Laurence (affluent de la Dordogne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laurence.

Laurence
Illustration
La Laurence au pont Castaing, à Pompignac.
Caractéristiques
Longueur 15,6 km [1]
Bassin collecteur Dordogne
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source Fargues-Saint-Hilaire
· Localisation nord du bourg
· Altitude vers 80 m
· Coordonnées 44° 49′ 34″ N, 0° 26′ 49″ O
Confluence Dordogne
· Localisation château Lagrange (Saint-Loubès)
· Altitude m
· Coordonnées 44° 56′ 21″ N, 0° 23′ 25″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde

Sources : Sandre:P9030550, Géoportail

La Laurence est un ruisseau français du département de la Gironde, affluent de la rive gauche de la Dordogne. Elle prend sa source sur la commune de Fargues-Saint-Hilaire et rejoint la Dordogne sur la commune de Saint-Loubès.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Laurence prend sa source en Gironde vers 80 mètres d'altitude sur la commune de Fargues-Saint-Hilaire, à environ 200 mètres au nord du bourg.

Elle passe sous la route départementale (RD) 241, au sud-est du bourg de Pompignac puis sert de limite sur huit kilomètres entre les communes qu'elle borde : à l'est, Beychac-et-Caillau et Saint-Sulpice-et-Cameyrac, et à l'ouest, Pompignac, Montussan et Saint-Loubès. Elle est franchie par la route nationale 89, reçoit en rive gauche son principal affluent, le ruisseau du Cournau, et passe successivement sous la RD 242 puis la ligne ferroviaire Bordeaux-Libourne.

Environ 400 mètres avant sa confluence, elle est franchie par la RD 115E5, et rejoint la Dordogne en rive gauche à deux mètres d'altitude, sur la commune de Saint-Loubès, à quatre kilomètres au nord-est du bourg, au lieu-dit le Pont, juste en bordure du château Lagrange.

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du seul département de la Gironde, la Laurence arrose six communes[2],[1], soit d'amont vers l'aval : Fargues-Saint-Hilaire (source), Pompignac, Beychac-et-Caillau, Montussan, Saint-Sulpice-et-Cameyrac et Saint-Loubès (confluence).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'occupation du sol du bassin versant est la suivante :

  • territoires artificialisés = 2,2 % ;
  • terrains agricoles = 53,82 % ;
  • forêts et milieux semi-naturels = 43,36 % ;
  • zones humides = 0,05 % ;
  • surfaces en eau = 0,56 %.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le SANDRE répertorie sept affluents à la Laurence, tous en rive gauche. Six affluents sont sur le cours principal de la Laurence, un sur un bras secondaire. Le ruisseau du Cournau est long de 4,4 kilomètres, les six autres ayant chacun moins de deux kilomètres de longueur.

Le ruisseau du Cournau ayant lui-même un affluent, le ruisseau de Font Coulon[3], le rang de Strahler de la Laurence est de trois[1].

Les affluents de la Laurence

Les tableaux ci-dessous énumèrent les affluents, donnent des liens vers les fiches du SANDRE (Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau), du SIEAG (Système d'Information sur l'Eau du Bassin Adour-Garonne) et un lien vers une carte dynamique de OpenStreetMap.

Nom Longueur Code SANDRE Fiche Fiche Carte
La Laurence 15,6 km P9030550 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Affluents
Inconnu 1,5 km P9031140 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
La Campéranie 1,3 km P9031130 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Inconnu 1,5 km P9031110 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Inconnu 1,9 km P9031120 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
La Carsoulle 1,3 km P9030600 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Le Cournau 4,4 km P9030610 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Inconnu 1,3 km P9031090 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Sous-affluent
Le Font Coulon 1,4 km P9030620 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG

Les cinq bras de la Laurence correspondent à des canaux de dérivation pour les moulins. Aujourd'hui cinq bâtiments existent toujours, mais aucun n'est en fonctionnement comme moulin.

Nom Commune Longueur Code SANDRE Fiche Fiche Carte
Moulin du bon ange Pompignac 2,4 km P9035041 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Moulin d'Andreau Montussan 0,9 km P9035031 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Moulin de Bourgoing Saint-Sulpice-et-Cameyrac 1,6 km P9035021 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Moulin de Garosse Saint-Sulpice-et-Cameyrac 0,4 km P9035101 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap
Moulin des Graves Saint-Loubès 0,5 km P9030541 « Fiche SANDRE » Fiche SIEAG OpenStreetMap

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire de la Laurence est : ETPB (Établissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne)

Environnement[modifier | modifier le code]

Dans sa partie aval, entre les communes de Saint-Loubès et Saint-Sulpice-et-Cameyrac, la Laurence s'écoule dans une zone protégée pour sa flore et sa faune spécifiques.

La zone Natura 2000 des « palus de Saint-Loubès et d'Izon », étendue aux communes d'Izon et de Vayres, s'étend sur 770 hectares, et recouvre toute une partie située entre la ligne ferroviaire Bordeaux-Libourne et la Dordogne[4],[5].

Traversée par la Laurence sur une longueur de près de deux kilomètres et demi et sur les mêmes quatre communes, plus en retrait de la Dordogne, une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type 2 de 905 hectares, a été déterminée au nord de la ligne ferroviaire[6],[7].

Parmi les espèces déterminantes du site figurent sept espèces d'oiseaux qui y nichent :

Sept espèces végétales rares des marais et eaux stagnantes ont été répertoriées :

À l'intérieur de cette ZNIEFF, la « zone centrale des palus de Saint-Loubès et d'Izon » forme une ZNIEFF de type 1[8],[9]. Limitée à Izon, Saint-Loubès et Saint-Sulpice-et-Cameyrac, c'est une zone plus réduite de 175 hectares que borde ou traverse la Laurence sur plus de 700 mètres[8].

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Laurence (P9030550) » (consulté le 4 août 2016).
  2. Contrairement à ce qu'indique le Sandre, la Laurence, affluent de rive gauche de la Dordogne, n'arrose pas la commune de Lugon-et-l'Île-du-Carnay, située en rive droite.
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Font Coulon (P9030620) » (consulté le 21 janvier 2016).
  4. a et b [PDF] FR7200682 - Palus de Saint-Loubès et d'Izon, sur le site de l'INPN, consulté le 23 janvier 2016.
  5. Carte de la zone Natura 2000 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 23 janvier 2016.
  6. a et b [PDF] Palus de Saint-Loubès et d'Izon, sur le site de l'INPN, consulté le 23 janvier 2016.
  7. Carte de la ZNIEFF de type 2 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 23 janvier 2016.
  8. a et b [PDF] Zone centrale des palus de Saint-Loubès et d'Izon sur le site de l'INPN, consulté le 23 janvier 2016.
  9. Carte de la ZNIEFF de type 1 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 23 janvier 2016.
  10. Inventaire général du patrimoine culturel, « Demeure dite Château de Beauséjour », notice no IA00056957, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 21 .janvier 2016.
  11. Inventaire général du patrimoine culturel, « Ferme dite Château Beauval », notice no IA33001080, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 21 .janvier 2016.
  12. Inventaire général du patrimoine culturel, « Manoir dit Château Quantin », notice no IA33001082, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 21 .janvier 2016.
  13. Inventaire général du patrimoine culturel, « Château Reignac », notice no IA33001150, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 21 .janvier 2016.