Vern (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Verne.

le Vern
Illustration
Le Vern à Bordas.
Caractéristiques
Longueur 40,4 km
Bassin ?
Bassin collecteur la Dordogne
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Cendrieux et
Veyrines-de-Vergt
· Altitude 180 m
· Coordonnées 45° 00′ 06″ N, 0° 47′ 29″ E
Confluence l'Isle
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Le Vern (en occitan Vern) est une rivière française du département de la Dordogne, sous-affluent de la Dordogne par l’Isle.


Géographie[modifier | modifier le code]

Le lit à sec du Vern au sud-ouest de Vergt.

Il prend sa source vers 180 mètres d'altitude entre les communes de Cendrieux et Veyrines-de-Vergt.

Il arrose Vergt, Manzac-sur-Vern et Grignols puis rejoint l’Isle en rive gauche sur la commune de Neuvic, deux kilomètres à l'ouest du bourg.

Une partie importante de ses eaux se perd au sud-ouest de Vergt, près du lieu-dit Pont-Romieux, pour réapparaître en aval en plusieurs endroits et jusqu'à 14 kilomètres plus loin, au niveau de Grignols[1].

Sa longueur est de 40,4 km[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Vern dispose de cinq affluents répertoriés[2] : le Serre (dont le nom se retrouve dans celui de la commune de Saint-Paul-de-Serre), le ruisseau de Chabannes, le Jaurès, qui avec 7,5 km est, en rive gauche, l'affluent le plus long[3], le ruisseau de la Fompeyre et le ruisseau de la Fontaine du Breuil.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du département de la Dordogne, le Vern arrose 11 communes[2] réparties sur trois cantons :

À voir[modifier | modifier le code]

  • Le château de Grignols
  • L'église Saint-Front de Bruc, à Grignols
  • Le moulin de la Veyssière, à Neuvic, date du XIIe – XIIIe siècle. Ouvert à la visite en 2016 et 2017 lors des « Journées européennes des moulins », il continue à produire annuellement de 15 000 à 16 000 litres d'huile de noix et de noisettes[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]