Gouyne (affluent du Barailler)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gouyne.

la Gouyne
Illustration
Caractéristiques
Longueur 9,4 km [1]
Bassin collecteur la Dordogne
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source principale Monfaucon
· Localisation est du lieu-dit la Cabane
· Altitude 107 m
· Coordonnées 44° 55′ 19″ N, 0° 16′ 22″ E
Source secondaire Fraisse
· Localisation sud du lieu-dit le Loubat
· Altitude 97 m
· Coordonnées 44° 55′ 19″ N, 0° 19′ 00″ E
Confluence des sources Fraisse, Monfaucon et Saint-Pierre-d'Eyraud
· Localisation Gourgue des Trois Terres
· Altitude 40 m
· Coordonnées 44° 54′ 23″ N, 0° 18′ 09″ E
Confluence le Barailler
· Localisation Saint-Pierre-d'Eyraud
· Altitude 13 m
· Coordonnées 44° 51′ 56″ N, 0° 17′ 44″ E
Se jette dans Barailler
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite ruisseau de Cluzeau
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Dordogne
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : Sandre:P5430590, Géoportail

La Gouyne est un ruisseau français, affluent du Barailler et sous-affluent de la Dordogne, qui coule dans le département de la Dordogne.

Il ne faut pas la confondre avec son homonyme[2], affluent de la Dordogne, distante d'à peine dix kilomètres plus à l'est, et qui arrose Prigonrieux.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Gouyne est le nom attribué à deux ruisseaux dont les sources, en forêt du Landais, sont distantes de trois kilomètres et demi. La branche principale naît à 107 mètres d'altitude dans l'est de la commune de Monfaucon, à l'est du lieu-dit la Cabane, et se dirige vers le sud-est. La source secondaire jaillit à 97 mètres d'altitude, dans le sud-est de la commune de Fraisse, au sud du lieu-dit le Loubat, le ruisseau prenant alors la direction du sud-ouest. Les deux ruisseaux convergent à 40 mètres d'altitude au lieu-dit Gourgue des Trois Terres, en limite des deux communes précitées et de Saint-Pierre-d'Eyraud. Le cours d'eau qui en résulte prend alors la direction du sud[3].

À deux kilomètres de son terme, au sortir de la forêt du Landais, la Gouyne se scinde en deux, le bras occidental prenant alors le nom de Vieille Gouyne[4]. Les deux bras se jettent séparément dans le Barailler, en rive droite. Le bras principal conflue à 13 mètres d'altitude, à l'ouest du lieu-dit Coutou, sur la commune de Saint-Pierre-d'Eyraud et la Vieille Gouyne rejoint le Barailler 200 mètres plus en aval, en limite de Saint-Pierre-d'Eyraud et du Fleix.

La longueur de la branche principale est de 9,4 km[1]. En dehors des premiers 150 mètres et des deux derniers kilomètres de son cours, elle sert de limite naturelle aux communes qu'elle arrose.

Affluents[modifier | modifier le code]

Son principal affluent, le ruisseau du Cluzeau, se trouve en rive droite et a lui-même un affluent, le ruisseau du Bigounin[1]. De ce fait, le rang de Strahler de la Gouyne est égal à trois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]