel côté du quai s'effectuera le prochain départ.

Dans le sens des arrivées, les voyageurs descendent sur un quai dédié aux sorties. Toutefois, aux heures creuses, la rame arrivant à son terminus peut être dirigée vers le quai central où la descente des voyageurs s'effectue alors.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Vue d'un accès de la station situé dans la gare routière.
Entrée de la station au niveau de la gare routière.

La station est en correspondance, à distance, avec la station de tramway Musée de Sèvres située sur la ligne T2, sur la rive gauche de la Seine.

Elle est par ailleurs desservie par les lignes 169, 171, 179, 291, 426 et 467 du réseau de bus RATP, par les lignes 40 et 42 du réseau de bus Phébus, par la ligne 17 de la société de transports Hourtoule, par la ligne 39.34 de la société de transports SAVAC et, la nuit, par les lignes N12 et N61 du réseau de bus Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

La station est située à proximité du musée national de Céramique et du parc de Saint-Cloud, tous deux situés de l'autre côté du Pont de Sèvres.

Projets[modifier | modifier le code]

Il est prévu d'y établir à l'horizon 2024[5] le terminus de la première section de la ligne 15 du Grand Paris Express[6],[7]. La future gare sera implantée à Boulogne-Billancourt à la limite de Sèvres, sous le quai Georges Gorse, en bord de Seine. Elle sera reliée à la station de métro par un couloir d'une centaine de mètres[8],[9]. Ses quais seront à une profondeur de −28 mètres. La conception de la gare est confiée à l'agence d'architecture Jean-Marie Duthilleul[10] .

La station de métro existante sera modifiée pour mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite la gare routière depuis la ligne 15 via deux ascenseurs (ces travaux ne rendront pas la station de la ligne 9 accessible). La salle des billets existante sera réamenagée et un nouvel espace d'échange sera créé[11].

La construction de la station elle-même est confiée à un groupement piloté par Bouygues Travaux Publics et composé des entreprises Soletanche Bachy France, Soletanche Bachy Tunnels, Bessac, Sade[12]. Elle a commencé en septembre 2017 pour une livraison en 2024[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]