Troh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Troh
Illustration
Le Troh entre Saint-Jal et Espartignac.
Caractéristiques
Longueur 9,7 km
Bassin collecteur Dordogne
Régime pluvial
Cours
Source Saint-Jal
· Localisation près du Pont Rouge
· Altitude vers 450 m
· Coordonnées 45° 23′ 06,7″ N, 1° 40′ 21,4″ E
Confluence Vézère
· Localisation les Carderies
· Altitude vers 290 m
· Coordonnées 45° 25′ 01,4″ N, 1° 34′ 59,4″ E
Se jette dans Vézère
Géographie
Pays traversés France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze

Sources : Sandre, Géoportail

Le Troh est un ruisseau français du département de la Corrèze, affluent en rive gauche de la Vézère et sous-affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Troh prend sa source à près de 450 mètres d'altitude, au nord-ouest du lieu-dit le Pont-Rouge, sur la commune de Saint-Jal.

Il passe au nord du village de Saint-Jal puis au sud-est de celui d'Espartignac avant de rejoindre la Vézère en rive gauche, vers 290 mètres d'altitude, au lieu-dit les Carderies, en limite des communes d'Uzerche et d'Espartignac.

Le Troh est long de 9,7 kilomètres[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Troh compte quatre petits affluents répertoriés par le Sandre[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Le Troh n'arrose que trois communes réparties sur deux cantons :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Troh (P3120570) sur le site du Sandre, consulté le 11 octobre 2011.