Moron (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moron.

le Moron
Illustration
Carte.
OpenStreetMap Le tracé du Moron.
Caractéristiques
Longueur 24,5 km
Bassin collecteur la Dordogne
Régime pluvial océanique
Cours
· Localisation Saint-Savin
· Coordonnées 45° 08′ 32″ N, 0° 25′ 38″ O
Confluence la Dordogne
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Le Moron est un ruisseau français de la région Nouvelle-Aquitaine, affluent de la Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Moron prend sa source en Gironde, à près de 60 mètres d'altitude sur le plateau de Saint-Savin, au lieu-dit le petit Moron, un kilomètre à l'est-nord-est du bourg de Saint-Savin.

Il rejoint la Dordogne en rive droite entre les communes de Bourg et Prignac-et-Marcamps, au sud-est du château de Mille Secousses, face à Ambès.

D'une largeur de trente mètres à cette confluence, ce ruisseau a été canalisé dans les terrasses alluviales pour favoriser l'agriculture, bien que son cours ait été plus sinueux. C'est ce qui a notamment donné le marais estuarien aux alentours : les palus du Moron.

Sa longueur est de 24,5 km[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les neuf affluents répertoriés[1] du Moron, le plus important, le Bourdillot, se trouve en rive droite.

Écologie[modifier | modifier le code]

La vallée et les palus du Moron sont répertoriés dans le réseau Natura 2000 comme sites importants pour la conservation d'espèces animales européennes menacées : le Vison d'Europe (Mustela lutreola), la Loutre d'Europe (Lutra lutra) et le Toxostome (Chondrostoma toxostoma)[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Le Moron traverse ou borde, d'amont vers l'aval, dix communes :

Saint-Savin, Saint-Christoly-de-Blaye, Civrac-de-Blaye, Saint-Vivien-de-Blaye, Pugnac, Cézac, Tauriac, Saint-Laurent-d'Arce, Prignac-et-Marcamps et Bourg,

réparties sur trois cantons :

Saint-Savin, Bourg et Saint-André-de-Cubzac.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carte IGN 1535 E 1/25.000e
  • Marais Maritimes Et Estuaires Du Littoral Français. Ghirardi, Raymond. Belin. 2005
  • Géographie Du Fleuve. Le Gouic, Gérard. Telen Arvor. 1979

Articles connexes[modifier | modifier le code]