Soue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soue
(Lassoue, Lachou, Lassonne ou Lassone)
Illustration
La Soue au nord du bourg de Gabillou.
Caractéristiques
Longueur 11,9 km
Bassin collecteur Dordogne
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial
Cours
· Localisation Granges-d'Ans
· Altitude vers 255 m
· Coordonnées 45° 12′ 43″ N, 1° 07′ 41″ E
Confluence Blâme
· Localisation Brouchaud
· Altitude vers 135 m
· Coordonnées 45° 12′ 13″ N, 1° 00′ 06″ E
Géographie
Pays traversés France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne

Sources : Sandre, Géoportail

La Soue (également appelée le Lassoue, le Lachou, le Lassonne ou le Lassone[note 1]) est un ruisseau français du département de la Dordogne, affluent du Blâme et sous-affluent de l’Auvézère.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée de la Soue lors d'une crue, le long de la RD 70 à Brouchaud.

La Soue naît au sortir d'un étang, vers 255 mètres d'altitude, sur la commune de Granges-d'Ans, environ 700 mètres à l'est du bourg, au sud du lieu-dit la Rolphie. Elle passe au nord du bourg puis arrose ensuite Sainte-Orse, passant juste au nord du bourg, ensuite sous la route départementale (RD) 67, au nord-ouest du Moulin de Lafaye, puis sous la RD 70 entre Clauds Vieux et les Michauds. Elle pénètre sur Gabillou, passant 400 mètres au nord du bourg puis est de nouveau franchie par la RD 70, en amont de Moulin-Neuf. Elle entre sur la commune de Brouchaud, passe en trois branches sous la RD 67E2 et rejoint le Blâme en rive droite, vers 135 mètres d'altitude, juste en amont et au sud-est du bourg.

Sur tout son parcours, la Soue est longée en permanence par la route départementale 70 qui la franchit à deux reprises, ne s'en éloignant pas de plus de 300 mètres.

Son cours est long de 11,9 km[1]. Son bassin versant fait partie de la zone hydrographique du Blâme, qui s'étend sur 101 km2[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Sandre répertorie deux affluents intermittents à la Soue[1], le plus long mesurant 1,7 km[2].

La Soue n'ayant aucun sous-affluent répertorié[1], son rang de Strahler est de deux.

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du seul département de la Dordogne, la Soue arrose quatre communes[1], soit d'amont vers l'aval : Granges-d'Ans (source), Sainte-Orse, Gabillou et Brouchaud (confluence).

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

La Soue passe à Sainte-Orse, à faible distance de l'église paroissiale Saint-Ours du XIIe siècle[3] et du château des XVe et XVIe siècles[4].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Sandre, le Géoportail et les cadastres de Brouchaud et Granges-d'Ans l'identifient comme la Soue. L'atlas routier Michelin le nomme Lassoue, le cadastre de Gabillou l'appelle le Lassonne ou le Lassone, et celui de Sainte-Orse le nomme le Lachou.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - La Soue (P6370510) » (consulté le 10 avril 2015).
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau (P6371010) » (consulté le 10 avril 2015).
  3. « Église Saint-Ours », notice no PA00082882, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 10 avril 2015.
  4. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X), p. 255.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]