Souvigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Souvigne
Le confluent de la Souvigne (venant d'en bas à droite) avec la Dordogne.
Le confluent de la Souvigne (venant d'en bas à droite) avec la Dordogne.
Caractéristiques
Longueur 18,1 km
Bassin 111 km2
Bassin collecteur Dordogne
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial
Cours
Source les Crozes
· Localisation Saint-Paul
· Altitude vers 557 m
· Coordonnées 45° 12′ 31″ N, 1° 52′ 40″ E
Confluence Dordogne
· Localisation Argentat et Monceaux-sur-Dordogne
· Altitude 171 m
· Coordonnées 45° 05′ 17″ N, 1° 55′ 39″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze

Sources : Sandre, Géoportail

La Souvigne est un ruisseau français, affluent de la Dordogne, qui coule dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Souvigne prend sa source vers 557 mètres d’altitude, à quelques dizaines de mètres au sud de la route départementale (RD) 10, au lieu-dit les Crozes, sur la commune de Saint-Paul, deux kilomètres et demi à l’est du bourg de Marc-la-Tour.

Elle sert de limite aux communes de Marc-la-Tour et Saint-Paul sur plus de deux kilomètres puis arrose le bourg de Saint-Sylvain. Elle longe ensuite la RD 112, passe sous la RD 1120 — qu'elle va suivre jusqu'à son terme — et reçoit aussitôt sur sa droite le ruisseau de la Sagne. Elle passe sous la RD 10E2 à l'ouest du bourg de Forgès puis est grossie par le ruisseau de Méjou en rive droite. Environ un kilomètre et demi plus en aval, son principal affluent, la Franche Valeine la rejoint également en rive droite. Elle passe sous la RD 921 et longe le bourg de Saint-Chamant. Elle est franchie par les RD 169 et 12 et rejoint la Dordogne en rive droite, à 171 m d’altitude, au lieu-dit le Moulin Bas en limites des communes d'Argentat et de Monceaux-sur-Dordogne.

Suivant en grande partie la faille d'Argentat, son cours est long de 18,1 km[1] pour un bassin versant de 111 km2[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les dix-huit affluents que le Sandre répertorie pour la Souvigne[1],[3], les trois plus longs, tous en rive droite, sont :

La Franche Valeine a plusieurs affluents dont le ruisseau des Rochettes qui a lui-même un affluent, le ruisseau de la Font Blanche[7]. De ce fait, le rang de Strahler de la Souvigne est de quatre.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du seul département de la Corrèze, la Souvigne arrose sept communes[1], soit d'amont vers l'aval : Saint-Paul (source), Marc-la-Tour, Saint-Sylvain, Forgès, Saint-Chamant, Argentat (confluence avec la Dordogne) et Monceaux-sur-Dordogne (confluence avec la Dordogne).

Risque inondation[modifier | modifier le code]

En 2013, la préfecture de la Corrèze a prescrit un plan de prévention du risque inondation (PPRI)[8] pour les quatre communes riveraines de la Souvigne le plus en aval, c'est-à dire Forgès, Saint-Chamant, Argentat et Monceaux-sur-Dordogne.

À Forgès, la Souvigne comprend une zone inondable au niveau du camping[9].

À Saint-Chamant, les débordements de la Souvigne concernent régulièrement le pont de Soulages et le lieu-dit Échaunie, et en 2001, le bourg a été inondé[10].

À Monceaux-sur-Dordogne, les débordements sont limités[11].

L'étude effectuée par la commune d'Argentat indique que les principales crues récentes de la Souvigne sont datées d'octobre 1960, septembre 1992 et juillet 2001 avec des débits estimés respectifs de 130, 82 et 80 m3/s, la crue de 1960 étant d'un niveau plus que centennal[12].

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Le confluent de la Souvigne et de la Dordogne fait partie de la zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de la vallée de la Dordogne en Corrèze[17].

Entre Argentat et Beaulieu-sur-Dordogne, la vallée de la Dordogne est un site inscrit[18].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Souvigne (P13-0430) » (consulté le 29 mars 2016).
  2. Surface du bassin versant 111 km2 pour la zone hydrographique « La Souvigne du confluent du Méjou au confluent de la Dordogne (P137) » sur Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Genevrière (P1370740) » (consulté le 29 mars 2016).
  3. Dix-sept affluents sur le cours principal, plus un sur un bras secondaire.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Sagne (P1360560) » (consulté le 29 mars 2016).
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Méjou (P1360620) » (consulté le 29 mars 2016).
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Franche Valeine (P1370510) » (consulté le 29 mars 2016).
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Font Blanche (P1370650) » (consulté le 29 mars 2016).
  8. [PDF] Le Plan de prévention du risque naturel d’inondation (PPRI) Dordogne approuvé sur le site de la préfecture de la Corrèze, consulté le 30 mars 2016.
  9. [PDF] Fiche entretien PPRI de Forgès sur le site de la préfecture de la Corrèze, consulté le 30 mars 2016.
  10. [PDF] Fiche entretien PPRI de Saint-Chamant sur le site de la préfecture de la Corrèze, consulté le 30 mars 2016.
  11. [PDF] Fiche entretien PPRI de Monceaux-sur-Dordogne sur le site de la préfecture de la Corrèze, consulté le 30 mars 2016.
  12. [PDF] Bassin de la Dordogne et ses affluents d'Argentat à Liourdres (p. 30-31 ; 43-44 ; 58) sur le site de la préfecture de la Corrèze, consulté le 30 mars 2016.
  13. « Église Saint-Amant », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 mars 2016.
  14. « Château de Saint-Chamant », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 mars 2016.
  15. [PDF] Château de Soulages et ses abords sur le site de la DREAL Limousin, consulté le 30 mars 2016.
  16. [PDF] Rives de la Dordogne à Argentat sur le site de la DREAL Limousin, consulté le 30 mars 2016.
  17. [PDF] Vallée de la Dordogne (secteur Corrèze) sur le site de la DREAL Limousin, consulté le 30 mars 2016.
  18. [PDF] Vallée de la Dordogne d'Argentat à Beaulieu-sur-Dordogne sur le site de la DREAL Limousin, consulté le 30 mars 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]