Tude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tude
Illustration
La Tude à Chalais.
Caractéristiques
Longueur 43,3 km [1]
Bassin 318 km2 [2]
Bassin collecteur la Dordogne
Débit moyen 2,49 m3/s (Médillac) [2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source Au pied du bourg
· Localisation Juillaguet
· Altitude 145 m
· Coordonnées 45° 28′ 33″ N, 0° 12′ 31″ E
Confluence la Dronne
· Localisation le Moulin de Pommier, Bazac, Médillac
· Altitude 25 m
· Coordonnées 45° 12′ 10″ N, 0° 00′ 43″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Viveronne, Argentonne
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Principales localités Chalais

Sources : Sandre, Géoportail, Banque Hydro

La Tude est une rivière du sud-ouest de la France, dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine), sous-affluent de la Dordogne par la Dronne et l'Isle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source vers 150 mètres d'altitude sur la commune de Juillaguet, au nord-ouest du bourg, en bordure de la route départementale 123.

Elle arrose Montmoreau-Saint-Cybard et Chalais.

Elle conflue en rive droite de la Dronne, vers 25 mètres d'altitude, en limite des communes de Bazac et Médillac, près du moulin de Pommier.

Sa longueur est de 43,3 km[1].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 1986, la station hydrologique de Médillac[3] a enregistré un débit maximal journalier de 48,9 m3/s.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi ses 14 affluents répertoriés[1], les deux principaux se situent en rive droite :

Départements, communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Tude traverse 1 département, 19 communes[1] et 4 cantons :

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes sont fluvium Tuda en 944, in riperia de la Tuda, aquam de Tuda vers 1300[4].

Écologie[modifier | modifier le code]

La vallée de la Tude est identifiée dans le réseau Natura 2000[5] comme site important pour la conservation d'espèces animales européennes menacées : le lucane cerf-volant (Lucanus cervus), la loutre (Lutra lutra), le vison (Mustela lutreola) et le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]