Ligne 3 du T Zen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
T Zen ligne 3
Réseau T Zen
Ouverture 2020
Terminus Porte de Pantin
Gargan
Conduite (système) Conducteur
Dépôt d’attache Les Pavillons-sous-Bois
Points d’arrêt 18
Longueur 10 km
Temps de parcours 30 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 500 m
Communes desservies Paris
Pantin
Bobigny
Romainville
Noisy-le-Sec
Bondy
Livry-Gargan
Les Pavillons-sous-Bois.
Jours de fonctionnement Tous les jours
Fréquentation
(moy. par an)
30 000
Lignes connexes 1 2 3 4 5
Le futur réseau de BHNS avec la ligne 3 du T Zen

La ligne 3 du T Zen est un projet de ligne de transport en commun en site propre qui doit relier le 19e arrondissement de Paris, depuis la station Porte de Pantin, en correspondance avec la ligne 5 du métro et la ligne de tramway T3b, aux Pavillons-sous-Bois en Seine-Saint-Denis à la station du tram-train T4, Gargan[1]. La mise en service, initialement envisagée pour 2018[2] est repoussée au plus tôt en 2020[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Organisée par le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) et le Département de la Seine-Saint-Denis, elle avait pour objectif d’informer et de recueillir les contributions et suggestions du public sur ce projet[4];

Lors de son conseil d'administration, conforté par le bilan de la concertation, il a confirmé la poursuite du projet, en prenant en compte les enseignements de la concertation (une adhésion générale au projet d’un T Zen sur la RN 3, qui s’est traduite notamment par une forte mobilisation du public, un accord sur le tracé proposé, de Paris 19e à la gare de Gargan aux Pavillons-sous-Bois, avec une préférence marquée pour un terminus ouest à Porte de Pantin (station T3), un souhait de prolongement du tracé du T Zen 3 vers l’Est, en direction de Vaujours et une adhésion aux principes de réaménagements de la RN3 (requalification urbaine, démolition de l’autopont Polissard à Bondy, etc)), et autorise seul le département de Seine-Saint-Denis, maître d’ouvrage du projet à mener toutes les études nécessaires à la préparation de l’enquête publique qui devrait avoir lieu fin 2012[4].

  • De 2012 à 2014[2] : approfondissement d'études.
  • L'enquête publique est ouverte du 17 mai au 20 juin 2016[5].

Le projet[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le projet de ligne 3 du T Zen répond à un besoin de créer une offre de transport en commun plus performante, plus moderne et de plus grande capacité sur la RN 3, axe structurant de la Seine-Saint-Denis[6].

Échéances envisagées[modifier | modifier le code]

  • 17 mai au 20 juin 2016 : enquête publique ;
  • De 2016 à 2019 : travaux ;
  • 2020 : mise en service du T Zen 3 (initialement prévue pour 2018)[3].

Coût du projet[modifier | modifier le code]

Le coût prévisionnel du projet est estimé à 180 millions d’euros pour les infrastructures (voies, aménagements urbains, stations). Il ne comprend pas le coût du matériel roulant (rames du T Zen 3), estimé à 11 millions d’euros, qui sera financé par le STIF[7]. Enfin, les études sont cofinancées par la région Île-de-France, le département de la Seine-Saint-Denis et l'Union européenne[8].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

La ligne permettra, à sa mise en service, de mailler entre elles la ligne T3b et la ligne 5 du métro à Pantin, la future Tram Express Nord à Bobigny (station Bobigny-La-Folie), la ligne T1 à Noisy-le-Sec et la ligne T4 à Livry-Gargan.

Elle empruntera 60 % de l’itinéraire de l’actuelle ligne de bus RATP 147 qu'elle remplacera partiellement. Cette ligne traversera les communes de Paris (19e arrondissement), Pantin, Romainville, Bobigny, Noisy-le-Sec, Bondy, Les Pavillons-sous-Bois et Livry-Gargan[9].

Listes des stations[modifier | modifier le code]

Le T Zen 3 desservira 21 stations énumérées ci-après[10].

          Stations Communes Correspondances
    o     Porte de Pantin Paris 19e (M)(5)
(T)(3b)
    o     Hoche Pantin (M)(5)
    o     Delizy Pantin
    o     Église de Pantin Pantin (M)(5)
    o     Ernest Renan Pantin
    o     Bobigny - Pantin - Raymond Queneau Bobigny
Pantin
(M)(5)
    o     Commune de Paris Bobigny
Romainville
    o     Bobigny - La Folie Bobigny
Romainville
envisagé : (M)(5) (T)(11) Téléphérique des Lilas
    o     École Hôtelière Bobigny
Noisy-le-Sec
    o     Arts de la rue Bobigny
Noisy-le-Sec
    o     Bergère Bobigny
Noisy-le-Sec
    o     Territoire de l'Ourcq Bobigny
Noisy-le-Sec
    o     Pont de Bondy Bondy existant : (T)(1)
envisagé : (M)(15)
    o     Gâtine Bondy
    o     Polissard Bondy
    o     Pasteur Bondy
    o     La Fourche Les Pavillons-sous-Bois
    o     Schmitt Les Pavillons-sous-Bois
    o     Les Archers Les Pavillons-sous-Bois
    o   Victor Hugo Les Pavillons-sous-Bois
Livry-Gargan
    o     Gargan Les Pavillons-sous-Bois
Livry-Gargan
(T)(4)

(Les stations en gras constitueront les terminus de la ligne. Les noms des stations ne sont pas définitifs)

Ateliers[modifier | modifier le code]

Le depot du Tzen 3 est prévu à Les Pavillons-Sous-Bois pas loin du terminus Gargan.

Exploitation[modifier | modifier le code]

L'exploitation de la ligne 3 du T Zen est susceptible d'être mise en appel d'offre par le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF). Mais la CGT RATP conteste fortement toute idée de mise en appel d'offre[11] dans la mesure où il s'agit d'un prolongement vers l'ouest de la ligne de bus RATP 147 dont 60 % de l'itinéraire et 70 % de la charge sont repris par la ligne T Zen 3. Sur les 10,8 kilomètres de l'itinéraire, 8 kilomètres sont actuellement assurés par le 147 du centre bus des Pavillons-sous-Bois. Sur les 2,8 kilomètres restants, on trouve des portions des itinéraires des lignes 330 et 151. Par conséquent c'est sur 97 % de son itinéraire que le futur T Zen 3 reprend celui de lignes de bus RATP pour lesquelles l'entreprise publique conserve l'exploitation jusqu'au 31 décembre 2024 aux termes de l'article 5 de la loi n° 2009-1503 du 8 décembre 2009 relative à l'organisation et à la régulation des transports ferroviaires et portant diverses dispositions relatives aux transports [12].

La ligne T Zen 3 aura une fréquence de six minutes aux heures de pointe, et des horaires calqués sur ceux du métro[6].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La RATP envisage d'utiliser des bus à haut niveau de service, bi-articulés à deux soufflets, d'une longueur proche de 24 mètres pouvant transporter environ 160 personnes[13].

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

Validateur Navigo présent dans les bus et tramway

La tarification des lignes T Zen est prévue identique à celles des réseaux de bus franciliens et accessibles avec les mêmes abonnements. Un ticket t+ permet un trajet simple quelle que soit la distance avec une ou plusieurs correspondances possibles avec les autres lignes de bus et de tramway pendant une durée maximale de 1 h 30 entre la première et dernière validation. En revanche, un ticket validé dans un bus ne permet pas d'emprunter le métro ni le RER.

Le financement du fonctionnement des lignes (entretien, matériel et charges de personnel) est assuré par les exploitants des lignes. Cependant, les tarifs des billets et abonnements dont le montant est limité par décision politique ne couvrent pas les frais réels de transport. Le manque à gagner est compensé par l'autorité organisatrice, le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), présidé depuis 2005 par le président du Conseil régional d'Île-de-France et composé d'élus locaux. Il définit les conditions générales d'exploitation ainsi que la durée et la fréquence des services. L'équilibre financier du fonctionnement est assuré par une dotation globale annuelle aux transporteurs de la région grâce au versement transport payé par les entreprises et aux contributions des collectivités publiques[14].

Prévisions de trafic[modifier | modifier le code]

Il est prévu que 42 000 voyageurs emprunteront chaque jour cette ligne[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]