Ligne 17 du métro de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro ligne 17
Réseau Métro de Paris
Ouverture 2024 (de Saint-Denis Pleyel à Le Bourget - Aéroport)
2027 (de Le Bourget - Aéroport à Triangle de Gonesse)
2030 (en intégralité)
Terminus Saint-Denis Pleyel - Le Mesnil-Amelot
Conduite (système) Automatique
Matériel utilisé métro automatique alimenté par ligne aérienne de contact[1]
Points d’arrêt 9
Longueur 25 km
Communes desservies 7
Lignes connexes En service :
(1) (2) (3) (3bis) (4) (5) (6) (7) (7bis) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14)
En projet :
(15)(16)(17)(18)

La ligne 17 du métro de Paris est une ligne en projet du réseau métropolitain de Paris, inscrite dans le projet global du Grand Paris Express. Dans un premier temps, elle relierait Le Mesnil-Amelot à Saint-Denis Pleyel avant une extension ultérieure à l'ouest vers Nanterre.

Au-delà de 2030, elle relierait Le Mesnil-Amelot à Nanterre-La Folie, en passant par la Plaine Saint-Denis, l'aéroport du Bourget et l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Grand Paris Express.

La ligne 17 est issue du projet de réseau de transports publics du Grand Paris, présenté par le président de la République Nicolas Sarkozy en 2009. Ce projet prévoyait une ligne reliant l'aéroport Charles-de-Gaulle à l'aéroport d'Orly en passant par La Défense, Versailles et le plateau de Saclay. Lors de la fusion du réseau de transport du Grand Paris avec le projet Arc Express, porté par le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), la desserte de Roissy est reprise par une section de la ligne rouge du Grand Paris Express.

Le tracé projeté est d'environ 20 km majoritairement en souterrain et pour 5,4 km en aérien sur les communes de Gonesse, Villepinte et Tremblay-en-France, ainsi que sur 600 mètres du tronçon terminal au Mesnil-Amelot[2].

Les interrogations au sujet du financement du Grand Paris Express amènent cependant à une remise en question de la nécessité de la desserte de l'aéroport par une nouvelle ligne de métro, avant que le projet ne soit finalement confirmé par Jean-Marc Ayrault le . Néanmoins, afin de réduire les coûts de construction et d'exploitation, il est décidé d'équiper la ligne de métros plus courts que les rames longues de 120 mètres initialement prévues.

Pour le maire de Gonesse Jean-Pierre Blazy, c'est l'entregent d'EuropaCity qui a permis d'obtenir une gare au Triangle de Gonesse. L'élu indique : « Les représentants d’EuropaCity avaient beaucoup de soutien et ils nous ont permis de faire entendre au gouvernement que cette gare devait voir le jour. Et de l’obtenir »[3].

La concertation sur le tronçon sud de la ligne 17, entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER, commun avec la ligne 16, s'est déroulée du 18 novembre au 18 décembre 2013. Le dossier d’enquête publique du projet a été transmis, le , à l’Autorité environnementale[4]. L'enquête publique se déroule du au [5]. La commission d'enquête a remis, le , un avis favorable unanime. La construction du tronçon a été déclarée d'utilité publique le [6].

La concertation sur le tronçon nord de la ligne 17, entre Le Bourget RER et Le Mesnil-Amelot, se déroule du 20 novembre au 20 décembre 2014[7]. Le dossier d'enquête publique a été transmis au préfet de région par la SGP à l'été 2015, pour une enquête publique qui s'est déroulée du 25 avril au 31 mai 2016[8]. La déclaration d'utilité publique a été signée le [9].

Dans son avis rendu public en , l'Autorité environnementale du CGEDD estime qu'une nouvelle actualisation de l'étude d'impact apparaît nécessaire celle-ci comportant des « lacunes importantes » concernant notamment l'impact cumulé de différents projets sur le triangle de Gonesse, l'impact des bases travaux, le traitement des eaux de chantier et d'exhaure, l'impact sur l'hydrologie et l'habitat de certaines espèces rares[2].

Mise en service[modifier | modifier le code]

La ligne 17 devrait être mise en service selon les étapes suivantes[10] :

Tracés et gares[modifier | modifier le code]

La ligne 17 du métro doit relier le bassin d'emploi de Plaine Commune à l'aéroport Charles-de-Gaulle. Il sera possible de rejoindre ce dernier depuis Paris notamment par une correspondance avec la ligne 14 à Saint-Denis Pleyel.

Liste des stations[modifier | modifier le code]

      Gare Coordonnées Communes Correspondance
    Le Mesnil-Amelot 49° 01′ 32″ N, 2° 35′ 45″ E Le Mesnil-Amelot
    Aéroport Charles-de-Gaulle Terminal 4 49° 00′ 36″ N, 2° 34′ 14″ E Le Mesnil-Amelot
Mauregard
envisagé : CDGVAL
    Aéroport Charles-de-Gaulle Terminal 2 49° 00′ 17″ N, 2° 34′ 13″ E Le Mesnil-Amelot
Tremblay-en-France
existant : (RER)(B) CDGVAL
envisagé : CDG Express
    Parc des Expositions 48° 58′ 29″ N, 2° 30′ 56″ E Villepinte existant : (RER)(B)
envisagé : (RER)(D) TCSP Barreau de Gonesse
    Triangle de Gonesse 48° 58′ 42″ N, 2° 28′ 33″ E Gonesse envisagé : (RER)(D)
    Le Bourget - Aéroport 48° 56′ 48″ N, 2° 26′ 10″ E Dugny, Le Bourget
    Le Bourget RER 48° 55′ 50″ N, 2° 25′ 20″ E Le Bourget, Drancy existant : (RER)(B) (T)(11)
envisagé : (M)(7)(16)
    La Courneuve - Six Routes 48° 55′ 45″ N, 2° 23′ 03″ E La Courneuve existant : (T)(1)
envisagé : (M)(16)
    Saint-Denis Pleyel 48° 55′ 03″ N, 2° 20′ 48″ E Saint-Denis existant : (RER)(D) (Stade de France - Saint-Denis)
envisagé : (M)(14)(15)(16)
    Les Grésillons 48° 55′ 11″ N, 2° 18′ 46″ E Gennevilliers
Asnières-sur-Seine
existant : (RER)(C)
envisagé : (M)(15)
    Colombes 48° 55′ 25″ N, 2° 15′ 34″ E Colombes TransilienLigne J du Transilien
    La Garenne-Colombes 48° 54′ 34″ N, 2° 14′ 24″ E La Garenne-Colombes
Colombes
TransilienLigne L du Transilien
(T)(2) (Charlebourg, à distance)
    Nanterre-La Folie 48° 53′ 53″ N, 2° 13′ 34″ E Nanterre envisagé : (M)(15)(18) (RER)(E) LNPN

(Les gares en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Plan de la ligne.

Ateliers[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La ligne devrait être exploitée avec un matériel semblable à celui des lignes 15 et 16, mais avec des rames formées de trois voitures (54 mètres), d'une capacité de 500 voyageurs environ, afin de réduire les coûts de construction et d'exploitation, les prévisions de trafic ne justifiant pas un métro de grande capacité.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Tout en connectant de grands bassins d'emploi et de population, la ligne 17 devrait desservir de nombreux équipements majeurs d'Île-de-France. Parmi les principaux lieux, d'ouest en est, on peut citer :

Ainsi que dans son éventuelle seconde phase :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Egis et Setec décrochent un gros lot du Grand Paris - L'Usine nouvelle - Didier Ragu - 10 septembre 2013
  2. a et b [PDF]Autorité environnementale. Conseil général de l'Environnement et du Développement durable, « Avis délibéré de l'Autorité environnementale sur la création de la ligne 17 nord du Grand Paris Express entre la gare Le Bourget - RER (non incluse) et la gare Le Mesnil-Amelot (93, 95,77). Actualisation de l'avis n°2015-78 », cgedd.developpement-durable.gouv.fr, (consulté le 22 janvier 2018)
  3. Anthony Lieures, « Le maire de Gonesse : «EuropaCity nous a permis d’obtenir la gare du Grand Paris » », leparisien.fr, (consulté le 14 mars 2016).
  4. Lignes 14 nord, 16, 17 sud : l’enquête publique se prépare - Société du Grand Paris - 11 mars 2014
  5. Lignes 16 - 17 sud et tronçon Mairie de St Ouen -St Denis Pleyel de la ligne 14 nord - Le préfet de région a signé l'arrêté d'ouverture d’enquête publique. - Société du Grand Paris - 12 septembre 2014.
  6. Décret no 2015-1791 du 28 décembre 2015 — JORF no 0302 du , page 24823.
  7. Lancement de la concertation sur la Ligne 17 nord - SGP - 12 novembre 2014.
  8. enquetepubliqueligne17nord.fr.
  9. Décret no 2017-186 publié au journal officiel du .
  10. « La nouvelle feuille de route du Grand Paris Express », sur societedugrandparis.fr, article du (consulté le 23 février 2018).
  11. [PDF]Plaquette de présentation de l'aéroport Paris-Le Bourget, consultée le 28 septembre 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]