Ligne 2 du T Zen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

T Zen ligne 2
Réseau T Zen
Ouverture 2024
Terminus Trait d'Union
Place de la Gare
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Véhicules articulés T Zen
(24 véhicules envisagés)
Dépôt d’attache Lieusaint
Points d’arrêt 27 par sens
Longueur 17 km
Temps de parcours 51 min
Communes desservies Lieusaint
Savigny-le-Temple
Cesson
Vert-Saint-Denis
Melun
Jours de fonctionnement tous les jours
Fréquentation
(moy. par an)
7,8 millions prévus
Lignes connexes 1 2 3 4 5

La ligne 2 du T Zen sera une nouvelle ligne de bus à haut niveau de service d'Île-de-France. Elle reliera Carré Sénart à la gare du RER D de Melun. Elle sera mise en service en 2024.

Historique[modifier | modifier le code]

Le futur réseau de BHNS avec la ligne 2 du T Zen

Présentation[modifier | modifier le code]

Le projet de ligne 2 du T Zen consiste à relier le Carré Sénart (Lieusaint) à la gare de Melun en traversant cinq communes. Sa réalisation sera l’occasion d’améliorer les correspondances avec les gares de Melun et de Savigny-le-Temple mais également de créer de nouveaux itinéraires piétons et cyclables[1].

Calendrier prévisionnel[modifier | modifier le code]

  • 14 avril au 15 mai 2009 : concertation préalable[2] ;
  •  : approbation par le STIF du schéma de principe et de la convention de financement de l’avant-projet pour un montant de 2,55 millions d’euros[1] ;
  • 23 septembre au 26 octobre 2013[3] : enquête publique et lancement des études approfondies[4] ;
  • 30 juillet 2014 : déclaration d’utilité publique et poursuite des études approfondies[4] ;
  • 2014 - début 2016 : réalisation des travaux à Melun (hors RD 605 et RD 306)[5] ;
  • Début 2016 - début 2018 : réalisation des travaux à Vert-Saint-Denis et Savigny-le-Temple[5] ;
  • Fin 2017 - mi 2019 : réalisation des travaux à Lieusaint et fin des travaux à Savigny-le-Temple[5] ;
  • début 2019 - fin 2020 : réalisation des travaux sur la RD 306 et la RD 605[5] ;
  • 2024 : mise en service du T Zen 2[4].

Coût du projet[modifier | modifier le code]

Le coût du projet s’élève à 163,1 millions d’euros de la phase d’études à la réalisation des infrastructures. Le coût du matériel roulant s’élève à 11,2 millions d’euros. Le coût du matériel roulant et l’exploitation de la ligne seront financés à 100 % par le STIF[5].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

La station Carré Trait d'Union du T Zen 1, future station terminus nord du T Zen 2, en .

Tracé[modifier | modifier le code]

La ligne T Zen 2, longue de 17 kilomètres, permettra de relier l'agglomération de Sénart, près du centre commercial Carré Sénart où elle sera connectée à la ligne T Zen 1, à la gare de Melun, remplaçant au passage le Citalien, son précurseur. Elle desservira les communes de Lieusaint, Savigny-le-Temple, Cesson, Vert-Saint-Denis et de Melun[5].

Le T Zen 2 circulera en site propre, sauf lors de la traversée du centre historique de Melun et du passage sous les voies du RER à Savigny-le-Temple (avenue de l’Europe), compte tenu de contraintes très fortes. Entre le centre-ville et la gare de Melun ainsi que sur l’avenue de l’Europe à Savigny-le-Temple, le site propre sera également emprunté par d'autres lignes de bus en raison de la forte circulation générale[6].

Liste des stations[modifier | modifier le code]

La ligne 2 du T Zen desservira vingt-sept stations, dont cinq seront mixtes à Melun et deux à Savigny-le-Temple, où certains bus des réseaux actuels marqueront également l’arrêt[7] :

          Station Lat/Long Zone Communes Correspondances[8]
        Trait d'Union 5 Lieusaint T Zen 1
        Cueillette 5 Lieusaint
        Avenue du 8 mai 1945 5 Savigny-le-Temple
        Miroir d'Eau 5 Savigny-le-Temple
        Le Parc 5 Savigny-le-Temple
        Les Lycées 5 Savigny-le-Temple
        Place du 19 mars 1962 5 Savigny-le-Temple (RER)(D)
        Les Routoires 5 Savigny-le-Temple
        Olof Palme 5 Savigny-le-Temple
        Boissénart 5 Cesson, Savigny-le-Temple
        Maisonément 5 Cesson
        Coulée Verte 5 Cesson
        Aimé Cesaire 5 Vert-Saint-Denis
        Haies Fleuries 5 Vert-Saint-Denis
        Parc d'Activités Jean Monnet 5 Vert-Saint-Denis
        Parc d'Activités Konrad Adenauer 5 Vert-Saint-Denis
        Hôpital 5 Melun
        Beauregard 5 Melun
        Montaigu 5 Melun
        Trois Horloges 5 Melun
        Voisenon 5 Melun
        Castors 5 Melun
        Charles-de-Gaulle 5 Melun
      Saint-Jean 5 Melun
      Saint-Aspais 5 Melun
    Île Notre-Dame 5 Melun
      Île Praslin 5 Melun
    Chapu 5 Melun
      Thiers 5 Melun
        Place de la Gare 5 Melun (RER)(D) TransilienLigne R du Transilien

Les stations en gras serviront de départ ou de terminus à certaines missions.

Les stations comporteront des abris voyageurs, des plans d’itinéraire ainsi qu’un système d’informations voyageurs : vente de billets, information en temps réel des correspondances, état du trafic,... Elles respecteront les normes d’accessibilité (notamment pour les personnes à mobilité réduite) et seront conçues de manière à s’intégrer dans le paysage urbain[7].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le site propre T Zen 1, au droit de la station Carré Trait d'Union du T Zen 1, future station terminus nord du T Zen 2, en .

La ligne 2 du T Zen fonctionnera tous les jours, de 5 h 00 à 0 h 00 à l'aide de vingt-quatre véhicules articulés. Les véhicules relieront Trait d'Union à Place de la Gare en 51 minutes[5].

Les véhicules circuleront à la fréquence d'un passage toutes les quatre minutes aux heures de pointe et toutes les dix minutes aux heures creuses. En vitesse commerciale moyenne, le T Zen roulera à 20 km/h[5],[9],[1].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Matériel roulant du T Zen.

La ligne sera équipée de vingt-quatre véhicules articulés de 18 mètres, d'un coût global de 11,2 millions d'euros[5],[9].

Ces véhicules seront dotés de portes coulissantes extérieures larges s’ouvrant automatiquement à l’arrêt. L'accès se fera de plain-pied, le plancher du véhicule étant au même niveau que le quai. Ils seront équipés de la ventilation réfrigérée et de la vidéosurveillance. Ils respecteront les normes européennes les plus exigeantes en matière d'environnement[9].

Centre de maintenance[modifier | modifier le code]

Le centre de remisage et de maintenance des véhicules du T Zen 2 sera mutualisé avec celui existant à Lieusaint pour le T Zen 1. Ce centre de remisage et de maintenance (CRM) a été réalisé à proximité de la gare de Lieusaint - Moissy, à l’extrémité est de la ligne du T Zen 1[10].

D'une étendue de 28 000 m2, le centre permettra l'entretien des vingt-quatre véhicules nécessaires à l'exploitation de la ligne. En 2011, il accueille déjà les douze véhicules de la ligne 1 notamment et emploie plus d’une centaine de salariés, dont les agents de conduite[11].

Le site permet ainsi à la fois le remisage, l’entretien courant (station-service, lavage, nettoyage…), la maintenance des bus, le stationnement des véhicules du personnel, la gestion du personnel et du réseau, ainsi que des « relations clients ». Le centre de contrôle et de régulation des réseaux Sénart Bus, Sénart Express et de la ligne T Zen sera également présent sur le site. Il dispose d'un atelier de 1 400 m2 doté de nombreux équipements performants avec, parmi eux, une cabine de peinture de 18 mètres de dernière génération ainsi qu’un cadre de redressage. L'atelier dispose également d'une fosse sécurisée, d'un pont de levage et de boîtiers multi-énergies[11].

Conçu pour accueillir et entretenir les véhicules de la flotte T Zen de la ligne 1, ce bâtiment est un modèle de conception « verte », afin d’approcher au plus près les objectifs de haute qualité environnementale, en déclinant les différentes facettes du développement durable : énergie renouvelable, récupération d’eau, qualité environnementale des matériaux, exposition et lumière, végétalisation... Plus performant que les exigences imposées par la réglementation thermique (RT 2005), le centre de maintenance respectera toutes les normes pour les personnes handicapées.

L’orientation et l’organisation du bâtiment ont été conçues pour capter un maximum de lumière naturelle, ce qui explique l'installation d'un bardage translucide pour couvrir les ateliers. Les toitures des bureaux et des ateliers ont été végétalisées afin d'apporter une meilleure inertie thermique, favorisant notamment le confort en été et permettant la rétention, le filtrage et la récupération des eaux de pluie. Des panneaux solaires thermiques ont été intégrés à la toiture surplombant les bureaux pour couvrir les besoins en eau chaude des vestiaires. Le gaz naturel, énergie fossile la moins polluante, a été retenu pour assurer le chauffage des locaux, par radiateurs dans la partie administrative et par radiants à gaz dans la partie maintenance. Un soin particulier a été apporté au renouvellement d’air assuré par une ventilation double-flux avec récupération d’énergie. Enfin, un séparateur à hydrocarbures permet le traitement des eaux souillées[11].

Conduite et signalisation[modifier | modifier le code]

La conduite sur la ligne sera faite en « conduite à vue » : on ne trouve sur la ligne que des signaux protégeant le franchissement des carrefours. Pour ces derniers, la voirie est équipée de signaux tricolores classiques de type R11 tandis que la ligne est équipée de signaux de type R17 et R18[note 1] associés à la signalisation routière. Ces feux sont accompagnés d'une signalisation d'aide à l'exploitation, un losange lumineux signalant la prise en charge de la demande de priorité au carrefour.

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

Validateurs Navigo présent dans les bus T Zen

La tarification des lignes T Zen est identique à celle de tous les réseaux de bus franciliens et accessibles avec les mêmes abonnements. Un ticket t+ permet un trajet simple quelle que soit la distance avec une ou plusieurs correspondances possibles avec les autres lignes de bus et de tramway pendant une durée maximale de 1 h 30 entre la première et dernière validation. En revanche, un ticket validé dans un bus ne permet pas d'emprunter le métro ni le RER.

Le financement du fonctionnement des lignes (entretien, matériel et charges de personnel) est assuré par les exploitants des lignes. Cependant, les tarifs des billets et abonnements dont le montant est limité par décision politique ne couvrent pas les frais réels de transport. Le manque à gagner est compensé par l'autorité organisatrice, le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), présidé depuis 2005 par le président du Conseil régional d'Île-de-France et composé d'élus locaux. Il définit les conditions générales d'exploitation ainsi que la durée et la fréquence des services. L'équilibre financier du fonctionnement est assuré par une dotation globale annuelle aux transporteurs de la région grâce au versement transport payé par les entreprises et aux contributions des collectivités publiques[12].

Trafic prévu[modifier | modifier le code]

À sa mise en service, le T Zen 2 sera emprunté chaque jour par 27 000 voyageurs[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur un fond noir, une barre horizontale de couleur blanche signale l'arrêt, un rond blanc annonce un signal d'arrêt et une barre verticale blanche la voie libre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [PDF] Projet T Zen 2 / Sénart - Melun, fiche d'avril 2012, sur stif.org, consultée le 5 juin 2013
  2. [PDF] Seine&Marne.fr - TCSP Ligne Sénart-Melun - Présentation
  3. T Zen 2 Sénart - Melun - Département : 77, sur stif.org, consulté le 3 septembre 2013.
  4. a, b et c TZen2.com - Le calendrier prévisionnel
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j [PDF]Dossier de presse du T Zen 2
  6. TZen2.com - Le site propre
  7. a et b TZen2.com - Les stations
  8. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways, etc.) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque station.
  9. a, b et c TZen2.com - Le matériel roulant
  10. T Zen 2 - Le centre de remisage et de maintenance, sur tzen2.com. Consulté le 27 juin 2013.
  11. a, b et c STIF - Dossier de presse : « T Zen - Un nouveau mode de transport en Île-de-France », section « Un site de maintenance 100 % développement durable »
  12. Le financement des transports franciliens - Site du STIF

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]