Ligne 16 du métro de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métro ligne 16
Chantier de la lignevers la station Noisy - Champs.
Chantier de la ligne
vers la station Noisy - Champs.

Réseau Métro de Paris
Ouverture 2024 (de Saint-Denis Pleyel à Clichy - Montfermeil)
2030 (en intégralité)
Terminus Saint-Denis Pleyel - Noisy - Champs
Exploitant Sera retenu par IDFM après appel d'offres
Conduite (système) Automatique
Matériel utilisé Métro automatique alimenté par ligne aérienne de contact[1]
Points d’arrêt 10
Longueur 27,5 km
Communes desservies 11
Lignes connexes En service :
(1) (2) (3) (3bis) (4) (5) (6) (7) (7bis) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14)
En projet :
(15)(16)(17)(18)

La ligne 16 du métro de Paris est une ligne en projet du réseau métropolitain de Paris. Elle reliera à l'horizon 2030 Noisy - Champs à Saint-Denis Pleyel, en desservant 10 gares sur 27,5 km, constituant la branche est du réseau de transport du Grand Paris Express.

La ligne devrait être exploitée avec un matériel semblable à celui de la ligne 15, mais avec des rames formées de trois voitures (54 mètres), d'une capacité de 500 voyageurs environ, afin de réduire les coûts de construction et d'exploitation, les prévisions de trafic ne justifiant pas un métro de grande capacité.

La maîtrise d'œuvre de l'ingénierie et des gares a été confiée à Egis Rail qui est à la tête du groupement composé de Tractebel Engineering et de plusieurs cabinets d’architecture pour les différentes gares du tronçon[2].

Plan de la ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Grand Paris Express.

Concertation[modifier | modifier le code]

Cette ligne est l'héritière du segment est de la ligne rouge du Grand Paris Express, projet lancé par Nicolas Sarkozy en 2009 avant de fusionner avec Arc Express, projet de métro en rocade défendu par le STIF.

Le 6 mars 2013, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault dévoile la carte du futur réseau du Nouveau Grand Paris (nouveau nom du Grand Paris Express), sur laquelle apparaît pour la première fois la dénomination de « ligne 16 » afin de désigner la section de la ligne rouge entre Noisy - Champs et Saint-Denis Pleyel. C'est également à cette occasion qu'est indiquée une date éventuelle de mise en service, en 2023, ainsi que le choix d'un métro plus court que les 120 mètres initialement prévus.

Le 18 juillet 2013, la Société du Grand Paris a informé la Commission nationale du débat public (CNDP) des modalités de la concertation qu'elle compte mettre en œuvre sur le tronçon Noisy - Champs/Saint-Denis Pleyel/Mairie de Saint-Ouen du réseau de transport du Grand Paris et Henri Watissée a été nommé par la CNDP garant de cette concertation[3]. Cette concertation s'est déroulée du 18 novembre au 18 décembre 2013[4].

Le 4 juillet 2014, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a approuvé l’opération d’investissement du tronçon reliant Noisy-Champs à Saint-Denis Pleyel, des futures lignes 16, 17 Sud, 14 Nord du Grand Paris Express, pour un montant de 3,490 milliards d’euros[5].

Enquête publique[modifier | modifier le code]

Le dossier d’enquête publique du projet a été transmis, le 7 mars 2014, à l’Autorité environnementale[6]. L'enquête publique se déroule du 13 octobre au 24 novembre 2014[7]. La commission d'enquête a remis, le 9 février 2015, un avis favorable unanime.

La construction de la ligne a été déclarée d'utilité publique le 28 décembre 2015[8].

Travaux[modifier | modifier le code]

Les travaux préparatoires (déviations des réseaux, etc.) ont commencé en mars 2016[9].

Le lot 1, entre Saint-Denis Pleyel et le site de maintenance d'Aulnay a été attribué à un groupement constitué d’Eiffage Génie Civil, en qualité de mandataire et de Razel Bec, Eiffage Rail, TSO et TSO Caténaires en tant que cotraitants[10]. Il comprend aussi une extension au nord de la ligne 14 jusqu'à son terminus, quatre stations de la ligne 16 (Saint-Denis Pleyel, La Courneuve - Six Routes, Le Bourget RER et Le Blanc-Mesnil) et la construction de la boite souterraine d'une station de la ligne 15 (Stade de France).

Tracé et gares[modifier | modifier le code]

Tracé réel de la ligne.

La ligne 16 du métro constituera une liaison de rocade desservant des banlieues éloignées de la capitale, dans le département de la Seine-Saint-Denis. La desserte de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil, notamment, permettra de désenclaver ces communes actuellement éloignées de tout moyen de transport lourd en les reliant aux lignes B et E du RER, ainsi qu'aux pôles de développement économiques de Noisy-le-Grand et de Plaine Commune.

D'une longueur de 27,5 km environ dont un tronc commun de 5,5 km avec la ligne 17, entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER[11], elle desservira dix gares entre Noisy - Champs et Saint-Denis Pleyel.

      Gare Coordonnées Communes Correspondances
    Noisy - Champs 48° 50′ 34″ N, 2° 34′ 48″ E Noisy-le-Grand
Champs-sur-Marne
existant : (RER)(A)
envisagé : (M)(11)
en construction : (M)(15)
    Chelles 48° 52′ 28″ N, 2° 35′ 09″ E Chelles (RER)(E)
TransilienLigne P du Transilien
    Clichy - Montfermeil 48° 54′ 16″ N, 2° 33′ 24″ E Clichy-sous-Bois
Montfermeil
en construction : (T)(4)
    Sevran - Livry 48° 56′ 09″ N, 2° 32′ 05″ E Sevran (RER)(B)
    Sevran - Beaudottes 48° 56′ 49″ N, 2° 31′ 31″ E Sevran (RER)(B)
    Aulnay 48° 57′ 07″ N, 2° 29′ 18″ E Aulnay-sous-Bois
    Le Blanc-Mesnil 48° 56′ 46″ N, 2° 27′ 48″ E Le Blanc-Mesnil
    Le Bourget RER 48° 55′ 50″ N, 2° 25′ 20″ E Le Bourget existant : (RER)(B) (T)(11)
envisagé : (M)(7)(17)
    La Courneuve - Six Routes 48° 55′ 45″ N, 2° 23′ 03″ E La Courneuve existant : (T)(1)
envisagé : (M)(17)
    Saint-Denis Pleyel 48° 55′ 03″ N, 2° 20′ 48″ E Saint-Denis existant : (RER)(D) (Stade de France - Saint-Denis)
envisagé : (M)(14)(15)(17)

(Les gares en gras servent de départ ou de terminus à certaines missions)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]