Camille Serme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Camille Serme
Image illustrative de l’article Camille Serme
Camille Serme en 2009.

Carrière professionnelle
2005 – en cours

Pays Drapeau de la France France
Naissance (31 ans)
Créteil, France
Prise de raquette Droitière
Entraîneurs Philippe Signoret
Palmarès
Individuel
Titres 14
Finales perdues 10
Meilleur classement 2e (février 2017)
Championnat national V(11)
Championnat d'Europe V(6)
Meilleurs résultats
World Open British Open Hong Kong Qatar Classic US Open
Individuel 1/2 V(1)
F(1)
-
F(1)
1/4 V(1)
Dernière mise à jour : février 2020

Camille Serme, née le à Créteil, est une joueuse professionnelle de squash, neuf fois championne de France et six fois championne d'Europe individuelle. En 2015, elle est la première Française à remporter le British Open[1], en 2016 à remporter l'US Open[2] et en 2017 à remporter le Tournament of Champions[3], ce qui lui permet d'atteindre la seconde place au classement mondial en février 2017[4],[5]. Elle remporte à nouveau le tournoi des champions en janvier 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camille Serme commence le squash à l'âge de 7 ans au squash club de l'US Creteil. Son frère Lucas Serme est également joueur professionnel de squash.

Camille Serme est la plus jeune joueuse française à intégrer le top 10. Elle deviendra 7e mondiale à la fin des championnats du monde de septembre 2010.

Droitière, elle est entraînée par Philippe Signoret, l'entraîneur des filles de l'équipe de France et qui la suit depuis ses débuts. Elle est diplômée de Sportcom.

En 2009, elle est désignée par l'association internationale des joueuses de squash comme la joueuse mondiale ayant le plus progressé.

Camille Serme se qualifie le 20 septembre 2010 pour les demi-finales des Championnats du monde, à Charm el-Cheikh, en dominant l'Anglaise Jenny Duncalf (ex-no 2 mondiale) (8-11, 11-7, 7-11, 11-2, 11-5). Elle est la première joueuse française à atteindre ce niveau de la compétition[6]. Elle s'incline en trois manches en demi-finale face à l’Égyptienne Omneya Abdel Kawy, ex-numéro 4 mondiale (11/4, 11/7, 11/6).

En mai 2011, elle devient vice-championne d'Europe en échouant en finale contre Natalie Grinham (7-11, 11-3, 11-9, 11-5). En février 2012, elle remporte un 4e titre de championne de France. En mai 2012, elle devient pour la première fois championne d'Europe senior individuel à Helsinki.

En juillet 2013, son palmarès s’accroît encore avec une médaille de bronze aux Jeux Mondiaux de Cali. En septembre 2013, elle réalise le doublé en prenant, à nouveau, la couronne continentale. Elle continue cette belle série en remportant le Monte-Carlo Squash Classic en battant Natalie Grinham puis Laura Massaro en finale.

En mai 2015, elle est la première Française à remporter le British Open[1] et devient 3e mondiale en juin 2015[7] après une série de 15 victoires consécutives[8]. En octobre 2016, elle remporte l'US Open en battant en finale la championne du monde et no 1 mondiale l'Égyptienne Nour El Sherbini[2]. En janvier 2017, elle gagne le Tournament of Champions doté de 150 000 $ en battant Nouran Gohar, no 2 mondiale en quart de finale puis Nour El Sherbini, championne du monde en titre et no 1 mondiale en demi finale et enfin, Laura Massaro en finale[9]. Suite à ces performances, elle atteint la 2e place au classement mondial. Elle fait partie de l'équipe de France féminine de squash qui en 2019 signe un exploit historique en battant l'équipe d'Angleterre en finale des championnats d'Europe par équipes, deuxième défaite des Anglaises en 42 années de compétition[10]. Quelques semaines plus tard, elle se hisse en finale du prestigieux British Open mais s'incline face à Nouran Gohar[11].

Après un championnat du monde 2019-2020 relativement décevant avec une élimination en quart de finale face à la championne du monde junior Hania El Hammamy, elle remporte un nouveau tournoi Platinum avec le tournoi des champions 2020.

En quart de finale, elle élimine la no 1 mondiale Raneem El Weleily[12],[13]. Elle continue sur sa lancée en éliminant ensuite la no 3 mondiale Nouran Gohar[14] et bat sèchement en finale la championne du monde Nour El Sherbini.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Finales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Rédaction, « Camille Serme est la première Française à remporter le British Open », sur L’Équipe (consulté le 1er juillet 2017)
  2. a b et c « La Française Camille Serme remporte l'US Open », sur L'Équipe (consulté le 16 octobre 2016)
  3. « Squash : Camille Serme remporte le Tournoi des champions de New York », sur Le Monde, (consulté le 20 janvier 2017)
  4. « Camille Serme est numéro deux mondiale », sur L'Équipe (consulté le 10 février 2017)
  5. (en) Camille Serme sur le site squashinfo.com
  6. (fr) Serme en demie, L'Équipe, consulté le 21 septembre 2010
  7. Classement mondial WSA : Camille Serme n°3 mondial ! L'Équipe
  8. Fin de série pour Camille Serme, L'Équipe.
  9. « France's Camille Serme shades Laura Massaro in marathon Tournament of Champions finale », sur The Daily Telegraph (consulté le 20 janvier 2017)
  10. « Les Bleues enfin championnes d'Europe par équipes », sur L'Équipe (consulté le 4 mai 2019)
  11. « Camille Serme dominée en finale du British Open », sur L'ÉQUIPE (consulté le 26 mai 2019)
  12. F. F. Squash, « TOURNAMENT OF CHAMPIONS : LE CHEF D’ŒUVRE DE CAMILLE SERME », sur www.ffsquash.com (consulté le 15 janvier 2020)
  13. « Tournoi des champions : une tâche pharaonique pour Serme - Squash - Tournoi des champions », sur L'Équipe (consulté le 16 janvier 2020)
  14. « Camille Serme en finale du Tournoi des champions - Squash », sur L'Équipe (consulté le 18 janvier 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]