Hottonia palustris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hottonia palustris est espèce de plantes aquatiques appelée en français Hottonie des marais ou localement « Millefeuille aquatique », « Millefeuille d'eau » (Water-violet pour les Anglais).

C'est une dicotylédone de la famille des Primulacées qui se plaît dans les mares forestières peu profondes, même en situation très ombragée.

Origine géographique : Europe et Asie du nord et tempérées.

Description[modifier | modifier le code]

  • Plante aquatique herbacée hermaphrodite, subglabre, vivace (20 à 70 cm).
  • Souche rampante émettant des tiges courtes (plus longues dans une eau plus profonde, plus chaude et éclairée (en aquarium par exemple), les tiges sont feuillées, submergées mais survivent en situation exondée provisoire tant que le sol reste humide.
  • Tige florale : dressée, raide, nue.
  • Feuilles alternes à limbe pennatiséqué, formé de lanières linéaires. Les feuilles sont normalement submergées. Elles sont nettement pectinées en surface.
  • Fleurs : racème d’ombelles de 3 à 7 fleurs ; calice gamosépale à 5 dents linéaires ; corolle d'une largeur d'environ 2 cm, à tube court et à limbe plan formé de 5 lobes échancrés (orangés à la base). Floraison de mai à juillet
  • Fruit : capsule globuleuse légèrement déhiscente.

Pollinisation : entomogame.

Dissémination : hydrochore.

Habitat[modifier | modifier le code]

  • Mares forestières ou périforestières, étangs forestiers ou boisés, fossés d'eau propre à pH légèrement acide à légèrement basique.
  • Altitude : 0 à 400 m au moins.

Répartition[modifier | modifier le code]

En France :

  • Assez commune dans l'Ouest
  • rare dans le Centre, l'Est, le Sud-Est
  • absente en région méditerranéenne.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Cette plante a autrefois été dénommée :

  • Breviglandum palustre (L.) Dulac [1867, Fl. Hautes-Pyr. : 423]
  • Androsace aquatica Clairv. [1811, Man. Herbor. : 58] [nom illeg.]

Ces noms ne sont plus corrects.

Menaces et statut[modifier | modifier le code]

Cette plante était autrefois commune en Europe du Nord, mais est en forte régression depuis le début du XXe siècle en raison de la destruction, dégradation et régression des zones humides (forestières notamment), mais aussi de l'eutrophisation générale des milieux.
Elle est en France maintenant protégée dans de nombreux départements, et semble absente ou disparue dans les départements du sud-est.

À ne pas confondre avec[modifier | modifier le code]

Ce sont des plantes herbacées palustres (des milieux humides), semi-aquatiques. Ce genre est présent dans les régions tempérées de l'hémisphère nord et en Amérique centrale pour Hottonia inflata.

À noter que la définition (les contours de cette famille) de l'ordre des Ericales sont encore en discussion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]