Caudeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caudeau
Illustration
Le Caudeau à Lamonzie-Montastruc.
Caractéristiques
Longueur 38,4 km
Bassin 281 km2
Bassin collecteur Dordogne
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial
Cours
Source Nord du lieu-dit les Mirabeaux
· Localisation Limite entre Sainte-Alvère-Saint-Laurent Les Bâtons
et Veyrines-de-Vergt
· Altitude vers 190 m
· Coordonnées 44° 58′ 53″ N, 0° 47′ 53″ E
Confluence la Dordogne
· Localisation En aval du barrage de Bergerac
· Altitude 15 m
· Coordonnées 44° 50′ 49″ N, 0° 27′ 10″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Louyre
· Rive droite Seyze, Marmelet
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Principales localités Bergerac

Sources : Sandre, Géoportail, Banque Hydro

Le Caudeau est un ruisseau français, affluent de la Dordogne, qui coule dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Caudeau en limites de Lembras et de Creysse.

Le Caudeau (en occitan Caudau[1]) prend sa source vers 190 mètres d'altitude, entre les communes de Val de Louyre et Caudeau et Veyrines-de-Vergt, au nord du lieu-dit les Mirabeaux.

Il passe sous la route départementale 8, au lieu-dit Lafargue, puis en contrebas du bourg de Clermont-de-Beauregard. Il longe ensuite la Route nationale (RN) 21, passant à l'est du bourg de Montclard, puis est à nouveau franchi par la RN 21 au Gué de la Roque. Il contourne Lamonzie-Montastruc par le nord et l'ouest du bourg où il reçoit son principal affluent, la Louyre, en rive gauche. Il passe une troisième fois sous la RN 21 à Landrevie-Basse puis une quatrième fois, au niveau du tronçon de contournement oriental de Bergerac et reçoit alors sur sa droite la Seyze. À Bergerac, au lieu-dit Pombonne, il se sépare en deux branches. La plus courte (environ trois kilomètres et demi) passe en souterrain à l'est de la gare de Bergerac, puis au travers du centre-ville, avant de confluer en rive droite avec la Dordogne. La seconde, longue de près de sept kilomètres, contourne les quartiers nord et ouest de Bergerac, reçoit en rive droite le Marmelet, et rejoint la Dordogne juste en aval du barrage de Bergerac[2], à 15 mètres d'altitude.

Sa longueur est de 38,4 km pour un bassin versant de 281 km2[3].

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les vingt-deux affluents que le Sandre répertorie pour le Caudeau[Note 1], trois approchent ou dépassent les dix kilomètres :

  • la Louyre, son principal affluent avec 25,5 km, en rive gauche[4] ;
  • la Seyze (appelée le Galinat dans sa partie amont), avec 9,6 km, en rive droite[5] ;
  • le Marmelet, ou ruisseau de Marmelet, ou ruisseau de Ladoux, avec 13,4 km, également en rive droite[6].

Parmi les affluents du Caudeau, la Seyze à un affluent, le Campsegret[7], qui dispose lui-même d'un autre affluent, un ruisseau sans nom long de 0,9 km[8]. De ce fait, le rang de Strahler du Caudeau est de quatre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Crue du Caudeau en mars 2016.

Depuis 2010, le débit du Caudeau est observé à Creysse, au nord du lieu-dit les Pélissous, en aval de sa confluence avec la Seyze[9]. Le bassin versant de la rivière y est de 252 km2, ce qui représente 90 % de la totalité du bassin versant.

En six ans, la plus haute valeur du débit instantané maximal enregistré est de 11,70 m3/s le à 11 h 0, la hauteur du cours d'eau étant alors mesurée à 1,68 mètre[9]. Cette même journée, le débit journalier maximal est noté à 11,60 m3/s[9].

Communes traversées[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du seul département de la Dordogne, le Caudeau arrose quinze communes[3], soit d'amont vers l'aval : Veyrines-de-Vergt (source), Sainte-Alvère-Saint-Laurent Les Bâtons[Note 2] (source), Saint-Michel-de-Villadeix, Saint-Amand-de-Vergt, Saint-Félix-de-Villadeix, Fouleix, Clermont-de-Beauregard, Saint-Martin-des-Combes, Saint-Georges-de-Montclard, Liorac-sur-Louyre, Lamonzie-Montastruc, Saint-Sauveur, Lembras, Creysse et Bergerac (confluence avec la Dordogne).

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, le cours d'eau est identifié sous le nom de Caudou[10].

Risque inondation[modifier | modifier le code]

En 2013, la préfecture de la Dordogne a prescrit un plan de prévention du risque inondation (PPRI) pour quatorze des seize communes riveraines du Caudeau (les deux communes les plus en amont, Sainte-Alvère et Veyrines-de-Vergt, en étant exclues)[11].

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Environnement[modifier | modifier le code]

Deux zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) concernent le Caudeau.

En limites de Sainte-Alvère et de Veyrines-de-Vergt, sur 11,53 hectares, le Caudeau traverse la zone du marais du Petit Mas, propice à de nombreuses espèces d'oiseaux nicheurs ou de passage[22],[23].

En limites de Bergerac, et débordant légèrement sur Creysse et Lembras, le bois de Corbiac, sur 44 hectares, présente quatre espèces de plantes rares au niveau régional [24],[25].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 21 affluents sur le cours principal, plus un sur un bras secondaire.
  2. Les deux communes de Sainte-Alvère et Saint-Laurent-des-Bâtons ont fusionné au

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aiga - L'eau, qualités et menaces (photos et vidéo du Caudeau), sur le site du pays de Bergerac, consulté le 19 mars 2016.
  2. Le Caudeau sur le site de la mairie de Bergerac (archive), consulté le 19 mars 2016.
  3. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Caudeau (P52-0400) » (consulté le 19 mars 2016).
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Louyre (P5210500) » (consulté le 19 mars 2016).
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Seyze (P5230500) » (consulté le 19 mars 2016).
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Marmelet (P5250500) » (consulté le 19 mars 2016).
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Campsegret (P5230520) » (consulté le 19 mars 2016).
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - (P5231010) (P5231010) » (consulté le 19 mars 2016).
  9. a b et c Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - Le Caudeau à Creysse (P5244010) » (consulté le 19 mars 2016)
  10. Géoportail, « le Caudou R. » (consulté le 16 janvier 2015).
  11. Plan de prévention du risque inondation du Caudeau sur le site de la préfecture de la Dordogne, consulté le 18 mars 2016.
  12. « Château de Saint-Maurice », notice no PA00082853, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  13. « Château de la Gaubertie », notice no PA00125237, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  14. « Château de Monclar », notice no PA24000063, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  15. « Manoir de la Beaureille », notice no PA00082840, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  16. « Église Notre-Dame de l'Assomption », notice no PA00082602, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  17. « Château de Montastruc », notice no PA00082601, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  18. « Château de Bellegarde », notice no PA24000053, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  19. « Château de Grateloup », notice no PA24000018, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 mars 2016.
  20. [PDF] Château de Grateloup et ses abords sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.
  21. [PDF] Quartiers anciens - Bergerac sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.
  22. [PDF] Marais du Petit Mas sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.
  23. Carte de la ZNIEFF 720012836 sur le site de l'INPN Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.
  24. [PDF] Bois de Corbiac sur le site de l'INPN Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.
  25. Carte de la ZNIEFF 720014271 sur le site de l'INPN Aquitaine, consulté le 19 mars 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]