Butomus umbellatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Jonc fleuri encore appelé Butome à ombelle au Canada ou Butome en ombelle en Europe (Butomus umbellatus) est une espèce de plantes aquatiques herbacées vivaces de la famille des Butomacées.

Cette espèce est originaire d'Indochine et elle est présente en France[1].
Elle vit dans les marais et autres lieux humides des zones tempérées. La plante est parfois appelée Carélé.

Description[modifier | modifier le code]

Les feuilles sont linéaires, les fleurs roses disposées en ombelles ; la plante atteint 1 m à 1,5 m de hauteur.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot butome dérive du bas latin butomos, -i qui est lui-même la transcription du mot grec βούτομος (de bous, « bœuf » et temno, « couper ») qui signifie littéralement, d'après Anatole Bailly, « qui coupe la langue des bœufs » en raison du caractère coupant des feuilles de ce jonc fleuri[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Organes reproducteurs
Graine
Habitat et répartition
  • Habitat type : roselières médioeuropéennes pionnières, berges de rivières et fossés
  • Aire de répartition : eurasiatique méridional

Données d'après: Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Protection[modifier | modifier le code]

Le Jonc fleuri est protégé dans plusieurs régions de France, dont le Nord - Pas-de-Calais (Article 1).

Il l'est également en Algérie.

Il est considéré comme une espèce envahissante en Amérique du Nord où il a été introduit en 1897[3].

Usages alimentaires[modifier | modifier le code]

Selon l'ethnobotaniste François Couplan (2009), son rhizome charnu pourrait être mangé cru (mais il est très mucilagineux), il pouvait être consommé cuit ; attention l'espèce est protégée sur une partie de son aire de répartition[4]. Il a été consommé en Asie et en Europe (ex : Norvège et en Bosnie où il était récemment consommé en bouillies et galettes)[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif (trad. de l'anglais par Michel Beauvais, Marcel Guedj, Salem Issad), Histoire naturelle : plus de 5000 entrées en couleurs [« The Natural History Book »], Paris, Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-08-137859-9), Butome page 131
  2. François Couplan, Les plantes et leurs noms : Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 76
  3. IPANE (Invasive Plant Atlas of New England) (en)
  4. a et b Couplan, François (2009) Le régal végétal : plantes sauvages comestibles ; Editions Ellebore, 527 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :