Ruisseau de Gabacut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ruisseau de Gabacut
Illustration
Le ruisseau de Gabacut au niveau de la route départementale 622.
Caractéristiques
Longueur 19,3 km
Bassin 33 km2
Bassin collecteur Dordogne
Débit moyen ?
Régime pluvio-nival
Cours
Source Égliseneuve-d'Entraigues
· Altitude vers 1 170 m
· Coordonnées 45° 26′ 23″ N, 2° 48′ 33″ E
Confluence Rhue
· Localisation pont de Castellane
· Altitude vers 580 m
· Coordonnées 45° 21′ 29″ N, 2° 40′ 25″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Puy-de-Dôme et Cantal

Sources : Sandre, Géoportail

Le ruisseau de Gabacut est un ruisseau français de la région Auvergne-Rhône-Alpes, affluent de rive droite de la Rhue et donc sous-affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Gabacut prend sa source vers 1 170 m d’altitude, dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, dans le département du Puy-de-Dôme, sur la commune d’Égliseneuve-d'Entraigues, près du lieu-dit Sougeat la Souze, à environ trois kilomètres au sud-ouest du lac Chauvet.

Il passe sous les routes départementales (RD) 128 et 30 puis entre dans le département du Cantal. Il passe sous la RD 88 après laquelle son cours est arrêté par un barrage, formant la « retenue de Gabacut ». Il passe sous la RD 622 et continue au travers de gorges profondes de cent à cent-cinquante mètres, longeant la forêt domaniale de Maubert et Gaulis, au sortir de laquelle il forme les cascades de Cournillou.

Il passe sous la RD 47 et, à un kilomètre et demi au sud du village de Trémouille, il rejoint la Rhue en rive droite, vers 580 m d’altitude, au nord du pont de Castellane, en limite des communes de Montboudif et Trémouille.

Sur les douze derniers kilomètres de son cours, le ruisseau de Gabacut sert de limite naturelle aux communes qu'il borde, dont plus de trois kilomètres entre le Puy-de-Dôme et le Cantal.

Il est long de 19,3 km pour un bassin versant de 33 km2[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les onze affluents répertoriés par le Sandre, les plus longs sont deux ruisseaux sans nom, tous deux en rive droite, longs de 6,4 km (alimentant le lac de la Landie)[2], et de 3,9 km[3]. Un de ses affluents de rive gauche, long de 3 km, porte le même nom que lui[4].

Communes et départements traversés[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Gabacut arrose quatre communes[1],[5], situées dans deux départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, soit d'amont vers l'aval :

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Les cascades de Cournillou en limite des communes de Montboudif et Trémouille[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Gabacut (P0410500) », consulté le 6 juillet 2014.
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau (P0411000) », consulté le 6 juillet 2014.
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau (P0411040) », consulté le 6 juillet 2014.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Gabacut (P0411090) », consulté le 6 juillet 2014.
  5. Contrairement à ce qu'indique le Sandre, le ruisseau de Gabacut, affluent de rive droite de la Rhue, n'arrose pas la commune de Saint-Amandin située en rive opposée.
  6. Cascades de Cournillou sur le site des cascades du Cantal, consulté le 6 juillet 2014.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]