Gare du Stade de France - Saint-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Gare de La Plaine - Stade de France ou Gare de Saint-Denis.
Stade de France - Saint-Denis
Image illustrative de l'article Gare du Stade de France - Saint-Denis
Entrées de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Saint-Denis
Coordonnées géographiques 48° 55′ 04″ nord, 2° 21′ 02″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Nord - Lille
Voies 3
Quais 2 (centraux)
Transit annuel 7 531 655 voyageurs (2014)
Zone 2 (tarification Île-de-France)
Altitude 39 m
Historique
Mise en service
Correspondances
RATP (BUS) RATP 139 173 353

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Stade de France - Saint-Denis

Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Seine-Saint-Denis)
Stade de France - Saint-Denis

La gare du Stade de France - Saint-Denis est une gare ferroviaire française de la Ligne de Paris-Nord à Lille, située sur le territoire de la commune de Saint-Denis, dans le département de la Seine-Saint-Denis, en région Île-de-France. Elle dessert notamment le quartier d'affaires du Landy et le stade de France.

Elle est mise en service en 1998 par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

C'est une halte voyageurs de la SNCF desservie par les trains de la ligne D du RER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 39 mètres d'altitude, la gare du Stade de France - Saint-Denis est située au point kilométrique (PK) 4,175 de la ligne de Paris-Nord à Lille, entre les gares ouvertes de Paris-Nord et Saint-Denis. En direction de Paris-Nord, s'intercale le site de l'ancienne gare de Pont-Marcadet[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare a été ouverte en 1998[2], à l'occasion de la Coupe du monde de football, afin de desservir le Stade de France. C'est ce qui explique son organisation, avec de larges plans inclinés et une large ligne de contrôle, afin de permettre d'écouler rapidement des foules importantes. Elle est située à l'est du faisceau ferroviaire principal de la gare du Nord, qui comprend en particulier les lignes Paris – Lille, LGV Nord, Paris – Pontoise et Paris – Le Tréport. Ces lignes ne peuvent pas desservir la gare, en l'absence de quais pour les voyageurs. À l'ouest du faisceau se trouve le Technicentre Le Landy, site de maintenance et de remisage construit spécialement pour assurer l'entretien des rames TGV. Les installations du Technicentre s'étendent sur 30 hectares et comportent 27 kilomètres de voies[3].

Vue d'ensemble (2008)

La gare est desservie par les trains de la ligne D du RER sur la branche D1[4]. En 2003, sa fréquentation était estimée entre 2 500 et 7 500 voyageurs par jour[5].

Bien que la gare soit située à proximité du quartier Pleyel (Saint-Denis et Saint-Ouen), il n'y a aucune liaison aisée car le faisceau ferroviaire fait obstacle aux cheminements. La création d'un pont prolongeant l'avenue François-Mitterrand vers Pleyel est donc souhaitée pour relier le quartier de La Plaine Saint-Denis à celui de Pleyel.

D'abord conçue comme une halte destinée à desservir le Stade de France, la gare est devenue de plus en plus fréquentée par les 15 000 salariés (25 000 prévus avec le Landy-2) du quartier d'affaires du Landy qui s'est construit à ses pieds. Salariés et syndicats se sont plaints tant de l'absence de services que d'une passerelle non couverte formée de lames de bois qui se sont révélées être des pièges pour les escarpins. Aussi, la SNCF a-t-elle annoncé investir 2,3 millions d'euros pour faire couvrir la passerelle (qui sera dotée d'un nouveau revêtement) et construire un hall d'attente avec deux guichets Transilien, une borne « grandes lignes » et un relais presse, qui doit être mis en service en 2011[6].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 7 531 655 voyageurs[7].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte en 2014.

Halte SNCF/Transilien, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport Transilien et du système d'information sur les horaires des trains en temps réel. Pour l'accessibilité des personnes à mobilité réduite, elle dispose : des ascenseurs, un guichet adapté, des bandes d'éveil de vigilance sur les quais, de boucles magnétiques et d'un dispositif élargi pour le contrôle des billets[8].

Desserte[modifier | modifier le code]

Stade de France - Saint-Denis, située en zone 2, est desservie par les trains de la ligne D du RER sur la branche D1[8].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos y est aménagé, il n'y a pas de parking pour les véhicules[8].

La gare est desservie par les lignes 139, 173 et 353 du réseau de bus RATP.

Projets[modifier | modifier le code]

Un projet prévoit qu'elle devienne la gare Saint-Denis Pleyel du futur réseau de métro du Grand Paris Express, selon l'atlas du projet publié le 26 mai 2011[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [272/1] Paris-Nord - Creil », p. 104.
  2. NOTA : La Gare du Stade de France - Saint-Denis est située sensiblement à l'emplacement de l'ancienne halte du Landy sur la ligne dite des « Trains-Tramways » exploités par la Compagnie du Nord jusqu'à la Première Guerre mondiale.
  3. « SNCF - Technicentre Le Landy - Saint-Denis (93) », sur le site de la Fondation C.Génial (consulté le 25 juin 2009).
  4. NOTA : En effet, la SNCF a refusé de créer à la gare du Stade de France - Saint Denis des quais le long de la ligne TGV nord-européenne, qui auraient permis d'y arrêter les TGV affrêtés les jours de grands matches.
  5. STIF - Atlas des transports publics en Île-de-France
  6. « Bientôt une vraie gare RER dans le quartier d'affaires », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 11 mars 2009, consulté le 1er juin 2010.
  7. « Fréquentation en gares en 2014 – Stade de France - Saint-Denis », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 15 octobre 2016).
  8. a, b et c « Gare Transilien / Gare Stade de France - Saint-Denis », sur SNCF Transilien (consulté le 27 septembre 2016).
  9. [PDF] SGP - Schéma d'ensemble - Atlas cartographique. Consulté le 23 septembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Orry-la-Ville - Coye
ou Creil
Saint-Denis (RER) (D) Gare du Nord Corbeil-Essonnes (par Ris-Orangis)
Goussainville Saint-Denis (RER) (D) Gare du Nord Melun (par Combs-la-Ville)
Villiers-le-Bel - Gonesse Saint-Denis (RER) (D) Gare du Nord Malesherbes (par Évry - Courcouronnes)