Systra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Systra
logo de Systra
illustration de Systra

Création 1957 (Sofrerail)
Dates clés 1957 : création de Sofrerail
1961 : création de Sofretu
1995 : fusion de Sofretu et Sofrerail
1997 : changement de nom: Systra
2012 : intégration de Xelis et Inexia
2012 : Acquisition de BN Tech
2014 : Acquisition de SAI
2015 : Acquisition de JMP consultants et de Tectran
2016 : Acquisition de Dalco Elteknik, SIAS Transport Planner, Scott Lister et VETEC
2017 : Acquisition d'International Bridge Technologies
Forme juridique Société anonyme
Slogan La confiance transporte le monde - Confidence moves the world
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Pierre Verzat (président du Directoire)
Bruno Schmitt (Directeur Général Adjoint Finance et Administration)
Andrew McNaughton (Directeur Général Adjoint Opérations)
Pierre Gosset (Directeur Général Adjoint technique Groupe)
Jean-Charles Vollery (Directeur Général Adjoint International et développement)
Actionnaires SNCF (42%), RATP (42%), banques (15%), salariés (1%)
Activité Ingénierie et conseil dans le domaine de la mobilité
Effectif en augmentation 6700 pour le Groupe (au 31.12.2018. source : rapport annuel 2018)
TVA européenne FR19387949530[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web systra.com/fr

Chiffre d'affaires 586M€ en 2018 dont 2/3 hors de France (source : rapport annuel 2018)
Résultat net 4,5 M€ en 2018 (source : rapport annuel 2018)

Systra est un groupe international d’ingénierie et de conseil dans le domaine de la mobilité, présent notamment sur les transports urbains et les transports ferroviaires. Employant environ 6 700 personnes en 2018, l'entreprise est une société anonyme détenue par la RATP, la SNCF et des banques françaises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux origines : l’ingénierie française[modifier | modifier le code]

En 1957, la SNCF crée SOFRERAIL (Société française d’études et de réalisations ferroviaires), qui marque le début de l’histoire de SYSTRA[2]. Quatre ans plus tard, en 1961, la RATP lance également sa filiale d’ingénierie : SOFRETU (Société française d’études et de réalisations de transports urbains). Le Groupe SYSTRA naît officiellement en 1995 de la fusion de ces deux entités, sous le nom de SYSTRA-Sofretu-Sofrerail. L’entreprise prend le nom de SYSTRA en 1997[3].

En juin 2011, SYSTRA intègre Inexia, filiale d’ingénierie de la SNCF, et Xelis, filiale d’ingénierie de la RATP[4] lancée en 2006. Le 1er juillet 2012, la fusion des trois sociétés SYSTRA, Inexia et Xelis est entérinée[5].

Acquisitions et développement à l’international[modifier | modifier le code]

Créée pour l'international SYSTRA y développe rapidement un réseau de branches et de filiales dans plus de 50 pays. En 1995, l'acquisition du groupe MVA lui donne une base en consulting à Hong-Kong et au Moyen-Orient, en 1990 est créée la filiale CANARAIL à Montréal (devenu depuis SYSTRA CANADA) et en 1994 la filiale SYSTRA USA à New-York. En 2006 après 50 ans de présence en Inde, SYSTRA ouvre sa filiale SYSTRA INDIA à Delhi qu'elle développe en 2014, avec l’acquisition du bureau d’ingénierie indien SAI[6]. En 2015, SYSTRA acquiert JMP Consultant[7], société britannique spécialisée dans le conseil et l’ingénierie en planification des transports. La même année, SYSTRA renforce son implantation au Brésil avec l'acquisition de Tectran[8].

2016 voit l'arrivée de 4 nouvelles filiales par acquisition[9]: Dalco Elteknik (société suédoise d'ingénierie des systèmes ferroviaires), Scott Lister (entreprise australienne spécialisée en ingénierie des systèmes et gestion des risques), de SIAS Transport Planners (société britannique spécialisée dans le conseil en planification des transports) et VETEC (société brésilienne d'ingénierie et de conseil dans le domaine des transports ferroviaires et routiers).

En 2017, le Groupe renforce son pôle de compétences "ponts et ouvrages d'art" avec l’acquisition d’International Bridge Technologies en Californie[10]. Ses filiales brésiliennes, Tectran et VETEC, fusionnent à la fin de cette même année.

En 2018, la filiale historique du Groupe SYSTRA au Canada, Canarail, est rebaptisée SYSTRA Canada[11].

Innovations[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, SYSTRA est partenaire du programme national de recherche Ville10D[12], dont le but est de promouvoir l’utilisation et la valorisation urbaine du sous-sol dans le contexte d’une métropole durable[13]. Avec une trentaine de partenaires (ingénieurs, maîtres d’ouvrage, organismes de recherche, entreprises et associations), ce programme a pour ambition d’améliorer la connaissance sur la ressource sous-sol et de montrer qu’il existe une alternative crédible au seul aménagement de la surface. Cette initiative de l’Association Française des Tunnels et de l’Espace Souterrain (AFTES) est soutenue par le Ministère de la Transition écologique et solidaire[14].

Ses équipes travaillent ainsi au développement du train autonome aux côtés de la SNCF pour concevoir un système de perception de l’environnement qui automatise les fonctions d’observation des conducteurs de trains[15]. Le Groupe travaille également depuis 2015 avec plusieurs partenaires dans le cadre des projets européens de recherche et d’innovation IN2RAIL[16], SHIFT2RAIL[17] et CAPACITY4RAIL[18] pour optimiser la conception des éléments clés de l’infrastructure (voies, appareils de voies), développer la maintenance prédictive et imaginer de futurs systèmes de gestion ferroviaire[19].

Évaluer la valeur ajoutée des nouveaux systèmes de transport, valider leur faisabilité technique et démontrer leur sûreté font également partie des missions de SYSTRA. Depuis 2016, l’entreprise est membre du comité consultatif technique de la société Virgin Hyperloop One qui développe la technologie de transport à grande vitesse « Hyperloop ». En janvier 2017, l’entreprise californienne confie à SYSTRA la mission d’évaluer la sécurité des infrastructures de l’Hyperloop et d’obtenir les homologations nécessaires[20]. Deux premiers tests sont effectués cette année-là et se révèlent un succès[21]. Le Groupe remporte également le prix BIM « Build Earth Live Hyperloop” à Dubaï lors de l’« Hyperloop Station Design Competition » avec son projet Möbius[22]. Le challenge : concevoir en 2 jours via une plateforme collaborative BIM un prototype de ligne Hyperloop de 127 km permettant de réduire les temps de trajets de 2 h 30 à moins de 10 min entre Dubaï et l’émirat de Fujaïrah[23].

A Singapour, le Groupe, soutient activement le projet ASV (Automated driving Simulation & Validation) en partenariat avec l'Institut de Recherche Technologique SystemX, l'Université NTU (Nanyang Technological University), Renault, SNCF, et AVSimulation. Le projet, qui constitue l’un des axes stratégiques du CETRAN (Center of Excellence for Testing and Research of Autonomous Vehicles) est centré sur le développement d’une plateforme de simulation numérique pour tester et valider la sûreté de fonctionnement des véhicules autonomes en milieu urbain et péri-urbain. Pendant 48 mois, des véhicules autonomes sont mis à l'épreuve sur une piste d’essai de 2 Ha reproduisant les principales configurations de rues rencontrées sur le territoire de Singapour[24].

Ainsi, il crée en 2012 les workshops « La Fabrique », basés sur une méthode d’innovation accélérée de « makerstorming »[25] inventée par l’agence Nod-A. Les ateliers réunissent salariés et intervenants extérieurs dans une démarche pluridisciplinaire pour réfléchir à des problématiques concrètes et y apporter rapidement une réponse. En 2016, La Fabrique reçoit le Label 2017 de l’Observeur du Design[26].

Métiers et organisation[modifier | modifier le code]

Le savoir-faire de SYSTRA couvre l’ensemble du cycle de vie des infrastructures de transport, depuis les études en amont jusqu’à la maintenance en passant par les mises en service et l’exploitation. L’entreprise est ainsi tantôt partenaire auprès des groupements industriels ou des firmes d’équipement, tantôt consultant dans le domaine des transports publics, tantôt fournisseur de prestations d’exploitation des réseaux auprès de groupements gestionnaires[2]. À ce titre, SYSTRA intervient aussi bien pour des clients privés en tant que sous-traitant que pour des clients publics.

En plus d’une approche métiers par services et expertises, le Groupe répartit ses activités par secteurs marchés. Il est présent sur toutes les solutions de transport et de mobilité[27]:


Projets significatifs[modifier | modifier le code]

Tramways[modifier | modifier le code]

En France, SYSTRA a été impliqué dans plus de 60 % des lignes de tramway en service[28]. Le tramway de Bordeaux, dont l’entreprise est partenaire du groupement d’ingénierie TYSIA depuis le début, en 1997[29], est le premier au monde sans caténaire[30]. Les tramways de Brest[31] et de Casablanca[32], sur lesquels SYSTRA était maître d’œuvre, ont été désignés deuxièmes meilleurs projets de tramway dans le monde par le British Light Rail Transit Association en 2012. SYSTRA a également assuré la maîtrise d'œuvre du tramway de Dubaï, inauguré en 2014[33]. Le Groupe y est présent depuis 2003, alors qu’il lançait les études préliminaires à la réalisation du métro. En 2018, SYSTRA Canada a été désigné pour concevoir le tramway de la ville de Québec[34].

Métros[modifier | modifier le code]

SYSTRA a été impliqué dans un projet de métro sur deux à travers le monde[28] que ce soit en tant que concepteur ou ingénieur, lors des études ou de l’assistance à maîtrise d’ouvrage. L’entreprise a ainsi notamment contribué aux projets suivants :

  • Métro de Santiago du Chili[35]
  • Métro de Dubaï : Outre les études préliminaires dès le début du projet en 2003, SYSTRA s’est occupé de la conception de tout le système[36].
  • Métro de Mexico : SYSTRA a été mandaté comme assistant technique pour la construction de la ligne B[37], qui vient compléter le réseau existant à Mexico.
  • Métro de La Mecque : SYSTRA a conçu cette ligne destinée à faciliter le transport des pèlerins[38].
  • Métro du Caire : depuis 1970, SYSTRA a signé 20 contrats avec l’Autorité Nationale des Tunnels[39], comprenant les études préliminaires, la conception, la supervision des travaux, la mise en service et la maintenance pour 3 lignes du métro du Caire[40].
  • Métro d’Alger : SYSTRA est le maître d’œuvre des travaux de réalisation et de mise en service du Système Intégral (SI)[41].
  • Le Grand Paris Express : SYSTRA est mobilisé depuis 2011 dans les études préliminaires de ce nouveau métro, puis dans plusieurs missions structurantes :
    • L’assistance à maîtrise d’ouvrage systèmes et les maîtrises d’œuvre matériel roulant et automatismes de conduite pour les lignes 15, 16 et 17[42] ;
    • La maîtrise d’œuvre du site de maintenance de Vitry-sur-Seine[43].
    • La maîtrise d’œuvre infrastructures pour le premier tronçon de la ligne 15 Sud, entre Noisy-Champs et Villejuif Louis Aragon[44] et la maîtrise d’œuvre infrastructures sur la ligne 15 Ouest avec SETEC (mandataire).
  • Métro de New York : SYSTRA a rempli des missions de management de projet pour l’East Side Access, un tunnel sous l’East River : budget, planning, design, suivi de la construction[45].
  • Métro de Lyon : SYSTRA est impliqué sur le métro lyonnais depuis plusieurs dizaines d'années, plus récemment elle a pris en charge la modernisation et l'automatisation des lignes B et D[46].
  • Métro de Toulouse : SYSTRA a réalisé les études préliminaires pour les lignes A et B et s'occupe de la maitrise d'oeuvre du tronçon central de la ligne C[47].
  • Métro de Bruxelles : SYSTRA est responsable de l'automatisation des deux lignes principales du métro[48].
  • Métro de Copenhague : SYSTRA est maître d'œuvre sur le projet de ligne Cityringen[49].
  • Crossrail : SYSTRA est un des partenaires chargés de la section souterraine du projet Crossrail, sous le centre de Londres[50].
  • Métro de Nagpur : SYSTRA a travaillé comme consultant et ingénieur sur les deux premières lignes de métro de la ville[51].
  • Métro de Mumbai : SYSTRA a été mandaté comme consultant sur les lignes 1 et 4 du métro de Mumbai[52].

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

  • Programme d’électrification au Danemark : Ce programme couvre 10 000 km de réseau et a été mis en service en 2017[36]. SYSTRA remplit des missions de conseil Banedanmark, responsable du réseau.
  • Ligne de fret et passagers Nord-Sud (Arabie Saoudite) : SYSTRA rempli des missions de consultant pour les études, la maîtrise d’œuvre et la supervision des travaux[53]. Cette ligne de plus de 1400km a été mise en service en 2017 (fret) et en 2018 (passagers).
  • Ligne Brest-Quimper : Le maître d’ouvrage a confié les travaux de modernisation de la ligne à SYSTRA, qui a rouvert fin 2017 avec une augmentation de 50% de l’offre[54]
  • Ligne Belfort-Delle : SYSTRA a œuvre dès 2011 à la maîtrise d’œuvre des phases études et de la réalisation des travaux[55]. Fermée depuis 1992[56], elle a été rouverte fin 2018 et constitue un trait d’union franco-suisse majeur[57].
  • Ligne de fret Trans-Gabon : SYSTRA a réalisé les études préliminaires et la conception de cette ligne de 650 km[58].
  • TER de Dakar : il s’agit d’un projet exceptionnel par sa taille, sa vitesse d’exécution et les enjeux techniques et socio-économiques auxquels il répond[59] SYSTRA a été assistant à maître d’ouvrage depuis 2015 sur ce projet inauguré début 2019[60].

En Californie, SYSTRA a été choisie pour rénover 121 wagons à deux étages utilisés par Metrolink, l'opérateur ferroviaire local[61].

Grande vitesse[modifier | modifier le code]

  • LGV Sud Europe Atlantique : SYSTRA est l’ingénieriste au sein du groupement COSEA[62]. Le Groupe est également partenaire à 30% du groupement de maintenance MESEA avec VINCI jusqu’en 2054[63].
  • LGV Est européenne 2e phase : SYSTRA réalise des missions de consultant pour les études, la maîtrise d’œuvre et la supervision des travaux[62]. Lors des essais dynamiques pour l'homologation de la ligne le 14 novembre 2015, la rame d'essai déraille. L’entreprise, ainsi que la SNCF et trois personnes physiques, sont mises en examen le 19 décembre 2017[64]. La procédure judiciaire est en cours.
  • High Speed 1 (UK), tunnel sous la Manche : SYSTRA a rempli des missions de consultant pour les études, la maîtrise d’œuvre, la supervision des travaux et la mise en service.
  • Seoul- Busan High Speed Rail (Corée) : SYSTRA rempli des missions de consultant pour les études, la maîtrise d’œuvre, la supervision des travaux et la mise en service[62].
  • Au Maroc[65], elle participe au projet du premier TGV d’Afrique avec la SNCF et plusieurs autres entreprises françaises, dont la mise en service a eu lieu en novembre 2018.
  • Contournement Nîmes-Montpellier : c’est la première LGV dédiée au fret et aux passagers. SYSTRA a été mandaté pour la conception et la construction, le management du projet et les essais. La mise en service a été effectuée fin 2017[66].
  • En France, SYSTRA épaule depuis 2018 la SNCF dans la mise en oeuvre du projet de ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA)[67].

Téléphériques urbains[modifier | modifier le code]

SYSTRA est pionnier dans la définition, la conception et l’intégration de projets de transport par câble en milieu urbain. L’entreprise a notamment été choisie pour la conception, la réalisation et la maintenance du téléphérique d’Orléans[68], et a remporté en 2018 le projet de téléphérique à Marseille[69]. SYSTRA a conçu le téléphérique urbain de Toulouse[70], c’est le deuxième projet de téléphérique urbain en France après celui de Brest (inauguré en 2016[71]) et le deuxième plus long.

Ponts[modifier | modifier le code]

En 2014, Systra est mandaté pour effectuer les études du Pont de Chacao, qui doit relier l’île chilienne de Chiloé au continent. Il s’agit du plus grand projet de pont suspendu d’Amérique du Sud[72]. C’est un challenge technologique important car il se situe à proximité d’une faille sismique. La construction du projet a été approuvé en février 2019.

Le 1e mai 2019, Systra a inauguré le pont Sheikh Jaber Al-Ahmad Al-Sabah au Koweït[73]. L’ouvrage est inédit : c’est l’une des plus longues liaisons routières maritimes du monde et le chantier a mobilisé des solutions techniques pionnières. Le Groupe s’est par exemple distingué par le recours au préfabriqué, une méthode qui limite considérablement l’empreinte environnementale et les risques des travaux[74].

En 2017, SYSTRA acquiert International Bridge Technologies, une société reconnue dans le domaine de l’ingénierie des ponts. Le Groupe annonce à cette occasion lancer un réseau d’expertise mondiale en la matière[75].

En 2018, SYSTRA est choisie par la ville de Kingston, au Canada, pour concevoir et construire un pont de 1,2km de long au dessus de la rivière Cataraqui, la construction devrait commencer en 2019[76].

Tunnels et sous-terrains[modifier | modifier le code]

SYSTRA est impliqué dans plusieurs projets de tunnels, notamment d'une section du tunnel Euralpin Lyon-Turin (TELT), qui est l'un des plus grands projets ferroviaires en Europe[77].

Résultats et contexte économique[modifier | modifier le code]

En 2017, la revue spécialisée Engineering News-Record classe SYSTRA 5e des entreprises internationales d’ingénierie spécialisées dans le « Mass Transit and Rail », 8e pour les ponts et 9e de la catégorie des transports[78].

SYSTRA est présent sur tous les continents, dans 80 pays[28]. L’entreprise organise son activité en sept régions en s’appuyant notamment sur ses implantations et filiales locales. En 2017, 60% des projets de lignes de métro automatique dans le monde impliquent SYSTRA de près ou de loin. Près de deux tiers de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international[28].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ » (consulté le 4 septembre 2019)
  2. a et b Pascal Désabres, « Nouvelles archives : les sociétés d'ingénierie et les cabinets d'études dans les archives de la RATP », Entreprises et histoire,‎ , p. 150-152
  3. « La SNCF et la RATP vont fusionner Sofrerail et Sofretu », sur Les Echos, (consulté le 6 juin 2019)
  4. « Systra, une entreprise en fusion », sur Usine Nouvelle, (consulté le 6 juin 2019)
  5. « Systra, la fusion est effective », sur Zonebourse, (consulté le 6 juin 2019)
  6. « Systra, filiale de la SNCF et de la RATP à l'assaut de l'Inde », sur Le Figaro économie,
  7. « Systra se renforce au Royaume-Uni », sur Construction Cayola, (consulté le 6 juin 2019)
  8. « Systra acquière une société brésilienne de conseil et d'ingénierie », sur Mobilicités, (consulté le 6 juin 2019)
  9. « La boulimie d'acquisition de Systra, pépite de la SNCF et de la RATP », sur Le Figaro, (consulté le 6 juin 2019)
  10. « Systra acquière la société IBT spécialiste des ponts », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  11. (en) « Railway Supply Industry News Round Up », sur Railway Gazette,
  12. « Partenaires », sur Ville10D (consulté le 6 juin 2019)
  13. « L'aménagement des sous-sols des villes en question », sur Le Moniteur, (consulté le 6 juin 2019)
  14. « Ville 10D », sur Ministère de la Transition écologique et Solidaire, (consulté le 6 juin 2019)
  15. « Un cap franchi pour le train autonome », sur SNCF, (consulté le 6 juin 2019)
  16. « Partenaires », sur IN2RAIL (consulté le 6 juin 2019)
  17. « Les projets européens sur les rails », sur SHIFT2RAIL, (consulté le 6 juin 2019)
  18. « Participants », sur CAPACITY4RAIL (consulté le 6 juin 2019)
  19. (en) « Objectives », sur IN2RAIL (consulté le 6 juin 2019)
  20. « Nous réaliserons des études de sûreté et de faisabilité de l'Hyperloop 1 », sur Journal du Net, (consulté le 6 juin 2019)
  21. « Premier test réussi pour l'Hyperloop d'Elon Musk », sur Les Echos, (consulté le 6 juin 2019)
  22. (en) « Build Eart Live : Hyperloop », sur Build Earth Live (consulté le 6 juin 2019)
  23. (en) « Systra Wins Hyperloop Station Design Contest », sur The Construction Index, (consulté le 6 juin 2019)
  24. « SystemX lance le projet ASV , Automated Driving Simulation and Validation », sur SystemX (consulté le 6 juin 2019)
  25. « Fablabs "corporate", catalyseurs de créativité », sur Industrie et Technologie, (consulté le 6 juin 2019)
  26. « Systra, leader mondial de la conception des infrastructures de transport », sur ESTACA (consulté le 6 juin 2019)
  27. « Systra », sur Systra - site officiel (consulté le 6 juin 2019)
  28. a b c et d « Rapport d'activité 2017 », sur Systra, (consulté le 6 juin 2019)
  29. « Bordeaux : méli-mélo pour le Tram, Systra a remporté le marché, par favoritisme soupçonnent ses concurrents », sur Libération, (consulté le 6 juin 2019)
  30. « Le tram sans fil de Bordeaux, vitrine pour Alstom, fête ses 10 ans », sur 20 minutes, (consulté le 6 juin 2019)
  31. « A Brest, le Tramways redessine toute la ville », sur Le Moniteur, (consulté le 6 juin 2019)
  32. « Systra maître d'oeuvre du tramway de Casablanca », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  33. « Dubai et Systra : toute une histoire », La vie du rail,‎
  34. « Transport structurant à Quebec : un contrat d'accompagnement de 12,5M$ accordé à Systra Canada », sur Le Journal de Quebec, (consulté le 6 juin 2019)
  35. (es) « Chile : contruccion de puente colgante de 2.750 metros se iniciara en 2015 », sur America Economis, (consulté le 6 juin 2019)
  36. a et b (en) « Future-proofing our railway », sur Prospect Magazine, (consulté le 6 juin 2019)
  37. (en) « Mexico reopens metro line after repairs », sur Rail Journal, (consulté le 6 juin 2019)
  38. « Un métro pour le grand pèlerinage de la Mecque », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  39. (en) « Contracts awarded for Cairo metro extension », sur International Railway Journal, (consulté le 6 juin 2019)
  40. « Le métro du Caire, toujours plus français », sur Usine Nouvelle, (consulté le 6 juin 2019)
  41. « Le métro d'Alger enfin ouvert », sur Usine Nouvelle, (consulté le 6 juin 2019)
  42. « Grand Paris Express : la SGP choisit les groupements pour la ligne 15 Sud », sur Le MOniteur, (consulté le 6 juin 2019)
  43. « Grand Paris : La SGP choisit Systra et Atelier Barani pour le site industriel de Vitry », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  44. Frédéric Gilli, Grand Paris : l'émergence d'une métropole, Paris, Presses de Sciences Po, p.170
  45. (en) « The most expensive mile of Subway track on earth », sur New York Times, (consulté le 6 juin 2019)
  46. « Top départ pour les travaux de la ligne B du métro lyonnais », sur Le Moniteur, Le Moniteur, (consulté le 11 juillet 2019)
  47. « Troisième ligne de métro : quelles sont les entreprises qui vont la construire? », sur La Tribune, La Tribune, (consulté le 11 juillet 2019)
  48. « Automatisation en vue du métro de Bruxelles », sur Rail Passion, (consulté le 11 juillet 2019)
  49. (en) « Cityringen Metro, Copenhaguen », sur Railway Technology (consulté le 11 juillet 2019)
  50. (en) « Watchdog and partners award plus training initiative », sur Tunnel Talk, (consulté le 11 juillet 2019)
  51. « Inde : SYSTRA pilote le métro de Nagpur », sur Construction Cayola, (consulté le 11 juillet 2019)
  52. (en) « SYSTRA awarded Mumbai Metro Line 4's DDC contract », sur The Metro Rail Guy, (consulté le 11 juillet 2019)
  53. (en) « Saudi Arabia is constructing the world's largest railways but where do these projects stand? », sur Albawaba, (consulté le 6 juin 2019)
  54. « Réouverture de la ligne ferroviaire Brest-Quimper », sur Mobilicités, (consulté le 6 juin 2019)
  55. « LGV Rhin-Rhône et la ligne Belfort Delle connecté », sur La Vies des Réseaux, (consulté le 6 juin 2019)
  56. (en) « French-Swiss link to reopen in December 2018 », sur Rail Journal, (consulté le 6 juin 2019)
  57. « La ligne ferroviaire Belfort-Delle, trait d'union franco-suisse, rouvrira fin Septembre 2018 », sur Mobilicités, (consulté le 6 juin 2019)
  58. « La SNCF se développe en Afrique », sur France info, (consulté le 6 juin 2019)
  59. « Cérémonie de réception de la ligne Dakar-Diamniado du Train express régional », sur Seneactu, (consulté le 6 juin 2019)
  60. « TER : succès des premières opérations de mise sous tension de la ligne 25KV (APIX) », sur APS, (consulté le 6 juin 2019)
  61. (en) « Talgo-Systra to overhaul Metrolink coaches », sur International Railway Journal, (consulté le 11 juillet 2019)
  62. a b et c « Systra veut doubler son chiffre d'affaires en quatre ans », sur Le Moniteur, (consulté le 6 juin 2019)
  63. « Nouvelle-Aquitaine : le train, nouvelle clé du développement économique », sur La Tribune, (consulté le 6 juin 2019)
  64. « Déraillement du TGV à Eckwersheim : un rapport accable la SNCF », sur Le Figaro, (consulté le 6 juin 2019)
  65. « Le Maroc inaugure le premier TGV d'Afrique, made in SNCF », sur Le Monde, (consulté le 6 juin 2019)
  66. (en) « Nîmes-Montpellier bypass High-Speed line », sur Railway Technology (consulté le 6 juin 2019)
  67. « Systra et Si-Lex sur les rails des études de la LNPCA », sur TPBM, (consulté le 6 juin 2019)
  68. « Systra concevra la téléphérique d'Orléans », sur Rail Passion, (consulté le 6 juin 2019)
  69. « Systra retenu sur un projet de téléphérique à Marseille », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  70. « Le tracé du téléphérique urbain sud modifié : livraison prévue pour fin 2020 », sur La Dépêche, (consulté le 6 juin 2019)
  71. Charles-Eric Lemaignen, « "Les téléphériques urbains : l'exemple d'Orléans" », Annales des Mines - Réalités Industrielles,‎ , p.41-44
  72. (en) « South America longest suspension bridge gets go ahead », sur New Civil Engineer, (consulté le 6 juin 2019)
  73. « Koweit : des solutions techniques inédites sur le pont de Subiya », sur Construction Cayola, (consulté le 6 juin 2019)
  74. « Au Koweit, Systra livre un pont de 36,1km », sur Batiweb, (consulté le 6 juin 2019)
  75. « Systra acquière la société IBT, spécialiste des ponts », sur Ville, Rail et Transports, (consulté le 6 juin 2019)
  76. (en) « Kewit, Hatch and Systra team up to build third crossing bridge in Canada », sur World Construction Network, (consulté le 11 juillet 2019)
  77. « TELT confie un lot du Lyon Turin à SYSTRA », sur Bref Eco, (consulté le 11 juillet 2019)
  78. (en) « ENR 2018 top 150 Global Design Firms », sur ENR, (consulté le 6 juin 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]